Gaïïko, Ischka et Imega

13 octobre: Stéphanie nous envoie des nouvelles de Gaïïko, très en forme dans sa fratrie: « Le rêve: 3 caractères différents mais une super entente. Et Gaïko nous fait beaucoup plus penser à un jeune chien qu’à un vieux. Il a pris de la force, de la confiance. Il a une joie de vivre incroyable. »

18 juillet:

« Ca y est ! Gaiiko nous a adoptés. Il ne se sauve plus quand on veut le caresser, il remue la queue, il est de plus en plus près de nous et se plait beaucoup dans la maison. 
Nous revenons de Bretagne où nous avons passé quelques jours et si j’appréhendais un peu ce séjour avec Gaiiko, on s’en est vraiment bien sortis. Nous savions que le jardin n’était pas clôturé et très pentu donc compliqué pour laisser notre pépère dehors. Les filles, elles, se contentent maintenant des balades et ne partent jamais en vadrouille (surtout Ishka). 
Pour Gaiiko, 3 à 4  balades par jour, de bonnes grosses gamelles et des câlins ont eu raison de ses envies de solitude dans le jardin. Il a été adorable.  C’est incroyable de voir un chien de cet âge là s’adapter en quelques semaines à une vie totalement différente. 
Il ne se cache plus du tout dans les arbres et préfère s’allonger pas trop loin de nous. Et il adore ses gamelles ménagères. J’ai vraiment un succès fou auprès des chiens avec ma cuisine 🙂  Et terminé le stress pour la voiture : il est très à l’aise et il a aussi adopté la rampe et monte et descend sans problème. 
En résumé, que du bonheur !  
Je vous joins quelques photos de notre magnifique trio. Ils s’entendent bien, c’est génial. 
Stéphanie

 

6 juillet:

Ce week end Gaiiko à fait connaissance avec les enfants, les amis… Tout s’est bien passé.  Tant que personne n’essaye d’y toucher, il est très à l’aise. 
 Il a deux occupations principales : dormir dans sa cachette sous les arbres et réclamer une promenade quand il n’est plus fatigué 😊 C’est un obsédé du « petit tour » 🙂

Juillet 2022

Après Florine, Gaïko est notre deuxième senior adopté en 2022 et si l’adoption de l’un de nos protégés nous remplit toujours de joie que dire de l’adoption d’un chow senior?

J’m’apeelle GaÏïko, j’ai 11 ans et demi

Nous nous sentons tout particulièrement à l’unisson des adoptants des seniors car ils sont prêts à aimer sans penser à eux, sans anticiper leur peine lorsque le chien partira -car de toute façon lorsqu’on perd un animal aimé c’est toujours trop tôt, même si on a passé  15 ans avec lui-, sans penser aux frais vétérinaire qu’ il peut engendrer , et qui sont un faux prétexte pour fermer porte et coeur, car on sait aussi que ce sont les jeunes chiens, et/ou  les chiens dans la force de l’âge qui ont le plus de soucis de santé: dysplasie hanches/coudes, voile du palais, entropion et cortège de soucis ophtalmiques, atopie, cancers, les exemples sont nombreux de ces chows malades et pourtant jeunes….

Parlez pas de malheur!

Si on en croit le carnet de santé de Gaïïko où ne figure aucune inscription , pas même celle d’un vaccin autre que ceux qui ont suivi sa naissance, à 11 ans et demi Gaïïko semble jouir d’une santé de fer.

Ouiais, ch’uis en pleine forme!

C’est donc sans aucun stress qu’il a accompagné Stéphanie et Thierry pour sa première visite vétérinaire. « Il a été très mignon, lui qui n’est pas très caressant (pour le moment?) s’est montré très proche de nous dans la salle d’attente et en consultation.

C’était quand même fatigant….


Le veto a dit que malgré ses 31.5 kg il doit prendre quelques kilos.
Il est démusclé et à son âge il a évidemment un peu d’arthrose, donc en plus de sa primo il a eu une injection de Librela;  mais comme il adore se promener, il est bien certain qu’il retrouvera vite une bonne musculature.


Les dents sont usées mais rien de particulier.

Mes dents sont p’être usées mais mes poils sont tout neufs!

A l’entrendre respirer le voile du palais est certainement un peu trop long mais  on ne va pas l’embêter avec une anesthésie  qui risque de présenter plus d’inconvénients que l opération ne présente d’avantages à l’âge qu’il a; on se dit que s’il a vécu 11 ans et demi ainsi sur la Côte d’Azur, il supportera bien les étés en Normandie ».

Je sens que j’vais me plaire dans cette verdure!

 

Stéphanie et Thierry, nous les connaissons bien depuis une de notre première balade en Normandie, au lac d’Acquiny.

Imega, Itoon et Coffee

Ce sont Iméga et Itoon , deux soeurs achetées chiot, qui leur ont fait découvrir les chows,  puis en 2015 ils ont adopté Coffee en refuge, décédé en 2019, puis Nounours adopté en 2019 alors âgé de 14 ans.
Et puis leur Itoon est décédée, jeune encore.
Eh! oui! les décès prématurés ça arrive, même chez des chows achetés chiots dans un élevage connu, bien suivis médicalement, bien soignés, choyés.
Lorsque l’ occasion s’est présentée en Normandie, Stéphanie et  Thierry se sont toujours impliqués pour les chows, ils ont co-voituré Smithy, alias Yoko, ils ont été FA pour Swilbur, alias Simba, ce tout jeune chow qu’ils ont choisi de ne pas garder car trop vif pour Ishka, adoptée en 2020,  trop incompatible chat malgré sa bouille adorable et sa gentillesse envers les humains.
Eh! oui! en fonction de leur nature et/ou de leurs douleurs fonctionnelles, il n’est pas rare qu’un trop jeune chien « saôule » un chien déjà matur et que cela engendre chez le senior détresse (qui peut passer inapperçue) ou agressivité (qui fait que l’on opte pour l’abandon de l’un des deux, combien avons nous récupéré de chows sur ce dernier cas de figure!).
Stéphanie: « Gaïïko, avec les chiennes et la minette, c’est parfait. Ishka a grogné un peu pour la forme au début mais maintenant c’est comme s’ils avaient toujours vécu ensemble. A sa façon il est vraiment très attachant…. et il adore ma cuisine 😉!

Tous les critères sont donc remplis pour que Gaïïko reste à la maison, il a bien mérité une douce retraite ».