Hatchi

Ses ex l’ont prénommé  Hatchi, comme le héros du film avec Richard Gere, symbole même de la fidélité….  au passage, Hatchi a réellement existé découvrez son histoire en cliquant sur ce lien:  http://blog.dogfidelity.com/2016/11/lhistoire-de-hachi/ 

Mais les humains n’ont pas la fidélité des chiens, c’est bien connu, et notre Hatchi, 18 mois, se retrouve au refuge de St Trond.

Dans le film,  (et en vrai au Japon) le maître de Hatchi meurt et Hatchi l’attend sur le quai de la gare.

Le Hatchi du refuge de St Trond a une grosse dysplasie de la hanche et ses maîtres l’ont largué….enfin , peut être pas pour ça…. c’est aussi l’époque des vacances…

Souvent on a honte de faire partie de l’espèce humaine….

Sauf lorsqu’on rencontre des gens qui œuvrent sans cesse pour soulager de pauvres animaux des souffrances où les ont plongé l’égoïsme, l’inconscience, la lâcheté des autres…. tel est le cas de l’équipe du refuge de St Trond, refuge qui oeuvre formidablement bien pour donner une autre chance aux animaux qui leurs sont confiés.

Qui est Hatchi? 18 mois, on l’a dit, mais aussi une boule d’amour ne demandant qu’à aimer et être aimé une fois qu’il a surmonté un petit côté timide. Et pour l’aider à prendre confiance, rien de tel qu’une bonne promenade!

Il partage son box et le parc de détente avec une chienne, pour la compatibilité mâles, le refuge ne sait pas et ne veut pas prendre le risque de voir revenir Hatchi pour cause de mésentente.

Le test chat n’a pas été fait et on sait qu’en refuge, il n’est pas toujours valable….

Par prudence le refuge évitera les très jeunes enfants mais rien ne laisse supposer que ça n’irait pas avec Hatchi.

Ce qu’il faut surtout à Hatchi, c’est un profil d’humains particulier: des humains qui ont vraiment la protection animale chevillée au corps et qui veulent vraiment montrer à Hatchi qu’il y a des humains très bons, très généreux et très altruistes.

Car Hatchi a besoin d’être opéré. (opération prise en financièrement en charge par le refuge)

On voit que la tête du fémur droit est prise dans la masse de muscle (comme lors de l’opération qui consiste en la résection de la tête du col du fémur en cas de dysplasie des hanches.

Le vétérinaire orthopédiste du refuge veut mettre une prothèse à la hanche gauche car il pense qu’ ainsi celle qui est dans le muscle sera soulagée et qu’elle tiendra le coup.

Cette opération sera prise en charge par le refuge. Mais il faut qu’Hatchi trouve des adoptants qui s’occuperont de sa rééducation car un chien n’est pas une voiture qu’il suffit d’apporter au garage pour faire réparer et repartir à fond sur l’autoroute! Un chien est comme un humain, après une opération orthopédique, il a besoin de rééducation, en laisse courte durant quelques jours, d’exercices dont on allonge la durée ou la complexité au fil des semaines… tout cela sera vu avec le vétérinaire du refuge, raison pour laquelle le refuge de St Trond ne souhaite pas des adoptants trop loin, des adoptants en Belgique seraient idéaux.

Le refuge et les adoptants d’Hatchi travailleront de concert pour le bien du chien, les premiers devant gagner sa confiance pour pouvoir lui prodiguer les meilleurs soins, les seconds conseillant et épaulant financièrement les premiers afin de remettre en état ce très jeune, très beau et très gentil chien.

Alors, partants pour l’aventure?

Si vous êtes francophones, contactez-nous et nous vous mettrons en contact avec le refuge:

Demande d’adoption

Sinon vous pouvez contacter directement le refuge de St Trond:

http://www.dierenasielsinttruiden.be/dieren-in-het-asiel/zoekertjes-honden

http://www.dierenasielsinttruiden.be/dieren-in-het-asiel/zoekertjes-honden