Simba 5 rebaptisé Shiro

28 novembre:

Un coucou de Shiro, déjà aux couleurs du Père Noel…

23 octobre:

« Un ptit coucou. Mr Shiro a fait sa première coupe chez le toiletteur. Il s est laissé faire. Les problèmes de peau sont derrière nous. »

 

07 septembre: « Traitement radical…. en a peine 15 jours, plus rien. Il ne sent plus mauvais, plus de croûtes. Dans 4 semaines on ira faire un petit contrôle, mais c est très rassurant.

Shiro remercie le veto et son papa de l’avoir si bien soigné:

Et il vous présente sa petite coupe de rentrée:

26 août: « Je viens vous donner des nouvelles de Shiro. Malheureusement ses problèmes de peau reviennent et beaucoup plus étendus. Nous l avons confié a un spécialiste en dermatologie (Clinique Fréjis, ndlr).
Nous allons commencer le traitement ce soir, espérons que cela fonctionne.
Quand au social, c est vraiment parfait, même le vétérinaire a eu droit a ses léchouilles 😊

Je reviendrai vers vous pour vous donner les suites de son traitement. »

 

19 juillet:  Shiro et ses parents pensent à nous depuis leur lieu de vacances et nous envoient quelques belles nouvelles:

« Shiro se sent mieux depuis son opération,  il est vraiment plus détendu. Avec les bains, il n’ a presque plus de problème de peau. C est un amour. Et sans laisse il revient au rappel. Il se laisse caresser par des gens qu il ne connait presque pas. C est un autre chien. Puis il adore l eau« .

16 juin: Qui en a fini avec le port de son collier-lune et qui a en plus découvert une copine shar-peï pour jouer? c’est Shiro!

Shiro, enfin soulagé de l’entropion qui le gênait,

Shiro prêt à goûter aux plaisirs qu’offre l’existence en compagnie de sa super famille qui l’adore!

Nous espérons de supers photos de ton bonheur tout neuf.

06 juin: Port de la collerette suite à l’opération des entropions? une pause s’impose! Nettoyer le poitrail, aérer le poil, gratouiller, récompenser,  grâce aux attentions de sa famille, Shiro est heureux malgré cet inconvénient passager.

Merci aux Dr Déan et Meunier qui ont, avec leur gentillesse coutumière à l’égard de nos protégés, tenté de rendre un peu de sa vision à Shiro en pratiquant une cryothérapie des cornées.

03 juin: Hier Shiro a été opéré des entropions aux 4 paupières à la clinique Vetoeil. Le post op a été assez difficile pour lui, malgré le fait que ses deux pattes soient allés le chercher dès 13h30 pour lui éviter le stress de la cage et malgré la clim qui rafraîchissait son intérieur une fois chez lui.

Vers 22h ils ont fait appel à SOS veto qui les a efficacement conseillés par tel. Ils ont baigné Shiro pour le faire redescendre en température et lui permettre de s’apaiser.

Et comme il ne pouvait pas monter dans la chambre pour cause de collerette sa maman qui est descendue dormir avec lui.        Finalement c’est blotti conte elle que Shiro a trouvé le sommeil.     Pas elle. Mais tout est bien qui finit bien et Shiro est tiré d’affaire.

Et peut être qu’il verra un peu mieux? En tous cas il souffrira moins.

Ce matin, 8 h: « Il est d une patience ce chien… il est vraiment au top, c est une boule d amour et de calme. Il supporte bien la collerette, il dort bien, il a mangé ses croquettes. Il a fait ses besoins, les selles sont légèrement molles. Il a joué avec les copains dans le jardin. On a déjà retrouvé notre Shiro. Voila les nouvelles du jour.  »

03 mai:  « Je crois que nous allons garder Shiro avec ses poils courts, il est troooop mignon ainsi!                                                                                        Désormais il adore les balades, il porte toujours sa queue sur son dos, il est assez à l’aise partout mais refuse que des inconnus le caressent, il esquive. C’est son droit et nous prévenons les gens qu’il n’apprécie pas d’être touché. Pourtant je reconnais que c’est tentant, il est si mignon! Avec nous en tous cas, c’est un amour! »

25 avril: « Juste un p’tit coucou pour partager des photos de Shiro, il est tellement beau et adorable qu on a envie de partager.

Il apprécie un peu trop le confinement. J ai très peur de la reprise du travail car il s est vraiment habitué à être près de moi toute la journée mais il est très proche du chat roux. Ils dorment même ensemble. Au moins il ne sera pas seul.

Shiro et son chat

Mais je ne reconnais plus le chien du début. Il adore être caressé. Il se couche à nos pieds. Il nous suit partout. Il aime faire sa sieste dans le jardin.

Quand à son œil il est souvent sale, nous lui lavons régulièrement avec du sérum et ça va très bien.

Concernant le poil court, cela fait des ravages, c est la star de notre ville, les gens reconnaissent Shiro dans la rue. Il est très apprécié, c est marrant.

Merci pour votre confiance. On a trouvé notre amour. »

 

01 avril: Le confinement, pour beaucoup de nos adoptants, c’est passer plus de temps avec leur chowpain.

Pour Shiro, il signifie, entre autre,  continuation des soins entrepris par sa FA pour rendre sa peau saine comme elle aurait toujours dû l’être et construction d’une « résidence secondaire » pour profiter du jardin en cas de pluie:

« Shiro est super. Il évolue très bien. Il devient proche de mon mari. Il est de moins en moins craintif. Il joue dans le jardin, à courir derrière les chats. Je pense qu il se sent bien. Nous sommes très fiers de lui. On est ravis de l avoir a nos côtés. »

 

 

Deuxième adoption de Simba:

20 mars 2020:  Restons positifs: durant son adoption  précédente Simba 5 n’a pas manqué de nourriture.

C’est ce que nous avons pu constater lorsque Claudine, notre toiletteuse, est venue le débarrasser de son impressionnant manteau de fourrure:

Quel gentil chien!

Là ou beaucoup de chow chows auraient eu besoin d’une anesthésie, -gigotant ou carrément envoyant les dents à ces inconnues qui se permettaient des familiarités manifestement depuis TRÈS longtemps reléguées au rang de souvenirs- Simba est resté très tranquille, semblant même apprécier les gratouilles de la tondeuse sur sa peau enfin aérée.

Et après 2h30 de soins, surprise! surprise! Simba  est un shar peï déguisé en chow chow!

Un très joli croisé chow chow shar peï, de belle taille, solidement bâti  avec ses grosses pattounes et surtout tellement adorable! On est saisi d’une grosse envie de le prendre dans ses bras et de lui faire plein de bisous pour chasser la tristesse de son regard!

C’est ce que font ses nouveaux adoptants, Laetitia et Alexandre qui désiraient depuis  un bon moment ouvrir leur foyer, donner leurs soins et leur amour à un chow chow.

Grâce à eux, Simba a assez vite vaincu ses craintes, ou sa timidité, et, équipé d’un manteau car les journées de mars sont encore assez fraîches pour notre chowpeï, celui qu’ils ont rebaptisé Shiro a découvert les joies de la promenade: renifler les traces laissées par les copains, découvrir les chiens, les passants, et, graduellement, les rues de plus en plus animées de la ville l’ont finalement bien amusé.

On y retourne?

 

Très vite Shiro a pris ses marques dans la maison, validant le gros dodo moelleux, s’appropriant les étages, dévalant les escaliers pour courir au jardin et faisant ami-ami avec les trois chats qui, d’abord un peu effrayés, on rapidement compris la passivité du gros nounours  pataud.

Pour le moment, c’est vers Laetitia que vont ses préférences, il la suit partout et la nuit c’est de son côté qu’il se couche. Mais Alexandre adore les chiens, c’est lui qui fait les soins quotidiens, forçant gentiment notre timide à recevoir des caresses pour briser la glace.

Ça marche! au bout de 15 jours Shiro a déjà énormément gagné en confiance.

On peut même dire que ce n’est  plus le même chien, au physique comme au moral! Les progrès ne cesseront de continuer. Patience. Confiance.

 

Première adoption de Simba.

Un petit loulou dont nous n’avions pas eu le temps de vous parler car sitôt abandonné, sitôt adopté: Simba, cinquième du nom.

Simba était le compagnon de Maya-la-chipie et tous les deux ont été confiés à Chôc!  car leur deux pattes avait de gros soucis de santé. Lorsque nous l’avons découvert, par un lumineux dimanche de janvier, c’était clairement un chien timide et en retrait. C’était sa copine Maya qui menait la dance, il se protégeait derrière elle.

Celle qui devait être sa famille d’accueil, Lindsay, a tout de suite craqué pour lui, il était si mignon avec sa bonne tête et son regard triste! En le voyant on ne pouvait qu’avoir envie de le couvrir de bisous et de lui rendre douce la vie.

C’est ce que Lindsay a fait, passant très vite de la famille d’accueil à la famille adoptante, dès que la castration a été faite:

Castration Simba 5

Depuis,  Simba partage la vie d’un couple de chiens nus, d’un superbe chat et de cinq jeunes enfants. La maisonnée ne doit pas manquer d’animation!  Mais Simba sait trouver les coins tranquilles…

Et peut être qu’au fond de lui, il est heureux d’avoir échappé à la domination de Maya?