Chula et Loulou

30 avril:

Chula toute belle

 

« Le bain, c’est désormais une affaire qui roule… »

 

11 mars:

Chula au bain….

Compliquée la demoiselle, surtout lorsqu’il s’agit de toucher à ses fesses….

Et Loulou au bain, lui est un pur amour.


Ce qui inquiète un peu ses parents, ce sont des douleurs récurrentes accompagnées de fièvre. Cela dure quelques heures. Loulou est tout prostré, douloureux. Ils l’emmènent chez le veto en urgence (oui, c’est la nuit ou le dimanche, évidemment), injection d’antibio, de cortisone, ça passe… Le veto pense que c’est à cause de l’herbe qu’il avale et qui lui cisaillerait un peu l’estomac.
Romain et Georges vont tondre… et continuer d’être vigilants à la santé de Loulou.

 

Tout propres !

22 janvier 2021:

« Chula va très très bien, c’est toujours une grognasse quand elle vient de se réveiller mais n’a rien à voir comme auparavant. Elle a prit un peu de poids et j’ai l’impression qu’elle se sent moins « fragile/faible ». Et elle adore faire des bisous, au point de faire des douches 😂 et je pense que même si elle veut pas l’admettre et commence tout doucement à faire supporter Loulou. En ce qui concerne Loulou il va bien aussi, il se lache aussi sur les bisous et les câlins, toujours autant un chien de garde mais gentil et fier comme pas possible! Tout le monde nous le dit comme quoi il un regard hyper hyper gentil! Même si ça reste une grosse brute à courir partout, se taper des objets et pas sentir sa force! Je pense que Chula si elle était obligée d’être avec un autre chien c’est obligatoirement Loulou car il est tellement patient avec elle. »

03 janvier 2021:

Meilleurs voeux 2021 de Chula et Loulou.

09 octobre:

Loulou peut dormir sur ses deux oreilles: il est adopté!

J’ai même eu un nouveau jouet!

25 septembre 2020

Loulou, c’est l’histoire classique mais néanmoins douloureuse d’un divorce. Monsieur pense gérer au mieux en gardant Loulou, le chow chow du couple. Pavillon, terrain…..
Sauf que lorsqu’on est seul, qu’on part à 8h pour rentrer à 20h, que s’enchaînent les déplacements et les gardes alternées par divers membres de la famille, on finit par se dire que le chien mérite plus que des câlins de 20 à 22h, mieux que des journées seul dans le terrain. A juste titre?  On ne saurait le dire.
En tous cas, pour son humain comme pour Loulou, 3 ans, la séparation a été douloureuse.

C’est  Béatrice qui a fait la première partie de voyage, direction Rouen, chez Sophie M qui a déjà Chula en FA.
Loulou, qui avait fait un voyage plutôt cool, a soudainement paniqué de ce voir en milieu inconnu, sans aucun humain de référence pour le rassurer: « J’veux pas qu’on m’touche, j’veux pas qu’on m’approche! » Classique pour nos FA.

Avec Romain  et Georges qui étaient venus adopter Chula, Sophie a réussi doucement à l’attraper et à lui passer la laisse au harnais. Pauvre gros pépère tremblant….

  • « Et si on le prenait en FA? Apparemment il aime bien les chats et la présence d’une fifille le détendra » suggère Georges.
  • « Et puis à la base on voulait adopter un mâle, si tout se passe bien entre eux et avec Mojito, on pourra l’adopter aussi » renchérit Romain

Voilà Loulou continuant son voyage…..

Et?

Et les nouvelles que nous avons eues le soir même étaient très rassurantes.
Bien sur Loulou, lâché dans le terrain a joué les vierges effarouchées en refusant de rentrer dans la maison. Ni saucisson ni Vache qui Rit n’ont eu raison de sa méfiance mais une ballade proposée par Romain a conquit le récalcitrant: depuis Loulou est devenu « son » chien ».

L’entente avec les chats était le vrai point d’interrogation car si Loulou avait passé sa tendre enfance avec un matou, depuis 18 mois il n’avait plus de contact avec les chats et chez Sophie M il était bien trop stressé pour que son désintérêt soit révélateur.
Mais tout baigne avec Mojito!

Plus on est de fous….

 

Alors, quelle suite? Romain et Georges se donnent encore quelques jours pour décider s’ils adoptent ou non Loulou, mais si l’entente perdure, rien ne s’opposera à ce que la famille compte deux chows et un chat.

Nous pensons qu’il va falloir que tu te mettes à l’anglais Loulou!