Roxane

19 mai: « Quelques nouvelles de Roxanne…

Aujourd’hui 3 jours après son arrivée, Roxanne nous séduit tous les jours davantage..
Nous pensons fortement qu’elle est en train de nous adopter..

Elle ronronne quand on la gratouille, elle adooooore les papouilles, les 

bisous…
Encore un peu méfiante mais nous progressons ensemble petit à petit.
Il faut dire qu’elle a une bonne bouille…Un regard malicieux..
Lucky est encore un peu sur ses gardes ..quelques esquisses de jeux ..Tout doucement..
Par contre Roxanne tente plus ou moins élégamment des rapprochements avec Molly, le chat de la maison..
Une première pour Molly, traverser le couloir généreusement tirée par la queue..
Une boule d’Amour cette fifille..
Nous ferons tout pour qu’elle coule des jours paisibles en famille..
Nous vous donnerons des nouvelles régulièrement..
Nous sommes très confiants .
Merci pour votre implication dans ces adoptions et ces sauvetages..
Merci à  toute l’équipe qui travaille dans l’ombre de ces adoptés et qui font un travail merveilleux..
Sans vous rien n’aurait été possible .
Merci Merci Merci »

 

16 Mai 2021

Le travail d’éleveur c’est principalement la sélection des reproducteurs.
Et quand on est un éleveur digne de son nom, quand bien même un chien est crème, bleu ou cinnamon, s’il est impropre à la reproduction, on l’écarte, même si ça coûte cher d’écarter un reproducteur qu’on a acheté. L’honnêteté intellectuelle, la volonté de produire des chiens sains, conformes au standard de race, le commandent.
Impropre à la reproduction, ça veut dire porteur de pathologies que le reproducteur est susceptible de transmettre à sa descendance, ou bien que la reproduction serait trop dangereuse pour sa propre santé.
Écarter un chien de la reproduction, ça veut dire le mettre à la retraite et il relève de la naïveté la plus totale de croire qu’un éleveur garde ses retraités, et que la vie en élevage est la meilleure possibilité pour un chien. La vie en enclos n’est pas une vie de rêve.

Alors OUI, les éleveurs placent leurs retraités et OUI c’est pour le bonheur des chiens, et encore OUI c’est un geste d’amour pour l’éleveur de laisser partir un retraité.

Cette petite mise au point étant faite, nous allons maintenant parler de Roxane, pas encore 3 ans, la jolie poupée bleue au physique avantageux.

C’est tout moi ça!

Roxane n’était pas souvent sortie de son élevage avant d’arriver dans sa FA, et elle n’avait pas non plus rencontré beaucoup de situations de la vie courante. Alors à son arrivée en FA, elle n’avait que GRRRR et WOUF à la bouche.
Grrr m’approche pas, Wouf, si tu bouges, j’te bouffe.
M’enfin Roxane, quand on fait même pas 23Kg toute mouillée, on a aucune crédibilité pour proférer ce genre de menaces!

Au bout de quelques jours, elle a accepté de rentrer dans la maison, il y fait quand même meilleur que dehors, pis les copains y sont. Et au bout de plus de jours encore, attirée par la Vache qui Rit, elle se laissait gratter le nez, le menton, puis d’un coup d’un seul…. ses peurs sont passées.

 

C’est alors devenu une chowchotte extrêmement facile. Ok chats, ok chiens, joueuse, facétieuse, se laissant brosser sous tous les angles, ne bougeant pas une oreille chez le vétérinaire… La pépette parfaite.

C’est encore tout moi ça!

Bon alors, pourquoi cette petite chienne jolie et gentille s’est retrouvée à la retraite?

Dis Pantoufle, comment on fait pour avoir des points retraite?

Roxane souffre d’un double entropion bilatéral, et d’un voile du palais, ainsi que d’une sténose des narines. En bref, elle est surtypée et souffre du syndrome brachycéphale.
Et pour couronner le tout, notre joyeuse poupée s’est rompu un ligament croisé lors d’une folle partie de jeu dans sa FA.

Évidement, soigner Roxane va coûter très cher, mais peut on se passer d’opérer un voile du palais?

Nous vous livrons les commentaires du vétérinaire qui l’a opérée :

« Non seulement son voile du palais était trop long, mais il était en plus fort épais, donc doublement lourd, et sa trachée commençait déjà à s’affaisser« .

Qui dit trachée qui s’affaisse, dit risque de fausse route, d’infection pulmonaire et… de perdre le chien.

Alors OUI, opérer un voile du palais n’est pas une opération bénigne, elle mérite d’être faite par des spécialistes, oui c’est une opération couteuse, mais ne pas opérer, c’est prendre le risque de perdre son chien prématurément, c’est avoir un chien prédisposé aux coups de chaleurs et aux problèmes cardiaques.

tu fais peur quand tu racontes!

Après l’opération, votre chien sera immédiatement soulagé, le post op est simple à gérer (de la nourriture humide pendant une quinzaine de jours). Comme toute opération sur un chien surtypé, il faut éviter de la faire en période de grande chaleur.

ça c’était pas le meilleur jour de ma vie…

Stérilisée, opérée de son voile du palais et de son entropion, nous avons fait le choix de confier Roxane à ses adoptants avant son opération des ligaments croisés (que nous prendrons en charge bien entendu). Pourquoi? Roxane n’aurait pas fait de progrès supplémentaire dans sa FA, notamment d’un point de vue sociabilisation, et il était temps pour elle de s’habituer à ce qui allait être son nouvel environnement.

Et c’est à l’occasion du WE prolongé de l’ascension que Roxane a rencontré sa famille et qu’elle a embarqué pour un loooong voyage.

Nous avions peur qu’elle régresse et qu’elle se montre craintive comme à son arrivée en FA. Que nenni! Bon, elle n’a pas sauté sur les genoux des membres de la famille pour leur réclamer des câlins le 1er soir, mais dès le lendemain, elle acceptait les 1ères gratouilles… emballées dans des Vache qui Rit, parce que Roxane est une gourmande.
Lucky, le garçon de la famille, n’a plus qu’à bien se tenir s’il ne veut pas que Roxane vole toutes les Vache qui Rit!

j’espère qu’ils ont une corde dans ma future famille!