Archives de catégorie : chow-chows

O’Maley

Juillet 2024

O’Maley, 6 ans.
Vendu chiot à une personne qui voulait s’offrir un dernier plaisir avant de partir en Ehpad.
Retour à l élevage quelques mois après.
Et puis finalement cédé à la personne qui prendra contact avec nous un matin pluvieux du printemps 2024: « J’ai changé de travail, je ne suis plus assez présente, O’Maley s’ennuie dans le terrain, il ne bouge plus, ne joue plus….  » La mort dans l’âme, hein! Comme d’habitude.

C’est Sophie qui a fait une partie de la route pour laisser O’Maley à Nathalie, Dominique,  Alby et Haustin, notre FA historique. « Je vous laisse un gentil chow; c’est un mignon cet O’Maley » a dit Sophie en installant O’Maley dans la voiture de Nathalie.

O’Maley, c’est moi

Et c’est vrai qu’il est touchant O’Maley!
O’Maley pourrait être un rejeton de Baba Cool, un tout petit gabarit lui aussi, très doux, très touchant, et surtout très handicapé.
Recroquevillé sur le siège arrière, ce qui saute d’abord aux yeux, c’est qu’il n’y voit rien. Trop de plis sur le front retombent sur ses yeux, totalement bouchés.
Angoissé par ce transport dont il n’a pas l’habitude, manipulé par des inconnus lui qui ne connaissait que son jardin depuis longtemps, O’Maley stresse de tout son coeur, dans tout son corps, il voudrait respirer mais il ne peut pas, il râcle, il est perdu.
Le coup de chaleur n’est pas bien loin. Heureusement la route n’est plus longue et la clim est à fond.
Arrivé chez Nath et Dom il trouve un petit coin de jardin et va s’y terrer plusieurs jours.

On lui porte à boire, à manger. Alby et Haustin vont le voir. Surtout Haustin qui a bien meilleur caractère qu’ Alby.


Rapidement O’Maley va prendre exemple sur Haustin, d’abord il va le suivre et découvrir le terrain, puis il va prendre l habitude de se coucher non loin de lui, à faire confiance aux humains aussi….

Avec Nath et Dom, pas question de rester dans un terrain, couché sans la moindre stimulation.
Dès qu ‘O’ Maley va mieux on fait des balades, on découvre la mer et la ville, Haustin montre tout ce qu’il sait, O’Maley découvre.


O’Maley apprend à rester sagement à une terrasse pour le rituel café du dimanche matin…

 

… O’Maley apprend aussi à patauger, comme Haustin et Alby…

…. O’Maley apprend la tendresse, quelqu’un compatit envers lui, comprend son mal être…

« Le pauvre chien  » disent à l unisson Nath et Dom  » c’était tellement évident qu il n y voyait rien! c’était pour ça qu’il restait dans son coin, et ça ne devait pas dater d’hier. Il n’entendait rien non plus, le veto nous a montré ses conduits auditifs tout remaniés à force d’avoir eu des otites…. »
Pas heureux O’Maley dans son ancienne vie? certes. Mais pas à cause du nouveau travail de sa maîtresse…
Encore un qui se félicite d’avoir été abandonné.

C’est le 4 juillet qu’ O’Maley a été castré, lifté et opéré du voile du palais. « Nous avons été à la clinique de la Genette à La Rochelle, les deux vetos sont super bien, ils ont un très bon contact avec les chiens et surtout ils ne les laissent pas en cage en post op; soit ils les rendent sitôt réveillés, soit ils les mettent à l’air libre dans la cour, comme ça ils n’ont pas trop de stress » raconte Nathalie.

« Le post op c’est très bien passé; on a fait comme tout le monde nous a dit, nourriture molle, pas d’efforts, etc…. mais dès le lendemain O’Maley allait dans les croquettes d’ Alby et Haustin, preuve qu’il n’avait pas mal » ajoute Dominique. « On a même été aux Francofolies avec eux trois« .

« Il faudra peut être faire ue reprise de l’entropion, maintenant que la peau ne pèse plus sur ses paupières, mais d’abord laisser du temps pour que tout cicatrise, que les poils repoussent, qu O’Maley ait le temps de récupérer« .

« Quand a-t-on décidé de l’adopter? Très vite! Pas sur son physique. Il est mignon c’est vrai….mais surtout il est touchant. Comme Jiao. C’est enfin fini pour lui d’être vendu, renvoyé, revendu, largué encore. Il va pouvoir faire confiance, profiter de la vie maintenant qu’il y voit et qu’il entend. »

Voilà, c’est ça aussi être FA, s’autoriser un coup de coeur, un vrai, pour un coeur de chien, pas sur une photo et la mention de l âge.
O’ Maley a 6 ans, il n’est pas crème, il a eu besoin de beaucoup d’opérations, mais il est avant tout un très gentil chow chow.