Sergeant rebaptisé Léon

30 novembre:

« Nous prenons Léon en vacances pour Noël puisque nous remontons dans notre famille pour voir nos enfants et nos parents. Nous avons réservé un gîte à la campagne pour pouvoir aller promener Léon facilement. Il va découvrir le climat lorrain, le pauvre, lui qui n’aime pas l’humidité, il va déprimer 🤣🤣🤣. C’est maintenant un toutou du Sud de la France 👍🏻👍🏻👍🏻. Mon mari lui fait des massages thérapeutiques chinois avec des huiles essentielles. Je lui mets de la levure maltée dans sa nourriture et je fais moitié croquettes naturelles et moitié je lui cuisine.  En plus du jardin, on lui fait faire 2 promenades par jour. On essaie de lui donner la vie la.plus douce possible. Peut être que ça aide à supprimer ses gratouilles 😊 »

28 octobre: « La  visite chez le veto  s’est très bien passée.
Au début, quelque peu réticent à se laisser examiner, il s’est rapidement laissé faire sans le moindre signe d’énervement.

Tout va bien : ses oreilles, son cœur, ses papattes, etc.
Il a eu droit à son vaccin, il n’a pas bougé.
La véto lui a dit : « à dans 1 an !!!!! »
Nous trouvons qu’il est vraiment facile et très calme. Il faut dire que nous le stressons pas. Nous nous adressons à lui toujours avec beaucoup de gentillesse, sans jamais élever la voix. C’est fou comme on a l’impression qu’il comprend tout ce qu’on lui dit !!!
Il adore passer du temps dehors, sur la terrasse ou au jardin. Lorsque nous partons travailler il suffit qu’on le lui dise pour qu’il rentre immédiatement tout seul. Nous lui confions la maison !!!!
Pour les promenades dans la campagne, autour des lacs, dans la garrigue, nous lui avons acheté une longe de 10 mètres et nous trouvons le système confortable pour lui comme pour nous. Là où nous allons, il y a très peu de monde. On le laisse donc évoluer avec ses 10 mètres de longe, là où bon lui semble. Du coup, nous le découvrons grimpeur et aventurier !!!! Si nous croisons du monde, on le garde près de nous mais il ne dit rien aux gens. C’est tout l’inverse quand on croise d’autres chiens mais tout ceci se gère de mieux en mieux.
Il est vraiment adorable, not’choucou. Souvent, nous nous disons que nous avons eu une chance extraordinaire de croiser le chemin de votre association et la confiance que vous nous avez témoignée en nous confiant Léon. Un grand merci à vous !!!!
Petite anecdote : mon fils l’a surnommé Prince Léon !!!!). »

30 septembre:  » La famille, les amis se succèdent à la maison tout au long de cet été. On peut dire que Léon voit du monde ! Et même s’il demeure craintif au premier abord, il s’habitue vite aux nouvelles têtes et n’a jamais fait preuve d’aucune animosité envers qui que ce soit.

Il est complètement adapté et c’est un adorable toutou qui séduit tout le monde.

Adorable Léon

Il est facile et affectueux. On dirait qu’il comprend tout ce qu’on lui dit.

Même s’il n’est pas sportif, il aime ses balades quotidiennes. Par contre, il affectionne moins la voiture (ça, on le savait) mais on l’habitue doucement.

Les moutons n’étaient pas ses copains mais maintenant, il ne leur dit plus rien.

C’est toujours compliqué avec les chats et les autres chiens mais moins qu’avant.

Léon en gros plan

Nous prenons grand soin de lui, avec de la nourriture à base de produits exclusivement naturels et français. Il aime les séances de brossage et les massages.

Jusqu’à présent, il n’avait pas plu et depuis quelques jours, nous avons quelques averses et ça, il n’en est pas fan. Il reste sur la terrasse couverte, le plus loin possible de la pluie, c’est rigolo. Quand on le promène, il contourne les flaques d’eau.

Sinon, il reste seul à la maison sans souci.

Hier, nous avons fêté ses 2 ans, il a reçu de nombreux messages de la part de toutes les personnes qui le connaissent. On peut l’emmener avec nous chez des amis, il ne bouge pas.

Début octobre, ça sera sa 1ère visite chez le vétérinaire pour son vaccin contre la rage. On appréhende un peu…

Voilà donc les dernières nouvelles de notre Léon et j’en profite pour vous remercier de nous l’avoir mis sur notre chemin. Nous formons un adorable trio !!!! »

Léon de sortie

 

28 juillet: « Cela fait un peu plus d’un mois qu’il est chez nous et nous avons l’impression qu’il a toujours été là.

Léon sur la terrasse à l’ombre du laurier
Il a dorénavant ses habitudes, ses petites manies et nous vivons tous les 3 en parfaite harmonie.
Il adore qu’on le papouille et qu’on le coiffe. Il se laisse faire sans problème.
Nous partons en promenade 2 fois par jour et il connait les chemins par cœur. Nous sommes même étonnés par son intelligence. Quand nous nous préparons à le laisser seul et qu’il est dehors, il le sent et il rentre sans problème. Mon mari ayant des horaires décalés, il n’est jamais seul très longtemps.
Comme nous sommes en été, la famille et nos copains viennent chez nous et il est vraiment très sociable. il faut juste lui laisser le temps de prendre confiance mais cela va très vite. Tout le monde tombe sous le charme de Léon !!!!
Les relations sont plus compliquées avec ses copains les autres chiens qui, en fait, ne sont pas ses copains puisqu’il a tendance à les grogner s’ils s’approchent de trop près donc nous restons prudents.
Il s’est bien habitué aux chevaux, aux poules et même aux moutons.
Par contre, le souci, ce sont les chats qui le narguent quand il est dans notre jardin ou lorsque nous sommes en balade. Il devient fou. Du coup, on essaie de travailler avec lui là-dessus en se mettant à côté de lui et en lui parlant doucement pour le calmer. Ce point est à suivre…
La.pause fraîcheur du soir bien appréciée par Léon !
Côté nourriture, nous avons opté pour les croquettes fabriquées en France avec des produits naturelles. Celles au poulet, patates douces et herbes aromatiques lui plaisent ainsi que celles au saumon, truite et asperges. Le soir, je lui agrémente de thon, de sardines ou de vrais morceaux de poulet et de légumes frais. Je saupoudre le tout de levure malté car c’est excellent pour son poil.
Nous lui mettons régulièrement, et en préventif, de l’hydrolat de tanaisie qui est actif sur les problèmes cutanés pour les chiens. Il vient compléter aussi l’action des pipettes contre les puces et les tiques.
Il fait très chaud en ce moment et le soir, direction la rivière pour le rafraîchir. La journée, il préfère le frais du carrelage de la maison.
Bref, nous le chouchoutons, et chaque jour, il nous émerveille !!! »
Léon préférant le carrelage de la maison par ces fortes chaleurs !

02 juillet: Au courrier de ce jour une très jolie lettre rédigée de la propre patte de Léon, une lettre « pattuscrite » si on ose ce néologisme.

Courrier de Léon

Et qu’est ce qu’elle nous fait plaisir!

29 juin: 10 jours après l’arrivée de Sergeant dans les champs de lavande:

« Nous avons habitué Léon à rester un peu seul la semaine dernière et tout se passe bien. Il est très sage. La nuit, il ne bouge pas et le matin, il est content de nous retrouver. Il est vraiment chouette.

Léon prend le frais sur le carrelage, juste avant une petite balade !
Concernant sa sensibilité dermatologique, ça va mieux. Il se grattait beaucoup mais nous lui avons remis du Allerderm et ça va mieux. Nous lui avons mis aussi du macerat de millepertuis. 
Il mange bien ses croquettes. Le soir, nous lui rajoutons quelques miettes de thon car il en raffole 😄. Nous continuons aussi le Kiri. Par contre, il n’aime pas les os à ronger (ceux qu’on trouve dans les magasins pour chiens). Il n’aime pas non plus les bâtons pour nettoyer les dents donc on n’insiste pas.
Il est vraiment très facile. Il vient même se faire câliner par moment. Nous ne pouvions pas mieux tomber et Léon nous conforte dans notre choix d’avoir opté pour un chow chow. 
Léon est sociable avec les gens qui viennent à la maison. Il n’aboie jamais.
Il marche très bien en laisse. Nous lui faisons faire 2 ou 3 balades par jour et il ne rechigne pas pour marcher. Il en redemande même. Que du bonheur !
Voilà nos premières impressions et l’adaptation de Léon. « 
Ce soir, les patates dans l’eau, Léon prend le frais !

23 juin: Comme tous nos protégés, Lof ou non Lof, Sergeant a été castré:

Castration Sergeant

Et à partir de là il était prêt pour son grand voyage, celui qui le conduirait vers sa nouvelle famille. Pas de chat, pas d’enfant, pas d’autre chien mais des humains assez disponibles pour faire de lui le centre de leurs loisirs. Et ils pourront même faire de la voiture avec car Sergeant, (pardon, Léon, son nouveau prénom) est bien plus tranquille qu’il n’était, désormais… il dort durant les longs trajets!

Et aussi quelque chose qui arrive parfois mais que nous sommes toujours émus de constater: l’immédiateté avec laquelle Léon a adopté ses adoptants! Lui qui était un peu speed et grognon (par crainte) tant lors de son arrivée en FA que lors de son court passage d’une nuit au PLB, il a tout de suite été sympa et enthousiaste pour aller se dégourdir les papattes puis grimper dans la voiture de ses nouveaux papa et maman!

Nous leurs laissons la parole: «  Hier soir, après manger, nous sommes allés faire une petite balade et nous avons été stupéfaits de le voir ainsi marcher d’un aussi bon pas !

Il avait l’air ravi d’aller respirer le bon air des Hautes Alpes.
En rentrant, il a retrouvé sa place favorite sur la terrasse d’où il domine le jardin, voit le mouvement des voitures dans l’autre rue, écoute les oiseaux chanter, etc… Par moment, il descend dans le jardin, fait un petit tour et remont😀👍
Nous avons fermé la porte de notre chambre pour la nuit car nous ne souhaitons pas qu’il s’y installe. Aucun problème, il a passé la nuit entre le salon et la salle à manger. Nous ne l’avons pas entendu !
Ce matin, il est venu se faire caresser un peu lorsque je me suis levée et mon mari l’a sorti de nouveau et il a pris son 1er bain de pattes dans le petit torrent près de chez nous, il était content comme tout.
Nous le laissons prendre ses marques. Il est très calme pour le moment.
Il va découvrir petit à petit sa nouvelle région, le voilà aux portes de la Haute Provence, tout près des champs de lavandes en fleurs.
Chacun prend ses marques, on le laisse évoluer comme il veut, tranquillement. Il nous paraît vraiment très gentil.
Voilà les 1ères nouvelles très encourageantes !

 

 

Sergeant en FA:

Eh oui! ils sont ainsi nos chows! Ils aiment manger couchés avec un service à la place, ils préfèrent une assiette à une gamelle, ils choisissent le circuit de leurs promenades, ils ont des heures pour se coucher et pour se lever, ils ont leurs amitiés et leurs inimitiés, et qui n’est pas disposé à se mettre à leur service doit choisir d’acheter un chien, pas un chow.  Nous en récupérons trop, cassés par une éducation rigoureuse, voulue par des humains psychorigides ou qui ont eu la faiblesse de se laisser conseiller par des éducateurs canins dotés de davantage de testostérone que de matière grise.

Tel n’est pas le cas de Sergeant.  Sergeant lui, il va bien dans sa tête même si, à 20 mois, il a déjà changé plusieurs fois d’employés de maison:

  • Acheté chiot comme reproducteur, il n’a pu faire carrière dans se domaine suite à la cessation d’activité de sa maman. Nous croyons savoir de cette première expérience que Sergeant n’apprécie pas de partager la vie des garçons; mais peut être uniquement quand des femelles en chaleur agitent leurs hormones sous sa truffe? En tous cas, en balade Sergeant se montre peu intéressé par ses congénères.

     

  • A l’âge de 9 mois Sergeant a connu une autre famille. Plus question de reproduction, ce sont les opérations dues au sur-type qui ont commencé: en effet, Sergeant souffrait d’entropion très prononcé aux deux yeux et, malgré son jeune âge, impossible d’attendre que son visage soit définitif car il risquait de perdre la vue.
  • 4 opérations se sont succédées pour tailler et rectifier jusqu’à la dernière, un lifting, que Chôc! a pris en charge.

 

Tous ces changements d’humains et de manipulations vétérinaires ont fait de Sergeant un chow très sociable, qui adoooooore vraiment se faire câliner,  brosser, papouiller, y compris par de jeunes enfants.

Par contre, ce que n’aime pas Sergeant, ce sont les chats! même si de ses infections oculaires originelles il a gardé une vue un peu basse (un peu comme si vous rouliez avec de l’huile de vidange sur le pare-brise dit le veto), il les sent. Et il les déteste. Et ce n’ est pas pour jouer qu’il les poursuit. Et 10 mois de cohabitation avec une minette n’y ont rien changé. C’est d’ailleurs la raison de son arrivée à l’asso. Il faut à Sergeant une maison sans chat.

Mais ne sentirai-je pas un Gros Minet?

 

Que dire d’autre de Sergeant?

  • Il n’est pas à l’aise en voiture car à chaque fois ou presque qu’il est monté dans une telle boite à roulette c’était pour déménager ou aller chez le veto. Mais sa FA travaille à changer son point de vue sur ce moyen de transport.
  • Il aime bien aller se balader sans toutefois être un grand sportif. Et c’est préférable, surtype = respiration courte et ligaments fragiles.
  • Peut être parce qu’il voit mal, il n’est pas fugueur pour deux sous: après s’être malheureusement faufilé à travers le portail mal fermé il a fait le tour du pâté de maison et est rentré chez lui. Sergeant est un jeune chien bien tranquille:

Sergeant joue tout seul.

Sergeant va être castré très prochainement et il sera ensuite disponible à l’adoption, pour candidater, cliquez ici:

  • présence d’une chienne souhaitée car Sergeant n’a jamais vécu seul, à défaut, humains présents,
  • maison, ou appartement avec terrasse pour pouvoir commérer.
  • surtout pas de chats
  • enfants (respectueux des animaux) appréciés mais non indispensables.