Swiffer, rebaptisé Kinaï

28 décembre : « Kinai et sa famille souhaitent de belles fêtes de fin d’année à Chôc et tous ses membres. »

30 octobre:  » Kinai est en pleine forme  joyeux et enthousiaste, toujours aussi gentil avec toute la famille,  bon gardien, et terriblement gourmand. Nous lui avons fêté ses 2 ans , ce qu’il a vécu avec une grande indifférence.

Son poil a beaucoup poussé, il a pris du poids,  il est très beau et très puissant. Il est parfaitement adapté et à l’aise , bien éduqué à la maison et  sage en voiture ( enfin sauf s’il voit un animal). Sur les conseils d’un éducateur canin, il apprend à rencontrer très progressivement ses congénères, sinon c’est l’agitation mais il progresse surement mais très doucement. il s’est tout de même fait une copine avec qui il se balade. Avec les chats, il s’excite moins dans la maison mais cela reste difficile et il les course dans le jardin.

 

C’est un petit malin, plein de ressources pour satisfaire sa gourmandise.  Il a renversé  à 2 reprises, son gros pot de croquettes de 12 kg avec le couvercle , et s’est rempli la panse, il a donc fallu le ranger à l’abri sous le placard de l’évier.  Il a  quand même réussi à ouvrir la porte.  Dans le jardin, Il se met debout  sur le compost, pour manger les épluchures de fruits.
C’est un chow chow sportif, il adore les balades en montagne, et en profite le weekend surtout. Par contre, il n’ a peur de rien, n’a aucune notion de danger, donc il est toujours en laisse.
Il tire toujours, mais un peu moins, trottine vite, par contre s’il voit un animal, une vache, un mouton, il tire comme un bœuf et nous épuise rapidement.
Donc tout va bien, nous espérons qu’il est heureux avec nous comme nous le sommes.
Suite au prochain épisode le mois prochain« 

27 août : « Voici quelques nouvelles de Kinai ! 

C’est incroyable, c’est vraiment le chien de la famille, on dirait qu’il est ici depuis très longtemps!  Comme prévu, il a fait tous ses rappels de vaccins,  plus le vaccin de la rage et de la toux du chenil, pour aller à l’éducation canine. 

Il se grattait à l’arrivée, mais maintenant c’est plus rare,  on le surveille,  il n’a plus de traitement, et il mange toujours les croquettes Mono Chicken. A la maison i, il est adorable, câlin, très coquin, très très gourmand, il monte la garde depuis le 1er jour, joue comme un petit fou  dans le jardin…

….  et raffole des balades en montagne.

Il parait très intelligent,avec son regard orangé interrogateur et attentif, il apprend vite et obéit plutôt bien pour  un chow chow.

 

 

A l’extérieur il y a des efforts à faire, il tire beaucoup en laisse,  s’excite beaucoup. Il est fasciné  aboie et se précipite sur tout ce qui bouge , les moutons , les ânes, etc.. il ne sait pas très bien se comporter avec les chiens qu’il rencontre, et essaye de mettre les dents, donc il va à l’école des chiens tous les samedis, pour apprendre les codes.

Quant aux chats, pour l’instant, ça ne se passe pas très bien, il les course et aboie dessus,  ils vivent encore séparés mais se voient et sentent respectivement les tapis, donc nous essayons de l’habituer mais on a du mal à croire qu’il vivait vraiment avec un chat. C’est probablement le seul point qui sera compliqué, mais bon nous avons déjà connu cela avec nos chiens précédents. »

 

12 août: « Notre famille, ayant vécu de longues années en compagnie de nos chiens adorés, dont une chowchote à forte personnalité,  terriblement attachante, après la disparition de notre adorable 2eme chien, il nous paraissait évident que si nous en reprenions ce serait un Chow.

Nous sommes retournés sur le site de Chow au Cœur, et là nous avons été immédiatement sous le charme de Swiffer. Avec ses yeux ambrés, son air de nounours et le descriptif de sa petite vie,  il ne nous aura fallu que quelques minutes pour nous décider et contacter l’association Chow au Coeur. Nous en étions convaincus que ce magnifique chow noir était fait pour nous. Et c’est avec entrain que nous nous avons été le récupérer quelques jours plus tard,  alors qu’une aimable bénévole, Andrée, nous l’avait amené à mi chemin en covoiturage.
Dès la première rencontre, Swiffer s’est montré adorable amical et câlin, et a été tres paisible durant le retour en voiture. Son arrivée dans sa nouvelle maison s’est également très bien passée, il a découvert le jardin avec curiosité et excitation, explorant tous ses coins et recoins. Il en a fait de même pour l’intérieur de la maison, n’hésitant pas à tester le confort du canapé et les ressorts de nos matelas (on n’est jamais trop prudent !) mais acceptant vite l’interdiction.
Il a également compris qu’il devrait partager son trône avec trois colocataires à moustache, les bien nommés Miaoujestés Léon, Diablo et Nala mais Il a d’ailleurs fait preuve d’un tel engouement lors de leur première rencontre (MON DIEU DES CHAAAATS) que les pauvres minets ont pris peur. Nous allons donc procéder par étape pour que la cohabitation entre tous nos amis poilus se passe le mieux possible. Très à l’aise, il s’est très rapidement adapté à sa nouvelle maison qu’il a immédiatement entrepris de garder en donnant parfois de la voix.  
Nous avons décidé qu’un nom de balai n’était définitivement pas digne de notre ourson,  et l’avons donc rebaptisé…Kinaï ! (petit clin d’oeil aux amateurs de Disney). 
Il a commencé à découvrir son environnement,  et effectué ses premières balades sur les magnifiques sentiers des Hautes-Alpes et a découvert avec bonheur la faune et la flore alpine. 
Malgré son petit gabarit, Kinaï – ou devrait-on dire Hercule- nous tracte vers les sujets de son attention avec une facilité déconcertante.  Il a de l’énergie à revendre !
Infatigable, notre chiow s’emploie scrupuleusement à faire travailler nos triceps en cavalant comme un dératé derrière tout ce qui bouge. : les chevaux, les ânes, les chiens,  il  s’est  même jeté à l’eau pour attraper les canards découvrant probablement au passage qu’il pouvait nager. Avec lui au moins, nous sommes sûrs d’être en forme olympique pour attaquer la rentrée ! 
Un bon shampoing plus tard, négocié au jambon,  la mauvaise odeur tenace malgré son premier bain chez Carma, a disparu.  Maintenant qu’il est présentable, il devra aller à l’école de l’éducation canine, pour apprendre à se comporter en société.
C’est un fait, en seulement quelques jours, Kinai,  cette adorable boule d’amour a conquis nos cœurs. 
Merci à Chôc et ses FA,  pour Kinai, et tous les autres chows sauvés d’une triste vie, accueillis, soignés, choyés  et replacés avec exigence dans des familles.« 

« Swiffer est un chiot pataud de 20 mois et de 27 kg qui découvre tout, il a tout à apprendre » dit Carma, sa FA.

Voilà le décor posé.

Les aptitudes de Swiffer?

C’est un très gentil chow, toujours prêt à faire des bisous, même le veto qui l’a castré et a fait sa primo vaccination l’a trouvé très sympa.

castration Swiffer

Swiffer connaît bien les enfants, il y en avait 6 chez lui.  Il préfère, tout comme nous, calmes et éduqués au respect dû à l’animal.

Swiffer connaît les chats  puisqu’il y avait chez lui, une chatte ou deux et ses chatons. Il ne s’en préoccupait pas.  Mais nous insistons sur le fait qu’ un animal n’est pas un objet qu’on livre clé en main, qu’ il faut souvent être prêt à vouloir, (et à faire), que la cohabitation se passe au mieux et laisser aux animaux de diverses espèces (espèces oui… ) le temps d’adapter la communication afin de se comprendre.

Swiffer est sage en voiture.

Swiffer vivait à l’extérieur, avec un vieux chien, style beauceron,  avec lequel il s’entendait bien. Il était promené, quelquefois…

Swiffer est en FA avec Jià et manifestement il cohabite sans difficulté avec une chienne.

Il n’a pas non plus de difficultés à découvrir l’intérieur, il a découvert les canapés avec délectation et il monte l’escalier sans problème.

Mais il respecte très facilement les interdictions: pipi dedans ne s’est produit qu’une fois.

 

Dans son enthousiasme à découvrir le monde qui l’entoure Swiffer tire beaucoup en laisse. Par exemple il a découvert les chevaux et les lapins debout sur ses pattes arrières. Evidemment, détaché , il aurait couru derrière. Pour devenir un chien posé vis à vis de toute cette nouveauté qui monte à la truffe Swiffer a besoin d’ humains qui lui donnent temps, expériences et compréhension.

Swiffer réveille en vous un côté Pygmalion?

Alors prenez contact avec nous, Swiffer car est prêt à devenir le chien que vous voudrez:

Demande d’adoption