Pryah et Igor

24 septembre: Nous recevons de Pryha des nouvelles qui nous attristent fort: comme Dolly, comme Iroko avant elle, la petite puce, si gaie, si gentille a du être énuclée.

Que s’est-il passé? apparemment quelques semaines après que tout soit rentré dans l’ordre après son opération de l’entropion, ses yeux ont pris l’un après l’autre une couleur bleutée et des quantité de pus s’en écoulaient. Après quelques soins classique le veto de famille s’est avoué impuissant et a conseillé une clinique spécialisée sur Rouen.
Et là, patatras! Glaucome, décollement rétinien, déformation du nerf optique et début de cataracte. Selon eux ce serait génétique, Pryha serait certainement le produit d’un frère avec sa propre soeur….

Bien sûr tour un protocole de soin a été mis en place mais il est vite apparu aux spécialistes qu’il n’y avait pas d’autres solutions que d’énucléer Pryha pour lui éviter d’atroces souffrances. Car on sait par le témoignage des humains qui sont ainsi affectés combien ils vivent un calvaire malgré la batterie d’anti-douleurs.

C’est donc le 22 septembre que Pryha,  18 mois, a perdu ses yeux.

Amputer un animal est extrêmement choquant pour ses humains.
Nous félicitons Marie-Thérèse et François d’avoir su prendre la terrible décision pour le bien être de leur petite Pryha qui, c’est certain, tout comme Dolly et Iroko revivra, encore plus joueuse, encore plus câline, lorsqu’elle ne souffrira plus.

Encore une preuve des douleurs que les animaux peuvent endurer des douleurs épouvantables sans le montrer car pour eux ce qui compte vraiment, c’est vivre.
Les animaux n’ont pas d’état d’âme et nous donnent régulièrement de grandes leçons de vie.

Débarrassée de tes douleurs, nous te souhaitons, gentille Pryha, la plus belle des vies. Maman et papa y veillent!

Et ton frère Igor aussi! Il paraît que depuis ton opération il s’interpose ente toi et les inconnus…. Il faut dire que les faiblesses dues à la cécité, il les connait puisqu’ Igor a partagé durant des mois et peut être plus le même balcon que son frère Iroko.

 

 

31 juillet:  » Igor et Pryah  sont très heureux et profitent désormais d’une vie paisible;  Ils s’entendent très bien.  Ils profitent des balades et de moments de joies ensemble 

Encore merci pour ces chiens merveilleux »

 

26 mars: « Heureux! le comportement d’ Igor a beaucoup changé depuis qu il a sa petite copine;  il est moins isolé.  Des amours de Chow Chow »

21 mars: Des nouvelles de Pryha qui a vu hier  le veto de la famille:

  • retrait de la plupart des points et pommade ophtalmique, ses conjonctives sont déjà moins irritées. Ouf! Il reste encore deux points et tout sera nickel très vite.
  • Tous les va-et-vient ont occasionné une montée de lait chez la sensible Pryha. C’est rare mais cela était déjà arrivé pour I-Ou-Shin en son temps…. Quelques jours de médicaments et cette épreuve passée Pryha pourra jouir pleinement de la très belle vie qui l’attend auprès d’Igor et de leurs deux pattes!
Ch’uis belle en rose n’est-ce pas?

 

Mardi 17 mars, 7h AM: Cinq heures avant la prise d’effet des mesures de confinement.

Marie-Thérèse et sa fille  sont parties à 4 h de chez elles pour pouvoir récupérer la jolie et douce Pryha et être de retour avant midi.

Belle motivation!

Mais qui est Pryha?

Pryha est une toute jeune chienne de 1 an, joueuse avec ses congénères, très à l’aise avec les humains, et surtout câline avec les chats auxquels elle fait même très vite des bisous.

La compatibilité chats, c’est ce que recherchaient principalement les adoptants d’ Igor, car pour ce qui est de l’entente avec ce dernier, il n’ont aucune inquiétude: Igor est très sociable avec les autres chiens et manifestement leur compagnie lui manque depuis que les chiens avec lesquels il jouait sont partis.

Igor, vous vous souvenez? ce chow qui vivait sur un balcon avec son frère aveugle, Iroko.

Depuis deux ans qu’il est adopté, Igor a énormément changé, physiquement évidemment puisqu’il est désormais entretenu, mais aussi moralement, puisqu’il est désormais aimé. S’il est toujours inquiet avec les étranger, principalement avec les hommes, Marie-Thérèse est son Dieu vivant, il la suit partout et refuse même de manger si elle s’absente.

Alors lorsque Marie-Thérèse et son époux ont repris contact pour donner une copine à Igor dont ils avaient l’impression qu’il s’ennuyait un peu, nous n’avons pas hésité une seule seconde, nous leurs avons proposé Pryha sitôt les compatibilités  chats et chiens vérifiées:

D’abord chez Simone et Nelson:

Pryha et Nelson

Puis chez Barbara et Saïko et enfin au Pays des Langues Bleues où Pryha a été ovariectomiée et opérée d’un gros entropion aux deux yeux:

 

 

Ovario et entropion Pryha

Eux non plus n’ont pas hésité une seule seconde pour accepter d’adopter Pryha, ils n’ont même pas demandé une photo, juste conquis par le caractère que nous leurs décrivions.

 

Et aujourd’hui, jour du premier anniversaire de Pryha, ils sont aux anges car jamais ils n’auraient pensé possible, compte tenu du temps qu’avait nécessité la mise en confiance d’ Igor, qu’un chow chow puisse être si vite à l’aise et même caressant: Igor et Pryha sont leur bonheur quotidien!

 

Au fait, vous vous demandez peut être pourquoi et comment une si jeune chienne, si parfaite est arrivée à l’asso?

Pourquoi: parce que l’animal est devenu  un objet de consommation et qu’une fois le caprice satisfait il est aussi rapidement largué qu’il a été acheté. Vêtements, accessoires de mode, objet qu’on en a marre de voir, animal, tous finissent sur des sites d’annonce gratuite.

Comment: parce que nous avons parmi nos adhérents et nos adoptants des personnes suffisamment responsables et généreuses pour ne pas hésiter à racheter un (e) chien(ne) que la cupidité et/ou l’inconscience de ses maîtres condamnerait presque à coup sûr à finir affamés sur un balcon, dans une cave ou une arrière cour insalubre, comme reproducteur de chiots, bradés pour quelques centaines d’euros à des acquéreurs qui tout à leur bonheur d’avoir un chiot pas cher refusent de voir la misère des parents.