Coffee

27 février 2017:  » Quelques photos de Coffee qui  s’est amusé comme un chiot en vacances à la neige.

Fouilles
Les 2 chasseurs
Trio
Beau mâle solitaire
dernier plan: Coffee s’éloigne, solitaire, dans un paysage qui met en valeur sa magnifique robe…

Occasion aussi de lever le dernier doute sur notre pépère car nous nous demandons parfois  pourquoi 2 familles se sont « débarrassées » de lui. Peut-être une attitude agressive avec les enfants ? Nous  n’en avons pas dans notre entourage et même s’il semble toujours content quand les enfants s’arrêtent pour le caresser, nous n’avions jamais pu le tester réellement. C’est chose faite puisque les amis qui ont partagé nos vacances avaient emmené leur petite fille de 4 ans. Très vite, la petite  a montré une préférence pour « Couffi » : caresses, câlins, contrôle et re-contrôle des coussinets de Couffi qui adorait se mettre sur le dos pour qu’elle puisse faire un examen approfondi des pattes et des articulations,  course dans la neige côte à côte, et quand elle lui amenait sa gamelle, il attendait patiemment qu’elle reparte pour s’attaquer à son repas. 

Distribution bonbons
Câlins
Enlacés…

Coffee est donc un chien parfait et malheureusement, ils sont certainement des milliers à être parfaits et avoir été lâchement abandonnés. Quand je pense aux interrogations et aux inquiétudes que j’avais quand on a décidé d’adopter un senior, j’en rigole maintenant. Il faut dire que notre pépère rajeunit de jour en jour et son sourire édenté en dit long sur son parcours. 

Sourire de Coffee
Un jour, la vie peut devenir belle.

Je  mets un lien avec des petits extraits vidéo de sa joie de vivre et sa complicité avec sa sœur (qui déborde d’énergie depuis sa stérilisation en novembre). On peut dire que ces deux là se sont trouvés. Itoon, elle, est sa copine de sieste 😉 « 

Sieste au chalet

 

28 septembre: « Coffee a fêté son anniversaire dimanche : il a eu 9 ans. Voilà 10 mois maintenant qu’il partage notre vie et c’est vraiment un amour de chien.  Une adoption comme on en rêve tous.  On a bien modifié quelques habitudes, comme l’arrêt  des croquettes à volonté puisque Coffee a dû vraiment souffrir de la faim : il ne savait pas s’arrêter ou quand il était vraiment gavé, il montait la garde à côté, grognant au moindre mouvement près de sa gamelle.

Coffee

On s’est adapté : il a sa ration de croquettes le matin et son repas le soir et il n’y a jamais aucun conflit. D’ailleurs, chaque soir, c’est la fête. La préparation des repas est un moment merveilleux pour lui. Il  lui arrive même de faire des petits bonds quand je me dirige vers le support pour mettre sa gamelle. Il a pris une dizaine de kilos rapidement mais il s’est stabilisé.

L’adaptation s’est faite rapidement mais ces derniers mois, on le sent plus détendu encore. Il aime être près de nous, sans être collant. Parfois, il vient et appuie son front contre nos jambes, juste pour faire un câlin. Et depuis quelques temps, quand on câline une de ses sœurs, il n’hésite pas à se faufiler entre nous et la petite sœur chow.

Coffee

On s’inquiétait un peu  de la réaction des deux chowchottes, qui sont ensemble depuis la naissance mais elles sont devenues très complices avec lui. Iméga, la petite sportive noire a trouvé un copain de jeux très dynamique et Itoon a un allié parfait pour réclamer de la vache qui rit. Que du bonheur…

Quant aux chats, il s’est habitué à leurs présences et il a même ses préférés.  Et chaque soir, il se met près d’Itoon pour regarder les chats manger leur petite gamelle.

Coffee

Au moment du repas,  Il essaye même parfois de se coucher au milieu d’eux, espérant que je ne vois pas la supercherie. Lui qui ne voulait pas qu’ils s’approchent au début, il a fait des progrès incroyables. 

Bien-sûr, il a 9 ans et nous sommes bien conscients que le bout de route que nous ferons avec lui sera forcément trop court mais le bonheur de le voir vivre au quotidien nous fait oublier tout ça.

Il est content tout le temps : un amour de chien…  »

 

30 décembre:  « Pour Coffee, la vie est belle. C’est un amour. C’ est un chien très câlin (lui aussi..), très proche de nous.

Coffee

Il est sportif et adore les longues balades que nous faisons. Il fatigue beaucoup moins que sa petite sœur crème. 

coffee

Nous avons eu un petit incident cet après midi puisque j’avais oublié des croquettes dans une gamelle mais curieusement, Iméga, notre oursonne noire l’a remis à sa place assez violemment. Et deux minutes plus tard ils étaient à nouveau super copains. 
Je pourrais en parler des heures parce que c’est un chien formidable et il s’est adapté admirablement bien à notre famille. Ses petites sœurs sont géniales aussi. On a même l’impression qu’elles rejouent beaucoup plus depuis 2 semaines alors qu’elles s’étaient calmées à la fin de l’été. Donc la présence de Coffee ne les a pas perturbées. On a eu beaucoup de chance certainement. 
Coffee
Depuis quelques jours, ils apprennent à jouer ensemble, d’abord à la maison puis depuis hier en sortie.  
Nous allons beaucoup à la plage en ce moment (au moins, il n’y a pas de risque avec les chasseurs) et ils adorent courir ensemble. 
Pour 8 ans, notre pépère d’amour a vraiment la pêche et aussi certainement… la joie de vivre.
Et dire que sans votre aide, sans l’asso, nous n’aurions surement pas osé franchir le pas. »
coffee

14 décembre: Coffee est officiellement ADOPTE!  Et ce qui montre bien que l’arrivée de Coffee dans son nouveau foyer est une évidence, c’est qu’il est impossible pour Stéphanie de prendre une photo de Coffee tout seul: les trois chows sont toujours ensemble!

Son impression sur cette adoption?

« C’est génial de l’avoir à la maison mon pépère d’amour. »

Coffee
Là on attend le repas..
Coffee
Et pis c’est pas rapide! On est à deux doigts de s’impatienter.
Coffee
Maintenant, dodo!
Coffee
CHATière! pas CHOwtière!
Coffee
Les chow chows paissent dans le bocage normand.
Coffee
S’il vous plait, on se groupe pour la photo!
Coffee
Yesssss!!!!!!!
Coffee
Et les mêmes de dos.
Coffee
Ça monte! haut les cœurs!

 

Coffee
Et enfin, la plage!

 

Coffee-Stéphanie: heure par heure, la genèse d’une nouvelle histoire d’amour:

18 novembre: Tout commence par un mail de Stéphanie, une de nos membres de la première heure:

Stéphanie, 7h43: « Je suis tombée par hasard ce matin sur un partage facebook pour un chow chow qui aurait été abandonné au Havre. Selon la personne, il se trouverait à la fourrière depuis plusieurs jours en attendant une place à la SPA locale.

Il serait très gentil et très calme. Je lui ai demandé en message privé si elle connaissait son entente avec les chats. 

Je peux éventuellement appeler  la SHPA où je suis adhérente depuis des années pour voir avec eux s’il n’y a vraiment pas une petite place.  J’ai remarqué que les chow chow en refuge n’y restaient pas longtemps n’est ce pas ? 
Je vous joins également une copie d’écran de la page facebook.
Il aurait une « touche » avec une famille mais il n’y a rien d’écrit de plus.
On se tient au courant ? »

Coffee

Sylvie, (en co-voiturage) 8h19:« Oui, mettez vous en contact avec la fourrière svp.
Il ne faut pas qu il parte en refuge, il n’est que trop resté en fourrière, les chows y sont très perturbés par les bruits et l enfermement. Certains se bloquent au niveau des besoins naturels.
Essayez d en savoir plus, entente chats mais aussi chiens.
La date limite pour le garder aussi car le délai légal est de 10 jours, ils cessent quand? »

Stéphanie, 11h15: « J’ai réussi à avoir l’agent  de la fourrière. Le chien est là-bas depuis un moment mais chaque jour une personne vient le sortir. Il parait qu’il est vraiment gentil. La personne le sort d’ailleurs avec deux autres chiens. Aucun problème d’entente avec les autres.
Quand j’ai expliqué à ce monsieur que parfois, les chows pincent quand ils ne connaissent pas, il m’a dit que ce n’était pas le cas pour lui  et qu’il n’y a aucun problème avec lui.
La personne qui le sort aurait peut-être une solution provisoire pour le loulou mais il n’a pas pu m’en dire davantage.
Il sait qu’elle l’a amené à la SHPA (société havraise) pour le tester avec les chats mais il ne sait pas ce que le test a donné.  Selon lui, s’il n’a pas eu d’échos, c’est que tout s’est bien passé.
 
Il m’a proposé de donner mon numéro de téléphone à la personne qui vient le sortir. Elle devrait me rappeler en fin de matinée. De toute façon, la fourrière a conventionné avec la SHPA et le seul moyen pour le chien d’en sortir, c’est de passer par le refuge. 
 
Il a vraiment une bonne tête ce nounours et je dois en parler avec mon mari, mais si ce chien est ok avec les chats, on peut surement le prendre en famille d’accueil (dans un premier temps…). Et de toute façon, on peut assurer les déplacements. » 
 
Sylvie, 12h44: « Des nouvelles de la compatibilité chats? »

Stéphanie, 16h07: « Pas de nouvelles de la personne qui le promène ni de la fourrière. J’ai rappelé mais l’agent n’est pas disponible au téléphone l’après-midi.
 
J’ai tout de même appelé la SHPA (qui est située tout à côté de la fourrière) et la personne m’a répondu qu’ils avaient plusieurs demandes pour le chow-chow. Elle m’a rassuré en me disant qu’il ne risquait absolument pas l’euthanasie (contrairement à ce qui est écrit sur facebook) et que d’ailleurs, son certificat est ok et il est en « partance » de la fourrière.
Je lui ai parlé de l’association « chow au coeur » et à  mes réflexions sur le caractère du chow-chow, elle semblait connaître  la race et m’a dit qu’elle allait bien vérifier toutes les demandes d’adoption.
Elle me rappelle si elle juge que  les demandes ne sont pas suffisamment sérieuses.
 
Par contre, j’ai complètement oublié de lui demander s’il était compatible chats… »
 
Je croise les doigts pour qu’il trouve une bonne maison ce petit pépère…

Sylvie, 17h22:  » Laure a eu quelqu’un: il est ok chat.
Pouvez vous vous déplacer pour aller le voir? Et le récupérer?

Stéphanie, 21h52:«   Oui, je peux me déplacer mais pour le moment, le loulou est encore à la fourrière et la personne de la SPA ne m’a pas dit à quel moment il en sortirait.

A ce que j’ai compris par la fourrière, c’est la personne qui le sort tous les jours qui aurait trouvé un adoptant. C’est peut-être pour ça qu’ils préfèrent lui réserver.
La bénévole de la SPA m’a dit qu’elle me rappellerait mais je vais passer un petit coup de fil demain pour essayer de savoir où il en est et  si je peux passer le voir quand il sera au refuge… »
19 novembre: 
Sylvie, 14h49: « Des nouvelles? »
Stéphanie, 16h39: « Tout va pour le mieux. Je les ai enfin eu au téléphone. La personne qui emmène le chow chow est une amoureuse de la race. Elle en a déjà deux. Elle vit en appartement mais va les promener plusieurs fois par jour.
La personne de la SPA me l’a passée et nous avons pu discuter « chow chow » un bon moment.
Je lui ai donné mon adresse mail et elle va m’envoyer des photos ainsi que sa page facebook.
En cas de problème, elle repasse par la SHPA qui me rapelle aussitôt.
Je vous tiens au courant de la suite. »
20 novembre:

Stéphanie, 14h47:« Je viens d’avoir un message de la SPA et le loulou ne s’entend pas avec le mâle de la famille d’accueil. Ils me demandent si je peux le prendre parce qu’ils n’ont pas de place à la spa et il devrait retourner en fourrière.

Je vais les rappeler. Du coup, j’espère que ça va aller avec mes filles. 
Je vous tiens au courant. »

Sylvie, 15h17: « La relation est fort différente entre mâle et femelle et mâle/mâle. Pas d inquiétude.

Évitez les risque de conflits pour la nourriture, croquettes et friandises, au moins tant que vous ne le connaissez pas.
Pour les chats, faites les présentations dedans, dehors le plus gentil des chiens peut les courser. Toujours au début. Ensuite ce sont SES chats.
Certains qui ont vécu avec des chats ne les regardent pas particulièrement.

Qd y allez vous? »

Stéphanie, 15h27: « Oui, ce soir, on va l’isoler des filles. On a un garage (qui fait parti de la maison avec des fenêtres, tout ça, tout ça) et pour les chats, les filles font pareil: elles coursent systématiquement à l’extérieur les autres chats (parfois même les leurs) mais dorment contre eux dans la maison ….

Pour le refuge, le principal est qu’il ne retourne pas en fourrière (il n’ont aucune place). Je pars  le chercher et vous donne des nouvelles dès que possible.  Dans un premier temps je vais être famille d’accueil.
Merci de m’avoir répondu si vite (c’est important pour moi que je ne me sente pas seule).
Mon mari arrive, on file.
A plus tard »
Sylvie, 15h32:« Pas d inquiétude, il sentirait votre stress et serait inquiet. »

Stéphanie, 19h08: « Nous avons « Coffee » à la maison. C’est un amour de chien. Adorable avec nos chiennes, génial avec les chats.

Durant la route, il s’est couché et n’a pas bougé.
En arrivant, nous ne l’avons pas fait rentrer à la maison mais quelques minutes dans le garage, et nous avons sorti les filles. Nous avons donc commencé par un grand tour en ville et il est super. Il a fait ses gros besoins facilement.
Et il s’entend à merveille avec les filles.
Ils ont été supers gentils à la SPA. Pour le moment, je suis famille d’accueil pour eux et nous avons rendez-vous le 10 décembre pour la stérilisation, la vaccination et pour une petite boule (qui n’adhère pas)  au niveau du dessus de la tête.
Voilà, je me dépêche parce que la soirée est un peu mouvementée et je vous envoie des photos dès que possible.
Ce chow est vraiment adorable 😉
En plus, il risquait vraiment l’euthanasie. 
A demain pour la suite de l’aventure ! 

Sylvie, 19h26: » Parfois, lorsqu’on récupère les chows, ils ont été sous alimentés, chez leur propriétaire, en refuge, ou errants. Alors ils mangent! mangent! si tel est le cas ne le privez pas, il se régulera de lui même en 3 semaines, après avoir pris un peu de poids.

Vous verrez comme ils s’adaptent! bientôt vous croirez l’avoir toujours eu. »
22 novembre:

Stéphanie, 19h26: « Tout se passe bien pour Coffee. C’est un chien adorable. L’entente avec les chowchottes est parfaite et il se fiche totalement des chats qui vivent tout à fait normalement.

Il aime qu’on le brosse (c’est dingue non ?) et  il aime les calins.
Il a remué la queue pour la première fois hier quand il a vu ma fille  et ce matin, il nous attendait en bas de l’escalier et il a remué à nouveau la queue.
Il aime beaucoup sortir. Je pense qu’il n’avait pas de jardin et il a encore du mal à aller faire ses besoins au jardin. D’ailleurs, à ce niveau là, tout va bien. Je vais aller chez le véto demain parce qu’il a des vers et bien-entendu, je n’avais pas de vermifuge en stock.  
Par contre, il est maigre, tellement maigre! On sent tous ses os au niveau de l’arrière train. Je le laisse manger comme il veut. Il se raisonne. Il a grogné un tout petit peu parce qu’un chat s’approchait mais je pense que ça passera. Quand il comprendra que la nourriture est à volonté, il ne  cherchera plus à défendre sa gamelle.
Bon, je ne vais pas vous embêter plus lontemps. Quelques photos sont mieux qu’un long discours. » 

 

Coffee
L’adaptation est rapide quand les adoptants ont déjà des chows.

Sylvie, 20h08: « Coffee a certainement été un chow délaissé, alors pour lui, les attentions dont il est l’objet ne sont que du bonheur.

Vous allez encore être surprise dans les jours qui viennent par sa faculté d’adaptation. Sur une des pages j’avais écrit que les chows s’habituent vite au bonheur…..
Connaissez-vous son histoire? »
Coffee
L’évidence….

Stéphanie, 21h49: « A la SPA, ils m’ont dit que Coffee était pucé. Le propriétaire inscrit avait changé d’adresse mais ils ont réussi à le joindre. Il a simplement répondu qu’il avait donné le chien et qu’il ne voulait plus en entendre parler.

Manifestement, le couple qui l’avait se séparait et ils l’ont tout simplement jeté sur la zone industrielle du Havre…
Bien-sûr, je ne comprends pas. Surtout quand on voit quel amour de chien il est. Il serait resté plusieurs semaines à la fourrière et à 8 ans, il n’avait pas beaucoup de chance de s’en sortir. »
Coffee
On encadre le nouveau pour qu’il ne s’égare pas.

Stéphanie, depuis quelques temps déjà, se posait la question de l’adoption.

C’est la proximité de Coffee, ce sauvetage possible dans lequel elle pouvait être active, les bonnes dispositions aussi de Coffee à l’égard des chats qui lui ont fait sauter le pas.

Coffee n’a pas toléré (ou l’inverse?) le mâle de la première adoptante.

Coffee et Stéphanie devaient se rencontrer.

Coffee et Stéphanie où la force du destin!

Coffee
Complicité…