Achille, Hadès et Douce

30 novembre:

« Je viens vers vous pour vous donner des nouvelles d’Achille.
Tout se passe bien, Achille est adorable.

Achille et son jouet préféré

Il a tendance à prendre quelques mauvaises habitudes de ses deux sœurs : aboyer quand des inconnus passent devant la maison. Mais aussi quelques bonnes habitudes, me faire un bisou quand je rentre du travail. »

 

26 octobre:

« Achille se porte bien, malgré une nuit un peu compliquée, nous supposons qu’il avait mal à son bidou.
Il prend ces marques. Cette semaine il a rencontré une partie de notre famille mais il préfère être dehors que dans la maison quand ils sont là. Malgré tout, il y a du progrès, nous avons Soan (mon neveu) en garde aujourd’hui et Achille se comporte normalement quand il est là. Il ne peut toujours pas le caresser mais il se sent bien quand il est là, ça va venir petit à petit.
Ce qui est rigolo, c’est que maintenant il aboie quand quelqu’un rentre à la maison. Il imite Douce et Hades.
Hier, ma nièce est venu avec sa chienne le berger australien qui bouge partout, j’avais peur qu’elle ne stresse Achille. Finalement contre toute attente, Achille a adoré Neila dès la première seconde, il voulait jouer avec elle. Mais cela n’a pas été réciproque, elle a peur de lui et je ne l’ai jamais vu aussi calme caché derrière sa maîtresse. 
Nous avons pris l’habitude, dimanche c’est le brossage et il se laisse faire après que j’ai coiffé Hades évidemment. Ces oreilles vont bien, elles sont propres (mieux que Hades). 
Là, il est parti dormir dans ma chambre, il prend de plus en plus confiance. Et nous montre également de plus en plus son petit caractère. Il me fait comprendre quand il ne veut pas que je le caresse, tout à l’heure il a boudé car j’ai caressé Hades.
Hades, de son coté fait un peu d’effort envers lui. Cette semaine alors que Douce harcelait pour la  nieme fois Achille pour jouer, Hades est venue pour jouer avec eux, toujours aucune coordination entre eux mais c’était marrant. Achille adore jouer avec sa baballe, un vrai footballeur avec ses papattes 🐾. De même, j’ai eu le droit à ce qu’il me donne la patte sans que je lui demande, j’ai pas encore compris ce qu’il voulait dire par là mais ça va venir. »

 

 

14 octobre:  « Achille est adopté. »
Et bien sûr c’est le bonheur pour sa famille adoptive et pour nous, « l’Asso », parce que nous savons que nos adoptants, triés sur le volet, apportent toujours tout le bonheur possible au chow avec lequel ils ont choisi de vivre.

  • Allô, Fatiha? Je crois que nous avons une candidature au top pour Achille.

Cette nouvelle, espérée et redoutée a cueilli Fatiha en Bretagne, où elle passait quelques jours, avec Achille bien sûr.

Cette nouvelle, espérée et redoutée a causé beaucoup d’insomnies à Fatiha et à son compagnon. Pas à Achille qui lui dormait du sommeil du juste, innocent du projet qui se formait pour lui.

Bonheur des uns, tristesse des autres, mais tous unis pour donner le meilleur à un animal sans défense, tributaire de nos choix, de notre volonté. Nous sommes tous unis dans un même amour pour nos chiens alors nous faisons toujours tout, tous, pour que les choses se déroulent au mieux, pour tous.

1er octobre, dernière photo, dernier jour de vacances ensembles

 

Très vite une rencontre a été organisée entre la famille adoptante et la famille d’accueil car il est important pour les familles d’accueil d’être rassurées sur qui adoptera leur protégé, comme les belles-familles avant l’union de leurs enfants.
Il fallait aussi que les chiens se rencontrent, d’un côté Hadès et Douce, deux fifilles de 9 et 16 ans, ayant toujours vécu ensembles.
De l’autre, Achille, 10 ans.
« ça c’est passé un dimanche », comme le dit la chanson:

…Et ça c’est bien passé.
Audrey connaît bien ses filles et décode leurs attitudes, aucune n’est dans le rejet de l’intru.
Achille lui, il aime tout le monde. Alors, certes, il ne s’éloigne tout d’abord pas trop de Fatiha mais l’extérieur n’est pas pour lui déplaire et malgré la météo qui n’est pas au rv, passé une première timidité, il prend position sur la terrasse, à l’aise.
Après une tentative de balade avortée pour cause de pluie, après quelques heures de bavardage autour d’un gâteau vient le moment de se quitter mais une date est fixée pour l’adoption d’Achille: ce sera le 8 octobre, Audrey et Hadès iront le chercher au domicile de Fatiha.

Toujours des nuits d’insomnie et de tristesse pour Fatiha mais la certitude apaisante aussi d’avoir fait le bon choix pour Achille, avec lequel elle a partagé quatre mois, ses quatre premiers mois avec un compagnon canin, Achille, récupéré minable et qu’elle a remis sur pieds à force d’ observations intelligentes et de soins appropriés.

L’amour, le vrai, c’est savoir s’effacer pour rendre l’autre heureux.
Achille a besoin d’une vie sans chat, Achille est heureux en pavillon, lorsque le vent ébouriffe ses poils et qu’il lui apporte une multitude d’informations sur l’actualité autour de chez lui, Achille est heureux avec des humains attentifs et présents, Achille est heureux avec les chiens. Tout cela il l’aura dans la famille d’Audrey et de sa maman, elles sont les adoptantes qu’il fallait pour Achille.

 

Et très vite les nouvelles et les photos arrivent pour apaiser le chagrin, tout doucement Achille est en route vers le bonheur:

 

13 octobre: « Tout va bien pour Achille qui trouve enfin ces marques auprès de nous.
Il s’adapte à notre rythme et nous nous adaptons à ses besoins. Étant parisien, il aime faire plus de promenade que de rester dans le jardin.

Nous pouvons le caresser plus facilement et régulièrement.
Il remue la queue quand je rentre et maintenant il demande des caresses sous le ventre le matin au réveil, content de nous voir.

Douce, notre épagneul papillon l’aide à le mettre en confiance. Elle veut jouer mais lui ne comprend pas. Et hier matin, après la promenade c’est lui qui a voulu jouer avec elle. Il s’est mis à courir dans la maison et là c’est elle qui a pris peur, en même temps il est costaud Loulou.
Hadès reste indifférente mais c’est son caractère . Elle me colle et me demande des caresses, « c’est MA maman ».

Il a décidé de s’installer entre le salon et la cuisine et n’ose pas encore venir dans le salon. On voit qu’il aimerait être plus près de nous mais respecte la place des filles.

Nous adorons « mon chéri » comme l’appelle maman.
Et nous n’avons pas l’impression d’avoir un chien de plus à la maison tellement qu’Achille une fois en confiance est facile à vivre
. »

 

A tous nous souhaitons beaucoup, beaucoup de bonheur.
Et à Fatiha qui a eu la générosité d’accueillir Achille sans rien en savoir, juste parce qu’il fallait sauver un loulou en détresse, nous lui souhaitons de pouvoir un jour trouver un compagnon de route canin avec lequel la vie sera une évidence, comme pour Audrey, Achille et leur tribu.

 

28 septembre: De bonnes nouvelles d’Achille qui est en vacances sur la côte de granit rose.

Et de notre côté nous avons enfin reçu les résultats de ses test allergologiques: Waouh!!!! Il ne faut pas s’étonner qu’Achille n’ait pas été trop bien dans son ventre, il est allergique au bœuf, à la dinde, au soja, au riz et aux pommes de terre! Ca ne laisse plus trop le choix des croquettes….

M’en fiche, je préfère la pâtée!

17 septembre:  Il fait encore chaud sur Paris, un bon bain ça fait du bien!

30 août:  Dans la soirée, message de Jean-François, déjà parrain de Cannelle et du regretté Velours, adoptant de Max: Je viens de voir la page d’Achille, à 10 ans le pauvre pépère risque de ne pas trouver d’adoptant. Si vous le mettez en parrainage je serai son parrain. Déjà je prends en charge les 1310 e de frais que vous avez eus« .

Merveilleux!
Pour l’aspect financier mais aussi pour ce soutien sans faille de nombre d’entre vous.
Merci pour vos dons qui nous permettent de soigner sans attendre.
Merci pour vos aides en transport, hébergement, visites, qui nous rendent hyper réactifs.
Merci pour vos demandes d’adoption croissent et multiplient.
Merci pour votre participation aux rencontres qui nous font retrouver nos protégés, tous des chows que nous avons aimés durant des semaines, parfois des mois, et qui restent dans nos cœurs à jamais.
Vous appréciez le travail que nous faisons, vous appréciez ce que nous sommes, les valeurs qui sont les nôtre et que vous partagez.
Cela nous fait de nous une belle asso.
Cela fait chaud au cœur!

28 Août 2020

Le 31 mai au soir, une annonce commence à tourner sur Facebook.

Achille, un mâle de 10 ans ok tout cherche une nouvelle famille sur Paris. L’annonce est publié par une asso, « Cœurs de chiens ». 10 ans, OK tout, sur Paris, voyons voir….

Nous envoyons Fatiha, une de nos candidates à l’adoption, prendre contact avec l’asso qui couvre ce petit père; la responsable lui explique la situation sordide dans laquelle se trouve Achille, et Fatiha ne tergiverse pas une demie seconde, elle saute dans le métro et se rend à l’adresse indiquée.

Sur place, elle découvre un Achille tout miteux, maigre, avec des croutes, et bien sûr elle repart avec lui. Pour laisse, on lui donne une cordelette à rideaux. Achille n’a pas de laisse, bien sûr… puisqu’il se promène habituellement seul dans la capitale.
Vite, il faut partir loin de ces gens….

C’est ça un sauvetage. Un appel, une urgence, on écoute son bon cœur et on fonce sans se poser de question, parce que là bas, un animal attend que quelqu’un le SAUVE. La couleur, l’âge… tout ça importe peu.

Achille suit Fatiha sans problème, monte dans le tram, descend du tram, stoïque, il arrive à son appartement. Ouf! il est en sécurité.

Bon et maintenant qu’il est là qu’est-ce qu’on fait?
On vole au secours de Fatiha, puisqu’on l’a envoyée au front sur un cas qui semble fumeux, et que Fatiha n’a encore jamais eu de chiens.
Dès le lendemain, Sophie viendra avec la trousse du petit secouriste: shampoing, nettoyant pour les yeux, les oreilles, des laisses et harnais, antipuces, couverture pour faire dodo, des gamelles…

Au fil des jours, Achille se révélera être une calinette, même si certains réactions nous laissent imaginer des choses affreuses. Pourquoi ces croûtes sur son corps? Achille est si maigre… mais tellement gentil.

L’association qui avait publié l’annonce pour le sauvetage d’Achille accepte de nous laisser la main, l’important pour eux étant que ce chien soit sauvé, et les économies réalisées pour le remettre en état leur permettront de sauver d’autres petits dans le besoin.

Le fait est qu’entre le vermifuge, les divers antibios pour la peau et pour la diarrhée, ( le Bravecto qui le rendra malade), le shampoing Douxo Pio, les divers oméga en supplément alimentaires, les pro et pré biotics et les croquettes médicales, Chôc dépensera 477 e avant même qu’Achille n’ait été vacciné.

Ce qui ne sera pas suffisant puisque la vétérinaire parisienne refusant d’approcher Achille tant qu’il n’est pas muselé (allez habituer un chow de 10 ans au port de la muselière….) nous devrons transporter Achille à Pont sur Yonne pour qu’il soit enfin examiné correctement par « nos » vétérinaires, les Dr Nouri et Brignoli, et cesser de tourner autour du pot.

Prise de sang, radio des hanches et examen des oreilles sous anesthésie… Coproculture aussi. Nous avions préparé notre liste de courses, car après quelques semaines d’observation, nous savons ce qui ne va pas: Achille a des diarrhées qui persistent (parasites? allergies?), il tient sa tête penchée, son poil est terne.

Examens Achille sous anesthésie

Cerbavet Achille 1

Cerbavet Achille 2

832 e plus loin nous apprenons qu’ Achille a une horrible otite bilatérale, ancienne, les conduits auditifs sont calcifiés… Il aura donc besoin de la plus grande attention pour éviter la récidive de l’otite.
Pas de parasites intestinaux… C’est déjà ça… les tests d’allergie sont encore en attente. Remise en état d’Achille 1310 e avant les vaccinations, compte tenu de son âge et sans obligation médicale nous ne le ferons pas castrer.

Et maintenant?
Fatiha a bien sûr craqué sur Achille, comment ne pas être touchée par son regard, par ce petit cœur qui s’abandonne totalement sous les caresses de celle qui était une inconnue pour lui il y a quelques semaines?

Oui mais voilà. Achille n’est pas du tout OK tout… Il est même pas du tout OK chats. Or, des chats, Fatiha en a 2. Les semaines passent, et malgré les conseils d’un comportementaliste, et les différentes méthodes employées, Achille refuse de cohabiter avec les félins. Alors Fatiha sépare, les chats enfermés dans la chambre, Achille sur la terrasse… et on alterne. Mais tout ça ne rend personne heureux.

Dispositif pour cohabitation Achille/chat

Alors Achille cherche sa famille, une famille sans chat, mais s’il y a des chiens, Achille sera content.
Une famille en maison car Achille adoooore les extérieurs, il n’est jamais tant heureux que dans les bois, à la plage ou dans un jardin.
Une famille qui craquera pour son doux regard, et qui aura envie de sauver un chow. Promis juré, l’amour qu’il reçoit, Achille le rend.

 

Si vous avez envie d’un grand shoot d’amour quotidien, c’est par ici!