Baloo 5

12 octobre: Balou nous avait déjà fait l’amitié de sa présence au Lac des Sapins…

Baloo 5

Le revoilà dans toute sa splendeur en plein toilettage. Sa maman Annie est toujours aussi enchantée de leur rencontre!

Et Bichon, le caniche, a rajeuni grâce à Balou.

Que du bonheur!

09 septembre:  « Faire et défaire c’est toujours travailler »….

Baloo et Brigitte ont eu de mal à se comprendre; qu’à cela ne tienne, Baloo, après un nouveau très long voyage (un grand merci à Céline et Géraldine, les mamans d’Hortense, et à  Andrée, la maman de Goodjy et de Java, qui ont parcouru la France un dimanche de grands retours pour emmener Baloo dans sa nouvelle famille)  est parti vivre le reste de son âge entre sa nouvelle maman, Annie, et Bichon le caniche.

Après 10 jours passés avec Annie,  les deux chats, les poules araucana (qui pondent des oeufs verts!), les chevaux et les poissons tout le monde semble content l’un de l’autre, y compris Bichon qui, a 13 ans, a trouvé un regain d’énergie en jouant avec son dynamique copain.

Et trop marrant pour Baloo de découvrir tous ces animaux étranges! Dès que la porte s’ouvre au matin, il n’a de cesse de monter la garde au portail, courser un peu les poules, pour rire, et observer les chevaux,  grosses bêtes étranges, jusqu’au au soir. Les nuits de Baloo sont pleines de rêves!

Et Annie est ravie d’avoir retrouvé un chow, elle qui les aime depuis si longtemps!

Merci à Brigitte qui,  malgré sa déception à ne pouvoir s’entendre avec Baloo a eu à cœur de s’occuper de lui magnifiquement et le laisser partir vers sa nouvelle vie encore plus beau qu’il n’ était.

 

17 juillet : Baloo prend ses marques auprès de sa nouvelle famille

… et l’air de la Bretagne le rend heureux!!! 🙂 🙂 🙂

 

 

ARRIVÉE DE BALOU 5 A CHOC!

Balou, 2 ans.

Un mini deux pattes est venu prendre sa place, comme souvent.

Balou nous a donc été confié à la naissance du bipède, sans un coussin, sans un jouet, sans une croquette, avec son collier et sa laisse dégueu, son carnet de vaccination pas à jour, ses papiers d’importation jamais mis à jour eux non plus: du balai Balou, il est né le divin enfant! nous ne chantons pas ton avènement car arriver chez de tels parents ne présage rien de bon pour la suite de ton existence.

Balou, lui, a eu de la chance: celle d’avoir été largué.

Dans sa FA, il a eu la chance de découvrir le toilettage, la nourriture à satiété, les soins veto,  la tranquillité… et la TV. Car Balou adore la TV! principalement les émissions animalières….

Balou a aussi découvert la vie avec les copains, dont il se fiche totalement, les balades, qu’il apprécie, les bonnes croquettes, auxquelles il préfère tout de même la Vache qui Rit, et le confort d’un salon où il n’avait manifestement jamais eu le droit d’entrer vu ses réticences du début…

Balou a aussi été castré et vacciné.

Puis il a attendu tranquillement le moment de rejoindre  SA famille, amoureuse des chiens, responsable, motivée.

Ce jour là est arrivé le lundi 8 juillet. au terme d’un co-voiturage qui lui a fait traverser la France d’est en ouest.

Désormais Balou, qui s’appellera toujours Balou, vit avec Brigitte. Une maman pour lui tout seul, une maman qui ne le larguera pas pour un mini bipède. Pas d’autre chien, pas de chat. Mais des balades, une maison, un jardin.

Brigitte nous dit que le changement n’ a pas perturbé Balou plus d’une nuit (mais le co-voit a été long et que l’arrivée a été tardive) durant laquelle il a souhaité être dehors. Au matin il est rentré.

Depuis balades et Vache qui Rit favorisent la prise de contact; Balou ne tire pas en laisse, est indifférent aux chiens qu’il croise, fait l’admiration des passants: « Mais qu’il est beau!« .

Pour toi tout est bien qui finit bien beau Balou!

Mais combien d’autres de tes congénères vont-ils encore être achetés sur une impulsion, puis être négligés, puis revendus à n’importe qui, ou abandonnés en refuge, et tomber de Charybde en Scylla jusqu’à n’être que de pauvres misères physiques et morales?

Il faut toute la cohésion de notre groupe, des adoptants aux adhérents, en passant pas les FA et même oui, même certaines des personnes qui nous confient leurs chiens pour de vraies raisons et qui deviennent des proches de l’asso, pour supporter cette bêtise crasse et continuer, encore, toujours, inlassablement, à secourir la détresse de ces chiens que nous aimons tant…