Jaï Shan Blue

Après un voyage de plusieurs heures qu’elle a effectué calmement, assise dans sa cage de transport,  refusant de descendre aux haltes, car peu habituée des aires d’autoroute et de la société des hommes, ses grosses pattounes bien jointes et le menton levé pour distinguer, sous ses lourdes paupières, un peu de ce qui se passait au dehors, Jaï Shan Blue, 5 ans et demi, est arrivée chez Monika et Pierre, les adoptants de Léo et seule FA en mesure d’héberger une chienne en chaleur.

Car Jaï Shan Blue a commencé ses chaleurs le jour où elle nous a été confiée. Il fallait donc attendre environ 3 longs mois avant de pouvoir la stériliser, 3 mois à passer sans mâle entier et sans fifilles non plus, car rien de tel qu’une chienne hormonée pour semer la zizanie dans un groupe de chien(ne)s….

Arrivée chez Léo

Il fallait aussi attendre que Jaï Shan soit un peu moins craintive.

Oh! une crainte sans agressivité. Une crainte qui s’exprimait par une fuite calme, une fuite tranquille, pour ne pas se cogner dans les divers obstacles qui encombrent une maison, meubles, portes fermées, Léo couché…

Car Jaï Shan Blue est une gentille, une très gentille.

Quel bonheur pour Monika le jour où elle a pu la serrer dans ses bras!

Avec Léo, le courant passe bien, même s’il s’est montré un peu déçu, au début, que Jaï ne comprenne pas ses invitations au jeu.

Au bout de quelques semaines il en a pris son parti.

C’est en juin que nous avons pu commencer les soins de Jaï car la voiture sans cage de transport et la confiance en Monika, posaient un peu moins problème:

Nous avons commencé par les entropions des quatre paupières mais il est vite apparu que si Jaï commençait à être soulagée, notamment de ses infections récurrentes grâce aux antibiotiques, ce ne serait pas suffisant et qu’il faudrait y revenir, peut être durant la stérilisation:

Visite ophtalmo Milly

Entropion Blue

Visite ophtalmo Milly

Puis, en août, ce fut la stérilisation et là, notre (autre) vétérinaire à considéré qu’il ne servirait à rien de tailler encore les paupières, qu’il fallait faire un lifting, et que ces deux opérations, longues, ne pouvaient être faites au cours de la même anesthésie:

Ovario Jan Shan + medocs

Heureusement, Jaï Shan s’est parfaitement bien remise des deux premières anesthésies et même si à chaque fois, pour nous, c’est angoissant, il fallait impérativement prendre la décision de la soulager définitivement (ou presque car une correction sera peut être à prévoir une fois que la peau aura pris sa place définitive)

Lifting Jaï Shan

Effectivement, cette opération s’imposait!

Quelques jours après,  Monika: « Jaï va parfaitement bien, elle me regarde droit dans les yeux, avec du sérieux et de l’amour.                              La cicatrisation est parfaite. Tout est propre. Le vétérinaire souhaite enlever les points 3 semaines après l’intervention.
La chose remarquable c’est son regard. Profond. Très profond, et sérieux.

Dans quelques mois, tout comme Paco qui a subit la même opération, Jaï Shan Blue, retrouvera sa jolie tête et sa jolie fourrure.

Mais en plus, elle VERRA!

Pour le bonheur de Jaï Shan et faciliter son adaptation à sa nouvelle famille, nous préférons qu’un chien, mâle ou femelle peu importe mais surtout calme et sociable,  soit déjà présent dans le foyer.

Sa compatibilité chats inconnue

Vous pensez pouvoir faire le bonheur de Jaï Shan Blue? remplissez le formulaire d’adoption!