Ted, Eskil et Lili

15 octobre:  Rebecca nous envoie des nouvelles de Ted:

 » Teddy va bien,  il est redevenu gourmand, il mange avec les autres, il adore des friandises.
Il est très doué à s’asseoir sur commande pour les friandises, il connais ce qu’ est sa gamelle, il est respectueux des autres.
Il est toujours un peu surpris du nombre des chats, surtout à l’heure de repas, mais il est cool avec.
La relation entre lui est Eskil commence, je les ai trouvés gardant ensemble la maison…  ils se promènent ensemble dans le parc lorsque Eskil porte son chariot (Eskil est appareillé du train arrière à cause d’une hernie discale, ndlr)..

C’est incroyable de penser  que cela ne fait que 2  semaines qu’il est là, c’est comme s’ il avait toujours été à la maison.  
C’est un super chien. »

07 octobre: Ted nous arrivait de Marseille. Le  papa d’ Inouk l’avait gentiment rapproché de Laure, du côté de Toulouse, il était remonté quelques semaines après au Pays des Langues Bleues….. et le we dernier il est redescendu dans le sud où il a trouvé des adoptants et des copains, chow (Eskil, 12 ans), chien (Lili, 12 ans, bleue de Gascogne), chats (17) et chevaux (2).
Quand on vous dit que nous passons nos we à transporter des chows, pour les mettre rapidement en sécurité, pour les rapprocher d’un veto spécialisé, pour les faire adopter….

Encore un peu inexpérimenté lors de son arrivée au PLB,  c’est un Ted désormais très à l’aise, très coopératif pour monter dans la voiture et faire des pauses pipi qui est arrivé chez Gucci et Nina pour la première étape du voyage.

Bain de pieds dans la Charente pour Gucci et Ted

Nous ne sommes pas peu fiers de tous les regards que sa stature impressionnante, la beauté de sa fourrure et sa bonne grosse tête ont fait tourner tout au long de ce voyage!☺
Magnifique Teddy!

Après une bonne nuit de sommeil il a fallu poursuivre le voyage….
Nous devons à la vérité de dire que Teddy  n’a pas voulu du tout manger, coopératif mais un peu inquiet, ou triste de quitter encore une fois un endroit où il se sentait à l’aise et aimé.
Mais nous, nous savons que c’est pour ton bien Teddy, aie confiance!
La rencontre avec Laure et Patrick  venus rapprocher Mummy dans sa route vers son adoptante a remis du baume au cœur de Ted: des visages connus!
C’est avec eux que Ted a poursuivi son voyage.

 

Et puis la fin du voyage est arrivée, encore de nouveaux visages,  beaucoup de découvertes, beaucoup de stimulations auxquelles il a fallu s’habituer: chats, chevaux et chiens.
Mais nous l’avions dit à Rebecca: Teddy est un chow chow exceptionnel! Il se dégage  de lui une bonhommie tranquille, il sait jouer avec les chats sans les effrayer….

Que de chats! Que de chats!

Ted est aussi plutôt timide avec les chiens et ne risquerait pas de faire de mal au fragile Eskil qu’une hernie discale empêche de boucher à son aise dans l’attente de son « fauteuil roulant »…

Mon nouveau copain Eskil, il bouge aussi peu que Paco…

Ni à Lili qui a son âge ne supporterait pas un comportement trop pressent: Ted sait se tenir.

Pis elle c’est Lili, j’crois pas qu’elle soit chowchowtte…

Restait une inconnue: le comportement avec les chevaux, mais nous étions confiants.  Et de fait, il a suffit d’une présentation en laisse pour que Ted frotte sa truffe contre les deux museaux et se désintéresse de ces animaux placides et tellement plus grands que lui; il peut désormais parcourir librement les 2 ha de la propriété, clôturées bien entendu.
Ted est la bonté même, si cette notion existe chez les chiens.

Tiens, encore un…

Quatre jours ont été nécessaires pour que Ted retrouve l’appétit.
Eh! oui! les chiens sont des être sensibles, cela ne signifie pas seulement qu’il faut les respecter et leur apporter des bons soins.
Cela signifie qu’eux aussi doivent appréhender leur nouvel environnement, faire connaissance des uns et des autres, découvrir les habitudes de la maisonnée….
De grâce! ne vous jetez pas sur eux pour leur faire accepter vos quatre volontés dès qu’ils posent la patte chez vous: LAISSEZ LEUR DU TEMPS!

C’est ce qu’ont fait Rebecca et son conjoint et ils ont eu le bonheur de constater que Ted, qui sera désormais et pour toujours Teddy, se détendait de plus en plus au fil des jours, et même heures qui passaient.

Rebecca: « On ne pouvait rêver meilleure adoption! »
Tout est dit!

J’ajoute quand même que j’veux plus partir!

 

Septembre 2021

Nous ne mettrons pas de photo de Ted lorsque nous l’avons récupéré.
Parce qu’en voyant sa maigreur, son poil pelé, son oreille gauche baissée et ses yeux pleins de pus, sa famille d’accueil a eu d’autres priorités que de le photographier.
De toute façon si nous proposions un chow ainsi, on nous le renverrait dans la figure « trop moche » ou « trop malade, il risque de mourir et j’aurais trop de peine« .
Pauvre Ted.
Peu importe que tu sois d’une gentillesse infinie malgré tes douleurs, totalement compatible chat qui peuvent se frotter à tes poils gras, que tu sois sage en voiture, calme, patient, pas aboyeur pour deux ronds.
Ce qu’il ne faut pas, c’est que tu sois « trop moche » ou « trop malade », va crever chez d’autres, chez ceux qui n’aiment pas les chows et supportent de les voir passer de vie à trépas sans que cela fasse saigner leur petit cœur fragile.
C’est à dire nous, les familles d’accueil.
Parce que nous, si on s’occupe de vous jour et nuit, si on passe nos we à vous co-voiturer, si on passe tant de temps chez les vetos qu’ils sont devenus une deuxième famille, et j’en passe…. c’est bien entendu parce qu’on est « durs« , qu’on n' »a pas de cœur« , qu' »on ne vous aime pas« , ceux qui vous aiment d’amour, ceux qui vous aiment vraiment, ceux là préfèrent vous laisser à votre triste sort, votre misère leur fait « trop maaaaaaal« !

Bon, ce petit coup de gueule poussé, dehors les égoïstes, les égocentristes, les égotistes, et  n’ évoquons  même pas les crétins et les radins  qui de toute façon n’auront  pas l’occasion d’adopter chez nous.
Maintenant parlons de Ted.

Oui? ben moi ça va!

Ted, 6 ans, après deux mois de soins, de nourriture, d’espace et de sérénité dans ses FA,  va bien.

  • Nous avons profité de sa castration pour  faire nettoyer ses oreilles (otites pas soignées depuis…. ouh! la! la! son ex ne se rappelle même plus depuis quand Ted souffre des oreilles ….. ) et lui appliquer du Neptra, médicament agissant sur un mois et évitant d’embêter plusieurs fois par jour un chien qui souffre. Merci au labo qui l’a mis au point!
  • Nous lui avons fait faire une biopsie pour comprendre la raison de ses abcès au scrotum et à l’intérieur d’une cuisse, les bactéries ont été identifiées et éradiquées grâce à une antibiothérapie appropriée.
  • Les antibios ont aussi été efficaces sur ses yeux, qui vont bien désormais, Ted n’a pas d’entropion n’y d’ulcère. Ses yeux sont sains et il ne souffre plus.
  • Sa peau aussi est saine.
  • Nous l’avons nourri et il a pris 14 kg!!!!
  • Résultat de tout cela: ses poils poussent!

Et Ted est beau!
Et Ted est toujours aussi gentil
Et Ted aime toujours autant ses congénères, les chats et la voiture.
Et Ted est toujours tranquille, calme et silencieux.
Mais en plus il a découvert (ou retrouvé?) le goût du jeu, de la course et même, on peut le dire, de la plaisanterie lorsqu’il joue à cache-cache….

 

Ce sur quoi nous ne pourrons pas agir, ce sont les conséquences irrémédiables de ton triste passé.
Pour un œil exercé Ted, l’arrière-train légèrement vouté. Oh! rien qui puisse attirer l’œil des passants et le faire trouver moins beau. Mais nous, nous l’avons vu.
Et les vetos pensent que c’est dû à ta croissance, peut être dans une cage, dans cette chouette banlieue de Marseille où tu n’étais peut être pas, Teddy, destiné à devenir un chien de compagnie….
Ca nous ne le saurons pas.

 

Mais il faut en tenir compte car cette « mauvaise » position peut créer des tensions qu’un ostéopathe sera peut être amené à soulager périodiquement. Pour le moment Ted n’en a pas rencontré, d’ostéopathe. Faute d’en connaître qui nous ait convaincus ….

L’histoire de Ted est l’occasion de pousser un second coup de gueule.
Celui là concerne les naïfs qui croient que leur animal va vivre très vieux et à 100 à l’heure jusqu’au jour de sa mort.
Qu’il ne coûtera surtout pas un cent jusqu’à son dernier jour.
Celui la concerne les refuges qui cèdent les animaux sans avoir repéré leurs pathologies, ou sans avoir communiqué la connaissance qu’ils en ont aux adoptants parce que ce qui compte c’est de placer les chiens car ils sont submergés.
Et ce qui compte pour beaucoup d’adoptants, c’est payer le moins cher possible un beau chien qui ne leur coûtera jamais cher.
Alors si on veut caser les chiens, il faut taire leurs petits ou gros soucis.
Pas vu, pas soigné, chien casé, le tour est joué.

Mais pour nous, ce qui compte, c’est le chien.
Nous ne voulons pas placer un chien dans le non-dit en sachant qu’il souffrira de bobos non soignés.
Nous ne lésinons pas sur les soins que nous apportons à nos protégés.
Nous les gardons des mois en FA pour les soigner, physiquement et psychologiquement.
Notre satisfaction est de savoir que nos adoptants prendront soin des chows que nous leur avons confiés, qu’ils veilleront à apporter les soins nécessaires  pour soigner les problèmes connus, qu’ils préserveront des maladies à venir.

Les autres, les susnommés, les  égoïstes, les égocentristes, les égotistes,  les crétins et les radins nous n’en voulons pas parmi nous.

Vous ne vous reconnaissez pas dans ce groupe?
Vous souhaitez faire partie de notre famille, de notre club de vrais amoureux  des chows?
Vous voulez aimer Ted, lui rester fidèle dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, l ‘aimer tous les jours de votre vie. …
Alors candidatez ici!