Ilou

C’est aujourd’hui seulement que nous vous présentons Ilou mais elle pourrait figurer dans les adoptés de…..2016

Vous souvenez-vous de cette photo?

La pauvre chienne, totalement massacrée. Même les pattes ne sont que des plaies.

Ou bien de celle là?

Claire: « J’en ai les larmes aux yeux de la voir ainsi ..le cartilage des oreilles est cassé, elle gardera toujours les oreilles recourbées, mais c’est un moindre mal »

 

Flash back, automne 2016.

Vous êtes nombreux à nous contacter suite à la parution sur les réseaux sociaux  des photos ci-dessus.

Renseignements pris à la source par des personnes dignes de foi,  deux associations s’occupaient déjà du sort de la pauvre petite martyre:

  • pour excercer des poursuites contre ses propriétaires et s’assurer que l’arrêté municipal de saisie serait validé par le tribunal
  • pour soigner ses blessures physiques et psychiques.

Concrètement, la petite chienne sans nom était en refuge.

Alors des membres de Chôc!, actifs localement dans la PA, ont eu recours à leur carnet d’adresse pour entrer en contact avec la direction du refuge. Ils ont proposé une famille d’accueil  -que nous connaissions bien- au sein de laquelle la malheureuse chowchotte pourrait recouvrer la santé. Et la proposition a été acceptée par le refuge, ravi de pouvoir offrir à la pauvre chienne autre chose que le concert d’aboiements H24 qui sont le lot de toutes les structures d’accueil de chiens.

Et celle que sa FA a tout de suite baptisée Ilou « car les consonnances douces font si bien à cette chienne qui n’est que douceur malgré les malheurs qu’elle a vécu » a quitté le refuge:

« Allez vient, on s’en va, tu vas être heureuse maintenant »

Et, mois après mois, Ilou s’est remise de sa vie passée. Physiquement et moralement.

Chez le veto…je suis sage et j’attends mon tour!
Ilou apprécie de plus en plus les balades.

Et les mois passaient, alternant maison de ville et maison des champs, les visites vétos se faisaient de plus en plus rares, Ilou allait bien, mais la boule au ventre de Claire et Gilou se nouait de plus en plus au fil des saisons: et s’ils allaient devoir rendre Ilou? pas au refuge avec lequel les relations étaient bonnes, non, mais bien plus cruellement et injustement à ses bourreaux? car la justice est non seulement lente, elle est souvent assez incompréhensible , et pas seulement en France: https://www.rtbf.be/info/regions/detail_les-refuges-wallons-se-mettent-en-greve-pour-protester-contre-la-remise-d-animaux-saisis-a-des-marchands?id=9918295

« J’ai le poil brillant et tout doux depuis que j’ai vu la toiletteuse! Ça fait du bien…c’est agréable!!! »

 

« Je recharge les batteries pour partir un peu ensuite en promenade! »

Fort heureusement, les deux associations qui veillaient sur le devenir d’Ilou ont bien monté le dossier et les juges se sont rendus à leurs arguments.  Aujourd’hui, enfin, plus de 18 mois après sa saisie,  Ilou peut être légalement adoptée!

Sans surprise, le refuge a accepté de la faire adopter à sa FA,  Ilou  pourra continuer à se promener tous les we d’hiver  dans la neige, à  courir l’été dans le verger, à faire des parties de jeu avec les chats, ses amis, et à enfouir bien au fond de sa jolie petite tête les horreurs qu’elle a vécu durant les premières années de sa vie.

Dormir au chaud, un luxe qu’ Ilou n’avait jamais connu.

Attention: des être ignobles comme les ex d’Ilou foisonnent sur les réseaux sociaux, en quête de chiens pas cher auxquels ils promettent tous de donner de l’amouuuuur!

Soyez vigilants avant de céder votre animal, qu’il soit adulte ou chiot.