Yoko

16 Novembre 2019

je suis Yoko le petit prince!

Yoko, c’était le rêve de sa propriétaire. Le chow parfait : n’aboie pas, propre, s’entend avec tout le monde, il aime les enfants, et grandit avec eux, il est habitué à la ville, il a du rappel, au parc il joue avec les autres chiens, chez la toiletteuse il est tranquille… Elle ne tarit pas d’éloges sur lui.

Oui mais voilà. Le couple a eu un bébé il y a 18 mois et le petit est hautement allergique aux chiens. Aspirateur plusieurs fois par jour, hygiène de la maison et de Yoko, qui sera tondu court pour réduire le pelage, tout est tenté. Malheureusement, rien n’y fait, et la désensibilisation ne peut être entreprise sur un enfant aussi jeune.

Oups! la toiletteuse a tout coupé!

Alors, la mort dans l’âme, elle nous a confié Yoko « Vous me jurez qu’il sera bien hein?« . Oui nous le jurons. Yoko n’ira que dans une famille qui sera à la hauteur de son ancienne famille.

Alors depuis une quinzaine de jours, Yoko, 3 ans, a rejoint une de nos familles d’accueil, et nous confirmons sa grande délicatesse et sa gentillesse.

Accueilli par Baileys et son traditionnel « Grrrr! m’approche pas toi, j’en ai maté des plus gros que toi!« , vitre transformé en « Hey! finalement t’es sympa, viens on joue!« , Yoko n’a montré aucun signe d’agressivité. Non, il a bien senti qu’il y avait baleine sous caillou, et lui, il préfère fuir les embrouilles.

elle craint Baileys!

Ensuite il y a eu les chats… il n’avait jamais rencontré de chat! D’abord très intéressé par ces petits machins moustachus, après un « mmouaaaahouuu » menaçant, il a, là aussi, compris que ces petits trucs pouvaient être une source d’embrouilles, et il préfère désormais les éviter. Oh il les regarde traverser la maison, venir près de lui. Mais il n’y touchera pas!

Passez, passez, moi les petits chats ça m’intéresse pas

Alors du coup, il préfère réclamer des Vache-qui-Rit et des câlins aux humains. Timidement d’abord, il est comme ça Yoko, tout en douceur. Il s’approche pour réclamer qu’on lui gratte la tête, puis tout le corps, et si vous arrêtez, il gratte avec sa patte pour dire « Encore! encore! ne t’arrête pas, j’aime les câlins!« .

allez, viens, on fait des câlins!

Yoko sera castré le 20/11 et après quelques jours d’antibios et d’anti-inflammatoires, il sera disponible pour sa future famille.

Envie de chouchouter notre petit Yoko? Alors il ne vous reste qu’à remplir le formulaire qui se trouve ici!