Mai Lin, Lollipop et Banjo

31 mai: Et voilà les deux chowpines  finalement « débloquées » et qui profitent à fond des promenades que leur offrent Joëlle et Banjo:

Tout a commencé ce we lorsqu Mai Lin est venue chercher ses premiers bisous. Et hop! c’était parti 😊

Mai 2022

Il arrive très souvent que le changement de famille provoque l’arrivée précoce des chaleurs chez nos protégées.

Ce fut le cas de MaiLin, arrivée dans la famille d’ Anne-Cécile et Oréo fin janvier et qui n’a pu être stérilisée qu’en avril. La nature impose son rythme et tant pis pour les adoptants qui ne le comprennent pas, il faut savoir attendre, on n’adopte pas un animal comme on achète un sac à main et si vraiment « ça presse », il y en encore des animaleries pour ça, du moins pour quelques temps encore.

ovario Mai Lin

Oui, plus de 600 e pour stériliser Mai Lin  car le veto a du résorber une hernie ombilicale, cela se produit souvent chez les reproductrice car les chows (et d’autres races) accouchent frequemment  par cesarienne  et la peau de leur abdomen ressemble à de la dentelle, ce qui ne facilite d’ailleurs pas le travail du vétérinaire qui stérilise.

CR ovario Mai Lin
Qu’ on se rassure pour Mai Lin, tout s’est bien passé.

Lors de son arrivée en FA il  a fallu quelques jours à Mai Lin pour être à l’aise  à l’intérieur mais la présence bienveillante d’ Oréo a beaucoup aidé Mai Lin à faire la transition entre élevage et vie en maison.

Il lui a aussi fallu quelques  bains et après la stérilisation nous avons décidé de tondre Mai Lin pour faciliter l’ application et la fréquence des shampoings.
Rien de dramatique, juste une peau grasse qui avait permis le développement de Malassézia, sans dermatite atopique sous-jacente, (on reconnait souvent la présence de ces champignons à l’ odeur caractéristique de saucisson rance).

A part cela, que dire de la très douce Mai Lin?
Facile dans tout le quotidien, de la voiture à la promenade en laisse, du toilettage aux divers soins des des yeux et des oreilles, sociable avec les autres animaux, chiens et chats compris, proche des humains (lorsque la glace est rompue) au point de venir réclamer des câlins dès que quelqu’un s’assied et gratter la cuisse de sa grosse pattoune si la gratouille n’arrive pas assez vite 😊….

Un amour de chowchotte…

Nous avons proposé Mai Lin à Joëlle, la maman de Lolli et de Banjo.
Nous avons pensé qu’une chowpine sympa et proche des humains aiderait Lolli à  progresser dans la sociabilisation.
Voici 15 jours que Mai Lin est sur la Côte d’ Azur…

Hé! il pleut sur ta côte d’ Azur! J’sors pas!

Alors? comment s’est passé la rencontre?

Tu viens te cacher avec moi Mai Lin?

 

Joëlle: «  Au début Mai Lin est partie se cacher sous la haie comme le faisait Lolli mais au bout d’une semaine elle est rentrée d’elle même. 
Quant à Lolli  maintenant elle se laisse caresser sans se sauver et rentre aussi dans la maison.
Mai Lin ne veut pas encore se laisser passer la laisse pour aller en balade, ça viendra, je ne suis pas inquiète. Avec Lolli maintenant on va balader deux fois par jour.
Pour les photos, ça va devoir attendre, Mai Lin file se cacher dès que je sors l’appareil…

Mais qu’ont ils donc tous ces chows à tourner les fesses à l’appareil photo?! 😂