Daffy

Daffy

« Daffy tu as été  heurté le 6 mai par une voiture sur la route Catenoy-Compiègne, non loin de ton domicile. L’ errance, l’ angoisse, la faim, la peur….. 3 longues journées au cours desquelles tu étais signalé dans des endroits très éloignés.  Nous avons tout fait avec ta famille pour te retrouver, affichage, porte à porte, sites internet,  avis dans le journal, appels aux vétérinaires, aux SPA, aux  fourrières,  aux mairies, police, gendarmerie, centres équestres, commerçants ambulants, vélos en forêt, footing pour te rechercher…. hier encore j’étais sur place à ta recherche et c’est moi qui ai failli retrouver ton corps, mais on me l’avait signalé au mauvais endroit, j’avais repris espoir;  d’ailleurs je n’y croyais pas, pas plus qu’à la sentence de la radiesthésiste consultée le matin « il est mort près d’une autoroute, je vois un pont, de l’eau »…

Mon Daffy, tu ne pouvais pas être mort, toi si puissant, si gai, si gentil. Toi qui prenais ma main dans ta gueule pour m’entraîner au jeu, toi qui m’adorait. Toi que j’adorais.

Daffy, je veux que tu saches que je ne t’ai pas laissé partir dans ta nouvelle famille parce que je ne t’aimais pas, au contraire; j’ai voulu le meilleur pour toi, je voulais que tu n’aies pas à partager les caresses avec tous mes autres chiens,  je voulais qu’une gentille famille fasse de toi le complice des sorties en forêt, des soirées restau, je voulais pour toi beaucoup de jeux avec les petites filles de la maison, je voulais pour toi, chien unique, tout ce que je ne pouvais pas t’offrir en famille nombreuse; je voulais pour toi une longue vie heureuse et choyée.

Daffy, je ne t’ai pas embrassé lorsque je t’ai quitté parceque j’avais le coeur gros et parceque je ne voulais pas dramatiser ce moment; d’ailleurs ton nouveau maître mettait déjà sa veste pour t’entraîner en ballade et te faire oublier notre séparation.

Daffy, toi que j’ai tant hésité à donner, toi que j’ai si souvent eu envie de garder, mon Daffiot, je savais que tu serais aimé dans cette maison: tu étais attendu comme l’est la venue d’un enfant: ton harnais rouge et sa laisse que je t’ai passée, ta gamelle de croquettes et d’eau prêtes dès avant ton arrivée, les médicaments d’urgence déjà achetés ……

Daffy, toujours je penserai à ce dernier matin où tu courais avec Simba dans le parc et où moi, je savais que tu courais pour la dernière fois.

Daffy, je sens encore tes dents serrant tendrement mon poignet pour m’entraîner…

Daffy, les mots de ta pemière maîtresse m’obsèdent: » ce sont souvent les meilleurs chiens qui ont la pire des vies, Daffy est bien avec vous, ne le donnez pas »

Daffy mon coeur; j’ai vraiment cru sacrifier mon amour pour toi à ton bien être. Je me suis trompée. »

Logo

 

Daffy a été adopté le 14 avril, après avoir séduit ses adoptants potentiels venus le visiter dans sa famille d’accueil, par sa gentillesse, son doux regard et sa beauté.

Nous avons reçu des photos de lui dans sa famille juste quatre jours avant d’apprendre sa disparition. Nous n’avons pas le courage de les publier, le temps du bonheur étant passé. Daffy a disparu de son domicile le 2 mai, il a été vu dans le village durant le même après midi. Depuis nous sommes sans nouvelles.

Logo

Daffy, 6 ans, stérilisé.

Sa FA pensait le garder mais se rend compte que Daffy serait plus heureux dans une famille pour lui tout seul, qu’il partagerait éventuellement avec un chat, pour la compagnie.

Où est Daffy?
Où est Daffy?

Car Daffy est un chien qui a besoin d’attention, de câlins, de présence et se soucie peu de ses congénères. Il sait rester seul mais à l’intérieur;  pour lui être seul au jardin est une situation désagréable, synonyme d’exclusion, peut être de punition.  Expérience faite fortuitement (courses à faire, beau temps) il prend un air triste, accablé et refuse de manger.  Il a eu besoin de beaucoup de réconfort à base de gratouilles et de bouts de fromage pour retrouver son air joyeux.

11 avril: Simba entre dans la vie de Daffy; Il y a maintenant 7 chiens à la maison, plus le chat, et tout ce petit monde cohabite sans accrocs, ni pour la nourriture, ni lorsque quelqu’un arrive, dans l’excitation des aboiements… d’ailleurs il n’y a pas d’aboiements, tout le monde sait se tenir.

4 avril: Lulu le labrador a fait son apparition dans la vie de Daffy.

DSC_0286

Malgré l’heure nocturne, peu propice aux présentations en règle, et le fait que « la meute » était restée seule de longues heures, aucune agressivité dans l’accueil: Daffy a même battu en retraite sous la table pour couper court à l’enthousiasme jovial du nouveau copain.

4 avril:  Sa FA offre à Daffy et à Chow au Coeur ses vaccins (y compris rage) et sa puce. A l’étonnement du vétérinaire qui le voyait pour enlever ses points  Daffy est passé de 19kg à 26,5kg en 15 jours.  C’est vrai qu’il mangeait ses rations et finissait la gamelle des autres membres de la fratrie avec un excellent appétit! Maintenant il se calme sur la nourriture…. le soir même il a été amené au restaurant et s’est très bien tenu, n’a pas réclamé, est resté sagement couché. Comme sa bouille à bisou réclame des câlins il en a reçu plein de la part des amis de sa FA et a eu l’air d’apprécier.

Logo

Lundi 17 mars: Daffy et Daisy sont désormais chez un des membres de notre association.  Daffy y restera tout le temps nécessaire à sa convalescence post stérilisation.

Daffy

Mardi 18: toilettage. Dans l’urgence, pas de salon disponible, or ils doivent être lavés avant leur stérilisation qui aura lieu le 20. Ces adorables chow chows se sont parfaitement laissé brosser,  laver sous la douche, sécher, par notre bénévole sans montrer le moindre signe d’exaspération.

DaffyJe suis beau n’est-ce pas?

Ils sont aussi très sages en voiture, ne tirent pas en laisse, sont indifférents à leurs congénères, mâles, femelles, grands ou petits.

Ils sont très propres, comme tous les chows; ils n’ont pas fait le moindre pipi de marquage malgré la présence vraissemblable  de nombreuses odeurs de chiens et de chiennes. Ils n aboient pas et restent seuls (ensembles) sans aucune crainte.

Brefs, ces deux chiens n’ont absolument aucun défaut; de plus ils s’entendent très bien.

Daffy

Daffy adore les chats qui dormaient fréquemment sur lui dans son ancienne famille; il cohabite aussi avec les rongeurs.  Avec les enfants, il est indifférent mais n’aime pas jouer; s il y en a dans sa famille adoptante ils devront donc laisser en paix cette crème de chien: cela s appelle du respect.

Daffy est beaucoup plus en retrait que Daisy.  Il est moins prêt à se livrer sans observation préalable. Pour le moment il n’est pas enthousiaste pour les promenades. Des deux, c’est Daisy le patron: elle qui le pousse de sa gamelle, elle qui explore son nouvel environnement extérieur de toute la longueur de sa laisse extensible.

Daffy

Daffy est vraiment un adorable chow qui donne envie de le protéger, de le câliner,  de lui procurer une vie enfin sereine pour lui faire cesser les faibles grognements de peur qu’il émet lorsque quelqu’un parle trop haut, trop fort, trop brutalement à côté de lui.

Daffy

21 mars: 3 jours après son changement de vie il se laisse approcher sans crainte par les inconnus très doux. Il est absolument fantastique dans sa douceur.

Daffy

31 mars. Daffy reprend du poids et retrouve sa joie de vivre; il ne grogne plus, il est désormais sans crainte.  C’est un excellent gardien qui aboie lorsque quelqu’un approche du portail, mais il arrête immédiatement d’aboyer à la première demande. Daffy est un chow obéissant, c’est assez rare pour être mentionné.   Il profite du parc mis à sa disposition mais préfère nettement rester couché à l’intérieur. Manifestement, c’est un chien d’intérieur, qui suit partout les membres de la famille….principalement lorsqu’ils se dirigent vers la cuisine. Mais Daffy n’est pas goinfre, il mange modérément les croquettes laissées à sa disposition, n’empêchant pas les autres chiens d’y accéder.

Maison de retraite pour chow chow
Maison de retraite pour chow chow

Si vous êtes intéressé par l’adoption de Daffy, contactez l’association via le formulaire de contact ou Laure au 05 61 68 78 96 ou 06 66 87 61 53

Logo