PUNKIE

13 mai:  Et voici les premiers pas de Punkie dans le monde!

Mary: « Punkie est très vive et curieuse de tout, sympa et speed; évidemment elle a peur de tout, je dois la porter pour la mettre dans la voiture et pour le moment quand elle voit l’escalier elle s’enfuit en courant.

Mais elle est trop mignonne! Tout ça va venir, nous ne sommes ensemble que depuis 15 jours… A force de faire elle va s’habituer. Mais nous avons eu beaucoup de tempête alors nous sommes restées plus que confinées.

Ses poils poussent bien et elle sait se faire comprendre!

Alors ce petit dej’, il arrive?

 

Le nom de Punkie s’est imposé, parce que notre petite nénette, dans ses poils sales, avait une petite crête qui lui donnait un air rebelle.

London Calling and I don’t want to shout…

Punkie n’est en fait pas du tout une rebelle, et quand les gars font les fous dans le jardin, bien souvent, elle reste en retrait. Toute cette agitation, ce n’est pas pour elle! Elle, ce qu’elle aime, c’est roupiller dans une flaque de soleil.

here comes the sun and I say it’s alright!

Cette petite était si timide et craintive qu’elle faisait régulièrement pipi sous elle les 1ers jours…

Quand nous l’avons prise en charge avec son père et ses frères, nous ne savions pas si Punkie était gestante.  Alors notre priorité a été de la faire stériliser, car nous ne voulions pas que notre petite subisse ce que sa mère avait vécu avant elle… par amour de la race.

Ovario Punkie

Petite Punkie est ressortie de sa stérilisation nue comme un ver, la peau collante tellement elle était grasse, et la crasse avait provoqué des furoncles… Sa colonne et ses côtes saillaient sous la peau… 17Kg sur la balance, c’est au moins 30% de son poids de forme qui lui manquait.

De retour dans sa FA, notre petite protégée a rapidement adopté les plaids pour dormir et elle se réchauffait contre Léon ou ses frangins. Craquante n’est-ce pas?

Elle aussi est passée par l’épreuve du bain… Le 1er de sa vie… elle ne faisait pas la maline notre puce, blottie dans les bras de Sophie, aussi mouillée qu’elle à la fin. Mais quelle bonheur de se sentir propre en sortant du bain!

Et quel bonheur pour nous de voir, semaine après semaine, son bidou s’arrondir grâce aux kilos de croquettes avalés, et son poil repousser.

Punkie a aussi rencontré les chats de la maison, et elle les aime bien. Alors oui, elle court un peu, mais juste pour la beauté du sport, et ne leur fait aucun mal. Elle aimerait jouer! C’est difficile à convaincre, un chat!

Pantoufle! on t’a déjà dit que tu ferais une belle paire de moufles?

La nouvelle vie de Punkie a débuté, en Bretagne, auprès d’ une famille rien qu’à elle… ou presque! Elle devra partager avec une minette et des oiseaux. Mais heureusement pour Punkie, ils ne lui piqueront pas ses croquettes!