Lili, rebaptisé Barbouille, et Lulu

28 février:

Stéphanie et Thierry: « Des petites nouvelles de notre Barbouille qui a vu le docteur Augsburger hier. Pas de problème de sécheresse. Les résultats sont très bons. Par contre, elle tient vraiment à réduire la densité de la kératite. 2 possibilités : la cryochirurgie (qu’elle préfère parce qu’elle est chirurgienne), mais qui lui semble moins adaptée à Barbouille puisqu’il faut anesthésie générale et le traitement pour lequel elle préfère opter parce que selon elle, nous avons l’air très très sérieux avec les traitements 😊 et que c’est un chien très facile à soigner. Donc notre Barbouille va recevoir chaque matin une goutte d’une préparation de cyclosporine à 1 % jusqu’en septembre et on continue le Fradexam 1 mois.
Par ailleurs, il est suivi par une assistante du véto pour un régime parce qu’il était monté à 37.5 kilos. Le changement de croquettes s’est super bien passé et il a le droit en plus à des haricots qu’il adore !
Il semble vraiment ne pas avoir faim et il a perdu 500 grammes en 3 semaines.Il n’aura jamais la même vie que les autres mais il respire le bonheur notre loulou. »

 

 

30 janvier:

Barbouille qui apprend la chatière et Lulu qui l’empêche. Une scène digne de Laurel et Hardy😂

22 janvier:

Barbouille et Lulu aux sports d’hiver.

Stéphanie et Thierry pensaient qu’ils ne pourraient pas prendre Barbouille pour leur traditionnelle semaine, que ça le perturberait trop. Et voilà 😀

Stéphanie: « Lulu était un peu stressé pendant la route et en arrivant au chalet. On l’a laissé dormir avec nous et depuis aucun signe de stress. Il ne pense qu’à se balader. Premier sur les pistes ! Je n’ai jamais vu un chien aussi heureux à la neige.

Et pour Barbouille, on a creusé des tranchées dans le jardin pour qu’il accède aux arbres où il y a peu de neige. Il adore !

Quel bonheur de ne pas les avoir séparés 🥰 »

17 janvier:

Stéphanie: « Barbouille continue à s’éclater et maintenant il réclame sa petite balade quotidienne avec beaucoup de dynamisme. »

Avec Imega

8 janvier:

Maintenant Barbouille demande sa balade tous les soirs!🥰

Les traces de l’opération sont de moins en moins visibles…

7 janvier 2024:

C’est qui ce petit clown haut comme 3 pommes et rond comme un ballon ?

C’est Lili rebaptisé Barbouille!

 

29 décembre:

« Lili a fait sa première vraie promenade aujourd’hui sur la plage de Fécamp et il était trop content de voir des gens et des chiens.
Et nous aussi, on était heureux de le voir comme ça 😉

Stéphanie »

22 décembre:

La convalescence de Lili se passe bien. Il semble vraiment heureux.

Le plus doux des regards et un poil qui repousse😍

12 décembre: 

Stéphanie et Thierry n’en reviennent pas de la différence de comportement de Lili! Eux qui n’envisageaient pas d’emmener Lili pour leur traditionnelle semaine de vacances aux sports d’hiver, semaine qu’ils imaginaient comme une épreuve pour lui, n’ imaginent plus du tout de le laisser chez lui.
Stéphanie: « On a fait un essai de promenade. Avant, il se couchait sur le trottoir et refusait d’avancer. Là, on a du l’arrêter. Il est allé faire ses besoins contre un mur. Il regarde partout, vient à la rencontre des gens qui arrivent à la maison. Et ce soir, je lui ai fait un bisou, comme d’habitude et il s’est couché sur le côté et a levé une patte vers moi… L’instant mignon qui met les larmes aux yeux. Et il est copain avec Imega qui ne grogne plus quand elle le voit arriver 😊. Ce lifting change la vie de Lili, il change la vie de toute la famille! »

8 décembre:

Des bonnes nouvelles de Lili!

Stéphanie: « Petit contrôle chez mon véto ce matin et tout va bien pour Lili. Nous sommes épatés chaque jour par les progrès du loulou. Après, je ne sais pas trop si c’est uniquement le fait de voir, ou les anti inflammatoires qui l’aident aussi un peu, mais il est beaucoup plus actif. Il se promène dans le jardin, il va faire ses besoins près des arbres. Il est au milieu des 2 autres quand on rentre du travail, il nous suit partout… Et il regarde partout, c’est extraordinaire. J’ai même peur d’en parler tellement ça semble extraordinaire 😊 Et on ne lui a pas remis de collerette depuis lundi 😉 »

4 décembre:

Lili se remet de son opération: lifting du front et des plis de joues. On n’a pas touché aux yeux.

Stéphanie dit qu’il a suivi son doigt des yeux.

Bon rétablissement gentil Lili.

20 novembre:

Aujourd’hui Lili avait rv avec un veto ophtalmo, sur Rouen, le Dr Augsburger de la clinique Vetoophtalmo.

Stéphanie: « Lili a été vu par 2 vétos dont le docteur Augsburger, qui trouve que les chows de Chow au Cœur sont vraiment adorables. (Elle vient d’opérer Patton, ndlr). Elle est vraiment douce, gentille et accessible et à l’issue de l’examen, elle avait une merveilleuse nouvelle : Lili n’est pas aveugle !
Elle propose de faire une grosse opération de chirurgie sur les plis au dessus des yeux. Elle a parlé du retrait d’un bandeau de peau de 6 cm environ. Actuellement, les plis recouvrent les yeux et provoquent mycoses (qui sont sûrement à l’origine des otites) et infections. Nous avons donc un traitement antibio de 15 jours, des soins spécifiques pour les mycoses et opération le 4 décembre.
Elle nous a prévenu qu’effectivement, ce sera assez impressionnant puisque rasage.
Elle a proposé aussi de profiter de l’opération pour lui amener un produit pour nettoyer parfaitement les oreilles.

Peut être que bientôt, notre Lili ne se cognera plus la tête partout 😊

Sinon Lili aime toujours autant la maison et s’il refuse de demander la porte pour sortir, il sait tout à fait la trouver pour rentrer 😊
La pergola à été installée mais il ne voit absolument pas pourquoi il irait dehors.

Lulu a eu son vaccin contre la toux du chenil pour aller au club canin mais la séance de samedi a été annulée pour mauvais temps. On continue à le promener chaque jour mais c’est très sportif et stressant par moment car il devient fou quand il entend un chien aboyer en promenade ou quand un chien le regarde. Si le chien passe en toute indifférence, ça peut le faire sinon c’est horrible. A la maison, même avec d’autres chiens en visite, il est tout à fait sociable.
Sinon, hors contexte promenade, c’est le plus gentil et adorable chow chow qu’on ait jamais eu. Il n’a plus peur de rien.
 »

Octobre 2023

Nous avions laissé Lulu et Lili chez Sophie, Lulu accompagnant moralement Lili pour ses grosses opérations de l’exérèse des têtes fémorales.
Que s’est-il passé durant tout ce mois de septembre durant lequel nous n’avons pas publié de nouvelles?
Eh bien Lili s’est remis de ses opérations.

Lulu a démontré sa compatibilité chat.

Sophie a découvert que le vrai soutien moral, c’est Lili, une référence pour Lulu alors que le piètre état de santé de Lili laissait supposer l’ inverse…

Lulu s’est fait beau, Un mois de septembre tranquille en somme….

 

Loin de là, Stéphanie et Thierry, des adoptants que nous connaissons depuis longtemps, attendaient patiemment que Lili se remette de ses opérations pour adopter Lulu.
Seulement Lulu.
Déjà parents d’ Iméga et d’ Ischka, ils ne se voyaient pas avec 4 chows. Trop compliqué pour les balades quotidiennes. Trop compliqué pour les vacances  et surtout le transport.
C’est compréhensible et, connaissant bien leur générosité de cœur, nous n’avons même pas tenté de leur proposer Lili. Nous savions que parmi nous, le premier cercle, d’autres personnes de cœur étaient prêtes à l’adopter. Et nous avons tous nos limites, inutile de leur demander de repousser les leurs, ils ont déjà donné énormément à nos protégés les plus âgés, ceux dont personne n’aurait voulu, Nounours, Gaïko
Leur décision était juste triste pour les deux loulous, jamais séparés depuis leur naissance mais nous espérions que d’autres découvertes, d’autres chowpains, d’autres distractions leur ferait oublier leur ami de 8 ans…

Lulu et Lili chez Sophie

 

Et puis les semaines ont passé.
Le 15 août ce sont Stéphanie et Thierry qui ont récupéré les deux chows d’une autre association que la notre, arrivés de Chine  et en transit pour l’Angleterre. Enorme émotion devant ces deux chows perdus qui cherchaient le réconfort l un avec l’autre.
Ce beau moment n’a certainement pas été étranger à leur décision finale d’adopter Lili en même temps que Lulu…. Rien n’arrive par hasard….

Et puis il y a eu le décès d’ Ischka, prévu par le vétérinaire car Ischka était très malade mais dont ils espéraient que l’échéance ne serait pas si rapide, comme on l’espère tous….

Alors un jour Stéphanie nous a écrit que c’était décidé, ils n’avaient pas le cœur de séparer Lulu de Lili, Lili de Lulu.
Restait à fixer la date de l’adoption.
Ce fut un soir en septembre que Stéphanie, Thierry, Lulu et Lili se sont  découverts…

Pour l’occasion Lili et Lulu s’étaient arrêtés à Angers, pour se refaire une beauté et faire belle impression à Iméga.

Malgré tout le soin mis par Caroline pour ne pas fatiguer Lili, fraichement opéré de sa deuxième articulation, 2 h de toilettage ont certainement bien brassé notre beau convalescent qui n’avait plus envie de bouger… Du Chowpôle il ne gardera comme souvenir que le coin de pelouse où il a dormi…

Les lendemains de l’adoption seront compliqués pour Stéphanie et Thierry, pleins de doutes sur leur capacité à rendre heureux un chow aussi handicapé que Lili, encore douloureux de ses opérations et totalement aveugle.
Lili ne bougeait pas dans cet environnement inconnu.
Stéphanie et Thierry se disaient qu’il n’arriverait pas à utiliser la chatière pour être autonome en journée, qu’ il ne saurait jamais prendre la rampe qui facilite l’accès au terrain depuis le pavillon  surélevé de quelques marches…

…. qu’il ne saurait jamais distinguer le dedans du dehors et qu’il ferait toujours pipi à l intérieur….
Doutes et panique.
Crainte d’avoir sous évalué le cas Lili, crainte surtout de ne pas être en mesure de lui apporter toute l’assistance dont ils croyaient que Lili aurait besoin. Crainte de n’ être pas ceux qui sauraient ou pourraient le rendre heureux.
Mais nous nous savions que c’était juste une question de temps pour que Lili retrouve sa joie de vivre…
Le temps qu’il souffre moins de ses pattes pour se remettre à jouer…

Le temps qu’il prenne ses repères pour se débrouiller avec la rampe d’accès de façon à être autonome (aux dernières nouvelles, l’utilisation de la rampe est acquise) …. Même la chatière il arrivera à la passer, nous en sommes certains. Lili n’est pas notre premier chow entièrement aveugle et ils nous ont tous bluffé avec leur grande capacité à donner le change dans un milieu connu et même inconnu, comme Dolly dans les rues de Paris…

Chère Dolly…

Côté Lulu , son arrivée chez Imega a été une évidence.
Plus aucune difficulté pour ce beau chow à en entrer dans une maison ou se promener en laisse. Lulu a changé du tout au tout en quelques mois.
Des jeux, toujours des jeux pour Lulu…

Chez Sophie il a appris le jeu de « chienfou », il tient le rôle à la perfection!

Ch’uis l’chien fou!

Iméga aussi à retrouvé la joie de vivre avec l’arrivée de Lili et Lulu…

On peut désormais l’écrire: ce fut un soir en septembre …. qu’ eu lieu au Chowpôle le début d’une belle histoire d’amour…