Gino

25 octobre:

« Voici des petites nouvelles de Gino.
Il se porte à merveille, il a pris du poids et atteint maintenant les 29kg.

Et qui dit maman en vacances, dit Gino à la campagne ! Il est très heureux de faire de grandes balades en forêt et prend même le temps de faire une jolie pause face à l’appareil.
C’est un vrai bonheur : il est devenu joueur et passe son temps à venir nous mettre des coups de patte pour lancer un jeu !
Et désormais, il ne dit JAMAIS non à une friandise et se sert tout seul quand la boîte est ouverte 😂. Il est même jaloux quand nous faisons un bon brunch : heureusement, il a eu sa part de pain et de bacon : ouf !!

Maintenant qu’il a bien compris qu’on ne pouvait rien lui refuser, nous le retrouvons régulièrement sur le lit entrain de nous attendre le soir. Il a beaucoup d’amour à revendre !!

Bonne journée à vous et encore merci d’avoir rendue notre famille si heureuse grâce à Gino.

Fred, Cécile et Gino 🦁🦁 »

 

24 août: Un été au top pour Gino qui embellit de semaine en semaine:

«  Les vacances se terminent doucement. Nous avons passé un super été, ça va être difficile pour moi de ne pas être toute la journée avec Gino. Mais son papa, lui, sera présent.
Voici une jolie photo de notre nounours :

Trop chouette d’avoir un papa vidéaste, qui réalise de belles photos de moi !!

 

10 août: « Un petit message pour vous dire que Gino s’est enfin intéressé à un chien et pas n’importe lequel puis qu’il s’agit de Iona !!
Ils se sont très bien entendus.

Iona et Gino

Gino va très bien, il commence à manger goulûment et demande constamment des papouilles.
Bientôt deux mois déjà !! »

 

Gino, 9 ans, est arrivé à l’asso le 25 mai 2020, en FA chez Isabelle, Didier et leurs 4 chow chows.

Pour éviter les possibles conflits entre lui et le toutou de la maison, Apache, Gino a vécu dans un enclos, contigu à celui qu’affectionne Mila pour siester et passer ses nuits.

Mais Gino s’est tout de suite montré un chow agréable à vivre, silencieux, tranquille, très compatible avec la vie entre congénères…

… au point que Gino a été laissé libre de vaquer à sa guise dans le très grand terrain qui entoure la maison:

Le bonheur pour Gino qui ne cessait de remercier Didier et Isabelle du bon accueil qu’il recevait en leur faisant mille grâces et léchouilles…

Accourant au rappel pour se jeter dans les bras de Didier…

Voilà 7 ans que nos familles d’accueil hébergent des chiens et nous pouvons affirmer qu’un chow aussi spontanément facile et confiant que Gino, c’est rare. « Il n’y a aucun effort à faire pour gagner sa confiance, on s’accroupit et il vient dans les bras » nous dit Didier.

Pendant un mois, Isabelle et Didier ont beaucoup câliné Gino, ils lui enlevé cet horrible collier en chaîne qui lui cisaillait sa jolie fourrure…

Ils l’ont beaucoup promené…

Ils l’ont beaucoup nourri aussi pour lui faire récupérer une partie des kilos qui lui manquaient….

Le 27 mai, Didier, étonné par le poids annoncé pour Gino au 18 mai (25 kg)  décide de le peser: il ne fait en réalité que 20 petits kg

En 1 mois Gino a pris 6 kg et il doit en prendre encore pour être au mieux de sa forme;  Gino n’est pas un gros mangeur, il faut beaucoup le stimuler, par de la pâtée, en mélangeant de la nourriture maison, en mouillant les croquettes de bouillon…

Gino n’est pas non plus porté sur les friandises, qu’il prend fort délicatement….et encore quand il veut bien en prendre:

Pour Isabelle et Didier, Gino est un chien adorable, auquel on chercherait en vain un défaut.

Comment Gino a pu attaquer le petit garçon de son ex famille pour protéger une noisette qui traînait sur une pelouse (au mois de Mai en Bretagne) est assez mystérieux…. Heureusement, ce fait hautement répréhensible et qui vaut un casier judiciaire à Gino n’a pas dissuadé un couple charmant de l’adopter.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’ils ont pris la route par un beau soir de juin, qu’ils ont passé une nuit à l’hôtel et qu’ils ont découvert Gino le lendemain à l’ heure du déjeuner pour passer avec Isabelle et Didier quelques heures à parler de leur futur compagnon et faire une belle balade ensemble avant de prendre le chemin du retour.

Et depuis?

Ce nouveau changement de vie n’a pas non plus perturbé Gino.

Il est toujours aussi peu porté sur les friandises:

Il apprécie toujours les câlins et même de plus en plus car maintenant, c’est lui qui vient gratter de la patte et frotter sa jolie tête pour recevoir des bisous:

Ch’uis aimé!

Il s’est tout de suite habitué à la vie en ville où il a même fait des rencontres assez sympa:

Et comme la ville de Gino est proche de beaux paysages verdoyants où ses nouveaux humains ont un pied à terre, il peut aussi profiter des joies de la rando avec les chiens de la famille.

Alors, heureux Gino?

En tous cas ses humains sont tellement heureux, eux, de l’avoir adopté qu’ils ont su convaincre des amis de faire de même.

Gino et Hailing auront bientôt une autre chowpine!

L’adoption? Le choix du cœur!