Samba, Noisette et Joséphine

27 décembre:

Joséphine sort désormais sans laisse et marche sur les talons de Martine…

24 novembre:

Un coucou de nos trois loulous qui vont très bien.

 

25 septembre 2023:

Martine: « Les voici tous trois devant le portail en « prêts à partir en promenade » !!

A 9 ans ils jouent ensemble comme des chiots ! »

Simba est arrivé le 24 août au Chowpôle, au terme d’un long voyage de plus de 10 h.
Gentil, très gentil.
Et très déboussolé.
Et très triste.
Aucun appétit.
Aucune espièglerie.
Aucune envie de jouer, ni seul avec des jouets ni avec les chowpains.

Mais qu’est ce que je fais là?

Alors on a fait quelques balades pour tâcher de le distraire…

https://youtube.com/shorts/NHIeKIzm5WU?feature=share

Lorsqu’on a constaté qu’il n avait vraiment aucune agressivité  on l’a laissé se balader seul avec les permanents du Chowpôle et avec O’Lu, arrivé le même jour que lui sans qu’il n’y ait entre eux d’autre lien que géographique.

 

Simba a 9 ans.
Son deux pattes nous l’a confié car il part travailler très loin, dans un pays asiatique, et apparemment les conditions de vie dans ces mégalopoles ne permettent pas l’hébergement serein d’un loulou.
Il nous a dit de Simba qu’ il était habitué aux enfants et à la voiture.


Qu’il sait rester seul.
Qu’il n’a jamais attaqué un chien.
Qu’il est indifférent aux chats qui passent sur sa terrasse.
Qu’il a été gardé par différentes personnes et que la prise de contact ne devrait pas poser problème.


Qu’il n’a pas de problème de santé (mais nous nous interrogeons tout de même sur la nécessité d’opérer du voile du palais, à voir le rapport bénéfices/risques dans les mois qui viennent, lorsque la chaleur sera retombée et que Simba sera posé).

Visite vétérinaire pour vaccin et certificat de bonne santé

 

Quelques jours après son arrivée, effectivement nous devons en convenir: Simba est bien le plus brave des chows qu’on puisse imaginer, tant avec les humains qu’avec les animaux.

Son passage au Chowpôle ne laissera que de bons souvenirs…. peut être pas à lui car à deux jours du départ il s’est fait attaquer par Louki, assez en forme pour avoir retrouvé toute son agressivité à l’égard de ses congénères mâles. Anesthésie, pose d’agrafes…

https://youtube.com/shorts/zocESn8xXQ4?feature=share

Simba, nous l’avons proposé à une adoptante que nous connaissons bien, la maman de feu Ipso, de Noisette et de Joséphine. Chez elle Simba trouverait toute l’attention dont il a besoin, de gentilles copines de son âge, la fraicheur des montagnes.
Martine a tout de suite accepté ce toutou de 9 ans et la rencontre à eu lieu en Auvergne, au terme d’un nouveau voyage de plusieurs heures…

Ouf! Chôc! m’a trouvé une maman!

Martine nous dit que la première nuit a été chaotique, Simba, qu’elle a rebaptisé Samba, a beaucoup tourné. En stress; Haletant.
Mais dès le lendemain son moral était meilleur, il s’est posé. Les filles ont récupéré de leur nuit d’insomnie.
Simba a mangé de bon appétit.
Il a aussi apprécié la balade du soir rien que pour lui, dans les bois; et le matin il a  accompagné Noisette et Joséphine, deux balades, au rythme de chacune.
Martine est toute tournée vers le bonheur de ses chows, et ce sont des personnes comme elle que nous souhaitons comme adoptants.
Des personnes qui n’attendent rien de leur chien et sont dévouées à leur service.
Le chow n’est pas exempt de pathologies, il est même devenu assez fragile, si votre budget est serré ou que vous préfériez consacrer vos disponibilités à d’autres besoins, oubliez le chow.
Par contre un chow chow embellit la vie. Et ça nos proches le savent bien.

C’est sympatoche chez toi!