Mia et Boomer

23 novembre:

Boomer: « Quand papa fait le télétravail je le surveille 🧐

Quand il fait un peu froid je me pose sur le peignoir de maman comme ça, j’ai bien chaud ☺️« 

6 novembre:

« Boomer est beaucoup trop gourmand. En seulement 3 min il finit sa gamelle entière. Pour cela nous avons acheté une petite pieuvre enfin qu’il puisse manger plus lentement…

Mia a beaucoup moins peur de Boomer à présent. »

 

Toujours ensemble ces deux là😍

29 octobre:

« Quand Boomer comprend que l’on prend la voiture 🤗🤗« 

20 octobre:

Boomer dort toujours au pied du lit  avec papa et maman🤗

15 octobre:

Quand Boomer voit qu’il s’est éloigné plus loin que la longe il s’arrête

12 octobre: Boomer est adopté!

« Comment ça Boomer est adopté? ça fait déjà quelques mois qu’il a été adopté non? »

Eh bien oui et non; Boomer avait été adopté mais il nous est revenu en juillet. C’est avec vraiment beaucoup, beaucoup de tristesse que ses adoptants ont du se résoudre à nous le rendre car toute la famille s’était fort attachée à ce magnifique et gentil petit loulou mais le problème est venu des voisins qui ne supportaient plus les aboiements nocturnes de Boomer. Car Boomer voulait dormir dehors, et dehors il y avait des chats, et les chats, vraiment, Boomer ne les supporte pas! « Wah wah wah! Descendez de vos murs bande de greffiers provocateurs, descendez de vos murs qu’on s’explique, allez, un peu de courage! Wah! wah wah! »
Alors nous avons récupéré Boomer; Sophie pour quelques jours, puis Laure.
Sans chats pour le narguer, bien en sécurité sur leurs murailles, Boomer est redevenu le plus attachant des chows, très sociable avec les humains, sociable avec la plupart de ses congénères mâles, surtout castrés, adorable avec les femelles.
Un seul incident, mais Boomer n’y pouvait rien: il a du être opéré de la glande nictitante.

glande nictitante Boomer

Pour Boomer, nous avons retrouvé des adoptants très vite.
Des adoptants que nous connaissions puisqu’ils sont déjà les heureux parents de Mia.


Et, cerise sur le gâteau, ils télétravaillent tous les deux! Boomer ne serait plus jamais seul et si la situation venait à changer, il y a mamie et papy -bientôt retraité- et tous les deux amoureux des chows eux aussi.


Boomer, Mia, maman, papa, mamie, papy, une grande famille chow chow… sans chats. D’ailleurs Mia les déteste aussi, alors même les chats du voisinage se tiennent à l’écart depuis longtemps.

C’est beau un paysage sans chat…

Voilà maintenant quelques semaines que Boomer est adopté et tout va bien.


Effectivement  Boomer apprécie être dehors mais il rentre volontiers se coucher vers 22h et, si les premiers temps il se réveillait vers 3h du matin, tournait, virait et aboyait au moindre bruit, ses adoptants ont résolu le problème en…. arrêtant le chauffage .  En plus c’est bon pour le porte-monnaie et pour la planète!😉
Boomer avait juste trop chaud! Depuis cette économie d’énergie, il dort de 22 h à 10 h du matin, comme un bébé.

Certes,  la question de la chaleur se reposera l’été prochain, mais en l’absence de chat Boomer n’aboie pas dehors. Et puis la région n’est pas extrêmement chaude, ou pas longtemps.
Alors tous les voyants sont au vert pour que cette fois Boomer ait trouvé sa famille pour la vie!

 

 

 

6 juin:

« Boomer a eu le droit à son moment de beauté…direction le toilettage. J’avais un peu d’appréhension de le laisser seul pendant le toilettage mais cela s’est superbement passé. 
Maud, sa toiletteuse, a pu le rendre tout beau et m’a dit qu’il a été super cool. Je l’avais prévenu qu’ il avait un peu peur du séchage. Nos brossages quotidiens ont permis d’éviter le maximum de nœuds.  Regardez comme je suis tout beau. Bon week-end les chowpains. »

24 mai: Certains chiens apprécient bien plus l’ extérieur que l’intérieur, il faut savoir respecter ça, Mais parfois c’est compliqué..

Marion: « Voici quelques photos de Boomer lors de balade à la plage. Boomer a pris beaucoup en confiance, il sait ce qu il veut ou pas et sait nous le faire comprendre. Il est cool et toujours pépère. Lors des balades à la plage, il se fait avoir par les vagues🤣🤣.

Par contre les nuits sont compliquées car au début il dormait dans notre chambre et pas de problème, ensuite il n’arrêtait pas de se lécher les pattes ou de tirer la langue donc on a compris qu il voulait dormir dehors. Nous avons fait des essais mais il aboie dehors (pas sympa pour le voisinage), on se lève pour l’appeler plusieurs fois dans la nuit pour qu il n aboie plus. De ce fait, maintenant on le rentre au dernier moment le soir pour la nuit, il va s’endormir dans notre chambre mais dans la nuit il va de nouveau se lécher les pattes. On a laissé le volet du salon un peu ouvert pour qu’il puisse voir mais rien n’y fait. .. »

16 mai: Nous recevons des nouvelles de Boomer, qui s’avère être un chien parfait, du moment qu’on ne l’enferme pas dans un logement; clairement, il n’était pas fait pour vovre en appart!

Manon:  » Voici les nouvelles de Boomer: en journée quand on est pas là il reste derrière la maison à l ombre sur les cailloux (il doit aimer l effet massage que ça doit procurer 🤣) il fait ses siestes;  il s est également creusé un trou pour être prêt du grillage et voir les allées et venues.
Il n aboie que si quelqu’un rentre dans le jardin ou si un chat passe ou autre.
Au moment où on rentre il va au grillage et aboie, on le fait rentrer dans la maison et on l ignore au début (de plus en plus il fait moins d effervescence de joies. Ensuite on lui fait son câlin et hop! il s allonge).
Il a dû prendre beaucoup confiance en lui car il passe tout son temps dehors à un tel point que la nuit il ne dormait plus car il voulait être dehors et dormir dehors. Il reste avec nous que le soir quand on rentre et jusqu’à sa promenade du soir. Au retour de la promenade il a son quart d heure de folie et de jeu avec nous mais pas trop longtemps car pépère jusqu au bout il fatigue vite
 😅😅🤣. Et après il reste dehors malgré que la porte pour rentrer dans la maison soit ouverte. Il rentre juste pour voir qu on soit bien dans le lit et il retourne dehors faire sa nuit.
Avec les enfants il est cool, il reste au pied du toboggan le temps que les enfants jouent.
Que dire encore? il est têtu: quand il ne veut vraiment pas il nous le fait comprendre (ex: il ne veut pas qu on regarde ses oreilles ou pour nettoyer ses yeux). En fait Boomer est un loulou qui veut être peinard: jardin, à manger, de l eau et hop! il est bien.
Je lui ai pris rdv chez le toiletteur debut juin pour lui faire une beauté.
 »

21 avril: « Bonjour,

Voici les dernières nouvelles de Boomer qui nous a rejoint il y a une semaine: c est vraiment un pépère très cool. Il adore les balades et est très curieux de tout, c’est pourquoi il tire (moins) en promenade. Il est indifférent aux autres chiens.

A la maison, il aime lézarder au soleil et jouer au ballon. Il a trouvé sa mission:  interdire les chats dans le jardin (il ne les aime pas du tout).
A la maison, il est hyper cool, il sait très bien nous faire savoir de quoi il a besoin.

Nous avions mis une barrière devant la porte de notre chambre de façon à ce qu il nous voit mais ne puisse pas entrer sauf qu’il a réussi dans la nuit à la pousser et depuis il dort bien (ronfle bien aussi 🤣) à côté du lit. Avec les enfants, il est super mais quand il en a un peu marre il s’en va dehors ou à côté de nous.

Son chouchou dans la famille est David 🥰.
Nous sommes en vacances mais semaine prochaine tout le monde retourne à l’école et au travail, on espère que Boomer aura de l occupation dans le jardin.  » Manon

 

25 mars 2022: C’est au Chowpôle, en compagnie de sa chowpine Bailey’s et de quelques autres chows mâles- qui décidément ne sont pas ses chowpains – que Boomer a fêté ses 2 ans.
Pour l’occasion il a reçu un bain, peut être pas le premier de sa vie car Boomer s’est montré très à l’aise dans la baignoire, mais en tous cas le premier depuis trèèèès longtemps! L’eau coulait si noire qu’on s’est pris à espérer que Boom-Boom était garanti grand-teint…

En deux mois, Boomerest bien « redevenu le chow parfait qu’il n’aurait jamais du cesser d’être » comme le prédisait Sophie, sa première famille d’accueil.

 

Boomer n’a pas de problème dermatologique: s’il n’a plus de poils sous le cou c’est que nous avons profité de la castration pour le faire tondre et laisser respirer la peau qui macérait depuis des lustres sous la bave, l’eau, les noeuds…

Son otite est réglée, il a suffit de presque rien, d’une application de Neptra.

Son comportement aussi s’est apaisé: Boomer ne fait plus d’hyper attachement.  En faisait-il d’ailleurs? Peut-on parler d’ hyper attachement envers l’humain lorsqu’on est un très jeune chien, qu’on reste seul des heures et des heures, sans distraction, seul, seul, seul, désespéremment seul à attendre le retour d’un humain qui apportera la courte promenade, la nourriture, quelques caresses… Franchement, il ne vous semble pas juste « normal » de ne pas vouloir que cet humain s’en aille encore? il ne vous semble pas juste « normal » et de crier votre désespoir lorsque la porte se referme sur lui et que vous savez que c’est encore parti pour des heures et des heures de solitide et d’ennui? Pour un chien, crier son désespoir, c’est aboyer, gratter, faire pipi et caca, ou s’auto-mutiler par des plaies de lechage…

Depuis que Boomer vit avec une copine joueuse, bénéficie d’un terrain pour se détendre, se soulager, se distraire en regardant les oiseaux, les chats qui passent (et qu’il n’aime pas),  qu’ il peut à loisir sentir et lever lapatte sur les traces des chowpains, depuis que Boomer a compris que c’était pareil tous les jours, que plus jamais il ne se morfondait d’ennui en attendant le retour de l’humain, et bien maintenant, il va bien. Plus d’aboiements de detresse, plus de pipis, plus de cacas, plus de destruction. C’est pourtant simple non de rendre un chien heureux?

 

Nous ne pouvons plus rien apporter à Boomer qui est désormais prêt pour découvrir SA famille.
L’évolution de Boomer et surtout les causes de son évolution, qu’il faut trouver dans ses conditions de vie, ont permis d’affiner les critères requis pour adopter Boomer:
– pavillon (avec terrain clos évidemment)
– présence d’une chienne sympa pour jouer
– pas de chat, pas de chien mâle.
– homme, femme, couple, enfants ou pas, Boomer s’accommodera de tout du moment que les conditions précédentes sont remplies. Bien sûr, si vous pouvez lui apporter vous aussi de la présence, des balades et des câlins à gogo, ce sera un plus apprécié de Boomer.

1er Mars 2022

Pour vous raconter l’histoire de Boomer, nous allons vous faire un petit voyage dans le temps. Pas très loin, on vous emmène à l’été 2021.

moi les histoires ça m’endort

Imaginez. Vous vous promenez dans la rue avec votre chowchow et un type vous accoste « oh je vois que vous avez un chowchow, vous en voulez pas un 2ème? »

Que QUOIIII comment ça? Les bras nous tombent. Comment peut-on proposer son chien à un inconnu dans la rue? Enfin d’une certaine façon, ce n’est pas pire que de recruter un adoptant dans un groupe Facebook ou via le bon coin…

« Ma mère en a un de 18 mois et elle ne sait plus s’en occuper »

c’est de moi qu’on parle je crois

Et voilà comment la laisse de Boomer change de mains, avec tous ses papiers hein, on a affaire à des gens civilisés.
D’ailleurs les papiers sont toujours au nom du 1er propriétaire. Comme ça, si le chien provoque un accident, mord quelqu’un, qui est responsable? Ben le 1er propriétaire, celui qui est enregistré sur la puce quoi. Continuez à céder vos animaux n’importe comment, à n’importe qui.
Toutes les asso le répètent, et tous, on espère qu’un jour ça entrera dans les crânes.

6 mois plus tard donc… aujourd’hui. Nous sommes alertés par les administratrices d’un groupe FB « un Mr veut poster une annonce dans le groupe pour larguer son chien, on l’envoie vers vous ». Ah bah oui, le trottoir, les groupes FB, on le sait, ce sont les meilleurs endroits pour recruter des adoptants sérieux.

ça t’arrive de réfléchir, toi avec tes 2 pattes?

Donc le Mr nous contacte.
Depuis qu’il a récupéré Boomer, il s’est séparé, il habite maintenant en appartement, Boomer fait de l’anxiété de séparation, blablabla. Il l’a proposé à des éleveurs parce qu’il est tellement beauuuuuuuu, mais malheureusement, ceux qu’il a contactés n’en ont pas voulu.

vas-y roule!

Que QUOIIIII Comment ça??? Qui, souhaitant le bonheur d’un chien de famille, pense que le confier à un éleveur rendra le chien heureux? Vous croyez sincèrement que se reproduire rend un animal heureux? Vous croyez que les chiens vivent comment dans un élevage? Le soir venu, tous en rond, chacun sur son tapis, ils se couchent devant la cheminée et ronflent en cœur? Ou alors il n’y a que nous, débiles d’association, qui avons vu des enclos chez des éleveurs?
Attention, nous ne disons pas que les enclos sont une honte, ils sont nécessaires pour la sécurité des chiens… Car nous le savons, des bagarres peuvent éclater, surtout en période de poussées hormonales. Nous disons qu’un chien qui a connu une vie de famille n’a pas sa place des années durant dans un enclos.

toutes ces idées idiotes m’ont épuisé

Bref. Nous avons récupéré Boomer. Un petit père adorable, dans un état d’entretien lamentable (ah bah oui je vous avais dit j’avais plus le temps), avec une double otite (ah bah j’ai rien vu moi), et sans une croquette, comme d’habitude.

la voiture j’adore!

Alors petit BoomBoom qui es-tu?

BoomBoom c’est la version petit modèle : 25kg tout mouillé. Mais ne croyez pas que ça n’en fait pas un chien sportif, non, on a testé pour vous une rencontre avec un cheval, et il fallait se cramponner à la laisse pour le retenir.

D’ailleurs, tant qu’on en est à parler des autres animaux, Boom partira dans une maison sans chat, car son attitude n’inspire pas la confiance vis à vis de nos amis moustachus. Par contre, il ne crachera pas sur une copine joueuse. A seulement 2 ans, il a de l’énergie à revendre.

 

Nous l’avons dit, Boom souffre d’anxiété de séparation / troubles de l’hyper attachement.

Comment pourrait-il en être autrement après tous ces bouleversements incompris pour un chien?
Boom progresse très vite depuis son arrivée en FA: finis les pipis nocturnes quand il est « seul » en bas (la présence d’un autre chien n’est pas considérée comme une compagnie par le chien qui angoisse, ce qu’il veut, c’est un humain), et que les humains dorment en haut. Il y a bien encore quelques aboiements, pour appeler, mais Boom s’apaise.

ce truc là il fait pouet pouet

Comment nos FA réalisent ce miracle en quelques semaines alors que les ex-propriétaires n’y arrivent pas? Tout simplement en se renseignant sur la problématique et en appliquant les principes de l’éducation positive. Car hurler/ taper sur un chien ne l’aide pas à comprendre que faire pipi dedans c’est pas bien, ou que votre mur était un élément important de votre maison.

Nous discuterons bien entendu avec ses adoptants des méthodes pour aider Boom à se sentir bien : nos FA ne sont pas des magiciens, et ce que nous arrivons à faire, tout le monde peut y arriver, avec un peu de savoir faire et beaucoup d’amour.

les zoreilles de cochon c’est un super anti stress

Boom recherche donc une famille présente, prête à s’investir dans son bien-être. Il vous accompagnera partout si vous le souhaitez, il adore être co-pilote. Et nous en sommes convaincus, une fois apaisé, Boom redeviendra le chow parfait qu’il n’aurait jamais cessé d’être si sa vie avait été un long fleuve tranquille avec des humains équilibrés.

Tentés par une aventure explosive avec Boom-Boom? c’est par ici!