Leïko

26 novembre:

« Leiko se porte bien . Il n y a plus aucune trace au niveau de son œil.
Il profite de notre présence car nous sommes en télétravail. Balade 1h tous les matins avant de commencer la journée et une autre un peu moins longue le soir.
La cohabitation avec Havane se passe très bien. Ils se couchent parfois côte à côte. Ils me font bien rire parfois. A chaque fois que l on appelle Havane c est Leiko qui vient et inversement. Le seul souci que je rencontre avec Leiko c’est lors des promenades. C’est compliqué lorsqu il aperçoit un chat. J’ai l’impression qu’il est toujours à leur recherche. On est à peine sortis de la maison, qu il est déjà en train de vérifier s il y en a pas autour car nous sommes entourés de voisins qui en possèdent. Sinon mis à part les chats tout va bien. Leiko est vraiment un chien très cool et gentil. Il ne montre aucune agressivité. Ce qu il préfère, c’est les sorties, manger et dormir 🙂. »

22 mai:  » Quelques nouvelles de Leiko.

Sur les dernières photos, il venait d’avoir fait sa mue. Il avait perdu beaucoup de poils.
Désormais il a un pelage magnifique! Un nouveau sous poil. On ne l’a jamais vu aussi beau!
Dimanche dernier nous sommes allés faire un tour à proximité de chez nous. Il a beaucoup apprécié la rivière dans laquelle il a pu faire trempette. Je crois que l’eau l’a beaucoup rafraîchi. Il faisait chaud et c’était un plaisir pour lui de marcher dans l’eau. Le lendemain mon mari est retourné avec lui et il a pu se baigner de nouveau, cette fois sans la laisse.« 

 

Il est au top Léïko!

 

09 avril: « Léïko va bien. Son œil est complètement guéri.

Il est très souvent dans le jardin et passe la plupart de son temps à observer les oiseaux et dormir.
Il aime jouer mais Havane, ce n’est pas son truc…dommage. Alors il joue avec nous 😀. »

 

02 mars:  Entre balades et bons petits plats, la vie bretonne convient bien à Léïko qui augmente sa surface caressable: 34.700 kg pour le beau loulou!

 

Léïko valide définitivement son adoption!

10 février 2020: Les chow chows savent ce qu’ils ne veulent pas et savent l’exprimer.

Et ce que Léïko ne veut définitivement pas, c’est rester seul. Oh! il veut bien que vous vous absentiez un peu, histoire de réapprovisionner la maison en croquettes et en friandises, il accepte même que vous alliez un peu travailler ou vous distraire sans lui, mais lorsqu’il a compris que la vie qui lui était réservée « pour toujours » c’était d’attendre des humains toute leur journée de travail seul dans un appart, il a dit stop. En s’attaquant aux volets intérieurs de l’appartement. Ses adoptants le savaient, l’adoption de Léïko, quelle que soit leur envie de l’aimer, risquait de ne pas fonctionner…

Alors Léïko a refait à l’envers les centaines de kilomètres parcourus et il a testé une autre famille, dans laquelle il vit depuis plus de 15 jours, et cette fois tout à l’air d’aller bien.

Il faut dire que tout comme dans sa FA, il  retrouvé une copine. Une chouette copine, Havane, épagneul de 7 ans, placide et casanière.

Tout comme dans sa FA également, les plages de solitude ne sont pas régulières, télétravail, présence d’ados aux horaires variés…

Voilà ce que Nathalie, sa nouvelle maman nous écrit: « Tout se passe bien avec Leiko.

Il adore les ballades. Nous avons même le droit à  des lèchouilles 😀.
Il mange bien. Je dirais même qu il est assez gourmand. Il pèse 32 kg.
Concernant ses relations avec Havane, c’ est de mieux en mieux. (Au début Havane avait un peu peur du gros nounours, ndlr)
Je le brosse tous les 2 jours. Il est vraiment très agréable. Je le laisse dans la maison avec Havane quand nous travaillons. Il n y a pas de soucis pour l’instant. Pas de bêtises à déplorer. Il ne fait pas ses besoins à la maison. 
Alors voilà, cette fois nous pensons que Léïko a trouvé sa famille pour la vie. Et toi, tu en dis quoi Léïko?
J’réfléchis.

 

16 Décembre 2019

L’histoire de Leïko avec Chôc commence le 2 Novembre, avec la réception d’un mail:

« Bonjour,
Pouvez vous m’aider, j’ai un chowchow mâle qui s’appelle Leiko. Il vas avoir 4 ans en décembre.
Il es très têtue et se sauve tout le temps dès que nous le mettons dehors. Lorsqu’il es à l’intérieur, c’est des pipis et cacas partout. C’est  juste invivable avec notre petit en plus de sa.
Entre le travail et tout ça nous n’avons plus le temps pour lui.
Je ne sais pas si vous pouvez m’aider.
Cordialement
Bonne fin de journée. »

Pas propre, fugueur… le portrait du chow idéal… Voyons voir… laquelle de nos FA est prête à ramasser des cacas et des pipis et courir derrière un chien fugueur?

Sophie doit se libérer fin novembre, Yoko étant adopté, nous convenons donc d’un RDV avec les futurs ex propriétaires de Leïko pour le récupérer à cette date.

Oui mais voilà, Yoko joue un tour de cochon à sa FA et son adoption est donc reportée… Et Leïko n’est a priori pas compatible mâles.

Ce sont donc les parents de Ludivine, notre FA parisienne, qui avaient déjà proposé de nous aider ponctuellement, qui vont recevoir à leur domicile le monstre à pattes, le temps que Yoko soit castré et puisse être adopté.

Sylvie, pleine d’interrogations et d’inquiétudes, dépose chez eux  un Leïko au caractère….. finalement très  agréable. Leur cour est très bien clôturée, Leïko ne pourra pas s’échapper, et il aura le droit à plusieurs balades quotidiennes.

chuis pas un monstre à pattes!

Une semaine de vie dans cette maison inconnue et les nouvelles nous laissent perplexes: « Aucun accident dans la maison. Leïko est un chien très placide, et sage. Quand nous le mettons dans la cour, il refuse d’y faire ses besoins, et attend toujours la balade pour se soulager, il a repéré un petit coin d’herbe qui lui plait sur notre trajet. »

Ah oui, nous avons oublié de préciser que la cour de sa FA temporaire est cimentée.

La semaine passe, Sophie vient récupérer Leïko, sitôt Yoko adopté.

Leïko, toujours aussi sympa et agréable découvre son nouvel environnement, Fidji et Bailey’s lui souhaitent la bienvenue, puis il découvre le jardin. Sophie le laisse vaquer dans le jardin avec angoisse, car elle n’oublie pas l’autre défaut de Leïko: il est fugueur. Même si les clôtures de son jardin ont résisté à de nombreux chows de passage, un fugueur acharné trouve toujours la faille pour passer, et les ex-propriétaires nous avaient assuré de la solidité et de l’étanchéité de leur clôture.

Et banco! Leïko depuis 5 minutes dans le jardin, est soudain pris d’une panique et essaye d’escalader le petit portillon qui sépare l’allée du jardin! Fort heureusement, ce portillon ne clôture pas le jardin, il évite juste que les chows ne s’engagent dans l’allée, qui elle, mène au portail de 2m de haut.

Faut que j’m’en aille!

Sophie sort, apaise Leïko qui rentre dans la maison, suivi par ses 2 nouvelles copines.

Les jours passeront, et Leïko n’essayera plus d’escalader le portillon: il a compris qu’on ne l’oubliait pas dans le jardin, dont il peut profiter quand il le souhaite. Et à vous on peut le dire, tant que vous ne le répétez pas à Leïko: il y a un bout de grillage un peu faible au fond du jardin, qui attend d’être réparé. Leïko, le fugueur fou ne s’y est jamais intéressé…

je suis pas un fugueur fou mais un joueur fou!

Alors vous allez encore dire que nous sommes médisants… Mais comment un chien pas propre dans sa famille devient propre après quelques minutes? Comment un fugueur acharné cesse de chercher la sortie du jardin en permanence?

Mystère. Car nous le répétons encore et toujours, nous ne sommes pas des magiciens… Nous savons juste qu’un chien a besoin de faire ses besoins plusieurs fois par jour, comme nous autres les humains; qu’il a besoin de présence et d’attention, comme un enfant.

Alors le Leïko propre dans la maison et pas fugueur, il est comment à part ça?

Très sympa. Habitué au toilettage, parce que sinon, « il perd ses poils dans la maison, et avec notre petit, ce n’est pas possible, pareil pour son odeur de chien, voici d’ailleurs un spray désodorisant parfumé Malabar. »

Par contre, son entropion, et ses vaccins, il n’a pas été jugé utile de s’ en occuper, Leïko n’a pas rencontré de véto depuis ses 3 mois, en atteste son carnet de santé. Bah oui, parce qu’ avec les visites médicales prénatales et la naissance du divin enfant, tout ça, c’est très prenant! Leïko n’est qu’un chien! Pas grave si ses cils frottent sur sa cornée depuis 4 ans, tant qu’il ne sent pas le chien!

Nous médisons à nouveau, flûte! c’est pathologique!

Revenons à Leïko. Il veut quoi comme nouvelle vie?

Une vie NORMALE: des balades, un jardin s’il y a, une copine s’il y a, de l’attention, des câlins, des brossages, mais pas de parfum merci d’avance. Leïko est calme et débonnaire, il s’adaptera à votre mode de vie.

leïko

Les chats? Heum. Voici l’attitude de Leïko avec les chats de sa FA: Pantoufle, le persan calme le laisse presque de marbre, il peut passer à sa guise sous le nez de Leïko. Maïtika, la minus noire, beaucoup plus vive et dynamique, intéresse fortement Leïko. Oh ce n’est pas un tueur de chats, c’est une certitude. Mais si ça court, il court aussi, y compris dans la maison. Et c’est ainsi qu’arrivent les accidents, avec l’excitation de la course poursuite. Nous préférons une vie sans chat pour Leïko, car tous les chats ne sont pas aussi rodés à l’accueil de chiens que ceux de notre FA.

Pantoufle, tu ferais une belle paire de moufles!

Les mâles? Heum. Nous ne testerons pas Leïko avec les mâles, d’une part parce que nous n’en aurons pas l’occasion, et d’autre part parce que Leïko est maintenant en convalescence suite à sa castration et son opération des entropions. Nous souhaitons donc pour lui une vie sans autre mâle.

castration entropion et vaccination Léiko+rappels Loca

Si vous recherchez un mini chow, Leïko n’est pas pour vous, car il pèse 30 kg et pourra prendre sans dommage un peu de poids.

un pti bout de tapis suffit à me cacher!

Si vous recherchez un chow facile, Leïko est pour vous, et pour proposer votre candidature c’est par ici!