Tous les articles par Chôc

Terri

Terri est né le 21 décembre 2012 et, grâce à internet qui permet plus aisément la mobilisation internationale, Terri ne passera pas encore une année de plus au refuge de Bacau, en Roumanie.

Vous l’apercevez roulé en boule dans le fond, à droite?

Refuge?

Ne jetons pas la pierre, quelques braves roumains font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont, tandis que les autres roumains achètent et jettent. Tout comme les français, les belges, les espagnols…. juste la protection animale est un peu mieux entrée dans les mœurs dans nos pays.

Donc Terri est arrivé en France au petit matin d’une nuit de tempête. Ils étaient une quarantaine, heureux élus d’associations d’Europe de l’ Ouest, en route pour le bonheur.

Ils étaient une quarantaine à commencer leur route vers des jours meilleurs par 72 h passées enfermés dans un camion,  en cage, sans boire, sans manger, sans sortir.  Inutile de s’insurger: le moyen de faire autrement? Les chauffeurs se relaient au volant pour faire au plus vite, mais il y a des contretemps, conditions météo, accidents, embouteillages…

Merci à l’association Mukitza qui a organisé la récupération de Terri en Roumanie et nous a offert la possibilité de faire voyager Terri avec les chiens qu’elle fait adopter en France.

Facture transport Terri

Evidemment, ce n’est pas gratuit! Les transporteurs sont payés, eux mêmes achètent le camion, l’entretiennent, payent l’essence, les péages, payent les salaires. Dans les associations comme les nôtres, il n’y a pas de personnel rémunéré car le fruit de notre travail nous permet de vivre notre vocation, qui est d’aider les animaux, mais lorsque nous faisons appel à des professionnels, transporteurs, pensions, vétérinaires, éducateurs, quoi de plus logique de rémunérer leurs prestations? tout au plus pouvons nous négocier les prix….

Voici donc Terri au Pays des Langues Bleues:

Les anti-parasitaires passent toujours bien avec  la Vache-Qui-Rit.

Sur la compatibilité chien, après les conditions de vie qu’avait connu Terri, nous n’avions pas trop de doutes. Mais Terri arrivait de ce voyage extrêmement craintif, pour ne pas dire inapprochable, et nous avons choisi de le laisser se poser tranquillement, au calme, avec de la nourriture à satiété pour lui faire comprendre que dans sa nouvelle meute, il serait inutile de s’imposer pour manger.  Pour qu’il prenne aussi l’habitude de voir des humains qui s’occupaient de lui ne lui voulaient pas de mal, Terri ayant eu une mauvaise expérience avec un soigneur local….

Le temps aussi pour les anti-parasitaires interne/externe d’agir car des années passées dans les conditions vues plus haut laissent des traces….

Terri au moment de son abandon.
Terri après des années au refuge

Quelques jours après son arrivée nous avons libéré Terri de l’enclos où il s’était montré le plus tranquille des chiens, n’aboyant pas, laissant les nouveaux humains qui s’occupaient de lui aller et venir pour nettoyer et porter les croquettes,  profitant de la niche comme aucun chow avant lui ne l’avait fait, probablement heureux de ce nid douillet qu’il n’avait à disputer à personne et ne cherchant pas à agresser les copains qui venaient renifler le nouveau pensionnaire du PLB:

Alors?

Première surprenante constatation pour un chow: Terri a du rappel.

Après un bon moment passé à renifler de-ci de-là et à couvrir les traces des chowpains, Terri est entré à la maison.

Le chat l’a intrigué mais après quelques jours de mise en présence progressive, Terri ne manifeste plus de curiosité. On peut donc le dire compatible chat, du moins à l’intérieur et avec le chat qu’il reconnaît pour le chat de la maison.

Avec les chiens, aucune trace d’agressivité ni de volonté de dominance, Terri est parfaitement équilibré.

Avec les humains, Terri ne manifeste non plus aucune agressivité. Il est possible de passer près de lui et même de rentrer dans la pièce où il dort sans même qu’il redresse la tête, il se contente de s’étirer. On peut aussi lui caresser la tête du bout des doigts et le matin il manifeste sa joie en bondissant tout autour de l’humain qui ouvre la baie vitrée.

Oui mais voilà, s’il n’y a pas d’agressivité, il n’y a pas non plus de confiance, par exemple il est impossible d’approcher Terri avec une laisse. Et même s’il progresse de semaine en semaine, il lui faudra du temps pour faire confiance en l’humain. Beaucoup de temps.

Au PLB, on ne fait pas de miracles, on donne juste du temps, sans forcer le mouvement, en évitant tout ce qui pourrait faire régresser les progrès, préférant laisser le chien aller à son rythme, persuadés que les avancées que le chien fait de lui même sont plus acquises que les progrès forcés.

Alors oui, Terri est adoptable.

Il faut un pavillon, un chien sympa pour guider Terri dans la confiance en l’humain et du temps.

Si vous aimez assez les chows pour accepter un Terri qui n’est pas prêt à se laisser transformer en gravure de mode, remplissez le formulaire de contact ou appelez Laure, dans quelques mois sa confiance en vous vous dédommagera largement des quelques efforts que vous aurez consentis à faire.

Quoi de plus valorisant que de redonner le goût de la vie?

Demande d’adoption

 

Gaby

04 décembre:  Gaby a été castré le 30 novembre et il va très bien.

Côté patte, selon la vétérinaire, il n’y a rien de grave, juste une douleur, peut être liée à un choc  qui aurait pu avoir lieu lors de la fugue des semaines de solitude. (« Ben oui, j’étais seul, je me croyais oublié de tous, je déprimais« ) D’ailleurs, avec des anti-inflammatoires la douleur s’estompe…..

…..Bon, Gaby a 6 ans, et à 6 ans, des maîtres attentifs peuvent commencer à donner des chondro-protecteurs. C’est pas non plus ruineux!

Côté caractère, ce ne sont que des louanges de la part de sa FA.

« Gaby est un vrai chow, avec un vrai caractère de chow.

Durant les deux jours qui ont suivi sa castration, il nous faisait la tête et lorsque nous l’appelions, il ne bougeait pas même une oreille. « Vous êtes des traîtres, vous n’existez plus » disait son dos tourné. Puis il est revenu demander à table…. Il monterait aussi volontiers sur le canapé, mais nous refusons et il s’abstient. C’est un chow « obéissant »… Enfin, obéissant pour ce qu’il veut, obéissant comme un chow… Par exemple, le brossage, c’est pas son truc; Quelques minutes et il s’en va.  Mais jamais aucune agressivité. Même chez la vétérinaire, il aboyait, il gigotait, mais pas d’agressivité.

Il apprend vite, au bout de quelques trajets en voiture, c’est acté. Plus d’appréhension.

Il mange bien, pas de problème de peau, ni de problème digestif. Pour sa patte tout rentre dans l’ordre.

C’est un super chien, aux grosses pattes, il est magnifique! Et si gentil!….

La famille qui lui conviendrait?  surtout une famille assez présente. Appartement ou maison peu importe, Gaby est sage à l’intérieur et même il semble préférer: les premiers jours, dehors, il hurlait à la mort, peut être la peur, la détresse, il ne le fait plus…  Autre chien ou pas, peu importe, Gaby est très sociable. Et totalement compatible chats. »

Nous sommes dans l’attente de la facture vétérinaire et des radios.

 

Mon vrai prénom, c’est GoBaï, mais ma mère, elle m’a toujours appelé Gaby.

J’ai 6 ans.

Souvent le soir, ma mère s’installait sur le canapé avec son ordi, je me blottissais à côté d’elle, et on regardait le site de Chow au Cœur. Elle me disait: »Regarde mon Gaby tous ces pauvres chow chows malheureux! ça te plairait qu’on choisisse une copine pour toi? tu serais content? bien sûr tu as tes chats, et moi qui suis avec toi toute la journée, mais une copine pour parler chien, ça serait bien non? et puis ça ferait une heureuse, tu en dis quoi? »…. alors on cherchait une fifille « ok chat » comme ils disent sur le site, mais y’en a pas beaucoup….  et le temps a passé, ma maman allait à ses rv chez le docteur, elle en revenait de plus en plus déprimée et puis il n’a plus été question de chowchowtte, on passait plus les soirées sur le canapé….

 

Et puis un jour ma maman est partie à l’hôpital et avec ma sensibilité de chien, j’ai bien compris qu’elle partait pour toujours…. elle m’a dit: « Adieu mon Gaby…. »  et j’ai pleuré. Parce que nous les chiens, on pleure aussi…

Je suis resté seul avec les chats, longtemps. La voisine venait nous nourrir, les filles de maman aussi nous ont pas laissés tomber. Mais la maison était vide. Cela a duré longtemps, plusieurs semaines….

 

Et puis un jour les filles de maman sont venues avec un monsieur, Daniel.  Il était gentil le monsieur, il « causait chow chow » et on s’est compris…. il a senti toute ma détresse à quitter cette maison, ma maison, pour toujours. Je voulais pas partir, je crois que malgré tout, j’attendais que maman revienne. Qu’est ce qu’elle dirait en me voyant pas? Peut être qu’on passerait encore des soirées sur le canapé? Peut être qu’elle me dirait encore:  » Mon Gaby, je vais mieux, alors, on la prend cette chowchotte? »

Daniel m’a pris dans ses bras et m’a mis dans sa voiture. J’étais jamais monté en voiture, ou alors je m’en souviens pas, mais j’ai été très sage. Daniel m’a beaucoup parlé pour me rassurer, il m’a dit qu’il avait toujours eu des chows, il m’a parlé de Danna qui vient d’Espagne, et de Chamboultout qui avait passé des années à faire des bébés avant de devenir son chien, qu’on me trouverait une bonne famille…..

On s’est arrêtés pour déjeuner et là il y avait un autre couple, Marie et Jean. C’était sympa, j’ai eu droit de grignoter comme avec maman….

Puis Daniel m’a fait un bisou et j’ai continué mon voyage avec Marie et Jean.

Chez eux j’ai rencontré Dalton et Fiona. J’en menais pas large car je suis un chien plutôt cool, je me suis jamais battu, j’aime pas la bagarre, j’ai espéré de toutes mes forces que Dalton m’accepte facilement, c’est qu’il devient vieux et un peu irascible Dalton…. Mais ça va, Marie et Jean m’ont protégé et j’ai été vite à l’aise. Je rentre, je sors sans timidité.

J’ai toujours eu un jardin mais j’aime bien être dedans. Je restais toujours dedans avec maman, je sortais juste si elle sortait….

Voilà.

Maintenant c’est moi qui suis sur le site de Chow au Coeur…. J’suis »ok chats », « ok chiens », « ok gens », « ok tout ». Demain je serai castré, vacciné, et le docteur me fera des radios pour voir pourquoi ma patte elle me fait mal. 

S’il vous plaît, faites que je sois encore heureux!

Pour m’adopter, appelez Laure ou remplissez le formulaire ci-dessous…. jamais j’aurais pensé qu’un jour, c’est moi écrirais ça….

Demande d’adoption

Iron

08 décembre:

« Quelques nouvelles d’Iron. Il va très bien, en pleine forme. Il a rencontré la chienne de mes parents, il a été très calme et absolument pas agressif, de son coté, elle, c’était un peu plus difficile vu qu’elle est très dynamique mais ils vont s’habituer. »

23 novembre: dernière promenade pour Marc et Iron…

Très curieusement, ce chow de femme s’est pris tout de suite d’amitié pour un homme, et ce fût bien réciproque…

Du coup, lorsqu’il a été sûr que son ex maman ne le reprendrait pas, c’est la candidature de Kévin qui a été retenue pour partager sa vie et Iron a entrepris un long voyage pour le rejoindre: parti tôt avec Anne-Marie du Vaucluse le 24 au matin, c’est chez Nadine et Marc, à Valence, qu’il a rencontré Andrée, sa deuxième co-voitureuse, puis à Lyon Alain l’attendait pour le confier quelques centaines de km et quelques heures après à Sophie, à Courtenay, il était 20h30. Direction Le Mans où Kévin l’a récupéré à minuit pour la dernière partie du voyage.

Cette rude journée méritait bien un sommeil réparateur sur un bon canapé!

Et puis tout le we pour prendre contact dans une jolie ville de Bretagne ciselée de verdure:

«  Il a été très sage sur la route.
Il s’est très vite adapté à l’appartement, même à moi en se laissant caresser et en me rejoignant au lit ce matin après notre sortie, à 9H.
Nous avons fait une grande promenade cette après-midi, il était content.

Nous sommes passé chez le vétérinaire acheter quelques produits d’entretien pour les yeux et les puces, ça a été la partie la moins drôle parce qu’il voulait vraiment partir, il n’était pas à l’aise. Et pourtant nous sommes juste restés à l’accueil.
Il a mangé en rentrant cette nuit, ce matin et a l’instant.
Je suis très content, il est très beau, très câlin et ce sera un super compagnon pour la vie de tous les jours. »

A suivre!

Jaïna, rebaptisée Jana

Comme nous l’avions annoncé sur la page Jaïna et Iron, nous avons jugé utile de séparer le couple, dominé par la personnalité un tantinet chipie de Jaïna.

C’est le 12 novembre que Jaïna a quitté Iron, sans se retourner!

 

Jaïna: »Je suis belle, on m’admire, je règne déjà dans ma nouvelle famille, c’est merveilleux! Iron? connais pas! »

Voilà quelques semaines que Jaïna, rebaptisée Jana, suit sa nouvelle maman quasiment partout, y compris au bureau:

Et vis à vis de l’élément masculin du couple, Jana a déployé tout son arsenal de séductrice patentée: Bruno a été retrouvé couché sur la terrasse, contant fleurette à la belle, lui susurrant à l’oreille que plus jamais elle ne connaîtrait l’abandon:

« Allez vient beauté, on va se balader en bord de mer! »

Prochaine étape pour la jolie petite bleue: une légère opération de l’entropion car une cornée est déjà un peu ulcérée…bientôt elle pourra se mettre plein les yeux de la grande bleue!

A suivre….

Iris

11 décembre:  Iris a été stérilisée et tout le we n’a pas été top: fatiguée notre Iris!

Stérilisation Iris

Et oui, 352 e, car tous les vétérinaires ne consentent pas des prix aux associations et parfois impossible de les éviter

Et il a fallu primo vacciner Iris, avec les antiparasitaires interne/excterne 90 e.

Manque plus que le rappel….

En frôlant les 500 e, gageons qu’ Iris n’aura jamais tant coûté en veto de toute sa vie….

Mais que ces fans se rassurent: Iris va bien et c’est l’essentiel!

03 décembre: Iris vient de déménager ! Sa nouvelle situation convient mieux à son caractère solitaire…

En tous cas, Huguette, Jean-Pierre, Alto et Billy The Cat, merci de l’avoir accueillie pendant quelques temps chez vous ! Super, c’était une étape importante.


« Elle a fait une balade d’1h30 détachée, elle ne mange pas mais boit. Elle se couche dans la chambre d’Alix et aucun problème particulier à signaler. »

« Oui, ben c’est mieux quand y-a pas d’autre chien… »

27 novembre:

« c’est comme ça que j’aime la vie ! »

24 novembre: Alors Iris, comment se passe ta nouvelle vie en FA avec Alto le touffu?

Pour commencer, j’lui ai piqué son dodo! Ahahahahah!

J’lui ai pas trop laissé l’choix! Sinon, tout va bien pour moi! Ma FA me découvre petit à petit…

J’suis… une chowette chienne, ils disent! Obéissante, je reviens quand on m’demande, quand y’a des enfants, j’me transforme en chienne hyper délicate! j’aime les enfants! Le reste du temps, j’suis dynamique et joyeuse, enthousiaste et tout! J’aime les balades! j’aimerai tout ce que vous aimez, pourvu que ce soit avec vous que je le fais!

Pour mon futur, j’aimerai  des gens qui m’apportent de l’amouuuuuuuuuuur, j’préfère être le seul chien de la maison car j’aurais trop peur de pas être leur préférée, j’ai trop manqué d’amouuuuuuuur! par contre, s’ils ont un chat ça m’va, les chats c’est pas des concurrents! J’ai hâte de vous rencontrer, j’vous montrerai ce que c’est que l’amour canin! J’vous léchouille d’avance! Préparez vos stocks de fromage! et c’est pas parce que vous attends en Normandie que j’aime que le camembert, hein!

 

Iris, 4 ans.

Donnée ou vendue il y a un mois via LBC, encore un chow qui finit par aboutir chez Chow au Cœur.

 

Motif: Iris a attaqué le shi-tzu de la famille. Oh! pas gratuitement, non,  car Iris est plutôt sympa avec ses congénères, mais là, il y avait une friandise en jeu. D’accord, elle avait eu la sienne, mais le shi-tzu continuait à tranquillement mâchonner son Dentastix et ça, c’est insupportable pour Iris….et pour beaucoup de chiens a fortiori lorsqu’ils se connaissent à peine.

« D’abord, c’était juste pour me narguer qu’il mâchouillait sa friandise ! alors je suis rentrée dedans. Je regrette, mais c’est plus fort que moi.  J’suis une enthousiaste moi! j’aime manger, jouer, sortir,  courir….. et dans ces cas là je fonce, plus rien n’a d’importance! J’suis désolée, vraiment désolée pour le shi-tzu. »

Trop tard Iris! Heureusement qu’Alto a bien voulu t’accueillir sinon tu repartais sur LBC. Et tu aurais peut être eu moins de chance que la première fois…

Donc Iris est depuis quelques jours chez Huguette, Jean-Pierre, Alto et Billy The Cat.

Qu’en disent-ils?

« Iris est craintive. Peut être a-t-elle été frappée car elle a particulièrement peur de JP, surtout s’il l’approche avec quelque chose dans les mains. Elle se tapit et fait des yeux de chien battu.

Elle est aussi impulsive, exubérante, particulièrement pour la promenade. Elle a attaqué Alto juste parce qu’il passait le premier la porte. La plupart du temps ils sont très bien ensemble, mais là, comme pour l’histoire de la friandise, elle n’a pas supporté cette légère contrariété.

C’est probablement une chienne qui apprécierait de vivre seule. Elle est très exclusive. 

On nous a dit qu’elle était compatible chat mais Billy se méfie des chiens. Donc impossible de faire le test. Si elle l’aperçoit dehors, il est évident qu’elle courra derrière. Elle adore courir.

En laisse, elle est très tonique, mais ce n’est pas vraiment gênant, si on tire du côté opposé, elle vient. Peu importe où on balade du moment qu’on balade.

Iris aime beaucoup les enfants. Elle est très à l’aise avec eux et là, aucune impulsivité, elle est très douce. Y compris pour prendre des friandises du bout des dents.

Il paraît qu’elle aime la voiture.

Elle mange sans problème, aucun souci de santé apparent, c’est une chienne en pleine forme, heureuse de vivre, enthousiaste. Elle fera le bonheur de quelqu’un sans autre chien, et son bonheur à elle passe par quelqu’un qui aura du temps à lui consacrer. Pour des personnes qui travaillent, il lui faut au moins un terrain car Iris adore être dehors. Toutefois elle rentre très facilement, avec enthousiasme aussi.

Elle ne fait pas de dégâts et ne cherche pas à fuguer.

C’est une chienne adorable, assez facile dans la prise de contact, en quelques heures et grâce à la Vache qui Rit, c’est parti pour les bisous ».

 

Si le profil d’Iris correspond au chow que vous cherchez, appelez Laure au 0666876153