Mao Chaï

16 août: MaoChaï  a passé de très bons moments avec sa copine Hooly. Vous pouvez le retrouver sur la page de cette dernière.

07 juin: Tranches de vie de Mao Chaï.

03 avril:

« Mao et une invitée pour les fêtes. »

17 janvier 2018: Depuis quelques temps déjà MaoChaï a trouvé sa famille, nous attendions des photos de son bonheur tout neuf -et du bonheur de ses adoptants!- pour l’annoncer car les photos parlent d’elles-mêmes:

Mao, grand dadais, corps d’adolescent avec un mental de chiot:

  • Waf! waf! qui tu es toi? j’ai peur! j’te connais pas!
  • Mais si Mao, j’habite ici, voilà 10 jours qu’on promène ensemble!
  • Ah! oui! maintenant que tu le dis!…ok tu peux me caresser.

Il faut dire que Mao a jeté son dévolu sur madame: dès le premier jour c’est elle qui a été SA maîtresse, c’est elle qui fait de lui ce qu’elle veut, le stoppant même en pleine action un jour qu’il courait sus à l’imprudent petit loulou qui s’était permis de pénétrer sur SON territoire. Car Mao possède désormais SON domaine, un immense jardin qui s’incline en pente douce vers la rivière et d’où Mao peut surveiller les oiseaux et les pêcheurs….

Le soir c’est repos au coin du feu, après l’excellent repas préparé par papa….oui, détail important, papa est boucher, sympa ça comme activité, Mao est ravi « Ouais mais ça fait aussi un peu peur, waf! waf!« ….

Un jardin avec plein de découvertes à faire, de bonnes balades journalières, de la bonne viande pour bien se muscler, gageons que dans quelques mois, Mao qui possède déjà une stature impressionnante sera totalement méconnaissable, tout comme nos autres adoptés, toujours très aimés….

 

 

06 décembre: Mao et Eski

« Bouge pas, comme ça on croit que je bois à coté d’un miroir, ouaf, ouaf, ouaf ! Marrant non ? »

30 Novembre

J’veux un chow! et puis un bébé! c’est mon rêve!

Nous entendons cela à longueur d’année. Parfois, ces rêves se réalisent, en dehors de l’association, car des bébés nous n’en avons pas, les associations ne sont pas des éleveurs, et fort heureusement, des chiots ne sont pas abandonnés tous les jours.

Avoir des rêves c’est génial, avec quelques billets, on achète le chiot tant désiré et la vie avec lui commence. Et parfois, le rêve se confronte à l’horrible réalité. Un chiot, ça s’éduque, ça se promène, ça mange, ça joue, ça réclame des activités. Sauf qu’on n’avait pas prévu d’y consacrer autant de temps que ce que la petite boule de poils vivante réclame.

vendu! ou plutôt, acheté!

Et comme on est conscient que le chien n’est pas heureux, qu’on ne répond pas à ses besoins, et qu’on veut quand même le meilleur pour lui, parce que pendant ces quelques mois, on l’a aimé, on prend LA décision.

vendu… acheté… et abandonné! le tiercé dans l’ordre!

Mao Chaï a donc été pris en charge par Chôc. Et oui, notre engagement c’est de trouver le meilleur futur pour lui. Et oui, nous sommes intransigeants, oui nous ne faisons pas de compromis avec nos consciences, pour chaque chow qui nous est confié, nous recherchons la meilleure solution, même si ça veut dire des mois d’attente ou des kilomètres de covoiturage. Nous sommes une association de PROTECTION ANIMALE, pas un supermarché.

Bon, on va quand même vous présenter Mao Chaï, même si nous savons bien qu’il pourrait bien avoir 5 pattes ou un seul œil, la seule chose que certains liront c’est son âge.

N’a qu’un œil? le mystère plane…

18 mois. On l’écrit en gros, comme ça personne ne pourra le louper.

Mao Chaï est donc un gros bébé, qui croit qu’il pèse 5kg, et qu’il a la force d’un hamster. Il a vécu plus d’expériences en quelques semaines de FA que dans toute sa vie précédente. Par exemple, il a découvert la vie en communauté avec Eski, la fifille de sa FA, la vie avec des enfants, le jardin, il a même rencontré un fauteuil roulant, et un chinchilla.

hé, tu m’en laisses??
Tais toi petit, et observe comment on fait pour boire et manger proprement!

Et ce qui caractérise Mao Chaï c’est son enthousiasme, à jouer, à promener, à découvrir, ce qui le rend brutal, mais sans méchanceté, il a juste grandi trop vite dans son corps et beaucoup moins dans sa tête! Il est bien entendu propre, pas destructeur, mais a cruellement manqué d’éducation de base, notamment pour la marche en laisse.

chuis un ado!

Il n’en reste pas moins un chow au caractère de chow, méfiant d’abord, il lui aura fallu 2 semaines pour se sentir tout à fait à l’aise dans sa FA.

Pour Mao Chaï, nous éviterons donc la vie avec des petites choses fragiles, que ce soit des jeunes 2 pattes, des vases Ming, ou des yorks toys. Lui ce qu’il veut, c’est une vie qui réponde à son enthousiasme, un copain costaud pour jouer, des grandes sorties pour se dépenser, ou un jardin, mais un jardin avec des activités, car contempler les fleurs qui poussent, c’est pas son truc! Il veut que ça bouge!

si je la réveille, elle va ronchonner…

Et nous ce que nous voulons pour lui, c’est des adoptants responsables, prêts à l’assumer pour les 12 prochaines années, qu’ils soient en France, en Suisse, en Belgique, au Luxembourg ou aux Pays Bas. Pas des gens qui envoient une demande d’adoption et se rétractent dès le lendemain. Ou des gens qui disent au bout d’une semaine « je pensais pas qu’un chow c’était aussi grand » ou « il tire quand même beaucoup en laisse ». Pas éduqué! c’est écrit plus haut! mais il fallait lire l’article et pas juste regarder les photos, l’âge et le prix!

Stérilisé, vacciné, Mao Chaï est prêt pour sa nouvelle vie! et vous?

Demande d’adoption