Tous les articles par Chôc

Achille

17 septembre:  Il fait encore chaud sur Paris, un bon bain ça fait du bien!

30 août:  Dans la soirée, message de Jean-François, déjà parrain de Cannelle et du regretté Velours, adoptant de Max: Je viens de voir la page d’Achille, à 10 ans le pauvre pépère risque de ne pas trouver d’adoptant. Si vous le mettez en parrainage je serai son parrain. Déjà je prends en charge les 1310 e de frais que vous avez eus« .

Merveilleux!
Pour l’aspect financier mais aussi pour ce soutien sans faille de nombre d’entre vous.
Merci pour vos dons qui nous permettent de soigner sans attendre.
Merci pour vos aides en transport, hébergement, visites, qui nous rendent hyper réactifs.
Merci pour vos demandes d’adoption croissent et multiplient.
Merci pour votre participation aux rencontres qui nous font retrouver nos protégés, tous des chows que nous avons aimés durant des semaines, parfois des mois, et qui restent dans nos cœurs à jamais.
Vous appréciez le travail que nous faisons, vous appréciez ce que nous sommes, les valeurs qui sont les nôtre et que vous partagez.
Cela nous fait de nous une belle asso.
Cela fait chaud au cœur!

28 Août 2020

Le 31 mai au soir, une annonce commence à tourner sur Facebook.

Achille, un mâle de 10 ans ok tout cherche une nouvelle famille sur Paris. L’annonce est publié par une asso, « Cœurs de chiens ». 10 ans, OK tout, sur Paris, voyons voir….

Nous envoyons Fatiha, une de nos candidates à l’adoption, prendre contact avec l’asso qui couvre ce petit père; la responsable lui explique la situation sordide dans laquelle se trouve Achille, et Fatiha ne tergiverse pas une demie seconde, elle saute dans le métro et se rend à l’adresse indiquée.

Sur place, elle découvre un Achille tout miteux, maigre, avec des croutes, et bien sûr elle repart avec lui. Pour laisse, on lui donne une cordelette à rideaux. Achille n’a pas de laisse, bien sûr… puisqu’il se promène habituellement seul dans la capitale.
Vite, il faut partir loin de ces gens….

C’est ça un sauvetage. Un appel, une urgence, on écoute son bon cœur et on fonce sans se poser de question, parce que là bas, un animal attend que quelqu’un le SAUVE. La couleur, l’âge… tout ça importe peu.

Achille suit Fatiha sans problème, monte dans le tram, descend du tram, stoïque, il arrive à son appartement. Ouf! il est en sécurité.

Bon et maintenant qu’il est là qu’est-ce qu’on fait?
On vole au secours de Fatiha, puisqu’on l’a envoyée au front sur un cas qui semble fumeux, et que Fatiha n’a encore jamais eu de chiens.
Dès le lendemain, Sophie viendra avec la trousse du petit secouriste: shampoing, nettoyant pour les yeux, les oreilles, des laisses et harnais, antipuces, couverture pour faire dodo, des gamelles…

Au fil des jours, Achille se révélera être une calinette, même si certains réactions nous laissent imaginer des choses affreuses. Pourquoi ces croûtes sur son corps? Achille est si maigre… mais tellement gentil.

L’association qui avait publié l’annonce pour le sauvetage d’Achille accepte de nous laisser la main, l’important pour eux étant que ce chien soit sauvé, et les économies réalisées pour le remettre en état leur permettront de sauver d’autres petits dans le besoin.

Le fait est qu’entre le vermifuge, les divers antibios pour la peau et pour la diarrhée, ( le Bravecto qui le rendra malade), le shampoing Douxo Pio, les divers oméga en supplément alimentaires, les pro et pré biotics et les croquettes médicales, Chôc dépensera 477 e avant même qu’Achille n’ait été vacciné.

Ce qui ne sera pas suffisant puisque la vétérinaire parisienne refusant d’approcher Achille tant qu’il n’est pas muselé (allez habituer un chow de 10 ans au port de la muselière….) nous devrons transporter Achille à Pont sur Yonne pour qu’il soit enfin examiné correctement par « nos » vétérinaires, les Dr Nouri et Brignoli, et cesser de tourner autour du pot.

Prise de sang, radio des hanches et examen des oreilles sous anesthésie… Coproculture aussi. Nous avions préparé notre liste de courses, car après quelques semaines d’observation, nous savons ce qui ne va pas: Achille a des diarrhées qui persistent (parasites? allergies?), il tient sa tête penchée, son poil est terne.

Examens Achille sous anesthésie

Cerbavet Achille 1

Cerbavet Achille 2

832 e plus loin nous apprenons qu’ Achille a une horrible otite bilatérale, ancienne, les conduits auditifs sont calcifiés… Il aura donc besoin de la plus grande attention pour éviter la récidive de l’otite.
Pas de parasites intestinaux… C’est déjà ça… les tests d’allergie sont encore en attente. Remise en état d’Achille 1310 e avant les vaccinations, compte tenu de son âge et sans obligation médicale nous ne le ferons pas castrer.

Et maintenant?
Fatiha a bien sûr craqué sur Achille, comment ne pas être touchée par son regard, par ce petit cœur qui s’abandonne totalement sous les caresses de celle qui était une inconnue pour lui il y a quelques semaines?

Oui mais voilà. Achille n’est pas du tout OK tout… Il est même pas du tout OK chats. Or, des chats, Fatiha en a 2. Les semaines passent, et malgré les conseils d’un comportementaliste, et les différentes méthodes employées, Achille refuse de cohabiter avec les félins. Alors Fatiha sépare, les chats enfermés dans la chambre, Achille sur la terrasse… et on alterne. Mais tout ça ne rend personne heureux.

Dispositif pour cohabitation Achille/chat

Alors Achille cherche sa famille, une famille sans chat, mais s’il y a des chiens, Achille sera content.
Une famille en maison car Achille adoooore les extérieurs, il n’est jamais tant heureux que dans les bois, à la plage ou dans un jardin.
Une famille qui craquera pour son doux regard, et qui aura envie de sauver un chow. Promis juré, l’amour qu’il reçoit, Achille le rend.

 

Si vous avez envie d’un grand shoot d’amour quotidien, c’est par ici!

 

 

Une réflexion sur l’éducation du Chow

Nous tous, quand nous avons eu notre 1er chow, nous nous sommes renseignés sur le caractère de la race, pour savoir si notre mode de vie était compatible.

Une des choses qui m’avait le plus frappée à cette époque était de lire que le chow était un chien têtu, qui ne s’éduquait pas, que le propriétaire du chow ne devait rien attendre de lui et se sentir flatté si son chow daignait l’écouter.

Quelques mois plus tard, mon bébé arrivait à la maison. Puis vint l’adolescence de mon chow. Et le début des ennuis. Aucun rappel, alors que quelques semaines plus tôt le rappel était acquis, les balades devenaient un calvaire parce qu’il tirait comme une brute.

Alors nous sommes allés à un cours d’éducation canine, avec pour but d’apprendre 3 instructions essentielles: la marche en laisse, le rappel et le pas bouger. Mon chow n’a jamais acquis aucun de ces enseignements. Il aurait sans doute pu, avec beaucoup de travail, mais sa nature profonde n’était pas d’apprendre à obéir. J’ai appris à faire avec, à ruser et anticiper pour ne pas avoir à gérer de situation de désobéissance.

On m’a souvent dit que mon chien était idiot parce qu’il n’obéissait pas, mais l’obéissance n’a jamais été une preuve d’intelligence. L’obéissance flatte l’égo du propriétaire de chien, qui a ainsi la certitude de dominer son animal, et de le contrôler: « c’est moi le chef de meute, c’est moi le mâle alpha à la maison ».

Les années passant, je suis devenue famille d’accueil pour l’association, et il a fallu que je m’adapte à de nouveaux chiens dont je ne connaissais pas le passé, les ex-propriétaires ne racontant pas toujours la vérité ou n’ayant pas conscience d’agir mal, et donc de maltraiter leur chow.

J’ai aussi eu besoin de reprendre des cours d’éducation avec une de mes chiennes adoptée adulte, mordeuse. Et mon éducateur m’a posé une question: qu’attendez-vous d’elle? C’est à mon sens la seule question qu’on doit se poser et la seule réponse à avoir à cette question est : RIEN. Il ne faut rien attendre d’un chien et d’un chow en particulier.

Je me suis souvenue de ce que j’avais lu sur le chow avant l’arrivée de mon bébé: le propriétaire doit se sentir flatté si le chow daigne obéir. Et j’ai pris conscience de tout ce que signifiait de vivre avec un chien de race primitive. Les chows ne sont pas différents des autres chiens, ils peuvent parfaitement s’éduquer, ils ont juste des comportements poussés à l’extrême par rapport à leurs congénères d’autres races. Il faut obtenir leur collaboration, et pour obtenir leur collaboration, le propriétaire doit souvent faire la danse du ventre avant que le chow ne daigne s’intéresser à l’activité du maître.

Vouloir faire de son chow un chien obéissant ne fait que le pousser dans ses retranchements, et développer chez lui ce qu’on appelle « la détresse acquise ».

Un ex propriétaire nous a récemment dit en abandonnant son chow mordeur « si j’en reprends un, il faudra qu’il tolère que mes enfants lui tirent la queue sans mordre ». Voilà typiquement un comportement qui illustre la détresse acquise. Quel chien aime qu’on lui tire la queue? Mais pourquoi certains ne réagissent pas? Parce qu’ils ont tellement peur de la réaction des humains qu’ils n’osent plus dire qu’ils souffrent ou que la situation leur est désagréable.
Par ses comportements, au fil du temps, votre chow vous aura signifié qu’il ne veut pas faire ceci ou cela, mais comme vous voulez obtenir LE résultat, vous allez ignorer les signaux d’apaisement qu’il vous adresse (grognements, détournement du regard, fuite, morsure inhibée… ), et votre chien finira par se soumettre à la pression psychologique à laquelle il aura été soumis.
Et un jour, ce chien poussé dans ses retranchements, qui aura adopté des comportements contre sa nature profonde réagira. Et sa réaction sera violente. Et là, vous courrez chez votre vétérinaire pour une euthanasie, ou bien vous vous précipiterez sur votre téléphone pour nous contacter.

Mais nous ne sommes pas des magiciens. Un chien qui a subi des pressions contre nature, afin de démontrer à la société qui était le maître de la maison, un chien à qui on a appris que les signaux d’apaisement qu’il adressait aux humains étaient inutiles, et qu’il valait donc mieux pour lui directement passer au plan B (la morsure) pour avoir la paix, ce chien-là aura toujours des réactions imprévisibles, puisqu’il aura été soumis à un apprentissage intensif durant lequel on l’aura conditionné à ne pas réagir comme un chien mais au contraire à réagir selon le désir de ses maîtres.

Un chien équilibré n’a pas besoin qu’on lui ordonne « assis! » ou « pas bouger! ».  Dès lors, quel intérêt de le faire assoir avant de lui donner une friandise ou sa gamelle, si ce n’est de le faire marroner inutilement?
Idem lorsque nous lui retirons sa gamelle au cours du repas, « parce qu’il doit comprendre que c’est moi le patron, et que ce que je donne je peux le reprendre, et il ne doit pas défendre sa gamelle, parce que si les enfants viennent se servir dedans, il doit le tolérer ».

Par là même, nous créons un comportement de tension du chien vis à vis de la nourriture ou des friandises.

L’équilibre d’une relation humain-chien, c’est d’abord un humain équilibré, qui ne s’emporte pas quand le chien fait une bêtise, qui offre un environnement calme et apaisant à son chien, qui propose la bonne quantité d’exercice au chien (balades, jeux). Et quand il y a cet équilibre, il y a nécessairement la complicité qui se crée, le rappel est naturel, la marche en laisse vient toute seule. En d’autres termes humain équilibré = chien équilibré = relation équilibrée.

Notez bien que nous parlons d’équilibre. Pas de dominance. Ces concepts sont d’une autre époque et leur invalidité a été démontrée scientifiquement.

Ne forcez pas votre chow à se mettre sur le dos pour lui montrer qui est le dominant, parce que vous auriez entendu que dans les meutes de loup, le mâle alpha fait mettre ses subordonnés sur le dos pour les soumettre. C’est faux! Les subordonnés se mettent spontanément sur le dos, pour dire « je ne cherche pas la bagarre ».
Si votre chien se met spontanément sur le dos pour les gratouilles ou le brossage, c’est parfait, mais s’il refuse, ce n’est pas parce qu’il cherche à vous dominer.
Forcer un animal à se mettre sur le dos, c’est le mettre dans une position de vulnérabilité, et lui faire exposer sa jugulaire aux crocs d’un ennemi potentiel. S’il refuse de se mettre dans cette position, c’est qu’il ne se sent pas assez en confiance avec vous, ou encore que la position lui occasionne des douleurs, il ne vous prend pas pour sa femelle ni ne cherche à prendre votre place auprès de votre épouse (discours que nous avons maintes et maintes fois lu et entendu).
Votre chien sait parfaitement que vous êtes un humain et lui un chien, il n’y a pas de confusion dans son esprit.

Aucun éducateur ne pourra faire le boulot à votre place: celui qui vous promet de vous rendre le chien éduqué après quelques séances est un menteur. L’éducation, c’est à vous de la faire, peut-être guidé par un professionnel, mais c’est essentiellement vous qui apprendrez à vous comporter avec votre chien.
Nous avons aussi entendu « l’éducation positive, c’est de la flûte, d’ailleurs ça ne fonctionne pas avec les chows », sorti de la bouche d’un éducateur canin en manque de testostérone, qui voulait sans doute se convaincre qu’il était un dieu vivant parce qu’il avait réussi à caresser un chow.
S’il y a bien un mode d’éducation qui fonctionne avec les races primitives, c’est l’éducation positive, par opposition à l’éducation coercitive. Par la récompense, qui peut être de toute sorte, de la friandise, à la caresse ou le mot doux, vous obtiendrez tout de votre chien. La récompense, c’est ce qui fera de votre chow votre meilleur collaborateur, et la collaboration, c’est le maximum que vous devez attendre de votre chow.
Choisissez votre éducateur canin avec soin, parce que souvenez-vous d’une chose: les dégâts commis en matière d’éducation sont irréversibles.

Et tous les jours, demandez-vous ce que vous attendez de votre chow. De mon chien, je n’attends qu’une chose, le voir heureux.

Pour vos démontrer nos talents d’éducateurs, voici une petite sélection de chows à qui nous avons ordonné: DODO!

Le Syndrome Brachycéphale

Nous récupérons des chows dont les ex-propriétaires nous disent « il est méchant, il grogne tout le temps » ou bien « j’adore, il ronfle même sans dormir ».

Dans les 2 cas, un seul et même problème, un voile du palais trop long, qui obstrue partiellement les voies respiratoires.
Le fait que certains propriétaires de chows parlent de grognement ou de ronflement montre une méconnaissance de cette pathologie mais surtout de ses conséquences, sur lesquelles il nous semble important de sensibiliser.

Le syndrome brachycéphale, qu’est-ce que c’est?

C’est un ensemble de symptômes qui affectent les voies respiratoires et digestives chez les animaux dont la face est écrasée. Le chow n’est pas à l’origine une race prédisposée au syndrome, mais le surtypage a raccourci le nez de nos poilus, et les a exposés à cet ensemble de pathologies, dont la plus connue est la malformation du voile du palais.
Celui-ci, trop long et trop épais, provoque des raclements qui ressemblent à des ronflements ou grognements, même au repos ou dès que l’animal produit un effort même léger, ou encore lorsqu’il est stressé.

Il faut consulter un vétérinaire

Comme vous le savez, les chiens respirent par les narines, le halètement leur sert à se rafraichir lorsqu’ils ont trop chaud. Un chien ne transpire pas, le halètement est donc leur seule possibilité de rafraichissement.

Avec un voile du palais trop long, l’air va mal circuler, la partie longue obstruant les voies respiratoires, le chien récupère mal, et cela fatigue le muscle cardiaque. Le chien n’arrivant pas à réguler efficacement sa température, il est prédisposé aux coups de chaleur.

Enfin, le surplus de « poids » de membrane au niveau du palais peut, à terme, provoquer un effondrement du larynx, aggravant encore les difficultés respiratoires et rajoutant en plus des difficultés de déglutition.

Il est bien noir le tableau que nous brossons…

…. Mais nous avons perdu James après son covoiturage, parce qu’il n’arrivait pas à se rafraichir et à réguler sa température, il a fait une embolie pulmonaire

…. Jewenn a laissé sa famille dans le chagrin suite à une fausse route, qui a provoqué une infection pulmonaire puis une hémorragie massive des poumons

…. Flocky, lors de son covoiturage raclait tellement et son palais était tellement congestionné qu’il sifflait en haletant

…. Fidji n’a pas supporté l’anesthésie lors de sa TPLO parce que son cœur était fatigué par des années de sur-sollicitation

…. Isaach a développé une insuffisance cardiaque à cause de son voile du palais trop long

…. Joss est décédé suite à une anesthésie parce qu’il n’arrivait pas à réguler sa température, et il a succombé à un coup de chaleur

Et nos bénévoles en ont vécu des covoiturages avec des chiens stressés, qui raclent, raclent à s’en étouffer. Nous citerons encore Jana, Murphy, Hailing, Iris, Louki et Bou-bou.

Vous le trouvez toujours mignon le raclement de votre chien? Consultez un vétérinaire sachant pratiquer l’opération, il sera à même de vous dire si votre chien présente le syndrome.

Hachiko

09 septembre: Ce mois-ci encore 102.75 e envoyés pour Hatchiko qui attend patiemment son vol pour la France.

Nous avons déjà envoyé 892 e en Turquie pour subvenir aux soins et pension de Hatchiko, soit  282 e de plus que les 610 e recueillis en juillet.
Merci aux parrains  et marraines de se mobiliser car sa période de quarantaine prendra fin début octobre et il faudra songer à payer le vol de celle qui ira le chercher.

15 août: Les mois se suivent, espérons que c’est le dernier mois de pension pour Hatchiko, bien qu’il ne semble pas s’y trouver mal:

Votre paiement

Montant avant commission
-92,00 GBP
Frais PayPal
-3,42 GBP
Montant net
-95,42 GBP

Conversion de devise

Conversion de : 111,34 EURConversion en : 95,42 GBPTaux de change : 0.857034345328801

Détails de l’approvisionnement

Type d’approvisionnement : Solde PayPal
Source d’approvisionnement : -111,34 EUR – Compte PayPal

 

Hatchiko, toujours en forme!

 

24 juillet: Grâce à vous tous, le premier mois de pension  est payé pour Hatchiko 112.13 e) .

Votre paiement

Montant avant commission
-92,88 GBP
Frais PayPal
-3,43 GBP
Montant net
-96,31 GBP

Conversion de devise

Conversion de : 112,13 EURConversion en : 96,31 GBPTaux de change : 0.858901199314677

Détails de l’approvisionnement

Type d’approvisionnement : Solde PayPal
Source d’approvisionnement : -112,13 EUR – Compte PayPal

 

19 juillet: Point parrainage:

610 e récoltés pour Hatchiko grâce à Jean-François M, Gilles LG, Tifffany B, Anaïs E, Aurélie D, Anne-Marie M et Dominique L.

Merci également à tous ceux qui font des virements récurrents toute l’année, ils nous permettent de faire face à des urgences et aux soins que nécessitent beaucoup de nos protégés. Rappelons que les frais d’adoption ne couvrent que fort rarement  les frais engagés: la moyenne des frais  par chow s’élevait en 2019 à 360 e par chien.

 

14 Juillet 2020

Le nom d’Hachiko est associé à la légende de cet Akita qui, après le décès de son maître, est allé tous les jours l’attendre à la gare, espérant le voir revenir du travail.

Ze t’aiiiiiime!

L’amour éternel, la fidélité, c’est à cela que nous pensons quand nous entendons le nom d’Hachiko.

Et bien le notre n’a pas eu cette chance, non qu’il ait décidé de quitter ses propriétaires, mais eux ont décidé de se séparer de lui. Le motif? Un truc très très banal « on déménage en appartement ».
Ah oui, le déménagement en appartement, il y avait longtemps qu’on ne l’avait pas entendue celle-là. Position n°2 dans la liste des misérables excuses que les associations ont l’habitude d’entendre.

Dans le cas d’Hachiko, l’abandon aurait pu signifier la mort, à petit feu dans un refuge. Parce que Hachiko habite en Turquie. Et les refuges turcs sont à l’image des prisons turques, mais pour les chiens. De chouettes endroits. Et en Turquie, évidement aussi, les adoptants courent les rues. Mais sans doute est-il psychologiquement plus confortable pour les propriétaires de déposer un chien dans un refuge où il pourrira jusqu’à sa mort, plutôt que d’avoir le courage de l’euthanasier pour lui éviter des années de calvaire; ne parlons pas d’avoir le courage de vivre avec lui en appartement, et de prendre une laisse plusieurs fois par jour pour l’emmener balader.
C’est incroyable comme la lâcheté est une des valeurs les mieux réparties dans le monde.

z’veux pas aller dans une prison-truc!

La chance d’Hachiko c’est d’avoir été un chow, et qu’un réseau de bénévoles finit par savoir que des assos dédiées à la race existent. Pas de refuge pour Hachiko, direction une pension, où il reçoit les soins dont il a besoin pour quitter le territoire turc dès que possible:

  • Hachiko a été castré, et vacciné
  • Hachiko a reçu un détartrage des dents
oui bon, la brosse à dents j’connais pas!
  • Hachiko a été toiletté, rasé, parce que pendant que la famille était occupée à faire les cartons, elle a oublié de brosser son fidèle compagnon
  • Hachiko a été testé pour les maladies méditerranéennes, toutes négatives.

Nous avons déjà effectué pour lui un paiement de 564.92 e

Hatchiko sans poil

Maintenant il faut attendre, attendre…. Attendre que le titrage rabique revienne, parce que comme il s’agit d’une « importation » au sein de l’Union Européenne, il faut tester la rage, dans un certain délai après le vaccin, puis attendre encore un délai légal pour être vraiment sûrs qu’il n’a pas la rage… Et normalement, fin septembre, Hachiko prendra l’avion, pour nous rejoindre!

Normalement… Si les voyages entre la France et la Turquie sont possibles à cette période…. Et là, nous vous demandons de croiser fort les doigts….

Hatchiko à poil

Comme toujours, Hachiko passera par une de nos familles d’accueil pour tester ses compatibilités et découvrir sa personnalité. D’ores et déjà, nous savons qu’il est fort sociable avec ses congénères.

Elle est cool cette pension!

Nous proposons Hachiko au parrainage, tant qu’il n’est pas en France, pour contribuer à assumer le coût de la pension, qui s’élève à 95€ par mois. Et Hachiko a déjà une première marraine, Tiffany B, qui contribue à hauteur de 20 €!

 

 

Yeti

03 septembre:  Il n’y a pas que dans les instances internationales qu’i y a des problèmes de traduction: nous annoncions que tout allait bien pour Yéti le jour même où il était opéré: fixation du colon et ablation de l’oeil gauche.
375 e  ont été envoyés à la clinique du Dr Wu, portant à 1800 e les frais déjà engagés pour Yéti.

Nous espérons vraiment très fort que Yéti pourra enfin quitter la clinique:

Yéti énuclée de l’oeil gauche

 

29 août: Yéti souffre toujours lorsqu’il fait ses besoins, il a donc eu des examens complémentaires:  la radio et le toucher rectal n’ont  pas révélé d’anomalie, pas plus que l’ IRM…

雪人 CT报告单 IRM Yéti

Les analyses de sang ont révélé une légère hypoprotéinémie.

 

Le traitement consiste en une nourriture facilitant les fécès.

Encore  470 e envoyés en Chine.

 

 

15 août: Bis repetita,  155 e envoyé à la clinique vétérinaire en attendant que Yéti puisse découvrir la pension qui l’attend avant son départ pour la France:

Votre paiement

Montant avant commission
-175,00 USD
Frais PayPal
0,00 USD
Montant net
-175,00 USD

Conversion de devise

Conversion de : 155,51 EURConversion en : 175,00 USDTaux de change : 1.125307701324581

Informations de contact

权 刘

 

24 juillet:  Nous venons de payer la pension pour Yeti (81 e), toujours à la clinique du Dr Wu pour cause de confinement à Pékin:

 

 

14 juillet: Mais qui est ce petit mignon? C’est notre Yéti !
Pas de bol, il est coincé dans la clinique vétérinaire du Dr Wu, parce que Pekin est partiellement confinée 🦠🦠🦠🦠… et que la pension qui l’attend est dans la zone non confinée.
Mais les nouvelles sont bonnes : ses yeux sont maintenant sains, même s’il ne voit rien à gauche, et ses intestins fonctionnent parfaitement bien.
Encore de l’attente pour arriver en pension et encore plus pour nous rejoindre ici.

 

07 juin: Les soins se poursuivent sur Yeti et nous recevons la première facture vétérinaire: soins ophtalmo (rectification entropion car l’infection est toujours présente)  et dépistage sanguin des parasitoses: 671 USD soit 640 e avec la commission Paypal qu’il serait inéquitable de laisser à la charge du vétérinaire.

.

 

1er juin:  Les tests obligatoires aux  diverses maladies parasitaires (vers du cœur, babésiose, Lym et compagnie…) sont revenus….NÉGATIFS! Et Youpi!

25 mai: Pour sauver Yéti et pouvoir le faire rentrer en France nous avions évalué le montant des frais (vétérinaire, pension, transport, administratif)  à 2290 e.

Profitant du long  we de l’ Ascension pour motiver les troupes nous avons créé le Yéti-Thon: il a été un succès!  Au terme de ces quatre jours 2385 e ont été récoltés, sans compter les chèques qui n’ont pas encore eu le temps d’arriver au siège. (+520 e en chèques, portant le montant du parrainage à 2905 e)

Vous êtes formidables et , depuis sa pension, Yéti vous remercie chaleureusement:

Yéti mange…avec appétit!

Yéti découvre les trottoirs

Promenade, plus à l’aise

Voici une somme déjà payée pour transporter Yéti du refuge du moine Brother à la pension de Pékin:

Paiement envoyé à Little China Dog Rescue
8 mai 2020 21:03:58 UTC+2
Numéro de transaction : 9U0829251D8421035
État du paiement : TERMINÉ
Type de paiement : Paiement personnel
Montant
-86,59 GBP
Votre paiement
Montant avant commission
-86,59 GBP
Frais PayPal
-3,32 GBP
-89,91 GBP

Conversion de devise

Conversion de : 107,99 EURConversion en : 89,91 GBPTaux de change : 0.832558139534884

Informations de contact

c2irescue@hotmail.com

Remarque à Little China Dog Rescue

Pour Yeti

Détails de l’approvisionnement

Type d’approvisionnement : Solde PayPal
Source d’approvisionnement : -107,99 EUR – Compte PayPal

 

 

20 Mai 2020

Les sauvetages internationaux sont toujours le fruit d’une coopération transfontalière. Il faut un réseau, il faut des bénévoles sur place, il faut des infrastructures d’accueil sécurisées, il faut des vétos, il faut des professionnels expérimentés dans les procédures d’exportation, et il faut des fonds.

Et ça commence toujours par :
« Hello, I have been made aware of this chow. He’s in a terrible state » (Bonjour, on m’a prévenu pour ce chow, il est dans un état horrible)
C’est Elaine qui donne l’alerte depuis l’Angleterre.

A ce stade, vous ne savez pas l’âge, le sexe, les maladies, les ententes, vous savez juste qu’à l’autre bout du monde, un animal souffre, et sans sponsor pour financer ses besoins médicaux, il va mourir.

Etat des lieux… prolapsus anal, entropion…

Pour Yeti, le message est arrivé le 3 mai, il faisait beau, il fallait tondre la pelouse, faire la poussière ou sortir la pizza du four. Quelques photos et vidéos horribles accompagnent l’alerte, et aussitôt, nous sommes en contact avec les gens qui ont mis le chien en sécurité. Pendant ce temps, notre pizza brûle, la poussière s’accumule et la pelouse attendra.

Yeti est en Chine, à Anshan, dans le refuge d’un moine bouddhiste, Brother, qui accueille actuellement 500 chiens. Yeti vient d’être acheté à un boucher, à qui il avait été vendu par son propriétaire quelques jours plus tôt. Ben oui, Yeti avait besoin de soins médicaux d’urgence, alors plutôt que de payer pour une chirurgie, son propriétaire a choisi d’être payé au kilo.

C’était sans compter sur le cœur de Brother, qui l’a secouru. C’est à cet instant que la chance de Yeti tourne. Brother est connu, comme d’autres activistes de la protection animale, et l’association australienne  Fight Dog Meat finance la chirurgie d’urgence.

Yeti souffrait d’un prolapsus anal- comment a-t-il pu avoir un prolapsus anal, c’est un sujet auquel nous préférons ne pas penser, là, on a préféré se concentrer sur l’évacuation de la fumée de la pizza brûlée- il a également été opéré des entropions et stérilisé.

Oeil gauche fichu

Prolapsus anal

Aië!

Opération des yeux

Post op

Promenade

Mais voilà, un refuge qui accueille 500 chiens n’est clairement pas l’endroit idéal pour un chien convalescent, peut-être aveugle faute de soins à ses yeux. Il faut évacuer d’urgence Yeti, et l’emmener à Pekin (12h de route) où il pourra être pris en charge dans une clinique vétérinaire pour le suivi post-op et le reste de ses soins, puis dans une pension jusqu’à ce qu’il puisse voyager. Rajoutons à cela les restrictions de circulation liées à l’épidémie de Covid, il est urgent d’organiser le transport car des rumeurs de retour au confinement circulent.

C’est Gabby, irlandaise et fondatrice de l’association Little China Dog Rescue qui est aux manettes avec ses contacts locaux.
Elle est en contact avec Mme Wang, qui affrète 2 fourgons pour transporter 10 chiens jusqu’à Pekin, remplit les autorisations adéquates – l’entrée dans la province pourrait être refusée sans les bons formulaires.

Du travail de pro. 10 chiens arrivent ainsi chez le Dr Gavin à Pekin.

Transport pour Pékin

Ouf! Yeti l’a échappé belle, une épidémie de maladie de Carré se déclare dans son refuge, maladie mortelle et fulgurante, et le Dr Gavin se rend sur place avec une partie de son équipe, des médicaments, des vaccins pour tenter de sauver les chiens malades. Là aussi, le nerf de la guerre, ce sont les fonds, les traitements ne sont pas gratuits, et les vétérinaires offrent déjà leur temps et leur savoir faire.

A son arrivée à la clinique de Pekin, Yeti est scruté: analyses de sang, de selles, de la peau. Nous recevons les résultats, Yeti a une otite, Yeti a des vers, Yeti est aveugle d’un œil, aucune maladie mortelle n’est détectée, Yeti va donc recevoir les vaccins et traitements adéquats.

Son âge est évalué à 5 ans, et notre nouveau protégé est un tout petit chow: 14KG, même si on peut imaginer qu’il n’est pas épais, il restera un petit modèle.

Aujourd’hui, Yeti est hors de danger: encore à la clinique, nous recevons ses bilans de santé régulièrement. L’urgence est passée, il faut « consolider » son état, il a pour le moment des problèmes de transit suite à sa chirurgie, son immunité est basse mais… il n’est pas malade.

Que va-t-il se passer ensuite?

Yeti quittera la Chine dans un temps incertain.
Incertain parce qu’il faut que sa santé soit suffisamment solide pour supporter le voyage en avion.
Incertain parce qu’il faut que les vols reprennent, que des dizaines de chiens attendent que les vols reprennent, parce que le virus a aussi eu cette conséquence… des dizaines de chiens sauvés par les refuges locaux et destinés à être adoptés aux USA, en Europe sont restés bloqués en Chine. Et il faut des bénévoles pour faire les trajets et prendre les chiens en « bagage » lors de leurs vols, pour que ces rescapés des marchés de la viande de chien puissent, enfin, connaître le bonheur de vivre dans la famille qui les attend.

Alors Yeti ira dans une pension, toujours à Pekin, où il sera préparé pour son voyage, parce que Judith, qui tient la pension, sait quels papiers il faut remplir pour exporter un chien vers telle destination, quels vaccins il faut, quels vermifuges il faut donner 36h maximum avant le vol.

Nous avons chiffré le coût que va représenter le sauvetage de Yeti, jusqu’à son départ:

Nous lançons dès à présent un appel aux dons pour couvrir ce coût. Nous souhaitons même que vos dons dépassent le coût que représente son sauvetage, pour que nous puissions aider le refuge qui a sauvé Yeti, pour que nous puissions aider les associations qui œuvrent quotidiennement à sauver des animaux de leur horrible destin en Chine.

Parce que Yeti est une goutte d’eau… de plus… une toute petite goutte d’eau… mais qui coulera jusqu’à ce que ces pratiques horribles cessent… Parce qu’il ne s’agit pas juste de manger du chien ou du chat, il s’agit de manger un animal tué dans des souffrances abominables, pour en « améliorer les vertus ». Il faut agir pour changer les mentalités sur place. Et pour que les associations locales puissent continuer à sauver des vies, il faut que les animaux sauvés soient adoptés, ailleurs, loin, et il leur faut des fonds.

Vous pouvez faire parvenir vos dons, en précisant « pour Yeti »:

  • par Paypal:


en cochant « transfert entre proches »

  • par virement, nous contacter pour les coordonnées bancaires
  • par chèque, à l’ordre de l’association et à adresser à:
    Chow au Cœur
    20 rue de la croix St Vincent
    89340 Villeblevin