Miko

Février 2018: « Dîtes, on a vu un chow chow sur FB, jeune, noir, il nous rappelle Fantôme que nous avons eu tant de mal à laisser partir lorsque nous l’avons eu en FA. Si nous allons le chercher mais que ça se passe mal, vous pourrez le replacer? »

 

Evidemment!

Evidemment car de toute façon ce ne serait pas la première fois qu’on appellerait l’asso au secours après avoir récupéré ou acheté un chow via les réseaux sociaux ou sur les sites d’annonces gratuits. Souvent les vendeurs ne disent pas tout et les acquéreurs sont assez désemparés ….

Evidemment car de plus cette fois nous connaissons bien nos interlocuteurs  et nous savons que si ce chow chow s’adapte bien à leur vie,  il sera comme un coq en pâte. Nous sommes tout contents qu’il aille chez eux car ce qui nous importe, c’est que les chows soient adoptés par des familles responsables et aimantes.

Et au moins,  s’il reste dans le giron de l’asso, Miko ne risque pas de finir ses jours misérablement, oublié dans le fond d’un jardin, pelé, mal nourri, sorti de son clapier uniquement  pour accomplir l’acte pour lequel on la récupéré: la reproduction qui mettra du beurre dans les épinards!

D’ailleurs, juste après le bon toilettage qui s’ imposait, nos amis ont fait castrer Miko, qui coule désormais des jours tranquilles auprès de ses 2 pattes vigilants à son bien être.

Nous te souhaitons une longue vie de bonheur Miko!