Tommy

19 octobre:

« Qu’il pleuve ou qu’il vente le petit Tom Tom est toujours partant pour sa balade de 5 km le matin.

 

Au retour, si le temps le permet, un petit repos dehors.

Tom Tom c’est bien intégré à sa nouvelle vie. Les balades à pieds ou en voiture lui font plaisir. Les visites dans la famille se passent très bien. Il a pris quelques kilos, son poil a repoussé. La vétérinaire le trouve plus dynamique et de plus en plus beau. Nous sommes très fiers de notre petit Tommy 🥰 et il nous le rend bien par sa gentillesse. Que du bonheur ensemble 😍🥰😍🥰
Tom Tom, Marcel et Brigitte. »

11 août: Qui c’est le plus heureux? C’est Tommy! Tom-Tom pour sa famille…
« Le matin très tôt et le soir tard, c’est balade, il fait ses 5 km par jour.

C’est beaucoup? en fait Tommy est infatigable, il ne se lasse pas de se promener. Un jour, alors que nous venions d’arriver de promenade Tommy a vu un chat dans son terrain, il a bondi comme un jeune chien pour le courser!


Côté nourriture il se régule parfaitement, on le laisse faire.
Et pour la nuit aussi. Apparemment il a trop chaud dans le couloir des chambre et il a décidé d’émigrer dans la pièce de vie; le matin nous le trouvons souvent endormi, il dort à pattes fermées et comme il est un peu sourd le fait que nous nous levions ne leréveille pas du tout 😊
Fin août on va voir la veto ostéo, 1 h de papouilles pour se sentir bien!
Il est extraordinaire notre Tommy.

02 aôut:  Depuis que nous avons publié pour Tommy, bien des choses ont changé dans sa vie.
En bien.
D’abord il a eu droit à un toiletage en règle par deux toiletteuses professionnelles, Caroline et Leslie, venues tout exprès au Pays des Langues Bleues pour faire tout beaux nos protégés.
Tommy a apprécié:

Ensuite Tommy a reçu une demande d’adoption rien que pour lui!
Extraordinaire!
« Nous voudrions adopter Tommy parceque c’est le plus âgé et qu’il a moins de chance que les autres de trouver une famille, et son regard, son histoire… on a craqué! »

Hé les potes! ch’uis adopté!

Aucune inconnue dans cette adoption: pas d’autres chiens dans le foyer qui pourrait ou non accepter Tommy, pas de chat.
Un couple de jeunes retraités qui a juste envie d’apporter à Tommy le confort dont il rêve, une terrasse pour prendre le soleil, un jardin pour flaner, des balades pour faire un peu d’exercice physique et travailler les sens, des croquettes à satiété et des câlins à gogo.
Les chows ils connaissent, ils en ont eu 3.
Et leur veto est aussi ostéo, super pour soulager les tensions articulaires du brave Tommy!
Alors c’est parti mon Tommy, diection la Normandie!

 

……. Une semaine plus tard:

Brigitte: « Comme il est beau le petit Tommy avec sa belle petite bouille!

 

Tommy nous épate  de jour en jour. Le soir pour dormir  il c’est rapproché de nous , pas encore dans la chambre mais nous lui avons mis un deuxième coussin à l’entrée de notre chambre et il a décidé de  s’y installer pour passer la nuit.

Nous sommes heureux d’avoir choisi notre petit pépère.  La seule crainte était qu ‘il ne se sente pas à l’aise avec nous mais Tommy s’est fait  à  son environnement.
La voiture il adore!

Un beau bébé d’ AMOUR 💘

Désormais c’est tous les jours balade pour Tommy:

 

Alors bien sûr Tommy avait fait son trou au Pays des Langues Bleues et il avait su, par sa gentillesse et son adaptabilité conquérir les coeurs. Mais quoi de mieux pour un « animal de compagnie » que, précisément, la compagnie d’humains aimants et bienveillants? les gâteries toutes individuelles, ses caresses pour soi tout seul, la place à côté de la chaise lors des repas non disputée par qui que ce soit?

La mission que nous avions acceptée en récupérant Tommy auprès de sa première maman est remplie, Tommy a son coin de verdure, sa place au soleil, ses balades, son dodo confortable.
Tommy est heureux et sera heureux pour toujours; nous le sommes avec lui.
Merci à ses adoptants en or.

 

 

Juillet 2022

L’histoire de Tommy avec Chow au Coeur commence par un flash back.
Avril 2022: Nous sommes contactés par la fourrière de Roubaix, celle-là même grâce à laquelle nous avons récupéré Lutin.
Ils ont un chow de 9 ans, trouvé attaché (à la porte de la fourrière? à un réverbère? l’histoire ne dit pas où), propriétaires contactés mais personne n’est venu chercher Tommy.
On nous dit qu’il est sympa avec les humains qui s’occupent de lui, semble sociable avec ses congénères.
Un brave chow chow.
Nous proposons à Eva et Steven d’aller le récupérer car ce sont eux les bonnes âmes libres (ils viennent de perdre Shadow) « les plus proches », 600 km, 12 h de voiture. Ils sont d’accord. La date est fixée.
Entre temps la fourrière appelle: la maîtresse de Tommy est venue le récupérer.
Ah! bon….

Tommy, c’est moi.

1 mois plus tard environ c’est elle-même qui prend contact pour nous confier Tommy. Elle nous confirme que Tommy est un très brave toutou, qui n’a jamais cherché d’embrouille à aucun congénère. Il vit avec deux chats, est sympa avec les humains. Le kiff pour Tommy? siester au soleil, faire de petites balades, renifler tranquillement, manger à sa faim.
Rien d’extraordinaire en somme, Tommy n’est pas bien exigeant.
Il sait rester seul, il est tranquille en voiture.
Et, rare pour un chow: Tommy a du rappel!
Oui mais voilà, la vie de sa maîtresse a changé, certainement pas par choix. Plus de pavillon mais un appartement au deuxième étage. Elle a confié Tommy à son frère pour lui éviter les efforts d’escaliers multi quotidiens. C’est son frère qui l’a abandonné, attaché quelque part. Elle est allée récupérer Tommy quand elle a pu.
Voilà l’histoire récente de Tommy.

Un chow tranquille.

Son histoire passée, c’est Tommy qui nous la raconte au fil des jours.
C’est celle d’une vie ordinaire, négligé d’un point de vue médical, pas un vaccin, une tumeur mammaire pas opérée grosse comme une figue, une otite céreuse bilatérale, pas toiletté depuis longtemps, pas bien épais non plus, mais confiant. Mis à part cette aventure de l’abandon Tommy n’a certainement pas vécu de galère, il a été aimé.
On l’imagine d’ailleurs tout confiant, attaché à sa grille ou à son arbre, certain qu’on allait venir le rechercher….  Brave Tommy…. Il a du être bien étonné le soir venu, la soif et la faim venant d’être toujours attaché là….. « Hééééé! vous m’auriez pas oublié???? Ah! voilà quelqu’un, chouette! je piétine de joie, j’agite la queue….hé! m’attrapez pas avec un lasso, pas besoin, j’vous mordrai pas!!!! ch’uis un gentil moi!!! »

La fourrière, Tommy n’a pas aimé…. lorsque nous l’avons récupéré, un mois après, il était encore plein des cicatrices de plaies de léchage sur les pattes laissant sa peau noire et sans poil. Nous en avons connu d’autres ainsi, ça passera, elles s’estompent déjà.
Nous devions faire enlever la tumeur mammaire qui pendait entre ses pattes arrières. Nous en avons profité pour faire castrer Tommy, ses poils n’en seront que plus beaux.
Tommy va bien. Il mange bien, prend du poids même s’il restera toujours un chow osseux. Il nous rappelle beaucoup Velours, au point que c’est le premier nom qui vient à l’esprit lorsqu’on l’appelle…. Velours. Mêmes attitudes dansantes, même raideur des pattes arrières. Mais une santé de fer, Velours est décédé à presque 16 ans, une longévité que peuvent lui envier bien des chows surtypés.

Velours ou Tommy?

Tommy apprécie de se coucher au soleil, sa maîtresse avait bien cerné ce besoin de Tommy. Il aime aussi se coucher sur un matelas co:fortable lorsque les  nuits fraichissent un peu.

Tommy aime ses congénères, il passe de longs moments avec eux, mâles et femelles, mais ils ne lui sont pas indispensables: s’il a la possibilité de se coucher à côté d’un humain, c’est cela qu’il choisit.

Bon alors, vous l’ouvrez cette porte? marre des deux relous

Une vie de chien de salon, avec une terrasse pour prendre le soleil et un ascenseur pour grimper les étages lui conviendrait tout à fait.
Les promenades lui plairaient certainement aussi mais il n’y en a pas au Pays des Langues Bleues où les chows ne manquent pas de relations canines ni humaines. Mais des fois où Tommy a du se rendre chez le veto nous savons qu’il ne tire pas en laisse.
Tommy est un chow tranquille.

Le sujet des chats est, comme souvent, plus épineux;
Tommy vivait avec ses chats.
Mais les autres chats, il les course. Et même s’il semble souvent avoir les articulations un peu raides, pour courser les chats Tommy a 2 ans.
Alors il s’habituerait peut être aux chats de la maison, mais il faudrait certainement du temps. Et des chats bien équilibrés, pas des rescapés terrorisés par une mouche qui passe. Les propositions d’adoption avec chats seront très étudiées pour le bien être des uns et des autres….

Avec les enfants Tommy n’a aucun problème relationnel. Evidemment nous éviterons les enfants en trop bas âge, suceptibles de lui faire mal par leur maladresse, mais pour ce qui est des enfants assurés sur leurs jambes et bien éduqués au respect que l’on doit à un animal, il n’y a aucune restriction.

 

Tommy attend tranquillement sa famille au Pays des Langues Bleues où il embellit de jour en jour sous les coups de brosse, les bonnes gamelles et les chondro-protecteurs. Vous?