Olaf

10 mai:

Olaf, le top model préféré de Malory.

4 mai:

Olaf prend la pose.

 

26 avril:

Gros câlin avec môman…

12 avril:

Olaf avant…

Et après!!

3 avril:

Oups et Olaf, une amitié qui se créé au fur et à mesure ☺️

 

31 mars:

« Le mercredi après midi, c’est travail au bureau avec maman. Il est content mon nounours!

Il comprend lorsqu’il vient au travail parce que quand je vais le promener je change de vêtements. Et là non. On a mis le harnais et direct il va s’asseoir à côté de la voiture. Il est pas fou 😅 « 

 

16 mars:

« II est hyper câlin… hyper collé à moi aussi. On se promène beaucoup. Je l’emmène en voiture. Partout. C’est trop bien 🤗« 

16 février: 

Voila une semaine qu’ Olaf est dans sa famille pour la vie et comme une photo vaut mieux qu’un long discours, voici le résumé d’une semaine de bonheur:

Dès la prise de contact avec Mallaurie et sa grand-mère Olaf s’est montré le chow amical et spontané qu’avait rencontré Sandrine dans les conditions  difficiles de sa récupération.

C’ est toi qui viens m’adopter?

Evidemment c’est toujours un peu inquiétant de quitter un endroit où l’on se sent bien et notre beau loulou semblait un peu tristou au départ…

He! tu m’as choisi une bonne famille au moins cette fois ?

Mais  Malory avait pris soin de laisser le volant à sa grand-mère et, installée à côté d’ Olaf durant tout le long voyage, ils ont pu tous les deux faire plus ample connaissance…

Déjà on prend pas la même route, j’retourne pas au même endroit…

Au point qu’ Olaf s’est couché…

Pis au moins elles ont pensé à mon confort….

Puis s’est endormi…

On verra bien, demain est un autre jour..

L’unique interrogation sur cette adoption était l’ entente entre Olaf et Oup’s, le montagne des pyrénées des parents de Malory; sachant qu’en cas de mésentente, un plan B était prévu.
Eh bien, à la vue de ce gros chien notre Olaf , si mal compris par ses ex, s’est réfugié derrière les jambes de Malory!
Puis ils se sont tranquillement promenés…

 

Malory rêvait d’un chow depuis son enfance.
Sa famille avait toujours eu des chiens, mais pas de chows.
Elle s’attendait à devoir affronter quelques difficultés, un peu de malpropreté, des pleurs, peut être des aboiements, quelques destructions…
Elle était prête à aider son chow chow à surmonter ces difficultés.
Mais Olaf est parfait, comme nous le lui avions décrit.

Parce qu’ Olaf est un chow chow et que les chows sont parfaits.
Et si d’aventure, dans certaines familles, ils peuvent ne pas se montrer sous leur meilleur jour, c’est juste que ces gens ne sont pas à la hauteur de leurs attentes et qu’ils ont hâte d’aller vivre ailleurs.

Merci de m’avoir abandonné!

 

26 décembre 2021

Beaucoup d’entre vous ont eu affaire avec Sandrine, notre FA poitevine, le calme et la douceur incarnée, efficace, volontaire, toujours à se mettre en 4 pour aider les chows.
Ce dimanche matin là, un coup de téléphone l’avait mise hors de ses gonds:

  • Sandrine: « Imagine-toi que je viens de recevoir un coup de fil de la tatie d’ Olaf, celle là même avec laquelle on doit se retrouver pour le co-voiturage, elle sera au rv dans 30 mn, ce qui est dans le timming prévu, mais  ses ex ont chargé Olaf dans la voiture  sans  collier ni harnais, pas même de laisse, et elle m’a bien prévenu qu’elle ne voulait pas m’aider à lui passer le harnais que j’ enmènerai et que si je ne venais pas, elle le larguait sur le lieu du rv!! Tu te rends compte?
  • Bah…  ils doivent vouloir revendre ses affaires sur Le Bon Coin, il n’y a pas de petit bénéfice ! 😂 Bon, en tous cas déjà que les transferts de voiture  ne sont parfois pas simple, là tu vas clairement au casse-pipe… enmène- tes enfants, vous ne serez pas trop de 3 pour lui courir après … et ne compte pas sur la « tatie » dont tu verras rapidement les feux arrière de la voiture!  Good luck! On croise tous les doigts pour vous et pour Olaf! »

Evidemment, 30 mn après, Olaf était dans la nature, la porte du véhicule ayant été ouverte avant même que Sandrine et ses enfants n’aient le temps de descendre de la leur….

Fort heureusement, à quatre,  Sandrine, ses deux enfants et  le propriétaire d’une basse-cour bien cloturée , Olaf s’est,  au bout d’un très long moment, retrouvé bloqué avec les poules…

2 h après:

  • Sandrine: « Ah! je t’assure! ça nous a semblé des heures avec tous les risques qu’ Olaf ne parte à travers champs et qu’il ne se perde totalement!  Heureusement que ce monsieur a été compréhensif et nous a laissé guider Olaf vers son poulailler, au risque qu’il attaque ses poules car on ne savait rien de son comportement avec elles!
    La « tatie »? Penses-tu!  A part répéter « Mais quelle organisation! Ah! mais quelle fichue organisation! »…. je l ai sentie à deux doigts de continuer sa route, si elle est restée avec nous jusqu’au bout je pense que ce n’est  que pour pouvoir critiquer, avec sa soeur  qu’elle appelait  en visio…
    Bon, avec Clothilde et Adrien on a réussi à  passer une laisse à Olaf et à le monter dans la voiture, on continue  le trajet. »

  • Sandrine: « Ca y est, on est partis! Ce pauvre chien est d’une crasse absolument répugnante et il pue à rouler vitres ouvertes le 26 décembre…
Hé! Ousqu’on va? J’peux pas rester avec vous? Z’ êtes cools!

 

Sinon il est vraiment sympa.
Il pourrait avoir peur de nous, il nous connait pas, on l’a poursuivi, on lui a passé une laisse, on l’a tracté dans une voiture inconnue, il aurait pu nous choper à maintes reprises et regarde-le, il est là à se laisser caresser et rassurer par Adrien….

 

D’ici la fin du trajet il va se coucher sur ses genoux 😂

 

Si Sandrine semble à ce point épatée par la sociabilité et la gentillesse d’ Olaf c’est que son ex nous avait décrit un chow horrible, fugueur, mordeur, ingérable… Parle-t-on du même chow? Ou bien celle qui n’a pas pris la peine de lui passer un collier avant de nous le confier se serait-elle trompée de chien au moment de le charger?😂

 

Nous avons hâte de connaître le comportement d’ Olaf en FA….
Parcequ’il est difficile de côtoyer un chien aussi sale et nauséabond, et aussi parceque pour Déborah il était inenvisageable de conduire un chow  aussi dégoutant chez son vétérinaire elle n’a pas hésité à  toiletter Olaf dans les jours qui ont suivit son arrivée…

Brossage…

 

Shampoinnage..

 

Balade… (grand amateur de balades!)

 

Manifestement Olaf, n’est pas une terreur.

Alors peut être qu’ Olaf a pincé… (on nous dit qu’il a « mordu ») pour une saucisse tombée  d’un barbecue cet été, qu’il a « mordu » un artisan venu dans la maison en tenue de travail , c’est certainement vrai mais on  a envie de dire, « et alors ? » Combien de chows ont pincé dans les mêmes circonstances? un truc troooop boooon qu’on veut leur enlever de la bouche, un type qui débarque dans leur foyer habillé « bizarrement », pour un chien…

On dit que « qui veut noyer son chien prétend qu’il a la rage » et  l’état dans lequel nous avons récupéré Olaf plaide en faveur de la véracité de ce proverbe.
Les chows confiés à Chow au  Coeur en ont un autre: « Merci de m’avoir abandonné« .

Depuis que nous l’avons récupéré Olaf a été castré et opéré d’un entropion bilatéral…..

Si vous voulez adopter Olaf, 3 ans, ok chats, ok voiture, ok chien et même ok poules, c’est ici!