Théa

13 juillet:

Marie Pierre: « Nous sommes donc en présence d’une chowfox Bretonne!
Oui ! Vu qu’elle adoooore la pluie …Elle est complètement zinzin dès qu’il pleut ! Elle resterait dessous sans problème 😬😰 »

7 juillet:

les premières nouvelles de Théa qui prend ses marques dans sa nouvelle vie.

A bientôt.

Juillet 24

Chow au Coeur n’est pas une agence de mise en relation entre cédants et adoptants.
Entre la récupération du chow et son départ dans sa famille que nous espérons « pour la vie »  nous faisons souvent ENORMEMENT de travail.

Ainsi pour Théa, récupérée le premier we de janvier 2024 avec sa maman Neiji.

Neiji couchée, Théa debout, derrière Mayena, sa grand-mère

Pourtant Théa n’avait que 18 mois. « Un chiiiiiiot!!!!!!! C’est magnifique, c’est pour moi, je le veux, je rêeeeeeeeve d’un chiot chow » et bla bla bla et bla bla bla… En plus Théa était ok chats.
Nous aurions pu la faire adopter 100 fois et c’est ce que certains  refuges auraient fait, hop! hop! hop! Faut que ça dépote, d’autres attendent.

Neiji devant et Théa

Seulement voilà, petite Théa était maigre à pleurer, elle n’avait pas eu un vaccin de sa vie, elle était affublée d’un voile du palais qui la faisait racler, d’entropions aussi,  et n’était pas stérilisée. Alors non, nous ne faisons pas adopter une chienne dans cet état. Pour elle. Juste pour elle. Parce qu’apparemment la souffrance d’un chow qui ne peut pas respirer semble juste normale pour la plupart des « chowistes », un chow ça racle en respirant, un chow c’est fait pour mourir en suffoquant, sinon c’est pas un « vrai » chow chow. La bêtise  et la crédulité humaine sont sans limites…  Et puis aussi la crainte de l’anesthésie,  plus compréhensible , et de l’opération. Alors ce risque et ces frais (ne nous voilons pas la face, nous ne sommes pas nés d’hier) c’est nous qui les prenons en charge: c’est nous qui payons le vétérinaire et veillons le chow chow, pour lui, pour qu’il ne souffre pas toute sa vie en entendant ses humains dire « il racle, c’est normal, c’est un vrai chow lof voyez-vous » tandis qu’il s’étouffe dans son jus.

Mais avant de parler opération il fallait remettre Thea en chair. Ca n’a pas été compliqué, Théa et sa maman Neiji ont mangé, mangé!

Thé et Neiji, têtes dans les croquettes, Mayena, arrivée en décembre est déjà rassasiée

Théa a aussi prisplusieurs bains, car nous, ça nous choque d’emmener  chez le veto un chien qui pue, qui laisse sur la peau une couche de suint poisseux comme si on avait pris du saindoux à pleine main.

Après s’être remplumée Théa a donc été conduite, avec sa maman comme soutien psychologique, chez le docteur Hersan, qui fait les 3 opérations en une seule fois.

Le séjour en Charente Maritime a été l’occasion de tester la compatibilité chat des deux fifilles…

 

Et puis, une fois remise, Théa et Neiji ayant accompli une vraie thérapie par le jeu sur Naïa nous avons voulu tenter le même remède sur Dana, avec la maman de laquelle nous sommes fréquemment en contact. Grâce à la bonne humeur de Neiji et Théa, surtout de Théa, Dana parviendrait-elle à sortir de sa torpeur? Nous y avons cru. A deux ou trois reprises Dana a quitté la salle de bain pour investiguer dans le salon. Marie-Pierre, sa maman, a persévéré quelques semaines.
Mais il n’y a pas eu de miracle cette fois…

Ouais . Ben elle veut pas jouer Dana. Heureusement j’ai mon doudou…

Au contraire, Dana s’est mise à uriner sur tous les tapis et Marie-Pierre a même cru qu’elle était malade, Dana a vu le veto, mais non, rien. Dana avait juste régressé.

Définitivement, c’est dit: Marie Pierre ne fera plus d’expériences pour aider psychologiquement sa fifille, rien n’y a fait, ni les mâles en accueil, ni les filles, ni les médicaments…. Dana est bien à dormir dans la salle de bain, ou du moins c’est ainsi qu’elle est le moins mal.
Quant à Théa elle , elle a appris les promenades en laisse, quelle adore, la découverte des autres chiens, des bruits de la ville… et elle a confirmé sa bonne entente avec les chats.

Tout cela nous mène en mai, Théa et Neiji sont de retour à Cognac pour Neiji cette fois:  voile du palais et  ligaments croisés.
Car l’idée première était de ne pas séparer la mère et la fille.
Idée bien humaine…  et fausse.


Au cours des semaines passées ensemble force pour Sophie a été de constater que Théa était un boulet pour sa mère, constamment dessus à la pousser au jeu, à lui piquer ses jouets, sa gamelle et les friandises. Il suffisait que Neiji se pose au soleil pour que Théa rapplique, qu’elle cherche à dormir, pour que Théa la harcèle. Gentiment, certes. Mais jamais Théa  ne faisait ça à Poupée, la chienne de Sophie.  Pourtant ce n’était pas une question de timidité, Théa est à l’aise partout et avec tous et Poupée est très joueuse st sociable.

J’ l’embête pas, l’est trop grosse pour moi

Pour Sophie, c’était clair: il fallait une adoption séparée pour Théa et Neiji.

Du moment que j’peux dormir avec un chat..

 

Pour nous, faire adopter un chow ce n’est pas une question d’argent car  le forfait d’adoption est minime par rapport à ce qu’ un chow nous coûte en frais véto et en co-voit.

Théa: sterilisation, entropions, voile du palais (976 e).


Et les vaccins, primo…
Neiji & Thea vaccins otite

… et rappel

24.02.13 rappel

Et une petite entorse chez Marie Pierre

J’me suis fait une entorse

Et……. un accident!!!!!

Théa aux urgences

Un accident en soirée évidemment.
Théa mange avec les autres loulous et se met à crachouiller, à racler, à tourner, à être mal.  Fausse route? Début de SDTE?
Coups de téléphones au service régulateur, expliquer, suivre les conseils, (« Si c’est une fausse route, faites lui manger de la pâtée en rajoutant de l’huile pour faire glisser disent-ils, l’effet sera quasi immédiat. Sinon rappelez dans 30 minutes.) ça fonctionne pas, rappeler sans paniquer, charger Théa en voiture, aller dans une clinique inconnue, de nuit, 30 mn de route, merci le GPS qui évite les erreurs!
Il est 22 h 20. Théa est mal.

J’espère que ça va être bientôt mon tour

Il faut rester calme, ne pas communiquer son stress. Pour Théa.
Heureusement la prise en charge est dès ce moment immédiate.
Théa suffoque. Elle recevra immédiatement une injection de cortisone en intraveineuse, puis en intramusculaire, puis en spray buccal, ainsi qu’un petit tranquillisant pour la détendre. L’hypothèse de la croquette coincée est balayée, le veto pense plutôt à une piqûre d’insecte dans la gorge.
Commencent de longues minutes d’attente pour vérifier si les produits font effet. Théa racle toujours autant, sa respiration est beaucoup trop rapide. Le veto reprend la température et annonce calmement qu’elle a augmenté de 2 degrés depuis notre arrivée. On file au bain.

Si les minutes passaient lentement après les injections, les heures vont passer encore plus lentement en attendant que la courbe de température s’inverse et que le thermomètre indique les 1ers diziemes à la baisse. Théa est baignée, mise sous oxygène, elle reçoit à nouveau des injections de tranquillisant.

A 2:30, sa température est redevenue normale.
Sophie et Théa peuvent repartir.
Demain Théa pourra dormir.
Sophie, elle, devra aller bosser.

Et là nous sommes contentes d’avoir fait opérer Théa du voile du palais! Et le vétérinaire confirme en effet qu’un oedème qui se serait produit dans une gorge déjà obstruée  par  un voile du palais aurait été fatal. Théa serait décédée à 2 ans, surtypée,  juste pour avoir plus de chance d’être vendue à ces amateurs de nez courts,  bien inaptes à la vie. « Mais si chouououououx avec leur gros museaux de patates! »

Théa devant, Neiji et Poupée

Heureusement ce n’était qu un accident, qui s’est bien terminé. Parce que Sophie était là. Cela aurait aussi pu se produire en journée, on n’ose y penser…

J’ serais morte dans d’atroces souffrances, merci de m’avoir fait opérer du voile du palais

Quelques jours après Théa a pu être adoptée par la famille que nous lui avons choisie, Delphine et Anthony.

C’est qui? c’est où?

Une famille avec chats car cela aurait été dommage de ne pas profiter des belles dispositions de Théa à leur égard.
Mais aussi une famille qui vit en campagne, en Bretagne, pour éviter les excès de chaleur.
Et, cerise sur le gâteau, maman est toiletteuse, finie l’allure de caniche de Théa! Désormais elle sera tirée à 4 épingles pour recevoir les copains qui viennent se faire coiffer à domicile.

J’me t’connais pas dans la glace?!

Le premier soir Théa était un peu perplexe, un long voyage, pas de chiens, des chats… mais depuis 6 mois elle a beaucoup bougé, beaucoup appris. Un nouvel endroit, certes, mais Théa n’a connu que des gens bienveillants, alors elle ne doute pas que ces nouveaux humains qu’elle cotoie, ses nouveaux humains, le seront aussi.

Delphine: « Notre bébé commence à se poser, tranquillement, le stress est redescendu je trouve ,elle est plus à l’aise . Elle commence à grignoter ses croquettes et goûter à de la pâté ( puisqu’elle mangeait pas dimanche et lundi —achat de pâté) . Les « filles chats » la regardent encore en chien de faience mais se laissent approcher , Théa fait l’aveugle quand elle les croise 😅 Et elle se pose à côté du mâle pour se reposer au frais sur le carrelage .Bref , tout va bien dans le ménage canin /felin »

8 jours après l’arrivée: « Nous avons commencé les balades, Je confirme qu’elle aime. Et puis hier soir elle m’a regardé et est partie à faire sa fofolle! J’en ai versé quelques larmes de joie.

Je pense que c’est une petite chipie notre Théa …elle a démarré son 1/4 d’heure de folie parce que j’ai osé dire NON au fait qu’elle boive dans une flaque au sol ….genre « attend , j’vais lui servir mon numero , elle va oublier de râler … »
Et c’est vrai ,j’ai oublié 😅🤣
Et maintenant, elle dort en ronflant au pied du lit comme une bienheureuse 😅…un vrai tracteur !

Nous prenons du temps pour mettre, ou remettre, les chows en état.  Il ne suffit pas non plus d’arriver avec un chèque à la main et une attestation de domicile.
Mais lorsque nous formons le bon couple, c’est un grand bonheur pour tous, chows et humains.