Les principes fondamentaux de Chow au Coeur

 

Protéger, c’est stériliser, soigner et faire adopter  les chiens que nous prenons en charge.

  • Protéger : les chiens que nous prenons en charge sont pris en charge dans nos familles d’accueil, c’est-à-dire des familles qui font vivre les chows de l’association avec leurs propres animaux, ainsi que les humains qui composent leur foyer. Ils ne vivent pas dans des boxes, que ce soit ceux d’un refuge ou d’une pension. Ils connaissent la sécurité et la douceur d’un foyer, certains pour la première fois de leur vie.                                                                                Nous comprenons les besoins des chows parce que nous les fréquentons depuis longtemps et vivons avec nos protégés..

 

  • Stériliser: la stérilisation est une étape indispensable de la protection animale. Même si l’intention de la majorité des propriétaires d’animaux n’est pas la reproduction, la stérilisation est la seule garante de l’absence « d’accidents » dûs à l’inattention. Les naissances ne sont pas une malédiction en soi, nous direz-vous. Il faut bien qu’il y ait des chiots ! Mais 60% des animaux connaîtront un jour l’abandon. Ce qui veut dire que même si vous croyez bien placer des bébés à des gens de confiance, ces bébés devenus adultes changeront de propriétaire pour des raisons diverses et variées. Ces changements de propriétaires sont des abandons. Notre responsabilité collective est de les limiter.

 

  • Soigner : tous les chiens que nous prenons en charge sont soignés, et ça quel que soit leur âge ou le coût du traitement par rapport aux frais d’adoption. Nous n’attendons pas de rentabilité, nous sommes une association à but non lucratif. Nous soignons les otites, les entropions, l’arthrose, les cancers, les problèmes de peau… Pour certains des chiens pris en charge, c’est la première  fois de leur vie qu’ils reçoivent des soins, pour des maladies pourtant chroniques. Nous ne pouvons fermer les yeux en nous disant qu’ils souffrent depuis si longtemps que quelques années de plus ou de moins n’y changeront rien. Le traitement des chiens adoptés avant la fin de leurs soins est pris en charge par l’association.

 

  • Adopter: bien sûr, nous recherchons la famille parfaite pour chacun de nos protégés. Cette famille parfaite, nous savons toujours qui elle est car nos FA vivent avec les chiens, connaissent leurs caractères, leurs besoins. Environ 25% des demandes d’adoption sont satisfaites. Nos protégés sont certes des chiens de seconde main, mais nous ne contentons jamais d’à peu près pour leur trouver une nouvelle famille. Les chiens que nous plaçons sont certes des chiens de race, ou des croisés de race, ils sont parfois LOF, parfois issus de grands élevages, mais ce sont avant tout des chiens à la recherche d’une famille pour la vie, qui leur apportera ce que leur vie précédente ne leur a pas apporté ou ne pouvait plus leur apporter. Nos protégés ne recherchent pas des adoptants qui n’ont pas les moyens d’adopter un chiot. Nos protégés  recherchent des adoptants qui ont les moyens de leur ouvrir leur cœur, quels que soient leurs défauts, leur passé, leur âge.

                        Ces principes sont les nôtres.

                Ils sont notre richesse, et notre fierté.

 

En 2018 encore nous allons essayer de rendre la vie un peu moins pénible  aux chow chows abandonnés. Pour cela nous avons besoin de vous tous.

Comment aider? rv sur la page https://www.chow-au-coeur.fr/les-evenements/        

                                             Mais aussi:   

  • En signalant l’existence de Chow au Cœur aux annonceurs qui souhaitent se séparer de leur chow, que ce soit sur les sites de vente ou les réseaux sociaux. Nous avons souvent pu donner aux chows de bons adoptants grâce à vous.
  • En vous proposant pour être famille d’accueil car vous le voyez, il ne faut pas craindre d’héberger un chow et d’être piégé avec lui pour la vie: nous trouvons toujours des adoptants pour les chows qui nous sont confiés. Nous avons reçu des offres en 2017 que nous n’avons pu honorer, les raisons en sont toujours le nombre important d’animaux  dans le foyer, parfois d’espèces différentes, et l’éloignement géographique aussi. Ces divers points ne sont pas des obstacles à l’adoption. Mais confier un chien en FA est une démarche différente car nous ne connaissons le plus souvent pas les compatibilités du chien et il serait irresponsable de notre part de co-voiturer un chow sur des centaines de kilomètres pour nous apercevoir à l’arrivée que la FA ne pourra pas le garder.
  • En choisissant la démarche de l’adoption.
  • En adhérant car les petits ruisseaux font les grandes rivières
  • En parrainant les chows qui ont besoin de plus de soins que les autres car les factures chiffrent vite, (dépassant le plus souvent les 1000 e, comme pour Flipper  ou Hortense actuellement), ou s’additionnent sur des sommes moindres lorsqu’il y a des opérations bénignes mais nécessaires telles qu’ entropion  ou voile du palais ou bien encore des examens et des semaines d’antibiotique pour des soucis de peau ou des soucis digestifs. Nous publions les factures vétérinaires pour que chacun puisse se rendre compte du coût que représente la remise en état du chien.

Nous avons choisi ne ne pas faire payer de frais d’abandon afin de laisser plus de chance au chow de nous être confié en famille d’accueil que de se retrouver en refuge.

De plus nous ne pensons pas que payer pour abandonner responsabilise, au contraire, payer déculpabilise. 

 

                         C’est impossible dit la fierté,
                         C’est risqué dit l’expérience,
C’est sans issue dit la raison
Mais essayons murmure le cœur….

 

                                            

Une réflexion sur « Les principes fondamentaux de Chow au Coeur »

Les commentaires sont fermés.

Association d'entraide autour du Chow Chow