Gysmo et Happy

07 juillet:  Depuis quelques jours Happy et Gysmo sont séparés.  Vraiment séparés: Gysmo est en Normandie auprès de Joyce et de Grichka tandis  qu’ Happy fait une halte au Pays des Langues Bleues en attendant de continuer son apprentissage de la vie solitaire sur Paris.

Et  savez-vous ? et bien Muriel avait vu juste: les deux se révèlent fort différents! Tellement mieux dans leur tête que ce serait même dommage de les remettre ensemble….

Gysmo a découvert que d’autres chiens qu’ Happy existent, que les fréquenter peut être sympa et que, finalement, tout ce que lui avait raconté Happy était peut être faux. Gysmo entame sereinement sa vie sans Happy:

Au Pays des Langues Bleues on reste prudent mais en quatre jours Happy n’a montré absolument aucune agressivité envers ses congénères…. et même la vue du chat Bacchus ne l’a pas mise en transe.

« C’est une chienne ultra sensible qui a par dessus tout besoin de la présence d’un humain.  Comme Muriel, je crois que libérée du devoir qu’ Happy  s’imposait de protéger Gysmo, elle va devenir fort différente. Avec un peu de fermeté elle cohabitera sereinement avec tous les chiens sur les trottoirs parisiens, j’en suis persuadée. En tous cas la présence d’autres chiens dans son nouveau foyer ne lui est nullement indispensable: des caresses, des câlins, des bises de la part d’un (e) deux pattes suffisent à son bonheur. »

30 juin: Happy et Gysmo s’entendent à merveille et aiment les humains, la preuve en images:

 

Gros câlin de Gysmo

Gros câlin d’Happy

17 juin : « Voici des photos et vidéos de Happy et Gysmo, de ce we « sous le soleil exactement, pas à côté, pas n’importe où…. »
Rien de nouveau, à part que vous verrez que Gysmo est très intéressé par les vaches, quand à Happy, elle s’en fiche….
Tout deux sont de plus en plus beaux et toujours aussi charmants avec nous. Ils ont vraiment embelli depuis leur arrivée. Et ce n’est pas fini….. Gysmo, une fois toutes ses touffes de poils non entretenus depuis des siècles, complètements renouvelées et ses tonsures repoussées, sera un chow vraiment beau. Quand à Happy, son côté chow chow (physique) se marque de plus en plus. Elle est vraiment belle et tellement amitieuse (on peut même dire amoureuse…) que c’est impossible de ne pas s’attacher à elle. »

Gysmo and the cows

08 juin : Gysmo & Happy sont tout bonnement parfait!!! En parfaite santé, adorables avec les gens, ils n’attendent plus que leur famille pour la vie!!!

02 juin : « Des news de Happy et Gysmo. Toujours aussi extraordinaires avec les gens. Ces chiens sont de véritables amours qui recherchent sans cesse le contact, le jeu, montrent l’amour énorme qu’ils ont. Mais….. il y a un mais…. Happy ne supporte pas du tout un autre animal que Gysmo. Et Gysmo est assez semblable… Il est juste légèrement moins impulsif, plus lent à la détente mais pour le même résultat. Les hotspots de Gysmo sont guéris, il faudrait maintenant que ses poils repoussent pour que ce soit plus joli. Happy n’a aucun souci de santé. Elle est très dynamique, le parfait chien de famille qui veut faire plaisir. Tous les deux adorent les caresses, les gratouilles, donnent des grosses lèches, Happy adore manger les cheveux de Joël 🤣Happy pourrait vivre sans Gysmo. Je pense que Gysmo serait différent sans elle, peut-être plus sociable avec les autres chiens mais je ne peux l’affirmer. Et aucun doute, ils sont totalement anti chats, anti toutes petites bébêtes…. »

Happy et Gysmo 2 juin 19

Happy & Gysmo 2 juin 19

18 mai : Deux petites vidéos de Gysmo et Happy qui profite du grand air en attendant leur famille pour la vie!!!

Gysmo et Happy 1, Gysmo et Happy2

12 mai : La stérilisation d’Happy n’est plus qu’un lointain souvenir et elle est en pleine forme. Gysmo lui a retrouvé sa douce et il est ravi. Voici des vidéos et photos qui montrent à quel point ils sont  affectueux avec les gens 🙂

Gysmo et Happy 1, Gysmo et Happy 2, Gysmo et Happy 3

10 mai :  « Happy  est extra craquante, Elle est extrêmement gentille. C’est une chienne sympa, joueuse, collante, douce avec l’humain.

n’est-ce pas que je suis belle ..

Pour sa stérilisation:  Elle était très stressée en arrivant, nous lui avons laissé le temps…. Pas franche pour aller vers les personnes, inquiète d’être là. Elle se collait à moi toute tremblante.

Malgré tout, elle s’est laissé ausculter sans souci et n’a pas réagi lors de la piqûre. Elle avait besoin que je lui tienne sa patte 😉

Papa part travailler : il me souhaite  »bon courage ».

08 mai  : Muriel nous donne des nouvelles de Gysmo qui est un chien parfait. Du moment qu’il ne croise pas d’autres chiens ou de chat 😀

« Gysmo est allé chez la vétérinaire pour son vaccin anti-rabique. Nickel, très gentil, adorable avec l’être humain. Il s’est laissé papouiller, n’a pas réagi au vaccin, … Il est en pleine forme.  Maintenant, après, je ne sais combien de brossages, la peau respire et les soins font bien effets.

Autant il est adorable avec l’être humain (qui lui laisse le temps…), autant c’est un grand chiant avec les autres chiens…. Et pour les chats…. on oublie…

En ville, il se conduit très bien, calmement, peut tirer fort par curiosité.

Il sera très bien chez des gens, même novices en chows mais qui sont prêts à se consacrer à lui. Il recherche vraiment le contact +++ mais pas d’autres animaux… Nous pensons maintenant qu’ils pourraient être séparés de Happy mais c’est sûr qu’elle a une grande importance pour lui.

Happy sera stérilisée vendredi. « 

 

Nous venons de nous voir confier un couple de chow chows, Gysmo et Happy.

Gysmo, c’est le mâle. Crème, il a 4 ans.

 

Happy, c’est la femelle, noire, elle a eu 5 ans fin mars.

Happy et Gysmo ont toujours vécu ensemble, en pavillon,  et s’ils sont aujourd’hui à l’adoption, c’est que leurs ex n ‘ont plus de temps à leur consacrer.

De fait, tant Happy que Gysmo, après un peu de méfiance inhérente au caractère des chow, apprécient fort la compagnie humaine, les câlins et les balades. Trop de temps passé seuls leur a pesé.

Les adopter ensemble serait pour eux d’un maximum de confort psychologique car ils s’apprécient énormément: Gysmo a moins de confiance en lui que Happy et, clairement, c’est elle qui le rassure et qui mène le couple. « C’est sa maman » disait leur ex maîtresse.

 

Evidemment, dans un premier temps,  nous privilégierons les demandes d’adoption pour le couple.

Néanmoins qu’en serait-il d’une adoption séparée?

Happy ne semble pas apprécier les chiens, chows ou pas, jeunes ou vieux, en laisse ou détachés. Il n’est pas exclu qu’elle protège Gysmo mais dans le doute, nous préférerons pour une une adoption sans autre animal, y compris les chats qu’elle déteste.

Par contre Happy adore les humains et les hommes principalement. Avec Joël cela a tout de suite été le grand amour.

C’est une chienne infatigable, parfaite pour qui souhaite une compagnie pour de longues balades.

Nous devons encore faire stériliser Happy.

Happy et Joël, Gysmo et Hyppolyte.

 

Gysmo est un chow très chow, réservé au début. L’idéal pour lui serait qu’une chienne soit déjà présente dans son nouveau foyer, pour le rassurer et jouer auprès de lui le rôle que tient pour le moment Happy.

C’est un chow très pantouflard. Une cour, quelques promenades pour se changer les idées, mais nul besoin de cavaler pour se défouler. Il est même possible que, seul, il ne soit pas ennemi des chats, déjà parce que courir derrière représente un effort superflu. Ce point reste à tester….

Chez Muriel et Joël, Gysmo s’entend aussi bien avec les mâles qu’avec les femelles.

Il n’est pas exclu que nous devions recourir à la tonte car  le poil de Gysmo est totalement inextricable et étouffe la peau, favorisant les hot spots. Gysmo est déjà castré.

Voici quelques vidéos de Gysmo et Happy qui découvrent leur nouvel environnement:

Oh! des nouveaux!

Découverte de l’enclos

Câlins

Des chows et des chèvres.

Des motons, des boucs et des chow chows!

Si vous souhaitez adopter Happy et/ou Gysmo, remplissez le formulaire de demande d’adoption:

Demande d’adoption