Guizmo

Guizmo  vient d’avoir 7 ans en septembre.
Et c’est depuis qu’il a été confié à l’asso qu’il mange enfin à sa faim.
C’est aussi depuis qu’il nous a été confié qu’il vit sereinement.
Car avant, non seulement Guizmo avait faim mais en plus il devait tout accepter de son humain:

  • attendre, affamé, l’ autorisation de dévorer les quelques croquettes qui constitueraient son seul bonheur quotidien
  • accepter qu’on lui retire sans raison, juste pour affirmer ce statut de « maître » omnipotent, cette pauvre gamelle si attendue, si convoitée…
  • mériter par des singeries stupides le petit supplément qu’on daignait parfois lui donner….

Et comme Guizmo est un chow, et qu’un chow n’ est pas un chien, avec la soumission pour seconde nature, chevillée au corps comme chez les malinois de la gendarmerie, alors Guizmo a fait des stages de dressage: « oui chef! », « bien chef », je rampe pour pouvoir manger, je subis pour avoir le droit d’aller pisser,  j’accepte tout de la part de mon maître que je dois en plus vénérer juste pour obtenir le droit de survivre, et je doit aimer ça et être reconnaissant.

Si vous prenez un chien pour affirmer votre autorité (peut être vaut-il mieux aller voir un psy ? il vous aidera à vous sentir mieux dans votre peau 😉),  si vous voulez vous sentir « Le Maître » (vocable indissociable « d’esclave », nous on préfère parler pour nos chows de « l’humain référent », si pour certains « papa » ou « maman » est un peu choquant eu égard à leur progéniture) alors ne prenez pas un chow, ne prenez pas un primitif, c’est lui qui gagnera. Où il faudra le torturer jusqu’à ce que mort s’en suive mais vous aurez de toute façon perdu.

Donc Guizmo, un beau jour d’août est arrivé à l’asso, déposé  par son « maître » chez Laure et Patrick dont le domicile se trouvait précisément sur la route des vacances du jeune homme.
« Je n’en tire rien, j’ai dépensé des fortunes en stage chez des dresseurs et il m’a encore pincé lorsque j’ai voulu rattraper un morceau de pain tombé par terre« .

« On l’appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue 🎶🎶🎶 »

Combien de fois avons nous entendu cela?  50, 60 fois en 8 ans? et à chaque fois, après quelques semaines/mois de nourriture à satiété  le chow a changé de comportement.
On ne dira jamais assez les bienfaits d’un ventre plein sur le mental!
Bien sûr Laure et Patrick nourrissent Guizmo à part, pas la peine de risquer des bagarres (lorsqu’on a beaucoup de chiens, il vaut mieux nourrir à part, du moins tant qu’ils ne sont pas encore intégrés au groupe, parfois il faut des mois).
Mais désormais Laure peut AJOUTER quelque chose à la gamelle sans que Guizmo ne montre d’agressivité.
Et Laure  et Patrick peuvent aussi donner une friandise et Guizmo la prend très délicatement.
En quelques semaines Guizmo a compris qu’il était respecté, qu’il n’aurait plus jamais faim, et il a changé, lui qui ne demandait qu’à donner sa confiance.
Maintenant il fait fête lorsque Laure rentre du travail, il vient chercher des caresses, il adore aller se balader, il est sociable avec tous les chiens, mâles et femelles.
Son ex nous a dit qu’il était ok chat mais nous n’avons pas testé, alors nous ne le déclarerons pas ok chats….. pour info Guizmo est aussi mentionné « croisé labrador » ah! bon? eurasier peut être… c’est dire le cortège d’incompétents dont ce pauvre Guizmo a croisé la route depuis sa naissance.

Son ex, qu’il n’y ait pas de méprise: nous n’en disons pas de mal, quel interet? il a  eu la bonne idée de nous laisser Guizmo plutôt que de le mettre en refuge ou de le céder sur LBC.
Il a même beaucoup aimé son chien et se séparer de lui n’a pas été une décision facile.
Il a juste, comme beaucoup d’autres, et c’est  uniquement cela que nous voudrions pointer du doigt, écouté tous les mauvais conseils  prodigués à foison par des professionnels qui sont restés sur le schéma erroné du « maître qui doit dominer son chien ».

Notre conseil  à nous, le principal, est de  FAIRE MANGER VOS CHIENS! Vous constaterez que beaucoup de troubles de comportement disparaitront. Et même certains troubles de santé, comme ce fut le cas pour Fénix.
Oui, la maigreur est à la mode (surtout pour les animaux) oui les vetos sont obsédés par le poids et conseillent toujours d’avoir un chien maigre, oui les « dresseurs » considèrent que le maître doit maîtriser la nourriture et que le chien obéit mieux s’il a faim, pour mériter le droit de manger, oui un chien qui mange peu rejette à peine et c’est confortable, (une économie en sacs à déjections 😉), mais surtout oui, affamer les chiens est un conseil volontiers suivi par les propriétaires de chiens car il allie bonne conscience (« c’est un professionnel qui me l’a conseillé ») à satisfaction du porte monnaie…
Mais vous n’achetez/adoptez pas un chien pour le faire souffrir n’est-ce pas? Pensez aux journées de la plupart des chiens, il ne font qu’attendre, attendre votre retour, attendre que vous leur accordiez de l’attention, attendre leur promenade, attendre leur nourriture.
Transformer leur promenades  et leur repas en entrainement à l’obéissance c’est bête et méchant.
Et souvent plus bête que méchant d’ailleurs.
Ressaisissez-vous,  réfléchissez, mettez-vous à la place du chien qui passe ses journées à attendre, à vous attendre, et pour une fois faites de l’anthropomorphisme à bon escient….

Si vous voulez prendre le relai pour redonner quelques rondeurs bienvenues à Guizmo, si vous voulez un gentil copain pour une fifille, ou même pour un chowpain sociable, si vous aimez les balades, prenez contact avec nous, Guizmo vous attend!