Pio

08 octobre: Pio nous envoie des nouvelles de ses premiers jours d’adoption:

« Aujourd’hui, de 9h à 11h toilettage, 3 lavages , j’ai apprécié la toilette et suis très beau 💜 j’ai été exemplairement docile!

15h, veto:  j’ai un ulcère ancien à l œil traitement pour un mois.

Je dois me mettre à la diète  car 39 kg du coup la veto à eu du mal à entendre mon cœur !

Vaccin super ☺ vermifuge etc….  J’ai une autre visite le 5 novembre pour mon rappel!  Les doigts dans le nez! Mon médecin m’a trouvé super docile et pas phobique pour deux sous. 

Je me fais des ballade de 1h et j en demande encore !

Bref je rends heureux ma famille et je suis heureux »

04 octobre:  Depuis hier, Pio, qui répond plus au petit nom de Pompon est dans sa nouvelle famille.  Nous nous attendions à un chien craintif, à un co-voiturage difficile et nous avons transporté le plus équilibré et sociable des chow chows!!!!

Ouais! c’est chouette la voiture!

Premier arrêt au PLB, Pompon a fait la connaissance de Gaston, notre chien régulateur, qui connaît toute la grammaire canine, qui ne provoque pas et ne réagit pas aux provocations, notre chien ultra fiable, celui qui décode pour nous l’arrivant. Et Gaston nous dit que Pompon est un chien équilibré!

Deuxième arrêt pause-café sur l’autoroute: Pompon ouvre un œil, s’assied, observe avec beaucoup d’intérêt le ballet des véhicules et s’affale de nouveau sur toute la banquette arrière de la Twinchow dès que la cinquième est enclenchée.

15h: arrivée dans son nouveau domicile en même temps que point un rayon de soleil. Pompon n’accorde que peu d’importance à la petite Mia, une croisée shi-tzu-bichon qui lui signifie d’un petit aboiement aigu « ici-c’est-moi-la-cheffe-gros-lard » lorsqu’il pénètre dans la maison. D’ailleurs Pompon préfère l’extérieur: il fait le tour de la propriété en furetant sous les thuyas, le regard à la recherche des grands espaces dont sa phobie du bruit le privait depuis trop longtemps…..

Evidemment il décide de traverser la piscine, fort heureusement bâchée, et sans émotion apparente il aborde de l’autre côté assez content de lui…

Puis c’est la course au chat qui détale à l’approche du mastodonte qui s’avère rapide et agile dans la poursuite….

Avec les petites filles, Pompon est d’une indifférence à la fois totale et bienveillante: il connait sa puissance et évite tout geste brusque lorsqu’elles le caressent.

A 17h nous quittons Pio, totalement rassurées sur son intégration dans sa nouvelle maison.

Confirmation de ce sentiment après 24h de vie commune:

Mylène: « Pompon a très bien mangé et dormi toute la nuit comme un ange, pas un bruit, pas un moment de stress. Hier soir il s’est couché à côté du canapé, près de moi. Mais c’est avec mon mari que le courant passe le mieux: il le suit partout. Nous avons déjà fait deux balades, il tire un peu mais c’est l’enthousiasme de la nouveauté, ça passera. Je suis ravie, nous ne pouvions pas tomber sur un meilleur chien, et magnifique en plus. 16 ans que je l’attendais! Et c’est comme s’il avait toujours été là! »

 

09 septembre: La maîtresse de Pio avait cru trouver une solution mais, même si elle a duré 4 ans, elle n’était, hélas, que temporaire: elle va devoir revenir habiter sur Paris et Pio est toujours aussi phobique des bruits de la rue.

Le descriptif fait de lui en 2014 reste d’actualité:

« Avec les humains il reste méfiant au début et reste en retrait au départ, comme tous les chows.
Il aime le calme.
Les enfants ne le gênent pas mais il ne faut pas qu ils viennent l embêter.
Il est habitué aux chats et nous avons un autre chien femelle teckel avec qui il s entend bien.
Avec les mâles il aurait tendance à vouloir dominer et je ne pense pas que la cohabitation avec un mâle soit souhaitable.
Il  pèse 30 kg.

Il n aime pas être seul toute la journée évidemment ; Chez nous il reste max 5 heures seul ».

Ce n’était pas une décision facile à prendre et sa maîtresse n’a pu s’y résoudre: elle a prévenu aujourd’hui l’adoptante que nous lui avions trouvée qu’elle tenait encore à garder Pio…

Logo

Pio est né le 22 septembre 2012, c’est donc un jeune chien, absolument adorable, mais ce qui pousse sa maîtresse à se séparer de lui c’est qu’elle ne peut lui offrir un mode de vie qui lui convienne, à l’écart de la rumeur du monde.

Pio

Voilà ce que nous dit de lui sa maîtresse:
« C est un chien adorable. Très propre, câlin à ses heures, mais le gros soucis qui nous pousse à chercher une famille c est qu il est très peureux et phobique de la rue. Habitant en plein paris-et nous ne pouvons faire autrement- c est un calvaire pour lui et nous n arrivons plus a le sortir: tout lui fait peur dans la rue , le bruit les gens et nous n y arrivons plus.
Nous avons fait appel à un éducateur de l école des chiens mais rien n y a fait.
Nous avons essayé les fleurs de Bach le collier apaisant le diffuseur… nous n avons plus de solutions.

Pio

Pio n’a été joyeux à Paris qu’un jour de neige, parce que tous les bruits étaient étouffés. Le seul endroit ou il est heureux c est dans un jardin à l abris du bruit et du monde, ce que nous ne pouvons lui offrir que le we.

Ce n’est pas une vie pour lui!

Pio

Avec les humains il reste méfiant au début et reste en retrait au départ, comme tous les chows.
Il aime le calme.
Les enfants ne le gênent pas mais il ne faut pas qu ils viennent l embêter.
Il est habitué aux chats et nous avons un autre chien femelle teckel avec qui il s entend bien.
Avec les mâles il aurait tendance à vouloir dominer et je ne pense pas que la cohabitation avec un mâle soit souhaitable.
Il  pèse 30 kg.

Il n aime pas être seul toute la journée évidemment ; Chez nous il reste max 5 heures seul.
Je souhaiterais une famille aimante avec un beau jardin clôturé »

Ajoutons que son stress n’affecte pas sa santé, Pio n’a aucun soucis dermatologique ou digestif.

Voilà, si vous pensez pouvoir offrir à ce beau chow chow les conditions de vie idéales à son épanouissement, merci de contacter Laure au 06 66 87 61 53 ou au 05 61 68 78 96.