Chula

25 septembre: Coucou, c’est encore moi, Chula! Et cette fois je vous écris pour vous dire que je suis RA-VIE!!!

Sophie, elle m’a tenue au courant de toutes les belles demandes d’adoption que l’asso a reçues pour moi et ça, c’est vraiment sympa! J’espère que tous ces gens supers, ils voudront bien adopter une autre chowchowtte car moi, j’ai choisi mon adoptant, j’en veux pas d’autre.

Je vous explique, ça c’est fait un peu par hasard. Georges, (c’est son nom), il était très malheureux après le départ de son Bouba, alors il allait rendre visite aux personnes de l’asso, pour continuer à être en contact avec des chow chows. Il savait bien que je vivais chez Sophie mais à priori, il envisageait pas d’adopter une fille….  Mais moi, quand je l’ai vu, j’en suis tombée amoureuse,  vraiment! Sophie elle en revenait pas! je l’ai débarbouillé de léchouilles de la tête aux pieds. Lui, il en était tout ému. Il voulait repartir avec moi. C’est une certaine Sylvie qui a pas voulu. Elle voulait qu’il réfléchisse…. Je sais pas qui c’est mais je la hais celle-là…. Je l’ai bien entendu dire à mon Georges « Réfléchissez, vous vouliez un mâle« …. Alors Georges est reparti et moi j’ai attendu. Toute triste. J’ai attendu une semaine. ET PUIS GEORGES EST REVENU !!!!!! Pour qu’on parte ensemble cette fois! Je suis trooooop contente!

Et, cherry on the cake, (avec mon nouveau papa on va souvent aller en Angleterre, alors je me mets à l’anglais),  on est repartis avec Loulou, un chow chow de 3 ans, confié à l’asso lui aussi, et en transit chez Sophie! Ca c’est pas banal! mais c’est sympa! Il était tout déboussolé le pauvre Loulou d’avoir quitté son papa lui aussi. Georges a dit que moi, Chula, je lui rendrai son abandon plus facile. Me voilà donc avec une mission: aider Loulou! Je suis si fière!

Et puis Loulou aussi m’aide bien: par exemple, j’avais très peur quand on me passait la laisse. Je ne voulais que me promener détachée. Georges m’a dit qu’il me détacherai mais seulement quand je connaîtrais bien mon environnement, il veut d’abord que j’apprenne en laisse. Eh bien en voyant Loulou mettre le harnais et la laisse pour aller se balader, j’ai accepté de faire pareil! Regardez:

Et puis on est tous les eux sympa avec le chat Mojito; après s’être sentis, c’est comme si on s’était tous toujours connus. Alors je pense que si tout continue à bien se passer, Georges et Romain, ils vont le garder mon copain Loulou. Enfin, on verra bien….

Dehors c’est moi, Chula. J’aime bien être dehors.

Pour le moment, ce qui est sûr, c’est que moi je suis adoptée!
J’arrête pas de tester tous les endroits pour siester , tranquille, heureuse. C’est incroyable comme la vie peut basculer, u jour on croit que c’est la fin du monde et puis soudainement on est encore plus heureux qu’avant.

Merci Chow au Cœur!

 

10 septembre 2020

Je m’appelle Chula, j’aurai 6 ans en octobre.

Mon papa a beaucoup hésité avant de contacter l’asso car notre histoire… ben c’était notre histoire.
Avant qu’on se rencontre lui et moi, j’étais très très malheureuse. Papa m’a récupérée dans un bien triste état, dans la rue;  de mon passé, j’ ai gardé une certaine méfiance envers les deux pattes…. principalement ceux qui s’alcoolisent….. avec les autres, je suis très affectueuse, mais il me faut du temps…
Heureusement, j’étais encore jeune quand j’ai connu papa et très vite, avec lui, j’ai été heureuse.

Il travaillait dans les chevaux, alors à moi les grands espaces, la liberté…  Je ne suis pas une chienne de la ville, les trottoirs, les voitures, je suis pas très à l’aise, je m’assieds et j’attends, un peu tremblante, un peu terrifiée. Mais dans les prés, dans les champs, je cours, je cours…. et j’ai du rappel comme vous dites, vous, les deux pattes.

Pour en revenir à papa et à sa famille, tout allait bien.

Puis il y a eu ce que les humains ont appelé « le confinement » et j’ai pas bien compris mais à partir de là, tout est allé mal.
C’est peut être égoïste et réducteur  mais moi, j’ai souffert de ne plus être brossée. Avec l’été, les amas de poils, la campagne, l’absence de protection, j’ ai été couverte au fil des mois de puces et de tiques, de nids de bestioles innommables qui ont élu domicile dans ma fourrure souillée…Est-ce que papa ne m’aimait plus?

Ou avait-il trop de soucis pour penser à moi?  Je penche pour la deuxième explication car lorsqu’il a reçu un coup de fil lui proposant du boulot à l’autre bout de la France, un boulot où on voulait pas de moi, il a bien hésité…. Et puis du boulot, quand on n’en a plus, ça ne se refuse pas. Alors il a contacté une asso spécialisée dans ma race et il m’a tout expliqué. Parce que je comprends plein de mots et plein de choses.  Il m’a dit que je serais encore aimée parce que je suis une super fifille, très affectueuse quand je connais même si d’abord je suis très craintive, parce que je suis facile, que j’aime les chiens et les chats, et les enfants qui sont gentils avec moi.

C’est un samedi qu’il m’a conduite  sur le lieu de rv avec une dame, Sophie. Il lui a montré comme je sais me balader sans laisse et comme je reviens quand on m’appelle. j’étais toute fière de lui faire plaisir…. Puis il m’a caressée une dernière fois et j’ai dû monter dans la voiture inconnue;… J’ai horreur des coffres! Alors la dame elle a bien voulu que je monte sur le siège arrière; J’ai été très sage….. Arrivée chez elle j’ai vu son chow chow, Nouki, ses chats, elle en a deux, ses enfants, se sont des ados. J’ai dit que j’avais peur, ils m’ont laissée tranquille.  Puis Sophie a essayé de me sortir en laisse avec Nouki pour me rassurer mais c’ était trop tôt, j’avais peur de cette nouvelle vie.
Par contre elle m’a lavée et ça, j’ai bien aimé!!!!

Le lundi elle m’a emmenée chez le veto parce que je secouais tout le temps la tête et aussi que je gémissais « sans raison apparente ». Elle trouvait pas ça normal. Elle pensait que je souffrais de quelque chose. Véto, je connais. Avec papa j’ai même été stérilisée, suite à un pyomètre. Quand je vous dis qu’il s’occupait de moi avant que ça aille mal dans sa vie!

Bon, avec Sophie, chez le veto, j’étais trooooop dans la panique. Les  vetos ils se sont mis à 4 sur moi pour me regarder l’oreille mais moi, j’ai pas voulu. Ils m’ont anesthésiée pour me nettoyer les oreilles et ils ont profité pour tondre tous les endroits où j’avais des nœuds et des nids de bêtes et des blessures qui me faisaient mal, des « zot spot » ils ont dit. C’est pour ça que je criais, j’avais troooop mal… Et ils ont donné des médocs à avaler. Ça ça va.  Je suis plutôt gourmande.  Du coup je vais mieux et le rv suivant, pour le contrôle,  s’est mieux passé.

Voilà 12 jours que je suis chez Sophie et Nouki. Je me décontracte. 

Sophie: « Nous avons récupéré Chula à Avranches le 28 août au Jardin des Plantes. J’ai vu une petite puce manquant de soin et craintive (mais pas de son maître). On s’est baladé un peu avant de prendre la route. Son maître nous a fait voir qu’elle avait du rappel. Chula a mis du temps pour monter dans la voiture (aboiement, …) mais avec quelques friandises et de la patience la demoiselle est montée (sur la banquette arrière car le coffre impossible). Elle a été adorable durant les 2h30 de route, la voiture n’est donc pas un problème.

A la maison rencontre avec Nouky notre chow chow, elle ne veut pas qu’il l’approche (normal elle est craintive en tout point), rencontre avec nos 2 chats, et tout ce passe bien (elle les ignore).

Chula est une petite chienne sans agressivité mais elle est très très craintive. Quand elle a peur ou qu’elle est contrariée, elle le fait comprendre en un petit grognement et en aboyant.

Elle a pris sa douche, je pense qu’elle a apprécié vu l’état dans lequel elle était. Elle n’a pas eu peur du pulseur, la brosse ok mais pas trop longtemps (elle a tellement de nœuds que le brossage doit provoquer de la douleur).

Depuis sa visite chez le vétérinaire, elle me boude.

Chula a dû être endormie afin de lui prodiguer les soins nécessaires. Elle avait une grosse otite, de la conjonctivite à un œil, des nids de puces et tiques ainsi que des hot spots géants. Elle a été tondue a certains endroits (ventre, sur le dos, au niveau du collier et pattes).

En résumé Chula a besoin de beaucoup d’amour et de patience pour trouver son bonheur et se détendre

12 jours  après l’arrivée de Chula elle vient nous chercher pour jouer, elle adore les jouets de Nouky. Elle a de plus en plus confiance en nous. »

Chula est une petite chienne très compatible chiens et très compatible chats, mais il lui faut du temps pour se décontracter. Il faut donc des personnes calmes, qui la laissent venir à eux et ne la sollicitent pas de façon ni trop pressante ni trop rapide.
Une vie en campagne, ou dans un endroit calme serait préférable à la ville.
Chula est déjà stérilisée, ses soucis lors de sa récupération n’étaient dus qu’à l’absence d’hygiène et Sophie fait se qu’elle peut pour faire de Chula la jolie fille qu’elle était il n’y a pas si longtemps.
Chula est en parfaite santé.
Il est possible d’adopter Chula très vite, pour ça, remplissez la demande d’adoption!