Croisé: Mantou

23 avril: La convalescence est terminée et Mantou s’adonne à son activité préférée: le jardinage!

Le jardinage…et la sieste!

18 janvier: Et voilà! le pansement est enlevé, la cicatrice est belle, tout va bien!…Et comme Mantou avait déjà été anesthésié deux fois, la véto a préféré prendre le risque de se faire pincer plutôt que de le ré-ré-anesthésier. Chapeau!

« N’empêche! malgré deux muselières et le collier-lune, j’ai tout de même réussi à choper un doigt!….bon…. celui de maman….. j’suis tout contrit….Mais j’ch’uis comm’ ça moi, faut pas m’chercher! »

« Et très bientôt, à moi les balades avec mon pataud de frangin! »

09 janvier: Parce que pour soigner un chien « difficile », il n’y a malheureusement pas le choix, Mantou a été ré-anesthésié pour lui refaire son pansement:

Heureusement, tout s’est bien passé!

 

6 janvier: Mantou a été opéré des ligaments croisés: dur le réveil! Totalement HS le pauvre loulou….heureusement que ses adoptants sont des parents supers attentifs qui peuvent l’assister à tout moment de la journée dans tous ses déplacements.

 

18 septembreClaire: « Un soir je suis rentrée et j’ai commencé à enlever la ceinture de ma jupe,  Mantou qui me faisait la fête c’est replié, la tête complètement rentrée, les yeux fermés très fortement.  Alors je l’ai pris dans mes bras et je lui ai dit “ c’est fini ces histoires mon chaton, c’est fini tout ça, faut oublier!  “, qu’a-t- il vécu d’horrible ? et on s’étonne qu’il ne veuille pas être caressé ? Qu’est-ce qu’il connait de la main ? les coups ? Il est terrifié par les ceintures, les  pantoufles, cela explique peut-être ses diarrhées…. »

 
C’est sûr que la vie 24h/24 avec nous, lui correspond bien, et puis avec Titou c’est vraiment la bonne entente, ils sont rigolos les deux chows au portail, l’un appelant l’autre. »
Oui, c’est fini « tout ça ». Maintenant, tous les jours, Mantou parcours les bois à sa guise et en liberté, décorant sa robe étrange d’un joli collier de fleurs.
mantou

07 septembre: Mantou s’entraîne pour le tournage d’un remake du Grand Bleu; il espère le rôle de Jean Reno….

Mantou

11 août: Mantou et Titou ADORENT aller promener, alors il ne faut pas que la 106 reste ouverte car aussitôt l’intrépide Mantou s’installe au volant tandis que le timide Ginger occupe la banquette arrière.

Même dans les « bêtises » le caractère de chacun s’exprime clairement:

Mantou
On y va?

8 août: Un moment de tendresse: Mantou, dont le poil s’allonge, s’allonge,  avec sa maman, qui nous dit de lui qu’il est de plus en plus câlin.

Mantou

20 avril: Des nouvelles de Mantoue et des photos.

Mantoue

 

Il parait que tout va pour le mieux dans sa nouvelle vie. on veut bien le croire! Il semble radieux.

Mantoue

12 mars: Mantoue est adopté!

05 février 2016: Désolées que Mantou, qui a suscité tant de commentaires et d’enthousiasme, soit toujours à l’adoption, Déborah et Sylvie sont allées le voir pour tâcher de se forger une opinion.

Mantou

Clairement, Mantou, à son arrivée au refuge, est passé par une phase de stress qui l’a rendu très méfiant. Imaginez  vôtre chow chow dans les mêmes circonstances…. les inconnus qui manipulent, les chiens qui aboient et vont peut être vous mordre, cette nouvelle vie sans aucun des repères anciens….. en toute honnêteté, vous imaginez quelle réaction à votre si gentil chow chow?

Mantou

Malgré tout, le personnel trouve déjà Mantou bien changé, il a pris le rythme et compris que, même si la vie en refuge n’est pas drôle, on ne lui veut néanmoins aucun mal:

  • lorsque quelqu’un rentre dans son box, il ne fuit pas, ne montre pas les dents et n’aboie pas.
  • Nous ne l’avons d’ailleurs pas entendu aboyer malgré l’agitation de ses congénères qui s’en donnaient à cœur joie car c’était l’heure de la distribution du repas….
  • Il partage son box avec un mâle et une femelle, donc si Mantou est dominant, en tous cas ce n’est pas avec tous les mâles.

Mantou

On nous a sorti Mantou pour faire une promenade.

Oui, cela peut impressionner de voir qu’ils préfèrent utiliser un lasso pour attraper Mantou que lui mettre directement la main au collier. Mais selon nous, Mantou est victime de sa réaction initiale et de la description de ses ex: « Mantou pourrait mordre »… Quel chien ne le pourrait pas  s’il est placé dans des circonstances exceptionnelles? et quelle foi avoir, premièrement,  en des personnes qui abandonnent leur chien (nous nous sommes aperçus que maintes fois ils ne le connaissent pas) et deuxièmement l’abandonnent dans un tel état de crasse que le refuge n’a pas eu d’autres solution que de le tondre?

Et puis, étant donné que Mantou est effrayé par un contact direct (qu’a-t-il subi de la part de ses ex?) les gens du refuge ne veulent pas le stresser en l’attrapant au collier. En tous cas il semble avoir compris que « lasso » signifie aller se promener et il n’est pas agressif envers la personne qui veut l’attraper ainsi.

Nous avons donc sorti Mantou….

Mantou

Il ne tire pas, il s’est montré docile, allant où nous voulions. Il n’a plus la diarrhée mais il a des coliques, certainement car il se retient trop en box, comme tous les chows. Certains ont même des infections urinaires, à trop se retenir….

Nous avions emmené Gaston, dont nous connaissons le caractère équilibré. Pas de grognement, pas de tentative de domination. Mais tellement envie de se promener que le test n’est peut être pas significatif… Une fois encore, les conditions du refuge ne sont pas celles de la liberté…

Mantou

Mantou

Notre impression sur Mantou? L’une comme l’autre nous serions reparties avec lui si nous n’avions pas déjà de nombreux chows dans notre vie. Cela veut dire qu’il ne nous a pas impressionné plus que ça et que nous sommes persuadées que celui qui aura vraiment envie de vivre avec lui n’aura pas trop d’efforts à faire pour se le concilier: juste le laisser venir à lui.

Il est peut être dommage que des adoptants potentiels soient allé le voir trop tôt.

Mantou est stérilisé. Le refuge semble penser qu’il est réellement ok chat mais les adoptants potentiels pourront réitérer le test si c’est pour eux un point sine qua non.

Mantou

 

24 janvier 2016:  Ingrid, membre de notre association, s’est rendue au refuge pour mieux connaître Mantou:
« Voici quelques nouveaux éléments concernant ce loulou :
Il a été abandonné il y a une quinzaine de jours par un couple qui vient d’avoir un bébé.
Quand nous sommes arrivés devant son box, il aboyait beaucoup (pour un chow)
Sur sa fiche était inscrit : « aboie quand il est seul mais pas de destruction »
Il n’est pas très grand ni très gros, c’est un petit modèle. Il n’a pas  été entretenu depuis longtemps, crasseux et plein de nœuds ;
Les bénévoles le craignent un peu, ne peuvent pas du tout le toucher, et n’ont pas pu lui enlever le harnais qu’il avait en arrivant. Une bénévole nous l’a sorti en rusant pour lui mettre une laisse lasso sans approcher les mains pour éviter de se faire pincer.
Une fois en dehors du box, plus d’aboiement. Nous avons pris le relais pour le balader un peu, il a suivi (enfin nous l’avons suivi !) sans problème. Pas de réaction en croisant d’autres chiens même après des mâles qui lui aboient dessus. Je n’ai pas l’impression qu’il soit si dominant… Présentation avec notre chienne ; il l’a à peine sentie puis l’a ignorée.
Avec nous pareil, il nous ignore et montre les quenottes si on approche la main. D’ après les anciens proprios il est susceptible de mordre. (Peut être que oui, peut être que non, comme dit le proverbe, « qui veut noyer son chien prétend qu’il a la rage » et Mantou ne serait pas le premier chow qui, après avoir servi d’ersatz affectif à un couple en mal d’enfant, se  soit vu préféré une chère tête blonde, ndlr)
Le régime alimentaire de la spa ne doit pas lui convenir, il s’est vidé tout au long de la sortie…
Il aura une  visite chez le véto et sera castré la semaine prochaine.
Ensuite petit tour à la chatterie toujours attaché ; aucune réaction en voyant les félins.
C’est un chien très stressé. On se laisserait bien tenter pour l’adopter mais on a du mal à mal à jauger son caractère (qui peut, je pense être tout à fait différent en dehors du refuge).« 

Nous avons proposé à la SPA de prendre Mantou en FA  afin de vraiment le connaître et pouvoir lever les doutes des adoptants mais ils préfèrent que Mantou attende une famille définitive dans son box.

Mantou

 

 

De Mantou, nous savons juste que c’est un mâle, né en mai 2012.

 

Nous avons appelé la SPA aujourd’hui: compatibilité avec les autres chiens, on pense que non, avec les chiennes on pense que oui, avec les chats on ne sait pas, avec les jeunes enfants on préfère éviter compte tenu de la réputation du chow.

On ne sait pas s’il vient d’un autre refuge qui pourrait nous en dire plus sur lui où s’il a été abandonné directement à Chamarande.

Ce qui est sûr: le refuge veut voir les adoptants, pas de co-voiturage possible.

Si vous êtes séduits par ce très beau croisé,  le plus simple est encore de vous rendre au refuge car avec aussi peu d’éléments on peut s’attendre à n’importe quel caractère, y compris des plus sociable, chez un chow qui est toujours stressé par la vie en refuge.

Mantou

91 – Refuge de Chamarande, Lieu dit CD99 RN20, Le Poirier Rouge, 91730 Chamarande

de 10 h à 13 h

 et de 14 h à 17 h

Jour de fermeture le jeudi

Téléphone: 01 60 82 32 93