Soko et Casumi

29 août: Et voici des nouvelles de Casumi aux prises avec la nouvelle venue dans la famille: la tortue!

« Bizarre, elle a sa niche avec elle, une sorte de camping car… »

15 mars: Attention! Photo prise au téléobjectif! Chaque soir, Casumi attend sagement au pied du lit que ses parents s’endorment et elle file s’installer sur le canapé se vautrer dans les coussins.

Il parait que les chow chows aiment dormir sur le carrelage bien froid?

Ben moi j’aime pas, na!

09 mars: c’est jour de vaccins!

Allez viens Soko, on se barre!
Laisse faire Casu, j’suis bien là, qu’est-ce tu veux qui nous arrive? papa est là!

23 février 2017: Des news de nos deux royal’s, Soko et Casumi, en vacances aux sports d’hier:

Casumi s’éclate! et déteste les papouilles des inconnues dans les salons de thé…..

Soko a HORREUR de poser ses augustes pattes sur ce machin glacé!…mais adore se prêter aux bains de foule et apprécie les cris d’extase qui saluent son passage: « Oh! qu’il est beau! »

 

23 décembre: Casumi n’oublie pas ses copains chow chows et leur souhaite un très joyeux Noël!

Casumi

4 Juillet: Casumi, juste royale!

casumi

13 avril: Casumi est la parfaite illustration de ce que nous répétons toujours: un chien est radicalement différent d’une famille à l’autre et tel qui pinçait ne pince plus, tel qui aimait vivre dans son jardin ne quitte plus le canapé, tel qui refusait les croquettes ne veut plus que ça, etc…

Casumi

Casumi aime bien être dehors mais rentre dès 20h et squatte un canapé. Elle adore jouer avec Soko, avec Axel et aussi les enfants. Elle déterre les plantations, « vole » les instruments de jardinage pour les  cacher plus loin, protège la maison des intrus, ne grogne ni après son épouse ni après les enfants.

Casumi

Et……..un chat est même passé non loin, elle a redressé la tête et jugé qu’il ne valait pas le coup de pousser un sprint pour le chasser.

Elle n’a plus non plus le moindre problème de peau et ronronne lors du brossage.

Casumi

Attention! nous ne remettons pas du tout en question les appréciations des propriétaires. Nous constatons juste que les chiens diffèrent, ou s’adaptent, d’une maison à l’autre, d’une ambiance à l’autre. Alors ils ne faut pas se braquer sur tel ou tel aspect lorsque l’on souhaite adopter.

Soko
Câlin du soir.

 

24 mars: Casumi a été opérée d’un chalazion sur une paupière.  Occasion de constater que malgré les jeux avec Soko la belle Casu a pris 3 kg.  Malgré un appétit constant, les bouleversements de sa vie avaient certainement joué dans sa perte de poids. Le chow intériorise ses émotions.

Casumi

10 mars: La glace est définitivement brisée entre Casu et Soko:

Casumi

Jeu, jeu et jeu! La vie est belle pour Casu qui découvre la vie à deux et pour Soko qui a enfin une copine à demeure.

Casumi

28 février: La vie de fils unique pèse-t-elle à Soko? (cf page Soko)    En tous cas il joue toujours avec tant d’enthousiasme avec les petits copains qui viennent le visiter, (et son adoption s’est si bien passée!) qu’Axel et sa famille ont décidé d’offrir une seconde chance à un chow en rupture d’affection. Ils ont choisi Casumi.

Casumi

Samedi 28, les deux familles, du sud ouest et du sud est avaient choisi Montpellier comme lieu de rencontre. Sans Soko qui n’aime toujours pas la voiture. Casu, elle, s’en fiche et elle a été très sympa durant le trajet, se laissant caresser et manipuler par Axel.

Le soir, les présentations entre les deux chiens se sont bien déroulées, Soko plutôt content, comme toujours, Casumi plus sur la réserve, normal après tant de chamboulements.                                          Et puis Casu a un très gros bobo sur une patte arrière dont le veto consulté dans le sud ouest n’a pu venir à bout (allergie alimentaire? DAPP? stress?) qui rend douloureuses et déplaisantes les privautés dont fait preuve notre convivial gros garçon. Lundi veto.

Casumi

2 mars: Casumi pressent bien que la journée ne va être trop top et manifeste son mécontentement à se retrouver chez un nouveau vétérinaire.

Mais il faut bien se soigner! Intérieur de la patte rasé, raclage pour antibiogramme, injection d’antibio en urgence, anti-inflammatoire, pommades, collerette…on en profite pour vérifier le bobo à l’œil, c’est une verrue qu’il faudra  envisager d’enlever.  Rude journée en effet pour notre Casu qui est bien contente de retrouver son nouveau foyer le soir venu, même les familiarités de Soko ne lui sont plus importunes!

Casumi

A suivre…..

25 février: C’est la mort dans l’âme que les adoptants de Casu doivent se rendre à l’évidence: Casu n’est pas du tout « indifférente aux chats », elle les piste, les chasse et la vie de la famille est devenue un enfer.  Dommage car à ce point noir près, Casu est absolument adorable….

13 février: « Bonsoir a passé la journée dans son grand jardin et elle a été super contente de me voir, elle m’a fait la fête! Je la caresse facilement, elle mange bien… »

Ma nouvelle balade. Chouette n'est-ce pas?
Ma nouvelle balade. Chouette n’est-ce pas?

14 février: « Première balade autour de chez nous, Casumi super excitée, maintenant gros dodo…. tout se passe bien, mis à part avec les chats, qu’elle course, par jeu, je crois. Ça passera avec le temps; les chats dorment à l’étage, Casumi ne sait pas monter cet escalier, mais elle monte celui du sous sol (sans contre marche pourtant, ndlr) . Avec nous elle est super, on l’a brossée, je lui ai mis ses gouttes… »

C'est MON terrain vu depuis MON salon que je peux contempler depuis MON tapis!
C’est MON terrain vu depuis MON salon que je peux contempler depuis MON tapis!

12 février: C’est après une journée touristique à Carcassonne que Casu et ses adoptants se sont découverts mutuellement en fin d’après midi.

Mon papa voulait que j'ai de l'espace dans ma nouvelle famille, je crois qu'ici je vais me plaire!
Mon papa voulait que j’ai de l’espace dans ma nouvelle famille, je crois qu’ici je vais me plaire!

Casu va partager le quotidien de deux magnifiques matous et de deux adolescents qui l’attendent avec enthousiasme…..au moins pour ces derniers car les chats sont très dubitatifs quant à l’arrivée de Casumi parmi eux…

Logo

10 février: Casumi reprend la route! C’est même avec beaucoup  qu’elle saute dans la voiture, comme si elle était soulagée de quitter tous les chows qui ont pourtant fait preuve de beaucoup d’hospitalité.

Casumi

Premier arrêt: Montargis pour faire goûter de nouvelles croquettes à Bouba, Capone, et First: « Bouba et Capone, je les connais depuis le jour de leur adoption et je savais combien ils avaient changés; mais First, que je n’avais pas vu depuis mai m’a scotchée! On le croirait grandi, il est trapu, avec des poils denses et longs, il est gentil, amical, c’est devenu un chow chow sublime »…..

Deuxième halte: une visite au petit Jules. Cette fois Casu était de la visite mais toujours pas de photos….! Casu a été assez indifférente au splendide bambin. « Jules est un petit garçon très gai, très joueur, plein de vitalité; il faut le voir courir dans l’appartement à toute vitesse, les oreilles en arrière et un œil malicieux en coulisse  pour surveiller les réactions de Martine; il est à croquer!…à le voir faire ainsi le petit fou on se dit qu’il est assez fort pour supporter la future anesthésie malgré son jeune âge « 

Troisième halte pour la nuit, chez Baloo, un chow de 8 ans, adopté lui aussi. Et toujours pas de photos!…. Si Sylvie fait beaucoup pour nos chow chows, son point fort n’est pas la communication!

9 février: Casumi a choisi de passer la nuit dehors….. « Ce matin, blorsque les chows sont sortis, à 8h30, Casu dormait encore, installée à l’abris, sur le coussin dont elle a l’habitude et qui l’a suivi. La meute ne l’a pas perturbé et elle n’a daigné se lever qu’à 9h. »

Casu, c'est moi, avec le harnais.
Casu, c’est moi, avec le harnais.

Pour mettre la pommade dans un œil, (Casumi a un chalazion, enlevé vendredi dernier), mission impossible. Casu n’accepte pas de familiarités de la part d’inconnus.

Demain elle repartira pour continuer le voyage sur Toulouse….

Casumi

8 février: Réservée depuis plusieurs semaines (ses adoptants devaient clôturer leurs 2000m2, condition sine qua non avant d’accueillir Casu) la jolie Casumi a commencé aujourd’hui le voyage qui lui fera traverser la France.

En train tout d’abord! et pour une fifille qui n’a jamais connu ni gare ni train, elle a été stoïque:

Casumi

Il faut dire que notre co-traineuse de choc, Francinette, bien connue de toutes les association de PA, voyageait avec un petit chien en cage, lui aussi en transit, ce qui a bien dû distraire Casu car il était infernal.

A noter qu’il y a tout de même des gens pour se bouger dans la PA!!! Voyager en train avec deux chiens inconnus, chapeau bas!

Arrivée à Paris, brasserie parisienne pour un café avec notre trésorier, ce qui a permis de se conforter dans la zen attitude de Casumi: Léon hurlait, elle observait.

Le voyage s’est poursuivi en voiture, Casu n’a pas bougé.

La rencontre avec les 7 chows de ses hébergeurs temporaires s’est faite sans un aboiement. Trop tardivement pour faire des photos mais pile à l’heure pour une gamelle bien méritée! Les émotions ont creusé Casumi!

Demain des photos, promis. Avant la continuation du voyage….

Logo

Casumi est une demoiselle de 7 ans.

Récupérée dans un état lamentable à l’âge de 1 an chez une personne qui la négligeait totalement et la maltraitait,  elle a ensuite coulé des jours heureux avec son maître dans une maison avec jardin.

casumi (7)

C’ est une chienne très gentille, ne demandant qu’à faire de belles promenades, se prélasser dans l’herbe, et faire de gros dodos sur son coussin.

Cazumi

Elle aime les câlins, les enfants, mais elle est aime aussi avoir sa tranquillité.

Elle est indifférente aux chats.

casumi (4)

Elle aboie lorsqu’ un étranger arrive à la maison, cependant elle ne dit plus rien quand elle voit que tout va bien.

Comme tous les chows, elle est méfiante mais finit par se laisser caresser après avoir bien senti la personne inconnue.

Casumi

Elle n’a pas de problème avec les autres chiens tout simplement car elle ne fait pas attention à eux. Ce n’est pas une chienne qui  se mélange aux autres.

Casumi (5)

Mais voilà, ce bonheur prend fin avec le changement de vie de son propriétaire, l’arrivée d’un bébé, l’obligation de déménager en appartement.

casumi (3)

Le couple la voit mal y vivre elle qui aime tant sortir! Surtout qu’avec l’ enfant en bas âge ils pensent qu’ils ne ne pourrons pas la sortir à tout bout de champs comme avant.

casumi (2)

Ces maîtres se sont aussi rendu  compte qu’elle à l’air triste depuis l’arrivée de l’ enfant,  forcément « quand un enfant arrive dans le foyer, le chien n’est plus le « bébé » de la famille ». Ils ne parviennent plus à lui donner l’affection et l’attention que Casumi avait avant l’arrivée du bébé,  ils se rendent compte qu’ils « l’abandonnent » et que Casumi n’est plus heureuse.

Casumi (6)

Surtout elle qui est si sensible suite à la maltraitance qu’elle a subie au cours de sa première année de vie.

Caz

Si vous voulez redonner à Casumi le goût du bonheur, appelez Laure au 06 66 87 61 53.

Logo

Il est inutile de perdre du temps à remplir le formulaire d’adoption:

-si vous n’êtes pas d’accord pour une visite pré-adoption

– si vous désirez un chow non stérilisé.