Judie, rebaptisée Jià

20 septembre: C’est la rentrée aussi pour Jia…

« Jia est pleine de ressources… quand je dis allez on va chercher les enfants … elle est tellement pressée qu elle veut même conduire…

Comme elle le rend bien … elle nous aide aujourd’hui à surmonter la perte de Lolita … même si elle a peur en ville du moindre bruit, elle a bien sa queue sur le dos, encadrée par Léna et Sacha … »

17 juillet: « Promenons nous dans les bois … si la fraîcheur  est là … en plus il y a de l eau … Jia découvre… elle marche sur les pierres… pis dans l eau … elle aime ça ma boulette … »

« Hé, j’ai pied ! »

15 juillet: « Toujours partante notre Jia pour découvrir de nouveaux espaces … et toujours la première devant … »

12 juillet: « Sa passion … courir dans l’herbe … et plus elle est haute plus elle aime … et ben nous du coup on court aussi !!! 😂 ouff c’est du sport la ballade !! »

    • « -Pas facile de se repérer avec cette hauteur d’herbe…
    -Bof, moi, de toutes façons avec mes cheveux devant les yeux… »

 

24 juin: « Il fait trop chaud le soir pour les ballades ou le jeu … Jia préfère rester sur le carrelage …mais le matin tôt c’ est jeu, et si on l attrape, hop! elle se retourne pour les câlins … »

8 juin: Des nouvelles de Jià: « Toutes les semaines on fait 1 à 2 balades  minimum et quand on prend son harnais,  elle se trémousse de joie. Elle s épuise vite au jeu  mais elle adore jouer, elle adore se balader, elle adore courir. Une fois on courait avec Lolità et les enfants dans un parc, Jià voulait sauter des herbes hautes et elle s est retrouvée dans l eau … elle nous courait après en s ébrouant …

… Elle est toujours méfiante mais elle va voir de plus en plus les gens, et les autres chiens, et les enfants;  évidement je la protège, on ne sait jamais … Parfois elle s aventure à l étage, elle regarde dans la chambre des enfants et redescend …

Ah … aussi elle ronfle la demoiselle, et fort! … surtout quand on a fait une
grande balade !!

Et je pense qu elle nous aime tous beaucoup  car on a tous droit à des câlins . Mais waouh! comme elle aime les  enfants … Et il y a vraiment un truc en plus avec Sacha … il lui raconte des histoires et elle l écoute ! 

Pierre a laissé plusieurs fois le portail ouvert, en étant a proximité… et elle n’ a pas cherché à fuir … Et elle rentre à la maison comme une grande lorsque nous rentrons de promenade. 

C’est notre boulette de bonheur!

 

29 mai: Bientôt deux mois que Jià s’est installée dans sa nouvelle vie et tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles:

Jià joue. Jia promène. Jià mange bien. Et surtout, surtout, Jià n’a aucune gratouille!

Le bonheur pour tous!

Pour Jià tout d’abord;

Pour ses adoptants ensuite, qui l’adorent et sont contents de savoir la rendre heureuse;

Pour Christine, sa première maman, qui a pris la décision de se séparer d’elle avec beaucoup de tristesse mais qui est désormais persuadée d’ avoir fait le bon choix;

Et pour nous enfin qui sommes récompensés de tout le travail de soin et de sélection des adoptants que nous accomplissons pour nos protégés.

Un grand merci à tous ceux qui font le choix d’adopter et qui font ce choix uniquement car ils ont un cœur débordant d’amour.

 

13 mai: Qui est la grosse brute qui a appris à jouer délicatement avec les enfants?

1er mai: Carma nous envoie de très bonnes nouvelles de Jià:  « Jià est câline.  On a droit à la fête quand on se lève , quand on rentre … un vrai rayon de bonheur … elle adore se mettre sur le dos et avoir des caresses sur le ventre , elle amène sa truffe pour recevoir des bisous …

Je surveille son oreille … et elle boude après que je la lui ai lavée …je surveille ses gratouilles … mais rien …

 

Je confirme qu elle est bien en période de mue: je pourrais faire des coussins tellement elle perd des poils lorsque je la brosse!

Elle adore les promenades: là elle surveille les canards:

Et avec les enfants le courant passe super bien, Jià, c’est que du bonheur!

Sacha raconte une histoire à Jia sur les requins baleines … avant le dodo

 

19 avril: Les vacances sont propices pour nouer des liens et toute la famille réunie s’emploie à réconforter Judie:

-Tu vois, ce sont des chevaux, tu en as déjà vu il paraît.
-Regarde, prends exemple sur Lolita, c’est sympa de se promener!

Résultat: une Judie très zen le jour de Pâques où pourtant une grande partie de la famille était réunie:

La positio préférée du chow chow: sur u passage de porte.

Qui l’ eût cru?  Oui, Judie semble bien partie pour devenir une chow chotte de famille qui se prénommera Jià!

Câlin d’amour avec Sacha, 6 ans.

 

13 avril: Les photos que nous envoient les adoptants de Judie nous laissent espérer que l’intégration de la demoiselle dans leur foyer se déroulera sans problème:

J’ai même pas peur!
Bon, ok, je le regarde ton objectif…

Et dès le mercredi:

Ça alors! un enfant qui me caresse. Ça me fait tout drôle!…
Mais j’apprends vite! Lolita m’aide beaucoup et les enfants font beaucoup d’efforts pour ne pas m’effrayer. Je crois que ça ira!

11 mars: C’est au terme d’un long we riche en rencontres que Judie a découvert la famille qui souhaite l’adopter depuis de nombreuses semaines.

Le voyage a commencé le vendredi en compagnie de Sako:

Puis, samedi, ce fut la découverte chez Anne-Marie et Marc -qui devaient être la FA de Sako- d’un nouvel environnement, d’autres personnes, d’autres chiens, d’autres chats, et même des chevaux!

En compagnie de Sylvie, sa référante, la jolie Judie a fait toutes ces découvertes avec beaucoup de sérénité et même d’enthousiasme, enthousiasme qui l’a poussé à se rouler dans le crottin! Évanouie la mise en beauté à l’après shampoing volumateur et au spray glossy! Plus qu’à recommencer!…mais Judie s’est bien éclatée!

Et puis dimanche, c’est LA rencontre!  celle de sa famille pour la vie. Du moins nous l’espérons tous même si des inquiétudes subsistent: n’est-ce pas la présence de nombreux chiens au Pays des Langues Bleues qui a fait que Judie a cessé de se gratter?  Est-ce le changement de croquettes qui a réglé le problème? et est-il réglé définitivement? Judie ne sera-t-elle pas effrayée par les deux jeunes enfants, elle qui n’en a jamais rencontré? cherchera-t-elle à fuir lors des ballades, elle que le moindre bruit effraye?  ce stress ne va-t-il pas la pousser à se gratter? à déprimer?

 

Après deux jours de recul, le bilan est plutôt positif:

Dès le lundi Carma, sa nouvelle maman, parvenait à lui nettoyer les yeux et les oreilles, ce qui n’avait été possible qu’ après plusieurs jours passés au PLB.

Judie adore les balades, qu’elle fait queue bien portée sur le dos, sans tentative pour se dégager du harnais.

Ainsi à l’extérieur, distraite par les odeurs, par les chiens qui saluent son passage de quelques aboiements, par le nouvel environnement, Judie s’habitue peu à peu aux deux enfants qui l’accompagnent.

Et,  miracle, Judie n’a presque pas perdu l’appétit!

Au bout de deux jours, même si elle marque une préférence pour les adultes auxquels elle demande des caresses, Judie est moins craintive envers les enfants; elle ne reste plus non plus au portail et couvre bien toute la maison, intérieur et extérieur; elle a sympathisé avec la petite chienne, Lolita, et n’hésite pas à tenter de lui piquer ses croquettes….

Tout cela envoie des signaux très positifs et nous espérons que Judie pourra devenir Jià, prénom choisi avec beaucoup de soin et d’amour par toute la famille, heureuse de l’accueillir.

Judie et lolita, 13 ans et demi et pleine de vie!

 

Judie est née en novembre 2013.

C’est une grande chienne de 30 kg, bien proportionnée, au poil magnifique et d’un noir profond.

Son caractère?  depuis qu’elle a été achetée, Judie n’a connu que sa maîtresse et sa fille adolescente, son terrain, sa maison, et les sorties pour aller chez le veto. Elle a donc peur de tout: de la rue, des hommes, des enfants qui crient et s’agitent….

Par contre elle est très à l’aise dans une maison et ne bouge pas en voiture.

Elle est aussi sociable avec les chiens et les chats.

Si Judie a peur, elle fuit:

  • en laisse, elle parvient à se dégager d’un harnais et il faut prévoir de l’attacher aussi avec un collier, double sécurité.
  • Dans un endroit clos, elle file le plus loin possible de la source de stress.

Mais même morte de peur Judie ne montre aucune agressivité, pas même un grognement. Sa peur vient de ce qu’elle ne connaît pas, mais n’ayant pas eu de mauvaise expérience, elle reste confiante en l’humain.

En fait, Judie est même curieuse et désireuse d’apprendre, désireuse de contact.

Contact avec les autres chiens d’abord. Judie les invite rapidement au jeu. Ses adoptants devront impérativement avoir un chien bien dans ses pattes pour la rassurer.

Contact avec les humains ensuite même si  c’est un peu plus long, 2 ou 3 jours avec les femmes, certainement un peu plus avec les hommes et les jeunes enfants.

Au Pays des Langues Bleues,  Judie retrouve un peu les conditions de vie qui étaient les siennes, alors ça va.

 

Ça va même tellement bien que Judie, diagnostiquée allergique herbacées-graminées-acariens-malassezia et désensibilisée sans succès apparent chez sa maîtresse ne s’est pas du tout grattée depuis son arrivée.

Est-ce aussi la stérilisation qui aurait un rôle régulateur? le changement d’air? d’ambiance? (car sa maîtresse s’est séparée d’elle pour des raisons de santé chancelante et le chow est une éponge pour ceux qu’il aime) En tous cas plus aucune gratouille pour le moment.

De même, au PLB Judie ne se révèle pas fugueuse; elle est dans le groupe, suit le mouvement, n’a aucune velléité de chercher une faille dans le grillage.

 

Les adoptants idéaux pour Judie? avec un terrain pour ne pas devoir la contraindre d’emblée à des promenades, avec un autre chien sympa pour la guider dans sa nouvelle vie, s’il y a des enfants ils devront être assez calmes au moins dans les premiers temps.

Par la suite, avec de la patience, rien ne dit que Judie ne va pas adorer les balades et jouer avec des enfants. Mais il faudra être patient.

 

Si vous êtes séduit par Judie, prenez contact avec Laure au 0666876153