MeiLin, rebaptisée Hisoka

Février 2024

MeiLin incarne à merveille les idées exprimées dans notre éditorial : nous disposons CONSTAMMENT de chiens disponibles pour l’adoption, ou en attente d’être adoptés. Si vous êtes réellement motivé, il est toujours envisageable de soumettre votre candidature. Nous serons ravis de vous orienter vers le chien qui correspond le mieux à votre style de vie.

MeiLin nous a été confiée en aôut 2023, avec sa sœur Poupée.

 

MeiLin ne s’appelait pas MeiLin, c’était Fifille.
Poupée ne s’appelait pas Poupée, c’était Fifille aussi.
Deux sœurs d’à peine 2 ans, achetées pour faire de l’élevage et qui n’ont jamais eu de portée.
Heureusement: entropion, voile du palais… « Ah! mais je ne savais pas que c’était pour de l’élevage, sinon jamais je ne les aurai vendues à un éleveur« .
On va mettre ça sur le compte de la barrière de la langue,  parce qu’on sait que JAMAIS un éleveur n’entuberait un confrère 😂.
Un particulier, là c’est différent: les dysplasies hanches et coudes dont l’acquéreur ne s’aperçoit qu’au bout de quelques mois on peut toujours lui dire que c’est de sa faute, que  le chien a fait trop d’exercice ou un exercice inapproprié , l’atopie qui apparait vers 6 mois? on peut toujours dire « quand je vous l’ai vendu il était sain » et pour l’entropion:  « Ben, son visage va se faire …. ah! et puis flûte, c’est pas un vice rédhibitoire, circulez y’a rien à voir« .

MeiLin donc. Deux ans. En FA chez Isabelle et Didier (Mila, Lutin, etc….).  Une chienne adorable, sociable avec ses congénères…

proche des gens, compatible chats, amusante.

MeiLin était même de la journée chouquette à l’hyper U de St Junien, en novembre dernier…

On se dit qu’elle trouvera vite une famille à elle.
Mais pas de bol pour MeiLin: à peine arrivée dans sa FA ses chaleurs commencent. Du coup il faut attendre 2 mois et demi à trois mois pour la faire stériliser. Début novembre.

Pour une question d’organisation interne MeiLin n’a pas pu être opérée des 3 opérations d’un  coup par le Dr Hersan.
Stérilisation d’abord en novembre…

Pffft! ch’uis crevée!…

… et en décembre palatoplastie et entropions, les 4 paupières. Heureusement la cornée n’était pas encore abîmée.
On se dit parfois que les chiens qui subissent ces deux opérations doivent penser qu on les a emmenés à Lourdes: ils arrivent presque aveugles et avec le souffle oppressé et ils ressortent en voyant et en respirant…

MeiLin a récupéré très vite, la voici  en balade avec Sandrine et Maybach, son vieux copain….

Restait à lui trouver des adoptants.
Des adoptants avec chien car MeiLin n’a jamais vécu sans chien, un chien sympa parce que MeiLin est une vraie gentille, et aussi une famille avec chats, car MeiLin est tellement compatible chats que ce serait dommage de priver une famille avec chats d’une telle perle ….

C’est en écrivant l’article sur Oxana et Shiro que nous avons eu l illumination!  Le souvenir d’une conversation il y a quelques mois, un an peut être, avec Laetitia, la maman de  « notre » Shiro ;  son envie d’accueillir un deuxième chow, son idée d’ acheter un chiot, son coup de coeur pour un petit mâle. « Mais vous n’y pensez pas?! Shiro a beaucoup souffert de sa vie auprès de Mayaelle l’étouffait, le terrorisait, puis son passage en Belgique avec cette femme qui collectionnait les chiens et qui nous l’a rendu comme une serpillière…. il a fini par trouver son équilibre avec vous, ne lui gâchez pas sa fin de vie, attendez qu’il ne soit plus là… Même une chienne, chiot, c’est super remuant les premiers mois, Shiro a besoin de sa vie pépère. Et puis en grandissant même une femelle peut être exclusive, il ne saura pas s’imposer….  Si vous voulez nous reviendrons vers vous lorsque nous aurons une chienne, encore jeune pour qu’elle apprécie à terme l’arrivée d’un chiot mais ne faites pas ça à Shiro s’il vous plait. »

Les arguments avaient convaincu Laetitia et nous lui en sommes très reconnaissants. Trop de personnes prennent un second chien sans se soucier du premier, sans penser qu’un chien n’est pas un meuble, qu’il a des état d’âme, un passé, un vécu, un ressenti et que l’arrivée d’un autre chien dans sa vie peut lui faire beaucoup, beaucoup de mal.  C’est d’ailleurs une des causes qui nous amène beaucoup de chien, la mésentente. Souvent c’est du plus jeune dont on prend la douloureuse décision de se séparer, parfois c’est du plus ancien, parce qu’il a fait son temps…. oui oui, nous avons des exemples.

Donc nous étions tout heureux ce jour là en prenant le téléphone pour  proposerà Laetitia, une chienne déjà grandette,  qui n’embêterait pas Shiro, et tout à fait compatible chats MeiLin.
Nous avons envoyé quelques photos.

Laetitia: « Mon Dieu, quelle beauté! Je valide immédiatement »

Le soir même mise en contact avec Sandrine, la dernière FA de MeiLin, beaucoup d’échanges, sur le caractère, les habitudes, la meilleure façon  de procéder au changement de domicile pour ne pas perturber trop MeiLin, voir si la vie en appart lui convenait…. « Surtout je ne veux pas que Shiro, ni MeiLin bien sûr soient malheureux » nous prévient Laetitia, « si c’est le cas je ne pourrai pas garder MeiLin, même si elle me plait énormément et que j’en suis déjà gaga« .
Nous sommes sur la même longueur d’onde et la vie en appartement conviendrait-elle à MeiLin qui n’avait connu que l’extérieur ou un une vie en pavillon?

Y’a des dodos moelleux chez Laétitia?

Pour s’assurer que tout se passerait pour le mieux Sandrine a pris un we  et une demie journée de congés pour monter sur la région parisienne: départ le vendredi après midi, retour le dimanche en fin de journée, des agriculteurs qui manifestent partout sur les routes… Sandrine prête à repartir avec MeiLin si elle même ou Shiro ne se sentaient pas bien.

Bien sûr lors de l’arrivée, de la découverte des lieux après des heures de voiture MaiLin était un peu haletante…

…mais elle s’est assez vite posée.

Nuit tranquille.


Au cours du we Sandrine s’est éclipsée peu à peu, à mesure que celle qui s’appelait désormais Hisoka prenait confiance…

Confiance en ces nouveaux humains qui lui proposaient les balades qu’elle adore, confiance en Shiro.


Et toute la famille a pu constater que Shiro lui aussi prenait plaisir à la présence d’ Hisoka, le voilà trottinant tout émoustillé derrière la belle….

« C’est une belle adoption » nous a raconté Sandrine, « non seulement par Laetitia mais par toute la famille qui s’implique dans le bien être et l’accueil des chiens, vraiment de chouettes personnes ».

Et Laetitia quelques jours plus tard: « Hisoka saute, mange mes vêtement 😂😂😂. (Elle a tours fait ça, c’est signe qu’elle est détendue, ndlr) Elle est pleine de vie. Elle joue énormément. Elle me fait la fête quand je rentre. C’ est comme si elle avait toujours été là. C’ est très marrant comme sentiment, Comme si je la connaissais déjà, tous les facteurs sont réunis, c’est ma fille maintenant« .

Ch’uis arrivée!

Voila l’ histoire de la rencontre entre Laetitia, Shiro et Hisoka.
Nous n’avons pas forcément le chow que vous souhaitez ici et maintenant.
Nous ne sommes pas des marchands de chien, nous ne les livrons pas non plus dans les 24 h par messagerie.
Mais, très clairement, si comme Laetitia vous savez vous faire apprécier nous penserons à vous lorsque nous arrivera « votre » futur compagnon à 4 pattes. Pour faire connaître votre désir de vivre avec un chow, pour nous dire quelle vie vous pouvez lui offrir, c’est ici.