Kikko, Liloo, Kinoa et Romy

17 septembre:

Des nouvelles de Kikko et Romy…

« Après Liloo, c’est Romy qui a été attaquée…. tout ça parce que j’ai donné les reste du repas à Kinoa.  Et ils se sont encore disputés tous les trois. Comme j’ai vite compris que cela prenait une ampleur plus compliquée, je suis allée voir. Romy était attaquée par les deux autres. Liloo l’avait attrapé au dos et ne la lâchait plus et Kikko la mordillait aux cuisses. Heureusement que Liloo avait encore son harnais , c’est ce qui a permis de la récupérer plus facilement. Kikko a stoppé net quand nous sommes arrivés.Romy est bien amochée . Depuis, elle n’est presque plus en contact avec eux, du moins la journée. Sa blessure commence enfin à guérir. Cela s’était fort infecté. L’avantage, c’est que sur le dos, elle ne sait y chipoter et pas besoin de collerette. Elle se laisse soigner sans aucun souci même si elle a mal. Traitement antibiotique également…Elle a confiance en nous.

Elle est donc beaucoup dans la maison avec Kinoa…. Comme lui, il a tout de suite montré son désintérêt total pour elle,  cela se passe très bien. Je dois juste intervenir avec la voix si Kinoa est nerveux (parce que nous allons sortir par exemple… ) J’arrive après plusieurs essais à la sortir en laisse. Elle tirait moins car elle avait mal au début. Le fait de la sortir souvent fait qu’elle a très vite compris et a pris ses habitudes. Je sais la sortir avec Kinoa en même temps. Lui, il est lâché. Là aussi, Romy a quelques fois des réflexes pour le pincer… mais Kinoa l’évite très bien. 😃

Je dois surtout être vigilante au moment où nous sortons  et quand on rentre, Kinoa le sait, reste à distance et fonce dès que la barrière est ouverte…. . Sur le chemin si Kinoa se met à courir, elle fonce car là aussi, elle veut le pincer. Je l’arrête toujours je la stoppe à la voix. Ca va de mieux en mieux. …. Liloo et Kikko, en entendant se battent de « manière light ». (J’espère que cela restera comme ça !)

Joël a réparé encore une fois le portail pour ne plus qu’ils aient vue sur le chemin. Ca aide mais ils entendent toujours ou sentent la présence d’un chat, … ou autre chose… et c’est reparti dans leurs raleries et accrochages… (non, les chow chows ne sont pas toujours les chiens les plus cools…)

 
A l’intérieur, quand Kikko et Liloo rentrent. J’essaye de les mettre en contact. Si je sens que l’excitation commence, je les sépare. Là, Kinoa est d’office isolé car je le protège (là, je sais que c’est peine perdue… il se prendra les trois sur le dos…). La nuit, Romy est encore dans la même pièce qu’eux car j’espère malgré tout qu’ils arrivent à se côtoyer. Comme c’est plus calme, jusque là, rien de dramatique. Je me dis que les séparer tout le temps  risque d’envenimer les choses  s’ils ont l’occasion de se croiser.
Romy, depuis qu’elle vit de cette manière, est métamorphosée. Elle est extrèmement douce et calme. Je peux même la laisser sur la terrasse quand il fait beau . Elle réagit si quelqu’un passe mais en faisant des petits bruits… elle reste calme. C’est vraiment l’imitation des autres qui provoque le pétage de plomb….
Ca me rassure car je t’avoue que j’ai eu peur de devoir encore en arriver à une séparation…. S’il suffit de la séparer des autres pour que cela se passe bien, surtout que maintenant, elle vit très bien avec Kinoa qui  vit comme si elle n’existait pas. 
En plus, elle redevient physiquement magnifique car elle n’est plus pleine de bave des autres… Elle reste belle lorsqu’elle est brossée. Avant, elle faisait toujours minable…

Cela n’est pas simple que Kinoa se prenne la rage des autres et nous faisons en fonction, il est hors de question bien sûr de s’en séparer. Ce sera pareil avec Romy.

En fait, celle qui fout la merde, c’est vraiment Liloo….
Même si elle est effleurée à peine par un autre, elle râle d’office. Elle est très bien avec les humains mais c’est une peste avec les autres animaux…. Il n’y a que Kikko qui a toujours garder son statut supérieur à elle.
13. Kikko, le sage, beau, adorable, mon chienamoureux pour toujours
4. Kikko le King
Elle n’a jamais osé l’attaquer de manière violente.
Qui sait, peut-être n’aurais-je pas dû garder Liloo?
Mais comment prévoir? Comment ne pas se dire que ce n’est pas parce qu’il y a eu un dérapage au début que les choses ne vont pas évoluer positivement?
 
J’admire ces gens qui ont je ne sais combien de chiens et où tout semble super cool…. 
En tout cas, moi, c’est terminé… après, lorsque nous devrons les perdre, ce sera un, voir deux… vieux et calmes…😉 »
 
Suite deux semaines plus tard….
 
« Liloo était pour ainsi dire guérie quand nous sommes partis en we. 
 
Nous ne prenions plus de risques entre Liloo et Romy. Nous étions hyper vigilants, préférant les séparer si on ne pouvait être près d’elles. Sauf la nuit, car dans le calme, sans prétexte prévisible de bagarre, cela se passait bien.  Je ne voulais pas créer de séparations qui auraient pu envenimer les choses en créant éventuellement des jalousies.
Et la journée, Romy et Kinoa sont maintenant ensembles et s’entendent très bien. Kinoa étant calme et ne recherchant pas spécialement le contact avec Romy, l’ambiance en est devenue agréable.
Bon au début, il a bien fallu que Romy comprenne qu’il n’y avait pas besoin de vouloir le pincer s’il courait sur le chemin lors des sorties ou s’il est nerveux car veut jouer avec nous…. Ca a pris quelques jours mais nous y sommes arrivés. 
Et Romy est totalement transformée. Kinoa est tout content car, du coup, il est encore plus souvent avec moi et s’habitue aussi à sa présence. Il ne la craint pas. Elle ne tire plus en laisse, prend plaisir à la petite balade. C’est agréable, même pour moi…
 
Ce qui est compliqué, c’est de  donner du temps à chacun, étant donné qu’il faut les séparer. Et qu’ils ont tous besoin qu’on s’occupe d’euxe.
 
Baptiste (Le fils de la maison ndlr) restait à la maison pour veiller sur les chiens durant notre we à deux avec Joël.
Mais, malgré les recommandations, Romy  a fait les frais d’une nouvelle altercation. Liloo l’a attrapé à une patte et refusait de la lâcher. D’après les explications de Baptiste, Kikko aussi, comme à chaque fois qu’il y a de l’énervement s’en est mêlé mais lui, s’est vite calmé.
Baptiste avec l’aide d’un ami  a réussi à les séparer…. (peut-être que c’est sa présence qui a mis l’énervement auprès des chiens car un inconnu était là?) Romy était blessée et boitait. Nous revenions ce jour-là heureusement. Il a suffi de désinfecter. Elle s’est vite rétablie. Mais cela prouve qu’à tout instant, cela peut recommencer. J’en déduis que les femelles ne s’aiment pas…. La seule différence, c’est que Liloo est toujours avec son caractère pourri… et que Romy a gagné en sagesse. Elle ne réagit même plus au passage de l’Eurasier (un voisin ndlr) … qu’elle a pourtant bien l’occasion de voir soit par la fenêtre, soit en étant sur la terrasse (fermée quand même)… Elle fait des petits bruits pour montrer qu’elle veille, qu’elle est là.
Nous avons essayé de mettre Kinoa et Romy ensemble pour la nuit…. Romy ne s’y fait pas….et aboie non stop…. Après deux nuits, nous avons abandonné.
Donc, maintenant, Romy va au jardin quand les autres n’y sont pas. C’est toute une organisation. J’avoue que je redoute la mauvaise saison….  😉 »

Au dernières nouvelles, même la nuit il y a bagarre entre Liloo et Romy. Donc désormais séparation stricte. Avoir de nombreux chiens, c’est beaucoup de bonheur mais aussi beaucoup d’abnégation…

02 août:  » Cette semaine, priorité aux chiens : bain pour tout le monde, bon brossage, la totale. En plus, cet idiot de Kinoa est allé se rouler dans un caca de renard…. il en est fou….😡

Moi? je suis sage comme une image pieuse!
Leurs poils redeviennent vraiment beaux.  J’avais même changé de croquettes en prenant des hypoallergéniques mais malgré une longue transition, ils ne les digèrent pas bien…. Retour aux anciennes mais toujours avec les compléments alimentaires pour encore un moment…. Du jour au lendemain, digestion parfaite.
Heureusement, le complexe vitaminé que je leur donne fait des miracles. Leurs poils  reprennent de la vigueur.
C’était donc bien passager . J’ai même eu peur d’une invasion de puces (traités préventivement) et d’allergies mais je n’ai rien trouvé.
Ils ont eu en début de saison quelques tiques… malgré le Bravecto et les sprays à l’huiles essentielles. »

04 juillet:  Toutes les  vidéos où l’on voit Zia heureuse parmi la troupe, Zia en vacances, Zia dormant en confiance contre Muriel sont désormais à regarder comme de beaux souvenirs d’une brève adoption.

Zia n’est plus.

Ces dernières semaines Zia avait beaucoup maigri,  en tout plus de 6 kg.  Au début on trouve ça normal, on se dit que l’appétit est bon, que la chienne semble en forme, qu’elle marche plus, que  maigrir est normal. Puis on s’inquiète. Comme souvent, Muriel est allé consulter.  Souvent elle était revenue bredouille des rv véto, se sentant même stupide de s’être inquiétée pour rien. Pour rien…. un cœur aimant perçoit des choses que la science des vétérinaires peine à diagnostiquer.

Cette fois il semblait vraiment y avoir des symptômes urinaires. Zia refusait qu’on l’ausculte, et même qu’on la nettoie…

Malgré un cœur très  lointain la vétérinaire a tenté une légère sédation, pour pouvoir examiner l’appareil urinaire plus efficacement et sans sans faire souffrir la mémère.

Zia ne s’est pas réveillée.

Cœur fatigué, et probablement une tumeur….

De Zia il reste des photos du bonheur partagé avec toute cette merveilleuse famille qui la pleure aujourd’hui.

Merci à eux pour leur cœur plein d’un  authentique amour des chows, celui qui pour faire chavirer de s’arrête pas à l’âge,  à la santé  …. ou même à la couleur.

 

31 mai: « Zia tient le coup, à nouveau, elle n’a plus de souci majeur. Voici une toute petite vidéo d’elle où elle était en train de jouer dans l’herbe, jusqu’à l’arrivée de Romy et Kikko avec toute leur délicatesse…. ce n’est pas le truc de Zia 😉

Zia dérangée par les d’jeuns

Zia dérangée par les mouches

En tout cas, elle sait ce qu’elle veut…. Madame a ses propres exigences…. 😃

Pis moi aussi et y’a trop de mouches!

17 mai: La tendresse toujours au pays de Zia et de ses copains!

Le copain c’est moi, Samy le golden

Quelques photos pour faire provision de douceur:

15 avril:  C’est toujours un plaisir de recevoir des nouvelles détaillés de nos adoptés en Belgique, chez Muriel et Joël; on y trouve de quoi sourire et aussi de quoi se rassurer sur les comportements: non! tout n’est pas  forcément idyllique chez les autres, mais ils gèrent!

« Zia me semble bizarre…. Elle n’a aucun problème de santé. Je me suis encore retrouvée stupide chez la veto….

Son comportement reste interpellant pour moi mais rien de grave. Elle marche énormément depuis qu’il fait beau. c’est une bonne chose, elle est en pleine forme physique. 
Elle a perdu du poids (3 kgs) mais ça se voit (je pensais plus). Elle mange toujours aussi bien, sans souci. Donc, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Elle a une digestion normale. Comme elle bouge plus, cela semble normal qu’elle a maigrisse.
Elle passe son temps à faire le tour du jardin, à son aise…. fait des roulades dans l’herbe. Elle est physiquement très bien. C’est même une joie de la voir ainsi.
Mais neurologiquement, son comportement reste interpellant…. Quand elle est dehors, elle peut pleurer pour rentrer…. Elle rentre, mais elle ressort aussitôt par la chambre de Baptiste (elle doit descendre des escaliers, ce qu’elle fait maintenant sans souci…) et recommence à pleurer pour rentrer à nouveau…. Ça peut durer longtemps si on la laisse faire. Elle aboie aussi par moment (chose qu’elle ne faisait jamais) sans raison, même toute seule, dans le jardin toujours, jamais dans la maison.D’ailleurs, cela nous a enfin permis d’entendre son aboiement… Elle a le même que Guiness, la basset hound de ma belle-sœur.
Avec Joël, elle peut COURIR vers lui toute contente et arrivée à sa hauteur (comme si elle ne l’avait pas reconnu avant), elle change d’attitude et fuit, alors qu’il n’a rien fait, aucun geste…. Elle refuse obstinément de l’écouter. Le soir, je dois aller la chercher pour la rentrer dans la maison où alors, c’est moi qui la sort sur le chemin. Là aussi, elle pleurniche mais ne me fuit pas. Elle m’écoute mais fait sa têtue si elle n’a pas envie d’avancer, assez ennuyant quand c’est la dernière sortie du soir. Etant donné que je n’ai pas la force et que cela me fait assez mal de la tirer, maintenant, je prévois toujours la laisse lasso pour l’utiliser au cas où…. Grâce à elle, je ne dois pas insister, même si c’est flagrant qu’elle préférerait n’en faire qu’à sa tête.
En fait, elle retrouve une énergie physique géniale mais dans sa tête, elle n’est pas tout juste…. 
Maintenant, il fait beau, oui… mais nous avons eu en mars un épisode neigeux et nettement plus frais. Elle se couchait dehors, ne voulant pas rentrer et restait sous la neige qui tombait sur elle…. J’ai dû l’obliger à revenir à l’intérieur, surtout que je m’inquiétais vraiment pour elle à ce moment-là, je ne voulais pas la laisser dans le froid.
Baptiste a mis un casier de bière devant sa porte pour empêcher Zia de passer … car parfois, il n’est pas présent dans sa chambre et elle pourrait y rester enfermée. Elle grimpe dessus pour atteindre la poignée. Il a alors augmenter la hauteur en plaçant un tabouret dessus…. Elle le grimpe aussi. C’est incroyable de voir ce qu’elle est capable de faire physiquement.
Avec moi, elle reste pareille. Je suis sa référence, sa stabilité. Dès que je suis là, elle est près de moi (enfin lorsqu’elle ne fait pas le tour du jardin en boucle). 
Elle a malgré tout besoin de récupérer son énergie…. Quand elle dort, c’est très profondément…. Elle n’entend plus rien et ronfle…. 
En fait, je pense qu’elle va très bien (examen véto qui le confirme – tout fonctionne et elle n’a aucune pathologie) mais qu’elle a quelques petites touquettes peut-être dû à la vieillesse….
Pour les autres, tout va très très bien. Nous n’avons jamais su ce qui était arrivé à Kikko. Je pense qu’il a du faire une réaction (à une pincette de Romy…. elle a l’art de mordre les pattes arrières lorsqu’ils jouent) ou hot spot et qu’à force de se mordiller, cela s’est répandu très fort. C’était plus impressionnant qu’autre chose. Au départ, cela partait d’une étendue d’une pièce de 2€…. mais il se mordillait tellement….
Bon, il a encore réussit à nous bousiller la collerette mais il l’a gardée assez longtemps pour que cela guérisse et que cela ne le démange plus. Ses poils repoussent bien. 
Zia, Romy et Kinoa sont aussi en pleine forme, tout va très bien. Ils muent tous….. Les oiseaux ont le choix des couleurs pour garnir leur nid…. Des quantités, quantités de poils …. Mais qu’est-ce qu’ils sont beaux après un bon brossage.
On jongle toujours entre Kinoa et Liloo…. Sinon, le pauvre se prend les 3 autres sur le dos…. Donc, obligé de séparer en en mettant un dans l’enclos pour protéger Kinoa.
Et quand il est avec Kikko et Romy, si on ne se mêle de rien, tout va bien. Mais il faut les ignorer et éviter d’aller dans la direction de Kinoa…. Sinon, Kikko commence…. et Romy suit….
Alors que sans nous, ils jouent ou peuvent se coucher l’un près de l’autre sans souci.
C’est frustrant de ne pas pouvoir le caresser quand les autres sont là, lui qui en plus, recherche toujours le contact avec nous. Mais il a appris à se méfier des autres. »

29 mars:  Confinement en Belgique:

« Côté toutous, tout va très bien. Kikko n’a plus rien du tout. Il est complètement guéri. Depuis le début du confinement, il fait enfin beau. C’est bien plus simple pour eux car ils savent facilement sortir.
Zia recommence à apprécier s’étendre au soleil… qui reste frais mais ça fait du bien…
Quand nous laissons la porte ouverte, elle s’installe sur la terrasse et passe des heures à observer le peu de passage devant la maison… Sinon, elle est à l’intérieur avec nous ou dans le jardin avec les autres. 
 
Ils sont ravis car nous passons aussi plus de temps au jardin. 
Voilà, on s’adapte.. »

08 mars: De chouettes et longues nouvelles de nos amis belges, que nous rapportons in-extenso  comme témoignage de ce qu’est l’adoption, avec ses bons moments, ses difficultés, la cohabitation entre les chiens, leur comportement avec les autres animaux. Les aimer, c’est faire avec….

« Zia a fêté son premier anniversaire à la maison. Elle va toujours aussi bien. Parfois, des moments où elle semble plus fatiguée mais cela ne dure jamais. Elle n’est jamais très loin de moi.
Le matin ,elle ne sort pas en même temps que les autres car elle aime sa liberté. Et pour les autres, nous sommes obligés de fermer la barrière. Du coup, c’est devenu un rituel… Dès qu’ils sont dehors, elle en profite pour faire le tour de leur gamelle (même si elle n’a pas tout mangé dans la sienne et que c’est la même nourriture…). Ensuite, elle part à son aise quand le reste de la bande est rentré, et elle revient toute seule lorsqu’elle en a envie.
Kikko a attrapé je ne sais pas trop quoi. Au départ, nous pensions à un hot-spot (niveau entre jambe… mal placé) mais c’est étonnant car il n’en a jamais eu. J’ai pensé que c’était psychologique car c’était quelques jours après le séjour de Samy à la maison…. Nous l’avons dégagé, soigné et été obligé de lui mettre un collier lune pour qu’il arrête d’aller chipoter….  Mais à force de jeux avec Romy, il a été détruit… et il a recommencé à se mordiller…. (c’est le 4 ième collier lune qu’ils me détruisent…)
Cela a pris une vilaine tournure durant le we. Lundi, Joël allait chez la véto avec lui (moi, je ne pourrais pas le tenir). C’était laid, …. il a été très rasé et est sous traitement antibiotique pour 20 jours et anti-inflammatoire pour 10 jours, collerette classique pour 10 jours également (il déprime… mais pas le choix, dès que nous lui retirons pour manger par exemple… il recommence à se mordiller).
Kikko désespéré… Mais pourquoi m’obliger à porter cette horreur?
Quand il acceptera de se laisser toucher (ce qui n’est pas gagné), nous pourrons passer à un traitement local. Son museau et sa lèvre sont aussi légèrement touchés à cause du contact. La véto ne sait pas dire non plus l’origine. Nous avons pensé à des chenilles processionnaires…. mais je n’ai pas connaissance de cas dans la région (et puis, c’est un peu tôt?) et il est le seul a avoir été touché. De plus, nous n’avons rien trouvé. Un hot-spot qui a macéré dans l’humidité vu le merveilleux temps que nous avons? Peut-être vu qu’en plus, je ne sais pas les sécher à fond. Un contact avec un produit corrosif? Où alors, une légère morsure entre eux qui se serait infecté car parfois, ils jouent plus violemment…. Bref,  mystère… S’il ne guérissait pas, des analyses auraient suivis mais ce ne sera pas nécessaire.
Aujourd’hui, il va nettement mieux. Il est totalement dégonflé (c’était bien dû à ses mordillements) et à part une belle croûte, c’est en bonne voie de guérison.
Monsieur en profite pour se faire chouchouter, nous griffer les jambes à force de nous foncer dedans avec sa collerette, se couche dans le fauteuil …. et se fait prier pour en redescendre…. et nous, on désinfecte son passage… Sait-on jamais….
Il a deux portions supplémentaires de Kiri pour ses médicaments et il en est ravi.
J’ai mis un coussin en plein milieu de la pièce afin qu’il puisse se coucher sans se cogner avec la collerette car il avait du mal sur le sol dur. Et depuis hier, ce n’est plus utile. Il s’est habitué et bouge bien mieux.
Liloo: cela devenait vraiment archi difficile car elle est hyper réactive aux autres chiens (Kinoa et les extérieurs). Maintenant, lorsque Kinoa est sorti, je me mets devant la porte vitrée et je reste là en lui demandant de rester calme (sinon, c’est un fauve qui gratte et mort la porte). Elle a eu du mal mais respectait ma demande tout en pleurnichant ou grognant dès qu’elle l’entendait…. Il me suffit de lui dire stop en faisant un geste apaisant et elle arrête… Comme je la félicite plus que ce qu’il le faut après, elle commence tout doucement à s’y faire. Je fais pareil quand je sais anticiper le passage d’un autre chien devant chez nous. 
Par contre, si je ne m’en mêle pas, elle reste très réactive… et en ce qui concerne les chats et les renards… c’est peine perdue, de jour comme de nuit, elle devient nerveuse, pleurnicheuse, grogneuse… rien n’y fait. Elle a même plusieurs fois uriné dans la maison la nuit. Et je ne sais pas pourquoi, il y a un renard fou qui vient faire sa sérénade toutes les nuits devant la maison…. ce qui n’arrange rien à la réaction de Liloo. 
Romy qui l’imite beaucoup apprend en même temps mais ne se gène pas non plus pour lui faire comprendre qu’elle est énervante.
Nous avons eu beaucoup de neige et j’ai emmené Klara découvrir le paysage autour de la maison. Nous avons fait une balade d’une heure. Je n’avais emmené que Kinoa car il n’y a pas besoin de le tenir et il a l’énergie pour se défouler et revenir dès qu’on l’appelle. Ça a été un chouette moment avec lui. Il s’est éclaté comme un fou.« 

 

Ch’uis un pauv’ golden perdu dans la tourmente

 

15 février:  Quoi de plus chaleureux qu’un dimanche de février bien douillet, entre jeux de société et siestes au coin du feu?

Liloo, Kikko, Zia, Romy et leurs copains goldens nous font partager leur intimité hivernale:

 

10 janvier 2020: Zia nous fait partager ses vacances  en Bretagne, avec sa copine Guiness et avec un réveillon improvisé sur la plage; ce n’est pas souvent qu’il fait si doux la nuit de Noël:

 

Mais c’est en Belgique, auprès de ses chowpains et de ses humains que Zia a fêté le passage à l’année 2020, qu’elle souhaite placée sous le signe de moins d’abandons pour tous les loulous:

 

09 décembre: La famille de Muriel et Joël s’est agrandie « par alliance »: Samy, un jeune golden rescapé de maltraitance, Samy…..

 

….qui partage désormais la vie de leur fils aîné et donc, forcément il a intégré la tribu chow chow/golden: Liloo, Kikko, Romy, Zia et Kinoa. Muriel nous parle d’eux:

« Liloo est un amour mais une véritable peste, un monstre qui attaquerait sans raison un chien qui passe simplement devant la maison…. Elle est folle avec les chats, avec les rongeurs dans le jardin, elle grogne et pleure sans cesse si elle entend un renard de la nuit…. elle attend toujours la faille et fonce pour attaquer Kinoa qui devient alors la cible des trois. Sans elle, c’est archi calme, l’entente est parfaite. 
Ce n’est rien, on assume et il est parfaitement possible de prévenir, mais cela reste du sport… Nous l’aimons de toutes façons. C’est notre grosse Liloo boulette…. Chacun son caractère….
Lilou-boulette
Kikko est impressionnant par son physique de grand chien noir.  Il nous adore, le montre sans cesse, c’est le plus amitieux, recherche le câlin, les contacts, je pense que c’est le chien le plus exceptionnel que nous ayons eu. Il y a vraiment quelque chose en plus, un lien particulier.
Kokko et Romy
Romy  avec nous, elle est exceptionnelle et s’entend bien avec les autres… Cependant, elle peut être méfiante avec l’inconnu mais, une fois qu’elle a compris qu’il n’y avait pas de risque, elle se conduit normalement. C’est une très chouette chienne mais qui n’a pas peur de remettre les autres a leur place. Il y a bien quelques mini prise de becs mais ce n’est jamais impressionnant, plus de grognements qu’autre chose.  Je suis soulagée que cela se passe ainsi.
Et Zia, … ha, Zia, elle est tout le contraire, elle est paniquée si les autres montrent de l’excitation. Elle s’éloigne et il est clair qu’elle n’a aucune mauvaise réaction et qu’elle n’en a probablement jamais eu. Ce qui n’empêche pas de la protéger en cas de situation qui pourrait être difficile à vivre pour elle (beaucoup d’agitations, vigilance vis à vis des douleurs qu’elle pourrait avoir, …). Mais depuis qu’elle est là, elle marque clairement ses positions, elle a bien révélé son côté chow chow… Il n’y a que moi qui compte…. Joël peut danser sur sa tête, elle ne lui obéit pas du tout et montre clairement sa déception quand elle est obligée d’avoir affaire à lui…. Elle préférerait rester dehors sous la pluie que de rentrer avec lui…. alors qu’elle déteste être dehors sauf si j’y suis. Et elle se fiche pas mal des autres. Elle les accepte mais c’est tout.
Elle a besoin d’un contact permanent avec moi. Elle pleure toujours lorsque je m’éloigne. Gratte à la porte ou essaye de s’engouffrer si quelqu’un passe lorsque je la laisse sécher un peu dans l’entrée… Elle n’y reste qu’une dizaine de minutes maxi car je sais que c’est difficile pour elle…Elle a juste appris à se faire une raison la nuit mais elle est privilégiée… Elle a le salon pour elle toute seule. 🙂
Merci de l’avoir mise sur ma route.
Et puis, il y a notre Kinoa que nous ne voulons pas mettre sur le côté. Nous jonglons pour qu’il puisse être avec nous autant que les autres. Il a beaucoup changé, il s’est assagi aussi. Il est d’un caractère devenu parfait. Tout ce qu’il veut, c’est nous faire plaisir… il est constamment dans les pieds… fonce et ne sait pas s’arrêter lorsqu’on l’appelle…. se couche sur le dos lorsqu’on veut lui essuyer les pattes…. mais bouge sans arrêt car il veut faire plaisir mais ne sait pas comment se mettre… 😉
Il est aussi délicat qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine…. 😊
Son plaisir à lui est de nous regarder dans les yeux et être caressé… et c’est le plus heureux des chiens. « 

10 novembre : Deux ans de bonheur dans l’aventure Chôc pour Muriel et sa famille, entourée de chiens et résumé dans une très jolie vidéo 🙂

Deux ans avec Chôc

22 septembre: Des nouvelles de Liloo, qui grossit, grossit, grossit!

Elle fait désormais 38 kg, ce qui inquiète sa famille car Liloo ne mange pas énormément; le fonctionnement de la thyroïde va être contrôlé…

Des nouvelles aussi de Kikko, toujours aussi merveilleusement gentil et enjôleur, toujours très présent lors de la préparation des repas…

Et de Zia, superbe, marchant de mieux en mieux, y compris pour monter les escaliers. Bientôt 11 ans et rajeunie!

10 août: Et oui! Zia était ENCORE en vacances! dans le sud ouest de la France cette fois; notre mémère n’a jamais tant dû voyager!

Qu’en dit muriel? « Partir en vacances sans Zià,  c’est impossible. Elle est constamment avec moi et pleure si j’ai disparu. Et puis, pour être franche, je n’avais pas non plus envie de la laisser.

Romy, je voulais lui faire découvrir d’autres choses. Mais vu la chaleur (et encore… nous n’étions pas dans les zones les plus chaudes…)… elles sont de toutes façons restées essentiellement au gîte. 
Zia a été plus que chouchoutée et surveillée et en fait, je la soupçonne d’aimer les vadrouilles 🙂
Elle va très bien, juste ses ergots qui poussent à une vitesse VV-prime… Elle en a eu un qui l’a irritée car trop proche de sa peau. Nous avons coupé millimètre par millimètre car impossible de voir la limite (même la véto l’avait blessée) et un peu de désinfectant à sa petite plaie. Ça a guéri tout de suite.
J’étais heureuse de rentrer retrouver nos loulous. Ça m’a semblé long… »
A moi aussi!

6 juillet: Zia est partie en vacances en Ardèche et nous envoie  des nouvelles et quelques photos de son séjour:

« Le temps est idéal pour. Il fait beau mais pas trop chaud sauf si on descend dans la vallée.  Du coup nous restons beaucoup sur les hauteurs. C’est beau!

Il y a des escaliers,  papa Joël me porte toujours et je déteste ça. 
Je comprend très vite et je me mets à  à courir pour l’éviter… 
J’ adore profiter  du calme de ce paysage bucolique et je raffole des promenades le matin et le soir quand il fait vraiment frais.

La journée, je me trouve un coin d’ombre, je dors, je me roule tout comme à la maison.
À part l’épreuve escalier, je ne suis pas perturbée du tout. « 
dav

30 juin : « voici les photos des premières petites vacances de Zia en Baie de Somme. Canicule pendant 2 jours et 1 jour frais et même pluvieux… pas mal pour terminer. 

Super, Zia a apprécié. Toujours à l’affût pour que ce soit le plus confortable pour elle. Elle n’a pas toujours suivi car il faisait parfois vraiment trop chaud.
Elle restait alors avec sa copine Guyness bien au frais dans le gîte.

Notre énorme complicité a amusé toute la bande car Zia est constamment perdue en mon absence….
Moi aussi, en fait…. 😉

Je ne comprends pas pourquoi les vieux chiens ont moins de succès que les plus jeunes. Zia est vraiment la toutoune parfaite. Une belle grosse boule d’amour énorme, gentille, calme et plus que sympa avec absolument tout le monde. Personne ne reste indifférent à son contact.
J’ai une grosse pensée pour son ancienne maîtresse, Zia a vraiment reçu beaucoup d’amour avec elle. »

03 juin : Toute la petite troupe de Muriel et Joël se porte à merveille et ils nous en font profiter via quelques photos!!!

16 mai : Une petite galerie pour Zia, Liloo, Kikko et Romy 🙂

02 mai : Aujourd’hui toute la troupe a décidé de poser avec môôôôman, pour son plus grand bonheur. Et le nôtre aussi 🙂

26 avril : C’est au tour de Kikko, Liloo, Kinoa, Romy et Zia de nous donner des nouvelles, et le moins que l’on puisse dire, c’est que toute la troupe profite bien du soleil 🙂

Avec en prime deux vidéos :

Zia et Romy

Liloo, Kikko et Romy

08 avril : Muriel ne se lasse pas de photographier  « sa » Zia, « sa » mémère qu’elle voulait tant…

07 avril:  Zia: « Jamais sans ma mère! »

Ne me quitte pas

Balade Zia

01 avril : Muriel: « Zia est toujours aussi parfaite, géniale, gentille, belle, capricieuse pour manger, câline, calme, collante (mais ça me fait plaisir)…. Elle fait des progrès pour l’extérieur. Elle n’apprécie toujours pas aller trop longtemps au jardin sans nous, même … sans moi…. et le fait bien comprendre. Elle préfère aller sur la rue faire son mini tour.

Mais là, j’ai laissé la porte ouverte car il fait beau et elle est dehors sur la terrasse à profiter du soleil…. Elle n’est pas très loin mais au moins, elle prend l’air de sa propre initiative (miracle)
Sinon, à l’intérieur, elle est où je suis…. sauf si je suis en action… là, elle se couchera dans un coin mais si je suis assise, elle est d’office à mes pieds…. A table, elle vient en dessous de mes jambes…. et je mange éloignée afin qu’elle ait assez de place… 😉 . Au salon, elle se couche sur mes pieds…. je me bouge que s’il le faut afin de ne pas la déranger…. 😊
Et si je suis couchée,  il suffit que je mette ma main sur elle et elle est bien (… et moi aussi).  Elle est apaisante…. On s’entend vraiment bien toutes les deux. »

 

Muriel est vraiment au comble du bonheur avec « sa » Zia. Et cela fait doublement plaisir.

  • Plaisir car on est toujours heureux de former un couple en harmonie
  • Plaisir aussi car Zia a 10;  et si, paradoxe, tous les humains refusent le vieillissent et se considèrent comme en pleine forme alors que les dizaines s’accumulent dangereusement, les même, jugent d’un ton pincé qu’un chow est « trop vieux » pour eux lorsqu’on leur propose un chien de 6-8 ans.. . Alors  oui, Zia, Cannelle, Noisette, Sidney, Velours, Vidocq, vous êtes arrivés « vieux » à l’asso, mais des personnes existent,  suffisamment généreuses pour avoir décidé de vous aimer sans regarder votre date de naissance.

Merci à elles de nous donner chaud au cœur.

 

26 mars : « Zià va TRÈS bien. Elle est heureuse et nous le montre. Elle est super expressive, elle fait des gémissements quand elle veut sortir, quand on a dépassé l’heure du repas ou qu’elle a faim….(mais elle est difficile pour manger… je varie, un jour, elle mangera, après non, …) Elle vient tout doucement dire bonjour en faisant ses petits bruits, on dirait qu’elle sourit. Elle est toujours scotchée à moi. En même temps, je suis quasi toujours là…. Elle est comique car quand nous sommes à table, elle vient se coucher juste en dessous de mes jambes. Au salon, elle met sa tête sur mes pieds (comme pour l’instant)….

Elle n’aime pas trop les soins (sauf les pattes car cela doit lui faire du bien et je fais en même temps un massage avec la crème, ça elle adore…. mais les yeux, un peu moins et les oreilles pas du tout…). Elle comprend tout de suite quand je vais le faire… elle va se cacher… alors, je prépare tout et puis, il faut que j’aille la chercher, la tirer doucement… elle me suit mais vraiment par obligation. Elle se laisse faire malgré tout (juste un léger retroussement de babine pendant les soins de l’oreille) ….je reste très douce, lui parle, la félicite … pas question ensuite de faire l’impasse sur la friandise après 😊
J’attends que son état général soit mieux pour la laver.  Elle adore maintenant qu’on la brosse, ça lui fait beaucoup de bien et on enlève encore toujours des quantités de poils morts.
Avec les autres, vraiment aucun souci. Kikko est assez proche d’elle, Romy aussi.Ils aiment bien se coucher près d’elle. Liloo, la râleuse, s’isole mais a compris qu’elle ne lui ferait pas de l’ombre. 
Au jardin, c’est Zia qui s’isole, elle aime sa tranquillité et n’a pas envie de les suivre dans les jeux. Elle n’est toujours pas attirée par le jardin sauf si on y est. Mais parfois, je la mets quand même, surtout quand il y a un rayon de soleil et je l’ai surprise à avoir l’air d’aimer la chaleur sur elle…. (photos prises par la fenêtre). »

 

15 mars : Toute la famille  canine de Muriel et Joël au grand complet (dorénavant les nouvelles de Zia, -ex Nixia- figureront aussi sur cette page):

Kikko qui fait du cocooning

Liloo qui a besoin d’un brushing (il faut dire qu’entre le vent dehors et la pluie et le pulseur en rentrant….) :

Kikko et liloo :

Romy, la petite dernière :

Suis l’ rouquin d’la famille !

Kinoa, le vétéran :

C’est pas une erreur : Je suis chow chow policier : là, je suis déguisé en golden ..

 

11 janvier 2019:   St Malo, sa geôle, ses remparts ..

Jo, Liloo et Kikko, enfermés à St Malo
« Nous, pour terminer 2018 et commencer 2019, nous sommes partis avec de la famille quelques jours en Bretagne, en Côtes d’Armor. 
Cela nous a fait le plus grand bien, surtout aux chows chows.
Voici donc quelques photos de ces quelques jours. Kikko et Liloo se joignent à nous pour souhaiter tout le bonheur pour 2019, plein de chows heureux et moins de tristesse.
Belle année aussi à tous les bénévoles, les familles d’accueil, les covoitureurs, les parrains et marraines, les donateurs, toutes les personnes qui se démènent pour que Chow au Cœur existe et fonctionne ainsi que bien sûr les familles qui adoptent nos protégés.
Longue vie à Chow au 💖
 Muriel et toute la famille. »

 

13 novembre:

qui c’est qui a les clefs de contact ?

15 octobre: Kikko et Liloo

« Liloo (cliquez pour aller sur sa page, y a plein de nouvelles photos) est pleine de foin car elle a du sentir un rongeur… Elle a usé toutes les idées pour pouvoir se faufiler, jusqu’à vouloir passer en dessous du barbecue…
Nous avons du tout barricader… Nous n’étions pas chez nous en plus… 🙂 »

15 aout:

« Voici des news de Kikko et Liloo qui reviennent de vacances.

En parfait juilletistes, Kikko et Liloo viennent enfin raconter leur séjour dans le sud.
Tout d’abord, passage dans l’Aude, dans un petit gîte en plein centre d’un petit village du Lauragais.
Il a fait chaud mais les promenades dans les bois et surtout à la rivière permettaient de se rafraîchir.
Et puis, c’était sympa car juste devant notre gîte se trouvait une petite place verte avec une plaine de jeux.
Les chows ont très vite été repérés et vite admirés.

Au début, Kikko faisait sa grosse voix mais au fil des jours, il reconnaissait les enfants et les accueillait avec beaucoup de joie.
Quand à Liloo, fidèle à elle même, elle dansait de joie dès que quelqu’un passait……

Nous avons même fait la fête avec les voisins français lors du match Belgique-France… Mais nous avouons qu’au fond de nous… les belges ont mieux jouer  😉  … Na!!!

Ensuite, nous sommes repassés par le Gard où nous avons passé une semaine dans une très jolie maison dans un magnifique village situé tout près du Pont du Gard.
Là, nous sommes devenus adeptes des balades très matinales, en soirée et même nocturnes car franchement, nous avons eu très chaud!

Nous sommes souvent allés nous baigner. Liloo adorait, mais vraiment!!
Kikko, par contre, c’était vraiment parce qu’il fallait… et pour faire plaisir…mais bon, ça rafraichissait, il faut bien le reconnaître.

Franchement, de chouettes vacances mais nous étions heureux de revenir en Belgique pour retrouver Kinoa et Iroko. »

26 juillet:

 

 

« Les deux à la rivière… Liloo qui adore l’eau et Kikko que nous devons obliger à se mouiller pour le rafraîchir… »

« Liloo qui apprécie la fraîcheur de la douche. »

16 juillet: des photos sur la page de Liloo, cliquez ici

04  juin:

« Voici quelques photos des stars.

Pas de long discours, tout va très bien. Ils ont dit adieu à leur copain Baloo hier (2 juin) car il a rejoint sa famille adoptive.
Iroko est toujours chez nous.

Juste des photos que je trouvais belles dans le soleil.  🙂 « 

 

Bien sûr, n’oubliez pas de cliquer ici pour aller voir Liloo, et ici pour Iroko

24 avril: Kikko et Liloo au tapis !

Et bien sûr, n’oubliez pas d’aller faire un tour chez Iroko, Liloo

15 avril 2018: Kikko et Liloo accueillent Iroko (cliquez pour aller leurs pages)

T’en penses quoi du nouveau, l’a l’air sympa ?
Lui, le tout noir, avec un truc sur la tête, c’est Hypolite
Ça chauffe les premiers rayons de soleil…

22 mars: Beau week end en Champagne avec Liloo

14 février:

« voici des nouvelles et des photos 😉
Liloo est toujours aussi adorable et à part sa panique lorsqu’il y a une contrainte, notamment chez le vétérinaire, … elle est vraiment super. Mais elle a dû vivre un truc qui l’a traumatisée…A part ça, elle est géniale avec tout le monde, les enfants, les autres chiens (à part Yoshi qu’elle a du mal aussi à supporter…), … elle est très démonstratrice et douce en même temps. Elle se métamorphose, elle est magnifique et attrape un magnifique pelage. Toujours un peu trop rondouillette, toujours trop gourmande (elle a pris 6kgs…, il faut vraiment la surveiller), un rien têtue et quand elle veut quelque chose, elle n’en fait qu’à sa tête…
Elle n’a aucun rappel mais ce n’est pas non plus une fugueuse, juste qu’elle fait ce qu’elle veut…  De toutes façons, j’ai un truc pour la récupérer quand Mademoiselle fait la sourde oreille, j’ouvre la voiture et elle s’y précipite! Je n’ai jamais vu un chien aimer autant la voiture.
Kikko et elle sont toujours aussi inséparables.
Et Kikko, je ne cesse de le dire mais j’ai difficile à lui trouver des défauts. Il est intelligent, très amitieux, très présent, toujours très doux et en même temps, montre très bien quand il a besoin de se dépenser. Il aime tout le monde tout en restant un peu à distance des inconnus. Il en a toujours après moi, ne me quitte pour ainsi dire pas. 
Il est un peu comme Liloo dehors mais moins borné. Lui revient plus rapidement.
Il a perdu beaucoup de poils lors de sa première mue. Il a perdu sa belle crinière. J’espère qu’elle reviendra. Il est en pleine forme.
Il s’entend très bien avec Kinoa. Ils ont de grandes parties de jeux dehors. Ils sont toujours l’un avec l’autre en ballade.  A l’intérieur, Kinoa veut sa tranquillité et Kikko le laisse. Parfois, Kikko est un peu entreprenant mais cela ne dure jamais longtemps. 
Si les autres aboient pour un truc, lui, il analyse et ne se manifestera que s’il juge que cela en vaut la peine….
Il est marrant, il a toujours l’air de se dire « Mais qu’est-ce qu’ils ont encore… »
Il ne passe absolument pas inaperçu. Tout le monde le trouve magnifique. »

 

Pour voir les commentaires, passez la souris sur les images. Pour faire défiler la galerie, cliquez sur une photo.

22 janvier 2018:

Liloo et Kikko, ainsi que toute la famille souhaitent une excellente année 2018 et une excellente année à tous les chow chows et leur famille et beaucoup de chows heureux pour 2018 💞

N’oublions pas la page de Liloo

09 décembre: Kikko, en noir et blanc !

 

Et Kinoa, le bon copain !

« Et voici Yoshi, elle avait perdu beaucoup de poids suite à l’arrivée des 2 autres… En plus, il a fallu la raser sur le flan pour la soigner correctement après une belle morsure de Liloo… et elle a mué beaucoup… Elle a nettement moins de poils qu’avant… Elle remange très bien mais grossis doucement… vivement qu’elle récupère son pelage… »

13 novembre:

« Mais il faut dire que  Kikko est adorable avec tout le monde. C’est un grand joueur qui adore sa bande de copains.
Il est devenu très proche de Kinoa, le golden (autre garçon de la famille canine). Quand je pense que les débuts étaient si compliqués.
Pas question de passer une seule demi-journée sans une bonne partie de course-poursuite au jardin.
 
Et si Kinoa est dehors sans lui, il pleure jusqu’à ce qu’on lui ouvre la porte.
 
Il a bien compris que nous sommes sa nouvelle famille et tout les jours, il nous montre plus de complicité. Il est très attentif à tous. Il veille constamment sur nous et la maison : les voleurs auront du fil à retordre avec lui.
Il est doux, très calme mais peut aussi devenir une boule de nerf lors des jeux. Il « parle » dès qu’il entend que nous bougeons à l’étage.
 
Il apprécie de plus en plus se faire coiffer, surtout avec moi. Quand Joël le fait, je ne dois pas être dans les parages sinon dès qu’il m’entend parler ou qu’il me voit, c’est fini, il se lève et vient près de moi.
 
Il analyse tout. Quand un autre aboie pour une bêtise, il vient sagement voir et juger lui-même si c’est important.
 
Notre Yoshi se remet de leur arrivée. Elle a été un peu chamboulée. Elle maigrissait… Il faut dire que Liloo lui a très vite montré que c’est elle qui décide (morsures, soins véto, antibiotiques, anti douleurs, une partie de ses poils rasés…)
Maintenant, même si au jardin, ce ne sont toujours pas les meilleurs copines, elles se supportent très bien dans la maison. Et Yoshi se console avec les garçons qui adorent jouer avec elle.
 
Elle remange et regrossit. Ouf!
 
Bref, tout va très bien! 🙂 »
Et la galerie de photos, mais n’oubliez pas d’aller faire un tour chez Liloo :

 

3 novembre:

Muriel: « Nous ne regrettons vraiment pas notre décision pour Kikko. Elle a été dure à prendre mais elle était là depuis le début…
La raison et le cœur se sont affrontés… Le cœur a gagné mais la raison est rassurée car c’était la meilleure décision !😉
 
Hier, nous avons été marché, une belle dizaine de kms, avec les 4 chiens. Super!! Je pense vraiment que Kikko aurait pu être lâché mais je préfère essayer la prochaine fois en l’emmenant seul ou avec Kinoa (qui a un excellent rappel) afin d’être certaine qu’il n’ait pas de tentations inutiles…
Liloo par contre… c’est moins sûr. Elle aurait bien voulu aller fouiner à droite et à gauche et si elle n’avait pas été attachée, je doute qu’elle serait revenue. Et Yoshi, s’il n’y a aucune tentation… elle reste autours de nous, mais pas avec la présence des autres.
 
Les chiens ont adoré sauf Liloo qui a eu plus de mal à la fin ; 3 fois, elle s’est écroulée et ne voulait plus avancer… Kikko par contre, était plus qu’heureux. 
 
Très chouette moment avec les 4 toutous! »

 

« le kiri arrive ! »

« Promenade en Ardennes »

« Liloo n’en peut plus »

« J’y suis, j’y reste, je ne bougerai plus d’ici… »

 

Kikko nous a été confié le 24 septembre, il n’avait pas 11 mois.

On imagine sans peine ce qui pousse à se séparer d’un animal quelques mois après son acquisition, inutile d’en faire un sujet, et plutôt que de gloser sur l’impulsivité de l’achat -ce qui ne servirait à rien-, nous préférons relater le cheminement réfléchi qui mène à l’adoption: un coup de cœur, des interrogations, des coups de stress, de potentiels adoptants, une valse hésitation, des bagarres, une morsure, le pour et le contre, gardera, gardera pas…. nous espérons que le récit, presque au jour le jour de l’arrivée de Kikko dans sa nouvelle famille aidera ceux qui le liront dans l’adoption de leur propre protégé.

 

L’histoire se passe chez Muriel et Joël, tous nouveaux adoptants de Liloo, arrivée chez eux la semaine précédente:

« Allo, Muriel? Vous n’accueilleriez pas au pied levé un chow chow qui vient d’être laissé chez Danièle et Jean? Ils ne pouvaient pas le laisser à la rue mais leurs nombreux chiens les empêchent tout à fait de le garder. Il est tout jeune, aucun problème de santé, sympa, vous ne le garderez pas longtemps ».

Et voilà Kikko sur la route du Luxembourg…..

C’est rural par là, jamais rencontré des bêtes pareilles à Liège….
Alors toi t’es Liloo? hey! tu sais que t’as d’beaux yeux?!

25 septembre: Rapport de Muriel «  Kikko est craintif envers les hommes. (Il n’y en avait pas dans son entourage immédiat, ndlr) Je n’ai aucun soucis avec lui, Soline non plus (il est juste un peu méfiant) et avec Azélie, il reste aussi à distance mais ne la craint pas.

Par contre, il a peur de Joël et de mes fils.  Joël essaye de gagner sa confiance et a réussi à lui donner une friandise ce matin. 

Ce n’est pas de l’agressivité mais vraiment de la peur. Il a quand même grogné sur mes fils qui passaient à côté de lui mais sans plus.
Il n’y a qu’avec moi, qu’il se sent plus à l’aise, même si cela reste encore timide.
La nuit s’est bien passée. Mais il sait ouvrir les portes 🙂 Il voulait absolument dormir à côté de la porte d’entrée. Je l’avais installé dans la pièce qui mêne à l’étage (comme pour Liloo au début) afin qu’il ne soit pas trop loin de nous. 
Liloo a dormi dans le living car elle, elle est vraiment habituée à tout.
Mais il a réussi à ouvrir la porte et s’est installé juste devant la porte d’entrée..  Cela n’est pas dérangeant, on le laissera faire la nuit prochaine.
Il a eu la diarrhée, probablement le stress mais est propre dans la maison. C’est réglé maintenant.
Il mange très peu. Il lui faudra un peu de temps pour se sentir plus à l’aise.
Par contre, je viens juste d’aller promener avec lui, il est déjà plus enjoué. Il est agréable. 
Il a vu un chat et s’est précipité sur lui. J’ai failli le lâcher tellement il est puissant. Mais j’ai tenu bon. 
Le chat s’est caché en dessous de la voiture. Il est allé renifler un peu et s’en est désintéressé. Si on compare avec Liloo, il n’a pas l’air d’être un tueur de chat, plutôt curieux mais comme il a de la force, il pourrait faire du mal.
Il  recherche le contact et visite la maison.
La cuisine I think….
Il est très gentil, m’écoute quand je lui parle. Il visite mais revient régulièrement s’asseoir à côté de moi. Il est tout content quand je le caresse. Il va quelques fois pleurer devant la porte d’entrée.
Jai pu lui enlever son harnais (mais il n’aimait pas que je le manipule car il a fallu retirer le harnais en le faisant passer par sa tête), j’ai maintenant un collier à sa taille ».
Le salon….j’vais pas tarder à essayer les fauteuils.
26 septembre:  Adoptera? « Kikko s’entend maintenant avec tout le monde, principalement avec Liloo. Ils sont presque inséparables.
On joue?
Kinoa est toujours en retrait, il ne comprend rien au langage chowchow… mais il s’est habitué et cela se passe très bien.
Kikko et Kinoa
Yoshi s’amuse beaucoup avec Liloo et Kikko. Quand elle exagère, ils lui font bien comprendre, surtout Liloo. Mais cela lui permet de bien se dépenser et du coup, elle laisse Kinoa tranquille. 
 Et Kikko s’adapte à nous de façon très rapide. Il vient d’arriver et il agit comme les autres et connait lui aussi nos habitudes. Il est juste encore un peu timide vis-à-vis de Joël le matin, mais dès qu’il lui parle, il vient vers lui en remuant la queue. Et c’est Joël qui lui donne sa gâterie du matin.
Avec moi, il est génial. Très attachant. 
Yoshi m’a un peu boudé. A mon avis, c’était beaucoup d’un coup pour elle, l’arrivée de Liloo et puis de Kikko, surtout qu’elle était toujours avec moi et elle ne me quittait pour ainsi dire pas.
Mais ça y est, depuis hier, elle revient vers moi, se couche près de moi le soir …. 
Evidemment, ce sont les filles qui sont sur la canapé!
Liloo, c’est pareil, je suis souvent bien entourée, une de chaque côté et Kikko à mes pieds…. Par contre, pour les gros gâtés, Liloo, c’est Joël 🙂 
Kikko lui, prend bien ses marques. Il communique, tout en restant un peu timide. 
S’il n’avait pas d’amateur, on aurait réfléchi à le garder… vu comme tout se passe bien. Vous m’avez dit de ne pas trop m’attacher… C’est difficile… mais voilà, nous sommes partagés entre le coeur et la raison…
Nous profitons à fond de la présence de Kikko, tant qu’il se trouve chez nous et il nous le rend bien. »
Bisou bisou!

07 octobre:  Adoptera pas? « Kikko se remet bien de sa castration. Il avait encore mal hier… 

Il a grogné sur Joël hier matin et attrapé la main de Soline (pas mordu) mais je n’étais pas présente.
Joël était refroidi du coup par rapport au fait de le garder…
Moi, j’ai fait ses soins car il faut désinfecter pendant 3 jours. Je lui ai parlé doucement, j’ai pris le temps qu’il soit en confiance (mais il m’aime particulièrement, et moi aussi …). En effet, il a grogné aussi mais il a mal!! (Ça, je le sais aussi). Il ne m’a rien fait du tout. 
Je l’ai expliqué à Joël. 
Il aurait vu le comportement de Liloo chez la vétérinaire! incroyable! elle aurait mordu la véto si je l’avais laissé faire, j’avais eu du mal à la maintenir pour ne pas que cela arrive, jamais la véto n’a pu regarder ses oreilles ou ses dents…D’ailleurs, elle a planté un croc dans ma main dans le mouvement mais ce n’est pas une morsure et c’était très léger. Je pense même que quand Liloo a senti que c’était ma main, c’est d’elle même qu’elle a relâché.
Je lui ai dit que moi-même j’avais été impressionnée mais que probablement, j’étais allée chez la véto trop vite (elle était arrivée que 4 jours avant).
Si lui l’avait vu, il aurait pu penser qu’il fallait mieux sen séparer… Et pourtant, même avec les disputes entre Yoschi et elle (qui s’arrangent de mieux en mieux), il est comme moi convaincu que Liloo est charmante et n’est nullement un chien dangereux (bon, à part pour les chats… ok). 
Nous sommes tout les deux ravis de sa présence et nous ne pourrions envisager qu’elle parte (et pourtant, c’est lui qu’elle a mordu!…)
Donc, pour moi, Kikko est dans un mauvais passage du à sa castration. Il est sensible et on doit y faire attention. Il a aussi grogné sur Liloo ce matin qui passait à côté de lui… Ce n’est pas le Kikko d’avant.
Ch’uis épuisé et je souffre!
En plus, la véto m’avait dit qu’elle avait des bouées… je n’en ai donc pas commandé… Et le jour de la castration, celle qu’elle avait était trop petite!!!
J’ai donc du lui mettre une collerette que j’ai coupé au maximum car cela faisait vraiment « parabole ». C’est une horreur pour Kikko!! Il ne peut bouger comme il veut, il ne sait ni boire, ni manger, même faire ses besoins, c’est compliqué car il ne sait pas renifler… Il faut quand même lui enlever… Il dépend constamment de moi. Il est malheureux car il ne sait même pas se coucher facilement. 
On peut donc tout à fait comprendre que c’est  difficile pour lui.
Mouais….
J’ai essayé de voir si sans rien maintenant qu’on en est au 3ième jour , je peux le laisser…. (la véto m’a dit 10 jours!!) Il ne se lèche pas trop, il est déjà plus joyeux. On le retrouve. De plus, cela fait plusieurs fois qu’il a reçu ses antibiotiques et anti inflammatoires. Ca doit aussi contribuer. Il se sent libéré, ça doit aider.
Je lui ai fait ses soins ce matin sans souci mais j’ai pris le temps…. pas de grognement!
Pas d’bol? mais si! et même énorme!
Bref, pour moi, il reste. Il est vraiment très proche de moi. Nous avons une relation particulière… A part les moments de grognements, il est charmant avec tout le monde (bon, moins avec Kinoa). Mais bon, je ne peux imposer mon choix.
Ce matin, j’ai encore discuté avec Joël concernant Kikko et lui ai démontré qu’il n’était nullement agressif, juste mal dans sa peau et que déjà, cela s’améliorait.
Il le reconnait d’ailleurs et comprend que pour moi, ma décision est prise. Mais je lui ai dit que j’étais consciente que je ne pouvais pas tout lui imposer.
Nous en sommes là….
Il est très gentil, magnifique, juste moins bien à cause de sa castration… 😕
On se moque pas svp!

15 octobre:  Adopte pas.  » Vu la situation avec Kinoa, je ne sais pas si c’est une bonne idée qu’il soit avec un autre mâle… il y a du mieux maintenant, Kikko se calme mais reste entreprenant. Donc à voir… en fonction…

Et Kinoa, même s’il l’a corrigé 2 fois au début reste un chien patient qui nous obéit parfaitement,  il ne veut pas nous décevoir… sinon, je pense que Kikko aurait encore été mordu… et puis, nous sommes vigilants. 
Ils n’ont plus été en contact durant les difficultés suite à la castration (pas la peine d’en rajouter) et maintenant, c’est par petits moments et toujours en notre présence. Dès que nous voyons que Kikko devient embêtant et Kinoa près à démarrer, nous les séparons complètement.
Avec les femelles, ici aucun souci. A part la fois où il s’est lié à Liloo pour corriger Yoshi. Très impressionnant.
Mais l’origine était 100% Yoshi.
Quand il a été mal suite à sa castration, oui, il a grogné, il a attrapé la main de Soline et l’étape après aurait été la morsure… mais logique…
Il a aussi été sensible lorsque Joël l’a coiffé (le cou… en temps normal, il ADORE… il expose son cou tellement il aime), cette fois là, il a grogné (mais il n’était pas bien). Il réagit de manière logique et prévient… ce n’est pas imprévisible et pas du tout violent (sauf pour celui qui ne comprendra rien…)
Depuis qu’il va à nouveau mieux, il est de nouveau charmant. 
N’est-ce pas?
Pour moi, il n’a pas de souci particulier. Il est adorable, équilibré, sait s’adapter à la situation…

 

En effet, je m’adapte….
Il aura du rappel mais je n’ai jamais osé le lâcher. Par contre, un imprévu (chat , lapin, ….) il foncera par curiosité et il sera dans son trip… Il faut pouvoir bien le tenir en laisse face à l’imprévu (il est fort). Sinon, il est calme.
Zzzzzz! Zzzzzzz!
Perso, je le vois plus dans une famille avec des enfants pas trop jeunes (il est encore brusque lorsqu’il joue, surtout avec un autre chien, seul, cela irait probablement). Où un couple disponible. Il peut rester sagement à la maison aussi s’il le faut, donc des gens qui travaillent, qui s’absentent de manière raisonnable peuvent convenir.
Il peut être très calme en maison. Il écoute assez bien. Quand il commence à jouer à l’intérieur brusquement avec Liloo, il m’écoute deux minutes, se calme et recommence 😉 Il est jeune, il doit se dépenser…
A l’arrêt!
Il faut qu’il puisse courir, il aime l’extérieur, se dorer au soleil, renifler à son aise, se coucher et observer les oiseaux, les gens qui passent…
Drôles de chiens…
Il est très proche de moi, mais vraiment très proche… Il n’a plus aucun soucis avec Joël et mes fils mais c’est avec moi qu’il y a le plus de relation. 
Complicité….
Il a de l’humour… Lorsqu’il lèche la cicatrice de sa castration (alors qu’il n’a plus mal) et que je lui demande d’arrêter, il fait semblant de lécher sa patte… 
S’il saute sur le fauteuil de manière brutale et que je lui fait la remarque, il redescend aussi brusquement et se couche par terre, l’air de dire « j’ai rien fait moi… » 😊
Des anecdotes ainsi, j’en ai plein…
Bavouilleur.
Il a des zines… Il peut tout à coup, sans prévenir, venir faire une énorme déclaration d’amour, plein de grosses lèches et de calins (à moi toujours…) 💕
Il est très grand. Il est splendide. Il est super adorable pour qui connait le chow.
J’suis beau, très beau!
Je pense que je suis assez complète et que je l’ai correctement décrit avec recul et sans me laisser envahir par l’amour que j’ai pour lui.
Je serais contente s’il n’est pas trop loin et que j’ai des nouvelles mais je veux surtout qu’il tombe dans la famille la plus adéquate possible.
La décision de se séparer de lui a été difficile à prendre et je ne veux pas qu’il soit malheureux.
Alors vous me gardez pas?

16 octobre:  Adopte définitivement pas. « Je sais que nous avons pris la bonne décision pour Kikko mais si tu savais comme c’est difficile d’imaginer son départ. J’essaye d’être raisonnable et de ne pas continuer à m’attacher à lui mais ce n’est pas évident. 

Et puis lui, par contre, on le voit changer à vue d’oeil aussi. Il nous aime, c’est sûr… et il nous le montre avec beaucoup de tendresse (et vraiment beaucoup vis-à-vis de moi). Ce chien est extrèmement adorable.
Ca va me faire drôle de le voir sur le site de Chow au Coeur 😕
Ouais, à moi aussi….

 

21 octobre:  Adopte «  Décision ultime et finale : nous adoptons Kikko!!! 

Un beau couple!

C’est son anniversaire aujourd’hui… 1 an!

Rien à voir mais en même temps, il est revenu souvent dans les conversations de la journée…😉
Et la relation entre tous s’améliore vraiment… Même avec Kinoa. Notre golden commence à comprendre le langage chow… et Kikko est bien plus calme et dans le respect lorsqu’il s’approche de lui.
On est pas zen tous ensemble? Je pique même pas son lit à Kinoa.
Cela devient agréable et moins contraignant qu’ils soient 4. On jongle beaucoup moins entre chacun…
Liloo Kinoa, Kikko, Yoshi et Joël (sur la chaise longue)
Bien sûr, cela reste de l’organisation, du travail supplémentaire, des contraintes futures vis-à-vis de certains choix (vacances…), des frais, … mais bon, à côté de ce qu’ils nous apportent également chacun avec leur caractère et leurs caractéristiques, les relations privilégiées qui se créent entre chien et humain, …
 
Nous avons fait la part des choses… en famille d’abord et en couple ensuite (car il ne faut pas se leurrer, ce sera surtout sur Joel et moi que tout reposera…) et nous nous sommes décidés.
 
Voici les réflexions principales… 
 
Et tu nous as aidé à nous décider… Tu me proposais de le laisser partir en famille d’accueil chez les deux dames en Flandre, de prendre le temps de réfléchir sans lui… C’était une bonne idée!
Mais cela nous a aussi aidé à prendre vraiment conscience que très probablement, nous finirions par l’adopter.
Alors, pourquoi lui faire vivre ces changements pour de toutes façons revenir chez nous? Et peut-être aussi risquer de le perdre? Nous l’aimons vraiment beaucoup.
Et en plus, lui, il s’est bien installé à la maison avec toute la famille… Il est doux, curieux de tout, attentif à chacun, … Ce ne serait pas normal de lui imposer toutes ces étapes…
  
Donc voilà!
 
Nous lui changeons son prénom, en fait c’est le petit surnom que nous lui donnions qui devient officiel… Un grand chow noir, ça a un peu des (jolis) airs de …. gorille 😳 et donc c’est tout naturellement que Kikko se transformait gentillement en King Kong…  (aussi à cause de Kinoa><Kikko….que je n’aimais pas trop) …
Cela lui va bien. Et il sait déjà que c’est lui.
 
Liloo a elle aussi changé de prénom sans souci et est aussi surnommé « Madame Patate » car elle est tellement gourmande, un peu trop grosse et a un fichu caractère adorable… 🙂 Elle sait elle aussi qui elle est, que nous l’appelons Liloo ou Madame Patate….
 
Liloo et King Kong
22 octobre: Change de prénom?  « Non. Maintenant que Kikko reste officiellement,  les discussions ont bien continué….Et c’est TAO qui devient son prénom officiel, plus simple à prononcer.
Liloo et Tao

 

23 octobre:  » Pour finir, Kikko restera Kikko. Cela fait 1 mois qu’on l’appelle ainsi, ce sera plus simple.

 
Hier soir, ils nous ont fait une petite frayeur….
Pendant que Jo sortait Yoshi, un courant d’air a ouvert la porte d’entrée et Liloo en a profité pour filer, suivi de Kikko….
2 chiens noirs dans la nuit …. qui ont eu la bonne idée de courir dans le terrain vague en face avec des herbes aussi hautes que nous…
C’est grâce à un chat qui a grimpé à un arbre et dont on voyait les yeux briller dans le noir qu’on a pu les situer.
 
Il a fallu aller jusqu’à eux mais ils se sont laissés reprendre, Liloo avec un peu plus de résistance… Le CHAT!!!!
 
Donc, pour faire simple, nous appelions Kikko par son prénom pour le rappeler….
 
Et lorsque je lui demande quelque chose, il obéit avec Kikko mais pas encore Tao.
 
Tu vas penser qu’on change tout le temps d’avis… mais là, on ne changera plus 🙂 »
Kikko je suis, Kikko je reste, Kikko j’y suis, Kikko j’ y reste.