Gerchi

5 Mai: Les relations les plus intenses sont parfois celles qui débutent le plus mal. Quel sale caractère cette pestouille!

Mais si on la connait bien on remarque sa drôlerie et son désir d’aider à la bonne marche de la maison, comme une fille aînée qui traduirait « en chien », la volonté de la maîtresse de maison… Finalement, avec 7 chows, un huitième pour surveiller la meute, ce n’est pas mal.

De toute façon , je vais que ce que je veux.
De toute façon , je vais que ce que je veux.

De plus, le problème de mésentente avec le chat n’en est plus un car depuis octobre et une séquestration de plusieurs jours de la part des voisins, des dispositions ont dû être prises qui le préservent à la fois des malveillants et des assauts de Gerchi: la journée il dort dans sa chambre et retrouve la liberté de circuler dans la maison la nuit, lorsque c’est au tour de Gerchi de dormir.

Quand on veut on peut.  Le reste n’est qu’auto-justification.

J y suis, j y reste!
J y suis, j y reste!

IMG_0046

3 mars 2015: Après 9 mois en FA, des hauts et des bas dans la relation aux chats et aux enfants, il apparaît que le profil idéal des adoptants de Gerchi est le suivant:

– une personne seule ou un couple sans enfant à demeure et surtout pas de jeunes enfants. Mais elle accepte les plus calmes.

– pas de chats

– pas d’appartement car Gerchi  est une excellente gardienne qui prévient au moindre bruit.

Gerchi

Si vous correspondez à ce profil, vous trouverez en Gerchi une excellente compagne,

Gerchi

– très présente, attentive, en demande de câlins et d’activités communes, elle adore les promenades, tant en ville qu’en campagne.

– très dynamique

– très propre

– qui marche bien en laisse, y compris en ville

– qui adore la voiture

Gerchi

 

Logo

21 juin, un mois jour pour jour après le message qui nous alertait sur le sort de Gerchi: Sylvie et Nadine vont récupérer Gerchi chez Amandine, une jeune femme très impliquée dans la protection animale qui récupérait également la nuit précédente, dans le même convoi que Gerchi, un jeune dogue allemand pour une autre association. Occasion pour elles de découvrir St Maximin dans le Var.

Gerchi

Gerchi, née le 13/04 /06

Co-voiturage du dogue (un chiot heureusement! mini oblige!) jusqu’à Bollène et nuit passée à Valence. Nous ne mettons pas Gerchi en contact avec les chiens de Nadine, inutile de risquer de stresser  Gerchi pour passer ensemble une seule nuit.

Gerchi Gerchi, stérilisée.

Premières observations: « Gerchi est une chienne très proche de l’homme, elle accorde vite sa confiance et se laisse facilement manipuler et même porter. C’est un poids plume, certainement moins de 20 kg, qui ne demande qu’à grossir un peu, elle est maigre.

Le refuge espagnol a bien fait les choses: en plus d’être stérilisée et vaccinée contre la rage (obligatoire pour passer la frontière), testée  dirofilarise,erlichiose et leichmaniose (négatif. les résultats seront fournis à l’adoptant), Gerchi a reçu ses vaccins classiques, a été déparasité et vermifugée et est arrivée toute propre avec un collier anti-tiques autour du cou.

En voiture, Gerchi ne bouge pas du tout, elle n’est pas malade, elle dort.   

Avec ses congénères, mâles et femelles, Gerchi a appris à se faire respecter et montre les crocs aux plus entreprenants, mais ce n’est pas de l’agressivité, juste une prise de position, genre « pas touche! » Ensuite elle est capable de vaquer à ses occupations parmi eux sans s’en soucier, ou de se promener tranquillement en laisse (elle ne tire pas du tout) comme elle l’a fait avec Daisy et sa maîtresse, rencontrées sur le chemin du retour.

Gerchi n’est pas une chienne d’extérieur, porte ouverte sur 4000m2, elle rentre dans la chambre qui lui est réservée sitôt ses besoins satisfaits.

Un  point noir dans sa personnalité: elle déteste les chats! Peut être pas au point de les tuer et peut être comprendrait-elle qu’il ne faut pas toucher au chat de la famille mais le premier contact avec le ragdoll qui traversait le terrain sans méfiance (aucun chow ne l’a jamais agressé) a été sportif. Mais il est sain et sauf! »

Logo

3 Juin: Nous apprenons son vrai prénom: Gerchi.

4 Gerchi

5 Juin: Les nouvelles nous parviennent au compte goutte mais elle nous parviennent: Gerchi s’entend avec les chats: elle est tout à fait indifférente aux chats qu’elle côtoie au refuge. Donc on peut dire que Gerchi est ok chien (nes), chats et humains!

Gerchi

L’opération parrainage s’est déroulée à merveille et nous remercions vivement tous ceux qui ont contribué à son succès!

Il est prévu que Gerchi aille en FA lors de son arrivée en France, toutefois si nous avons des adoptants il est évident que nous privilégierons une solution de stabilité pour elle qui a déjà beaucoup subi de changements en peu de temps…..sans parler d’un passé peut être douloureux.

De son caractère nous savons juste qu’au refuge elle côtoie chiens et chiennes sans montrer d’agressivité. Idem avec les humains.

Logo

 

29 mai: la nouvelle du jour, Roger est une fille! il parait que les refuges espagnols ne s’embarrassent pas de détails de ce genre, il est vrai que dans la mesure où l’euthanasie est programmée, peu importe que ce soit un mâle ou une femelle qui soit expédiée ad patres……

Plus tard dans la soirée: nous apprenons que Roger est née le 13 avril 2006, elle vient donc d’avoir 8 ans.

28 mai: nous apprenons que le transport de Roger vers la France se fera le 20 juin, de nuit pour cause de chaleur, précise Ayendena.  Pour le moment nous n’avons pas plus d’info sur son caractère, mais ça ne saurait tarder!

Ma situation progresse dans le bon sens!
Ma situation progresse dans le bon sens!

21 mai 2014: nous avons reçu le message qui suit accompagné des photos ci-dessous:

ROGER.

PELUDETE DEJADO EN LA PERRERA POR SU DUEÑO PARA DONACIÓN EL 12 DE MAYO.

CHOW CHOW. MACHO. TAMAÑO MEDIANO.

Asociación Ayandena entrega a sus animales a adoptantes responsables, con cuestionario previo, y con contrato de adopción y seguimiento. Así como apoyo y asesoramiento durante el proceso y la vida del animal. Estamos en la provincia de Sevilla pero enviamos mediante transporte animalista a cualquier parte de España y Europa.

Los animales se entregan:
1- Vacunados de rabia y enfermedades.
2- Identificados con microchip y pasaporte europeo.
3- Desparasitados externa e internamente.
4- Esterilizados. (En caso de cachorros, se obligará por contrato a la esterilización cuando el animal alcance la edad pertinente).
5- Opcional: analíticas de enfermedades + perfil básico.

Y'a quelqu'un?!
Y’a quelqu’un?!
Qu'est-ce que je fais là?
Qu’est-ce que je fais là?

Nous avons passé la journée à nous assurer de l’authenticité de l’appel au secours et, grâce à nos nombreux contacts dans la protection animale, en particulier au sein des associations de protection des galgos -un très grand merci à Danièle, Guy, Isabelle, Josée- nous avons pu obtenir la certitude que la demande pour Roger était bien réelle.

Et en prime nous apprenons que la fourrière de Séville est le pire mouroir d’Espagne, les chiens y sont euthanasiés à la chaîne et dans le laps de temps qu’ils y restent, ils ne sont le plus souvent pas nourris et peu abreuvés!  Il y a urgence pour Roger qui est là depuis le 12 mai!

Le soir  du 21 nous assurons l’association espagnole Ayendena que nous récupérerons bien Roger en France. Moyennant quoi, l’association Ayendena pourra sortir Roger du mouroir  et procéder aux divers test maladies des pays du sud,  déparasitage, puçage, stérilisation…. elle nous donnera aussi des renseignements sur Roger: âge, caractère….pour l’instant nous ne savons que « il est très sage derrière ses barreaux ».  Le pauvre! La chaleur doit déjà taper à Séville dans cet endroit sans ombre et sans tendresse.

Le 22 Ayendena sort Roger du refuge:

Ils m'emmènent où????  j'veux pas mourir!!!!!
Ils m’emmènent où???? j’veux pas mourir!!!!!

Non mon loulou! tu ne vas pas suivre le sort de tant de tes malheureux congénères que leurs maîtres abandonnent lâchement à la perrera de Séville; toi tu as la chance d’avoir rencontré l’association Ayendena, tu as la chance que Chow au Coeur existe en France et que de nombreux bénévoles dans des pays divers, des associations diverses unissent leur savoir et leur expertise pour te sortir de là:

En effet, le soir même, en prévision du transport de Roger, Ayendena nous demande notre numéro TRACE.

Watisvis? Késako? nouvel sos lancé par nos membres à leurs contacts…Guy est justement parti en Espagne pour remonter des Galgos et n’est plus joignable, les autres ne savent pas, donnent des pistes de recherche: il ne faut pas que le sauvetage de Roger échoue bêtement à cause d’une formalité administrative,  certainement simple puisque tant d’autres associations parviennent à l’accomplir…

La solution nous est donnée le 23 au matin par le refuge de la Conca, à Nice, rencontré lors de l’opération Simba :iI faut contacter la Direction Départementale de la Protection des Populations où se situe le siège de notre association.

Chose faite dans la foulée en priant le ciel que ce numéro ne soit pas long à obtenir: un transport est prévu par Ayendena pour remonter des chiens, dont Roger, en France le 15 ou le 22 juin.

Les fées veillent sur Roger: les scanners fonctionnent, les ordinateurs ne sont pas en panne de réseau,  un super fonctionnaire est à  l’écoute et  nous inscrit dans le registre TRACE dans l’après midi même! Numéro immédiatement envoyé  à Ayendena.

Roger

Nous n’avons plus qu’à attendre des nouvelles et des photos de Roger, espérer que l’opération parrainage que nous avons lancée pour lui portera ses fruits (il nous faut 190e pour le travail effectué par Ayendena, 2e  par jour pour la pension au refuge-avec eau et nourriture cette fois- et le coût du transport vers la France de 100e)…et espérer que les fées continueront à se pencher sur lui pour lui trouver une super famille en France afin de lui faire oublier une épreuve dont il a dû pressentir qu’elle risquait de lui être fatale: les chiens ressentent profondément le stress….. regardez cette vidéo et lisez ce texte, ce n’est pas en Espagne, c’est en France: cliquez ici.

Nous avons tenu à vous raconter en détail le sauvetage de Roger parce que certains pensent certainement que notre travail est simple, qu’il s’agit juste de mettre en relation la personne qui cède son chien avec celle qui veut l’adopter et que tout cela n’est pas bien compliqué.

Erreur: notre travail consiste pour le moins à:

-passer des heures au téléphone pour connaître chiens cédés et adoptants potentiels, et se heurter aux maîtres qui changent d’avis quand on a trouvé une famille ou aux adoptants qui ont fini par adopter un autre chien quand on pense finalement  pouvoir faire adopter un chow…

-à nouer des contacts -surtout lors des manifestations nationales ou locales pour la cause animale mais aussi lors de diverses rencontres autour d’un chien en particulier- avec d’autres associations pour que l’entraide marche à plein  lors des pré-post visites et co-voit,  (services demandés égalent aussi services rendus ou à rendre donc nous ne nous donnons pas que pour les chows même si nous n’en faisons pas état),  échanges de renseignements, de services et de tuyaux divers comme c’est le cas pour Roger mais aussi pour Blue, Simba, Shagaï…

-à recevoir les appels et mieux connaître ceux qui se proposent pour nous aider,

– à accompagner les adoptants récents ou anciens dans leur démarche d’adoption ou des interrogations qui peuvent survenir à posteriori.

– à aller visiter des chiens qui semblent à priori présenter un problème pour se faire une idée de visu

– transporter les chiens vers leur FA ou adoptants quand il n’y a pas d’autre solution

– chercher des moyens de communication pour faire connaître notre association au sein des amoureux des chiens et pas seulement des amoureux des chows, milieu trop restreint pour une action efficace. A ce sujet, grâce à la générosité d’une de nos adhérentes qui couvre l intégralité de nos frais administratifs (publicité de l’association au JO, cartes d’adhérents, timbres et papeterie) et de communication (site internet, flyers distribués lors des manifestation),  va passer en juin une publicité pour notre association dans le magazine Animaux Bonheur. Signalons ici que grâce à ce soutien, l’intégralité de vos cotisations, dons, parrainages,  sont exclusivement utilisés pour les frais engendrés pour les chows chows, (vétérinaire, co-voit lorsqu’il est payant via les autres associations) le montant perçu  via les frais d’adoptions ne couvrant pas, le plus souvent, les frais réel engagés.

– documents administratifs divers à fournir ou à demander: greffe, impôts, I-cad…..

– sans parler des heures consacrées à la mise à jour du site, de la page FB……

Non, nous ne nous contentons pas d’une disponibilité de façade, nous sommes toutes disponibles à 100% et au pied levé  pour notre passion: les animaux, les chiens, les chows.