Le chow chow

 Préliminaire: Pour tous ceux que le chow chow attire mais qui n’ont pas encore pris la peine de se renseigner sur ce qu’ il est réellement, voici un article qui a le mérite de résumer son histoire, son physique et son caractère.

Attention: TOUS les chows ne sont pas conformes à ce descriptif.  Ils peuvent être plus ou moins sociables, plus ou moins actifs, plus ou moins ceci ou plus ou moins cela.

C’est pour cela que nous prenons le temps de connaître les adoptants et ce qu’ils recherchent et que nous prenons le temps de connaître les chows qui nous sont confiés (pour ceux qui sont en refuge nous ne pouvons que nous fier à ce qui en est dit).

Vous pouvez être un très bon adoptant et ne pas convenir du tout au chow chow, ou au chow sur lequel vous aurez flashé.

Nous ferons toujours le choix du bien être du chien.

Article de LAURENCE BARREAU

Le chow-chow, un drôle de nounours

Jules

Derrière son air de peluche se cache un chien fier, au caractère très orgueilleux et réservé. Le chow-chow ne peut pas être « le chien de tout le monde ».

légende chinoise veut que le chow-chow soit le fameux chien-ours ou chien-lion (selon les versions) qui se colora la langue de bleu en léchant les morceaux de ciel tombés pour faire de la place aux étoiles. Le chow-chow a en effet la langue bleue. Même si ce n’est pas évident au premier abord, il fait partie de la famille des spitz.

Origine

L’hypothèse la plus probable est qu’il descende d’un canidé à large crâne et museau court, présent en Asie Centrale depuis la préhistoire. Ces chiens, domestiqués par les Tartares comme chiens de garde et de chasse arrivèrent en chine par la Mongolie, offerts en cadeau à l’empereur Wu-Wang au XIe siècle. Le chow-chow devint ensuite le célèbre chien-lion des monastères bouddhistes du Tibet.

ChanSi

Il fit son apparition en Europe au XVIIIe siècle grâce à des marchands anglais, et fut d’ailleurs offert un peu plus tard comme présent royal à la reine Victoria.

Fourrure et… nourriture

Les Mongols les appréciaient moins pour leur qualités d’auxiliaires de chasse, leurs compétences en garde ou en conduite de troupeaux que pour leur douce fourrure. Symboles de richesse, les jeunes femmes emportaient autant de chiens que possible en dot lors de leur mariage. Elles lançaient ainsi leur propre élevage afin de pouvoir ensuite renouveler leur garde-robe et celle de leur famille. On surveillait alors avec beaucoup de soin les accouplements dans le but d’obtenir la plus belle fourrure possible.

Une star....

Quant aux Chinois, c’est aux Cantonnais que l’on doit la tradition culinaire qui leur est attachée. En effet, ils les élevèrent pour leur viande pendant des siècles, ce qui pourrait expliquer la méfiance naturelle de ce chien envers l’espèce humaine. Ces élevages n’étaient pas trop regardants sur les conditions de vie des chiens servant de réservoir de viande.

À noter : il existe des chow-chow à poil court.

Hoshi

Son caractère

Ne vous laissez pas abuser par sa silhouette de gros jouet poilu. Ce chien n’est pas d’origine asiatique pour rien. Son indépendance profondément orientale se manifeste dès son plus jeune âge. On peut le remarquer en observant le sommeil de la portée. D’ordinaire, les chiots ont tendance à dormir blottis les uns contre les autres. Le bébé chow-chow, lui, va plutôt chercher un coin tranquille à l’écart de ses frères et sœurs. Cette tendance s’affirme en grandissant et il n’est pas rare de voir de vieux chow-chow devenir très ombrageux et distants.

Vichnou et Bacchus

Ce qui ne veut pas dire qu’il ne manifeste pas d’affection à sa famille humaine. Il peut se montrer doux et débonnaire avec les enfants, mais seulement quand il se sent d’humeur (contrairement par exemple au Samoyède qui se laisserait marcher sur la tête, tant il est patient et gentil). Mieux vaut donc éviter le contact avec les très jeunes enfants qui pourraient titiller sa susceptibilité par maladresse.

Wen Lai

 

Sa fierté naturelle, son orgueil, ses limites de tolérance, ses exigences doivent être prises au sérieux. N’attendez pas de lui qu’il obéisse comme n’importe quel autre chien. Son caractère est trop déterminé et autonome pour ça. Son éducation devra être toute de diplomatie.

Coup de Foudre

Par exemple, il aime assez peu être caressé et surtout pas par des étrangers. Il pourra alors se montrer bourru. En contrepartie, il sera toujours vigilant à protéger sa famille et son territoire de cœur auquel il tient beaucoup.

Peu bagarreur avec les autres chiens, il passera toutefois à l’action de façon foudroyante et sans pitié si l’autre chien le pousse à bout.

Calme et tranquille jusqu’à la limite de l’apathie, il n’aime pas s’agiter pour rien ni gaspiller son énergie, c’est pourquoi vous ne l’entendrez aboyer que très rarement.

Farouk et Baïka

Son estime et son affection, vous les gagnerez peu à peu, il vous faudra les mériter en vous souvenant qu’avec lui, rien n’est jamais acquis de façon définitive.

Association d'entraide autour du Chow Chow