Nelson

13 avril 2018: Hé bien voilà, Nelson l’a eu sa neige !

 

On parle de Nelson?

Nelson ne s’appelait pas Nelson quand il nous a été signalé. Oui signalé, car ce n’est pas un chien que ses ex-propriétaires ont volontairement abandonné. NON. Victime de mauvais traitements, son cas a ému des voisins.

On est tous démunis face à la maltraitance, comment agir, que faire, où commence la maltraitance? Ce qui nous brise le cœur à nous dans la PA est un comportement normal pour d’autres.

Contacter une association est une bonne idée. Nous avons déposé une plainte, demandant le retrait du chien à son propriétaire. Et nous avons eu la chance que cette plainte atterrisse sur le bureau de fonctionnaires sensibles à la cause animale. Ils sont donc intervenus, ont retiré le chien, et nous l’ont confié.

Nelson, âgé d’un an à peine,  n’avait pas de nom lorsque nous avons déposé plainte;   il était un objet qu’on utilise, pas un être vivant avec lequel on partage sa vie. Une chose.

Son état moral? très craintif. Mais surtout un grand appétit pour la vie, une grande énergie à exprimer que laissait deviner son regard malicieux.

Nous l’avons soigné, nous l’avons castré.

Nous lui avons donné confiance en l’humain. Et Nelson a compris qu’il tenait sa chance, et qu’il allait enfin pouvoir vivre sa vie d’être vivant sensible, recevoir de l’amour, et en donner!

Et voici Nelson, dans sa nouvelle vie:

Des soirées au coin du feu….
Découverte du sol givré faute de sol enneigé.
Un peu de repos après les longues balades (ah! c’est bien les adoptants jeunes retraités!)
Être sur d’être admiré!
Et préparer ses premières fêtes de fin d’année enfin dans une VRAIE famille.

Joyeuses fêtes beau loulou, à toi et à tes merveilleux adoptants!