Suki et Gatsby

10 novembre:

« Ah! L’ amour!

Suki, au caractère  facile une fois qu’elle est en confiance, apprécie  énormément  la compagnie de Gatsby.
Des chats et des deux autres petits chiens, c’est Gatsby qu’elle préfère. 
Les chows aiment être entre eux…
Quant à  Gatsby qui était devenu insomniaque, réveillant ses humains toutes les nuits vers 1 h du matin depuis le début de l année,  avec Suki à  ses côtés,  il dort comme un bébé  😊« 

Octobre 2021

Suki, 2 ans.
C’est fin juillet que nous avons récupéré cette toute petite bonne femme de 19 kg, toute en rondeurs, mignonne à croquer.

C’est fin juillet que nous l’avons récupérée mais la route a été longue avant de pouvoir la faire adopter.

Pourtant, sur le papier, tout pouvait aller très vite: vaccinations, stérilisation, hop! hop! hop! une question d’un mois, peut être moins….
Sauf que début août Suki a déclaré un pyomètre.
echo suki

Sauf que Suki avait un voile du palais tellement trop long que déjà  le voyage en voiture pour la déposer dans sa FA avait été une épreuve pour les nerfs, chaque minute qui passait accroissant les difficultés respiratoires rencontrées par la pauvre Sukinette à telle enseigne qu’à son arrivée chez Monika et Pierre une baignoire d’eau tiède avait été prévue pour faire baisser la température…
Alors il était difficilement envisageable de l’opérer avec un tel handicap, même les vetos en ont convenu.

Sauf que nous étions en août, que beaucoup de vétérinaires étaient en vacances, et qu’opérer Suki de son voile du palais n’a pas été possible avant fin août…
voile du palais Suki

Nous avons donc mis Suki sous antibio dans l’attente de la stérilisation, le 22 septembre.
Tout s’est bien passé mais la lutte contre l’infection avait affaibli les défenses immunitaires et Sukinou avait une quinzaine de gros papillomes dans la bouche, qui ont été enlevés, analysés, et qui à priori ne devraient pas réapparaitre maintenant que l’utérus a été enlevé et donc l’infection jugulée.

cerbavet asso chow au coeur suki 07.10.21

Vous nous suivez toujours? personne ne s’est égaré dans ce parcours médical?

2 mois et demi et 1400 e plus loin, en comptant les vaccins, primo et rappel, ainsi qu’une visite chez Vetoeil pour s’assurer que les larmes qui mouillent les joues de Suki ne sont pas dues à autre chose qu’à un excès de plis de peau sur les côtés du visage, surtype oblige…. (un lifting étant toujours possible, mais Suki a déjà subi assez d’opérations en deux mois pour que nous arrêtions là …)

rappel Suki

2 mois et demi  et 1400 e plus tard mais sans compter les antiparasitaires et les produits pour traiter les otites bilatérales, (dont nous disposions) ni les multiples shampoings, cadeaux de ses FA (merci à Sandrine, Claire et Clotilde pour la journée toilettage au PLB) …

2 mois et demi et 1400 e plus tard donc, Suki a été prête à retrouver ses adoptants, des personnes adorables et patientes qui attendaient leur chow chotte depuis le printemps.

2 mois et demi riches en émotion pour Suki et ses deux FA , Monika et Pierre, Sylvie et Alain.
Emotion d’abord parce que l’arrivée de Suki chez Monika et Pierre s’est produite au moment de la disparition de Léo, petit loulou que nous aimions tous énormément et que nous embrassons encore une fois à travers l’histoire de Suki.

Léo et Monika pour toujours

Emotion encore parce que Suki nous est arrivée terrorisée, ayant peur de tout et même de son ombre,  petite flèche rousse courant se cacher au plus loin du terrain,  refusant de rentrer dans la maison, mini chienne  n’ayant jamais rien connu plongée soudain dans le tourbillon de la vie, vie d’amitié avec le passage de nombreux amis chowistes…

vie de partage avec les chowpains…

Et vie de famille, jusqu’ à devenir au fil des semaines et des mois hyper affectueuse, câline, joueuse, drôle, tendre ….

Emotion enfin lorsque nous l’avons conduite chez ses adoptants, toute tranquille en voiture, découvrant ce nouvel environnement avec confiance…

Suki et Gatsby

 

….la patte dans la main de Sylvie durant le café pris dans la véranda….

Suki et Sylvie

On profite de la découverte de l’extérieur, du copain chien, des nouveaux câlins prodigués par le nouveau papa et on s’en va en se disant que Suki a déjà vécu tant d’expériences que tout ira bien très vite….

C’est sans compter sur la confiance mutuelle qui s’était créée avec ses FA.
Un regard vers la véranda, plus personne!
Suki fuit à l’autre bout du terrain.
Malgré les appels, les friandises, l’exemple de Gatsby le Magnifique,  l’envie de l’aimer qui anime déjà Nicole et son époux, Suki refuse tout contact…

Une semaine a passé.
Une semaine passée en manœuvres d’approche, et Suki a fini par rentrer.
Il a suffit d’attendre, comme les FA de Suki ont attendu.

Et lorsque dans quelques jours  Suki viendra se jeter dans les jambes pour avoir des câlins, comme elle le faisait avec ses FA, le bonheur pour ses humains sera d’autant plus grand en pensant au chemin parcouru.
La confiance d’un chow ne s’achète pas avec le contrat d’adoption, elle se mérite.