Opame et Looping

26 janvier:

Un coucou d’Opame et Looping qui vont très bien.

18 janvier:

Annie: « Ma petite Opame fait des grosses léchouilles à tous ses chowpains du pôle. »

7 janvier:

« Premier marché ce matin avec notre petite puce! Tout c est bien passé, à part qu elle est très attirée par les pigeons 😂

Puis promenade au centre ville. »

6 janvier:

Souvenons nous: il y a deux mois Opame avait peur de tout.

Aujourd’hui, aux côtés de Looping, elle a toutes les audaces. Notamment d’aller se promener…

3 janvier 2023:

L’année commence bien pour Opame et Looping.

« Mes 2 Amours❤ »

Décembre 2022

Opame et Looping….
Nous hésitons. De qui devons-nous parler en premier?
D’Opame, petite chowchotte bleue qui nous a été confiée fin octobre, très craintive mais pleine de courage et de douceur?
Ou bien de Looping, beau gosse que nous connaissons depuis des années maintenant (Ouiiiiii! c’est sa maman Annie qui fait les cookies en forme de chows pour nos ventes dans les Hyper U) et qui a eu la tristesse de perdre son papa Goliath voilà quelques mois?

 

Ce qui est certain, c’ est que lorsque Monika nous a parlé d’ Opame, la fifille qu’elle avait en FA, de sa façon de s’intégrer au groupe formé par Maya et Pako, de ne jamais chercher l’affrontement, de ne pas s’imposer mais d’occuper de plus en plus au fil des semaines la place que les deux complices acceptaient de lui laisser, nous nous sommes dit qu’ Opame serait peut être bien la compagne idéale de Looping.

Opame à son arrivée chez Monika

Parce que Looping n’est pas du bois dont on fait les flûtes!
Il démarre au quart de tour le pépère!
Peut être plus par peur que par réelle volonté de dominer son monde, mais le résultat est là: si la partenaire de vie pressentie est un peu trop active, si Looping se sent dépassé, s’il ne comprend pas le langage, les relations peuvent tourner court.

Ce dimanche matin de novembre, lorsqu’ Annie  et Jean Pierre ont rencontré Opame, ils n’étaient pas certains du tout que l’adoption serait validée par Looping.
Pourtant qu’elle était mignonne Opame! Eux ont étés tout de suite conquis!

Looping lui était resté à la maison .
Pour mettre toutes les chances du côté de l’adoption il avait été considéré qu’un voyage de quelques heures dans un endroit clos risquait de mettre les deux chows mal à l’aise et que de ce mal être pouvait naître une incompréhension.
Mais quid de l’arrivée?

Présentations dans le jardin, laisse rapidement détachée pour laisser aux deux chows la possibilité de battre en retraite…

Au grand soulagement d’ Annie et de Jean-Pierre tout se passe bien!  Même mieux qu’espéré. Looping sent Opame et s’en désinteresse assez vite…

Et quid de la rencontre dans la maison, peut être zone plus territoriale pour Looping?

Après un moment dehors c’est le coeur battant qu’ Annie et Jean-Pierre proposent aux quatre pattes de rentrer…

A son habitude Opame se fait discrete, c’est sa nature.
Elle marche doucement, explore ce nouvel environnement avec prudence.  Et Looping ne se sent pas envahi, il tolère Opame, sa présence ne l’effraie pas.

Tu vois, ch’uis gentille, je fais dodo dans un coin…

 

Les jours passent…

Annie et Jean-Pierre sont de plus en plus confiants dans les chances de cohabitation. Ils seraient si malheureux de ne pas pouvoir garder Opame! Ils étaient si peu sûrs que Looping accepterait un autre chow dans sa vie! Et pourtant eux en avaient tellement envie… une chow chow noir, ou bleu, comme Goliath. Une femelle évidemment car avec un mâle la catastrophe était courue d’avance, ça n’avait pas été toujours simple entre Goliath et Looping…

Qu’on se rassure pour eux! La fin de l’histoire est un joli conte de Noël qui se termine par  « Ils vécurent heureux car ils n’eurent pas beaucoup d’enfants, l’un et l’autre étant stérilisés« 🤣

Opame continue à évoluer dans une vie de famille;  la voiture est encore un peu stressante, ou plutôt « est devenue » stressante, preuve qu’ Opame n’a plus envie de quitter ses nouveaux humains

 

L’aspirateur, même pas peur!

Le jardin? elle y est chez elle!

 

Alors on s’était dit:  » Attendons fin janvier pour être certains que la cohabitation va bien se passer et annoncer l’adoption » Mais à quoi bon tant de prudence?
Looping, 7 ans, et Opame 4 ans, c’est pour la vie!

T’as vu c’que vois? Un chat!!