Archives de catégorie : chiens adoptés

Oslo

20 avril :
« Voici les dernières nouvelles de notre adorable Oslo

Il fait montre d’un cararctère d’une telle gentillesse !

Il aime les câlins , particulièrement le matin quand il est avec nous dans le jardin.
Il aime les balades pour explorer les alentours et aussi la voiture.
Penny et lui s’entendent comme larrons en foire. C’est super de les voir jouer. Elle lui à montré comment on nage et ce sont vraiment les deux meilleurs amis du monde.😍.
Il s’est trouvé face à un herisson  pour la première fois la semaine dernière. Heureusement il y a la clôture.
La semaine dernière aussi Il est allé au toilettage pour enlever son manteau d’hiver. Il a été adorable.
Il es devenu copain avec notre ami chien Madsie.
Nous espérons reprendre son éducation à la fin du confinement pour lui apprendre à socialiser davantage.
Quelques photos de notre vie ensemble
Charlie, Penny, Oslo, Gemma and Pauric »
20 janvier 2021:
« Voici quelques superbes photos d’Oslo prises pendant les vacances de Noël.
Les filles, Charlie 🐻 et Penny 🐻 ont été aux petits soins pour lui.
Il a reçu pour Noël un nouveau matelas qu’il adore renifler.
Et  aussi pour se cacher!
Comme les filles , il a mainteneant son nom sur son harnais🙌.
Nous avons fait des escapades enneigées en voiture. Il a adoré renifler la faune et, par endroits, creuser des trous 🤣.
Il s’installe vraiment bien avec nous et nous adorons voir se développer sa personalité et sa confiance en nous. »

16 décembre:

Vous aurez peut être reconnu les chiennes de Gemma et Oslo.
Il est méconnaissable!
Aujourd’hui il a eu une séance en salon de toilettage, tout s’est bien passé. Pourtant, vu l’état de crasse et de nœuds dans lequel nous l’avons récupéré, à n’en pas douter, l’expérience était nouvelle pour lui.

 

28 Novembre:

3 splendides popotins…

3 splendides chows

3 splendides baleines échouées

Une complicité de tous les instants

Cette belle vie dont on dirait qu’elle dure depuis toujours, elle a commencé il y a à peine plus d’un mois.

Parce qu’avant, la vie d’Oslo était la même que celle de sa compagne Ora, rebaptisée Maya. Une portée tous les 6 mois, zéro vaccin, zéro soin, zéro toilettage.

A vendre sur le bon coin, un couple de chow pour 4000€. Une vente illégale de plus, mais les propriétaires n’étaient plus à ça près, puisqu’ils ont vendu dans la plus parfaite illégalité 18 chiots issus de la reproduction d’Oslo et Ora.

D’excellents reproducteurs, imaginez le rendement, tous les 6 mois, 6 chiots, et ça dès les 6 mois des 2 parents, alors qu’eux-mêmes étaient encore des bébés.

Vous êtes choqués? Pourtant, il y a bien eu 18 acquéreurs pour ces 18 chiots. 18 personnes qui sont allées chez les proprios des chiens et qui ont trouvé tout à fait normal l’état des parents, la maigreur de leur mère, leur jeune âge et tutti quanti.
Des gens qui ont préféré se voiler la face en acquérant leur chiot, parce que les éleveurs, ils vendent les chiots tellement cher! Pis en plus il faut attendre, pis en plus ils sont à l’autre bout de la France, pis nous on s’est bien renseignés sur la race, et on veut le notre TOUT DE SUITE MAINTENANT! Na! J’m’en fiche de savoir si les parents de mon chiot sont des animaux respectés et soignés, si la mère va pas crever d’épuisement à force de solliciter son corps, si sa croissance était terminée et si son état mental lui permet d’éduquer correctement des chiots.

Oslo et sa compagne Ora ont eu de la chance que leurs proprios soient contraints de déménager en appartement, ce qui a conduit à leur abandon, et par ailleurs en dit long sur la façon dont les ex proprios s’occupaient de leurs chiens.

Et tout aussi fièrement, ils nous envoient quelques photos de ces si bon reproducteurs avant de nous les céder.

Avec l’argent qu’ils ont rapporté, ils n’ont même pas eu le droit à un coup de brosse, d’ailleurs l’un comme l’autre ont été cédés sans laisse, sans harnais.

Indigne. Indigne ces propriétaires, mais tout autant sans scrupules ceux qui ont acheté leur chiot chez eux. Mais bon, on appelle ça l’amour de la race.

Alors après un passage en FA chez Noémie, quelques parties de jeu avec ses 2 nénettes, Oslo rejoint ses adoptants.

Après un long voyage passé à dormir, il rencontre chez eux 2 autres nénettes, Charlie et Penny, avec qui l’entente est immédiate.

Toi aussi, Oslo, à partir de maintenant, tu seras un chien choyé, entretenu, vacciné, tu pourras gouter à l’insouciance tous les jours, jouer avec tes 2 nouvelles meilleures amies. C’est ça la vraie vie, profite!

Pah, une bien triste vie

Décembre 2019

Alain  arrive au Pays des Langues Bleues et découvre un nouveau chow chow:

  • « Il s’appelle comment celui-là?« 
  • « Il s’appelle pas, c’est un chien trouvé« …. mais la seconde partie de la réponse s’est perdue dans le vent d’hiver.
  • « Pah? drôle de nom… »
    L’inconnu restera dont Pah pour la fin de sa triste vie, comme avant lui Teddy Person, qu’au PLB nous n’avons pas oublié, et probablement sommes nous les seuls…

Pah a été récupéré errant par une fourrière. Pucé à l’étranger et non inscrit à l’ Icad, dans l’incapacité de prouver qu’il vit en France depuis plus de 6 mois, Pah est juridiquement en situation d’importation illégale, il devra donc faire  6 mois de quarantaine au PLB, avec les visites sanitaires que cela impose afin de vérifier qu’il n’est pas porteur de la rage.

6 mois, c’est long. Mais Pah est un super gentil chow, très câlin, très en demande de caresses, d’attentions, de petits plus et très vite il devient le marmiton attitré de celui qui se met aux fourneaux.
Accompagné de Velours, Pah est toujours là pour gouter à un plat ou lécher une casserole. Et tous ces suppléments il les lui faut bien à ce toutou récupéré famélique, errant dans une décharge. Depuis combien de temps?

Quelle vie a pu avoir Pah? Il est très familier des humains. Très joueur avec ses congénères.

Pah, Gaston, Paco

Très compatible chat. Très maigre, très sale aussi. Et très vite, à le voir se déplacer en liberté, on devine un grave problème de croissance: l’arrière train est bien plus haut que l’avant main, ce qui doit lui occasionner de sacrées douleurs articulaires!

Les mois passent.
Nous nous demandons quel âge peut avoir Pah, joueur comme un jeune chien et parfois triste et résigné, probablement perclus de douleur, comme un vieillard. Evidemment nous lui donnons la batterie habituelle de chondro-protecteurs  et d’anti-inflammatoires. Mais Pah souffre.

Les mois passent et les mesures sanitaires tirent à leur fin, Pah pourra être bientôt adopté. Nous décidons de profiter de la castration pour  faire des radios….
La malformation de Pah est-elle génétique? Pah a-t-il subi des conditions de croissances inappropriées? en tous cas sa position curieuse s’explique. Et les deux pattes avant sont similairement déformées.

 

Sur la cuisse gauche nous avions aussi découvert lors du premier toilettage une grosseur de la taille d’une petite orange  que le rasage met en évidence: ostéosarcome? Le veto nous dit que ce n’est pas un emplacement habituel pour une telle tumeur mais….

Nous décidons de la faire enlever car manifestement au fil des mois elle a grossi et de toute façon c’est quitte ou double. ..

  • si on ne fait rien et que ce soit cancéreux le cancer se généralisera.
  • Si on l’enlève et que ce ne soit  pas cancéreux au moins Pah sera-t-il soulagé.

Cancéreux? pas cancéreux? Après 3 semaines sans retour des analyses un coup de fil au labo nous informe que le prélèvement n’a pas été analysé. Perdu!

Mais la réponse, nous l’avons car Pah cicatrise mal et cela, depuis Jimmy, depuis Dawa, c’est un phénomène que nous connaissons. Et l’odeur de pourriture qui s’installe. Et malgré tout cette envie de vivre de se balader, de profiter….

 

Il y eut bien des visites chez le veto pour faire des piqûres d’anti inflammatoire de plus en plus puissantes, de plus en plus fréquentes..

Et puis il a fallu se résigner à te laisser partir petit Pah….

Fallait-il t’opérer? ne fallait-il pas? Quel que soit le choix, en cas d’échec, on n’a que des regrets.
Il faut croire que ta vie n’a été que galère, c’était ton karma  puisque même après avoir trouvé un port ce n’est pas une seconde vie qui t’attendait, mais la mort.

Nous penserons toujours à toi beau et gentil Pah, nous garderons le souvenir de tes courses avec les chowpains et de ton bon regard.


Beaucoup de douleur aussi.
Mais nous sommes heureux de t’avoir rendu ta dignité de chien, bien nourri, bien toiletté et bien aimé.
Il fallait bien que quelqu’un le fasse.

 

Simba, I-Ou-Shin et Ourse (ex girl)

15 septembre:

Un coucou de Ourse du Lac des Sapins qui a vaillamment suivit I-ou-Shin et Simba ce qui semble surréaliste à qui a connu Ourse à la même époque l’an passé.

Sa famille nous dit qu’elle est de plus en plus douloureuse et une vilaine plaie, du genre escarre, grossit sur sa cuisse extérieur gauche.
En réalité la vétérinaire craint un cancer des os.
Examens cette semaine…..

Ourse

 

22 mai: Marie-Pierre« Nous avons senti Ourse prête à se rendre faire une petite visite chez le vétérinaire. Nous y sommes allées toutes les deux ce matin.

Bilan :
– à nouveau, ongles incarnés au niveau des ergots (on le sait maintenant, tous les 6 mois, il faut couper)
– tumeur : c’est considérablement dégonflé. La tumeur fait maintenant 1 cm. La véto dit que c’est trop petit pour une intervention, on laisse.
– stérilisation : pas besoin de lui infliger cela, on la laisse tranquille.
– poids : Ourse arrive à 18 kg et a donc énormément grossi, mais elle reste trop maigre selon la véto ; pour elle, tous les symptômes de la malnutrition sont là.
état général : mauvais, tous les os d’Ourse sont usés ; colonne, hanche, arrière-train, les 4 pattes : rien n’est pas sa place. C’est le corps d’un chien qui n’a jamais été promené, n’a jamais bougé et a produit quantité de bébés. Pour le moment, comme elle boite beaucoup depuis deux jours des pattes avant, elle a été mise sous anti-inflammatoires. La véto préconise une radio générale pour faire un bilan précis. Le fait qu’elle ne court pas, ne trotte pas vient du fait qu’elle ne sait pas encore qu’elle peut le faire. Il faut maintenir les exercices tous les jours.
Voilà le bilan pour les dix ans d’Ourse.« 

 

27 mars:

Poils courts, poils longs…

Et sur la plus haute marche du podium, Youyou, suivie d’ Ourse médaille d’argent et enfin du débonnaire Simba, médaille de bronze:

04 mars:

« Voici le bilan de notre véto :
– Simba, parfait, que du muscle, elle ne comprend pas pourquoi il se mord la joue gauche car elle ne voit rien de spécial. Enfin un chow chow qui se laisse toucher les oreilles. Pour se venger toutefois, Simba a fait… une grosse crotte.
– Youyou a eu le droit à un retour chez le véto le lendemain pour anesthésie et détartrage. Mais une dent – déjà en péril l’an dernier – ne tenait plus et il a fallu l’arracher. La véto pense qu’elle a pu sauver la 2e dent. A suivre. Gros pb de salive.
– Ourse a refusé absolument de venir à la sortie « véto », mais on est inquiet car la tumeur a encore saigné. Heureusement, avec le miel cela cicatrise très vite. La véto demande des photos.
Marie-Pierre »

17 février:

« Ourse reste terrorisée par les hommes, seules ma fille ou moi pouvons l’emmener promener. Pour autant, elle a la queue qui bat quand elle voit mon mari rentrer à la maison. Malgré les anti puces, on ne vient pas à bout des hot spots.

Elle calque beaucoup son comportement sur celui de Youyou et Simba, pour apprendre la promenade par exemple. Mais elle reste au pas.. »

06 janvier:

 » Ourse a deux ongles incarnés et on trouve qu’elle a un peu de mal à bien poser sa patte arrière gauche (sans doute séquelle de trop de naissances). On a tenté deux fois de la lâcher en promenade. Impeccable, elle me suit et revient au rappel avec moi. Zéro avancée avec les hommes qu’elle craint terriblement. Elle fait bcp de bisous. Illustration avec un  film mais mon mari s’est planté et c’est au ralenti… »

Ourse au ralenti.

04 janvier 2021:

Meilleurs voeux 2021 de Simba, I-Ou-Shin et Ourse.

25 décembre:

« Balade de Spitz en famille. Ourse est à l’aise.

Et elle souhaite à tous un Joyeux Noël! »

 

15 décembre: Les bonnes nouvelles continuent de nous arriver. Apparemment le changement de famille n’a pas du tout fait régresser Ourse, Marie-Pierre peut même la brosser et la  manipuler.
Ourse profite aussi des ballades avec YouYou et Simba.

Ourse en balade

Lundi prochain la vétérinaire viendra visiter Ourse à domicile.
En attendant elle copine avec Youyou, probablement se racontent-elles des histoires de fille car Simba continue de vivre sa vie avec son papa en faisant du bricolage au jardin….

Ourse et YouYou

11 décembre:  Hier Girl a découvert SA famille.
Moment émouvant car cette chienne qui ne connaissait rien 3 mois auparavant  était déjà bien attachée à son seul repère, Sylvie.
Evidemment, lors du transfert de voiture Girl était un peu mal à l’aise, se demandant certainement  ce qui allait lui advenir….

Que du bien c’est certain, dans cette famille qui partage complètement notre vision du bien être animal.
Le soir même nous avions quelques nouvelles et des photos…. étonnantes.

Tout d’abord Girl, qui s’appellera désormais Ourse, dans les bras de la jeune fille de la maison. Bluffant! Et tellement réjouissant car cela montre la confiance qu’ Ourse a acquise en l’humain, et surtout envers les femmes. Des hommes, elle se méfie toujours un peu..

Floriane et Ourse

Si on déplore une énorme bêtise, l’assassinat du coq qui, après 12 ans passés en bonne intelligence avec des chows chows ne se méfiait pas du tout de la nouvelle venue au comportement plutôt placide, l’entente avec les chats se confirme. Pas de doutes la dessus. Mais le plus étonnant est Ourse couchée sur un canapé et presque à l’aise:

 

Et côté I-Ou-Shin et Simba? L’accueil a été sympathique et nous espérons tous que cela durera, même lorsque Youyou aura compris qu’Ourse n’est pas que de passage. En effet, YouYou a développé une relation très forte avec sa maman adorée et il ne faudrait pas qu’elle cherche à évincer la concurrence. Mais nous avons foi dans l’extrême sociabilité de Youyou!
Il est aussi probable que,  dans un premier temps tout au moins,  Ourse préfèrera l’extérieur en compagnie de Simba, cela laissera à la troupe le temps de faire connaissance en toute sérénité, gage de bonne entente.

A suivre!

 

 

21 novembre: Girl se laisse passer un harnais et rentre dans la maison avec moins d’hésitation. Nous envisageons de la laisser sortir de l’enclos lorsque le passage de porte nous semblera consolidé.

Girl en balade

 

17 Novembre 2020:  Nous ne l’annonçons pas très souvent car nous sommes comme les chow chows: extrêmement méfiants quant à la nature humaine dont nous n’attendons rien de bon. Mais tout comme nos chers chow chows, une fois que l’humain a démontré son sérieux et que  la confiance est acquise c’est définitif; aussi lorsque les adoptants de I-ou-Shin et Simba ont pris contact pour nous dire qu’ils acceptaient Girl telle qu’elle était, avec ses craintes qui sont peut être rédhibitoires et avec sa tumeur qui est peut être cancéreuse, avec juste pour objectif d’offrir un havre de paix à cette chienne de 9 ans et de s’adapter à elle sans espérer à tout prix qu’elle s’adapterait à eux, (même si accepter n’empêche pas d’espérer), nous avons dit « Banco ».

Mais nous n’actualisons pas la page de Girl pour annoncer qu’elle est réservée.
Nous l’actualisons pour faire part de ses progrès!

 

Et en premier lieu retour dans un enclos puisque cela semble rassurant pour Girl qui, dans cet espace restreint accepte de se mettre à l’abri dans la maison.

Ensuite ce sont les rillettes qui au bout de quelques semaines ont fini par tenter la belle. D’abord posées sur les croquettes, où elle n’y touchait pas faute de connaître. Puis elle a goûté et apprécié. Du coup nous y avons glissé de l’Anafranyl, un anti-dépresseur, déjà utilisé pour Opium, de façon à ce que la vie paraisse plus rose et les apprentissages moins stressants.
Résultat?
Impressionnants! D’abord avec un jeune garçon, Luigi, amoureux des chiens et venu visiter les chows du Pays des Langues Bleues:

Girl, Luigi et les chowchows

Luigi caresse Girl

Depuis les progrès s’enchaînent, principalement envers les femmes:

  • Claire (sans Gummie ni Isaac) est passée au PLB en voisine pour voir si avec elle le courant passerait mieux qu’avec Sylvie  et Girl a essayé une balade en laisse, avec la laisse lasso, pour lui éviter la crainte du harnais.
  • Puis courte séance toilettage qui a permis d’investiguer dans la fourrure et mise à jour de quantité de croûtes sur des plaies de léchage, probablement dues aux puces, vu la quantité de déjections découvertes. Heureusement rillettes et Nexgard se marient très bien. Du coup on pourra aussi traiter les parasites internes avec Nexgard Spectra. Youpi!

Depuis, au Pays des Langues Bleues, Sylvie n’a pas lâché l’affaire et tous les jours apporte un peu de mieux: les caresses se font plus franches, l’esquive est moins dans la panique et on peut effleurer le dos de Girl sans entrainer une fuite effrénée, le passage de la laisse devient chaque jour moins stressant et la marche en laisse -sans sortir du terrain- moins hésitante.
Dans les jours qui viennent Girl sera entrainée au passage des portes, qui la panique toujours et il est clair que si elle était livrée à elle même, elle se réfugierait encore sous les arbres plutôt que dans la maison.

Ensuite elle rejoindra I-ou-Shin et Simba.
Bien sûr il faudra à nouveau lui laisser du temps, mais l’apprentissage de la vie en société, fait tout doucement au rythme de Girl ne sera pas à reprendre à zéro car comme chacun sait: « On grave sur le marbre bien plus malaisément que sur le sable 
mais  les choses y sont conservées bien plus longtemps« 

Novembre 2020

Girl a 9 ans.
9 ans passés dans un élevage parfaitement aux normes.
Un élevage où Girl avait la possibilité de profiter d’un extérieur ombragé et de se mettre à l’abri des intempéries à sa convenance.
Un élevage où elle côtoyait des copains chiens.
Un élevage où elle mangeait à sa faim.
Un élevage où elle n’a pas forcément été exploitée.
Mais un élevage où la relation à l’humain était limitée car lorsqu’on vit avec plusieurs dizaines de chiens on ne peut pas se comporter avec chacun d’eux comme avec des chiens de famille et ce n’est pas médire que de l’écrire.

Girl est arrivée au Pays des Langues Bleues voici deux mois.
« Ses dernières chaleurs ont eu lieu en juin, cela nous laisse le temps de la stériliser, super » pense Sylvie.
Sauf que non.

Si Girl a été super sage dans la voiture où son ex maîtresse l’a portée pour la déposer car Girl ne connait pas la laisse, depuis il est impossible de l’approcher.  Oh! Girl n’est pas agressive, non. Girl est totalement dans l’esquive….. ce qui constitue un léger mieux par rapport aux débuts où elle était dans la fuite.

Girl est incorruptible car elle ne connait aucune friandise. Vache qui Rit, rillettes, récompenses pour chien, rien de cela ne fait sens.

Girl est incorruptible car les caresses, elle ne connait pas.

Girl est incorruptible car la laisse pour partir en ballade, ça ne lui parle pas.

Suivre les autres chiens pour renifler ça et là, oui.
Suivre les autres chiens lorsqu’ils rentrent dans la maison, c’est non. Blocage devant la porte.
A la longue, si on s’accroupit dehors, si on tend les doigts, Girl se laisse caresser le museau. Si on bouge pour tenter plus, elle fuit.

Quelques fois, les jours ou les nuits de grosses pluies, en ouvrant la porte à deux battants, Girl est rentrée et elle a pu rester à l’abri. Mais l’espoir qu’elle comprendrait que dedans aussi les chiens ont leur place a été déçu. Peu importe que tout le monde prenne ses aises sur un couchage, Girl reste debout, filant telle une flèche à  la moindre suspicion que quelqu’un veuille l’approcher…

Du coup la stérilisation est impossible car même à supposer que l’on puisse l’emmener chez le véto, il serait impossible ensuite de lui faire avaler les antibios et les anti inflammatoires. Et en supposant qu’il y ait un problème post op, impossible de l’attraper pour retourner consulter. Pourtant la stérilisation serait bien nécessaire car on voit sous le ventre de Girl une tumeur dont on ignore si elle est mammaire et bien sûr si elle est cancéreuse ou non.

Voilà Girl.
A part ces difficultés d’approche, Girl est extrêmement facile à vivre, compatible chie(ne)s et chat et pas du tout aboyeuse. En deux mois, au PLB on ignore encore le son de sa voix.

Evidemment impossible d’envisager de déparasiter Girl, ni de la brosser, ni de la vacciner.
Sylvie espère un déclencheur par l’exemple.
Ne pas oublier que Girl s’est laissée prendre dans les bras par son ex et qu’apparemment cette dernière avait pu la brosser.
Peut être qu’un jour Girl finira par suivre les chowpains lorsqu’ils rentrent pour la nuit?
Peut être q’un jour Girl finira par se laisser tenter par cette Vache qui Rit dont tous sont si friands?
Peut être qu’un jour Girl finira par cesser de remuer la queue de loin lors de la distribution de caresse et qu’elle approchera franchement au milieu de la troupe?
Si ce jour là arrive, ce sera gagné car c’est elle et elle seule qui aura surmonté ses craintes. Mais en attendant il faut supporter de la savoir dehors lorsqu’il fait froid ou pis, lorsqu’il pleut car Girl ne cherche pas à s’abriter, elle dort roulée en boule sur la pelouse ou le gravier.

Si une autre famille pense pouvoir faire mieux nous tenterons de piéger la belle pour l’emmener dans son nouveau foyer.
Présence d’un autre chien sympa souhaité.

Vous?

Matzu est décédé

16 novembre: Matzu ne sera pas opéré le 18 novembre, il est mort hier, noyé dans la piscine de Noémie, sa FA.
Pourtant Noémie a des enfants, la sécurité est de rigueur, il y avait une double  épaisseur de bâches et une alarme sonore en cas de chute accidentelle.
Pourtant Noémie a eu Nounours plusieurs années, et Naga, et Réglisse.
Pourtant Matzu n’était jamais allé particulièrement au bord de la piscine sinon Noémie ne l’aurait pas laissé sans surveillance. Peut être a t il couru derrière un chat…
Pourtant Noémie garde parfois les chiens de sa famille ou de ses amis et il n’était jamais  rien arrivé.
C’est l’accident. Par définition imprévisible.

Nous ne nous attarderons pas sur les circonstances, horribles et pathétique, le choc et les larmes, nous les gardons entre nous, Noémie, ses enfants, nous à l’asso qui recherchions pour Matzu la meilleure des vies, son ex qui fort heureusement connait Noémie et sait combien elle s’implique pour le bien être de ses animaux, ses futurs adoptants qui l’aimaient déjà au travers des coups de téléphone et des vidéos que leur envoyait Noémie…
Nous ne nous attarderons pas sur les détails concernant le décès de Matzu mais soyez bien persuadés que:

  • Lorsque nous refusons de confier un chow à des personnes non clôturées, ou juste par des haies vives,
  • Lorsque nous mettons en garde contre les portails électriques,
  • Lorsque nous demandons aux adoptants qui sont en ville de redoubler de vigilance lorsque la porte d’entée donne sur la rue,
  • Lorsque nous recommandons d’attacher les chiens dans les voitures….
    C’est parce qu’ UN JOUR, dans X temps, IL Y AURA un accident. Le chien courra après un chat, reconnaîtra quelqu’un et se précipitera pour faire fête, vous aurez un accrochage et dans l’émotion vous oublierez que le chien peut sauter de la voiture…
    L’ ACCIDENT! Imprévisible.
    Déjà en prenant toutes les précautions imaginables on n’est pas à l’abris de l’inimaginable. Mais on limite les risques.
    Personne n’est à l’abri, même si votre précédent chien ne franchissait pas votre haie vive, même si le chien de vos amis n’est jamais tombé dans votre piscine, même si votre chien ne sort pas sans votre compagnie, un jour ce sera l’accident.
    Le risque est accru lorsque le chien arrive chez vous, tout perturbé de son changement de vie. Mais aussi plus tard, si vous déménagé pour un endroit peu ou mal clôturé, comme dans le cas de Fidjy.

Bien sûr vous pleurerez toutes les larmes de votre corps lorsque vous ramasserez le corps sans vie de votre chien..
Mais il sera trop tard et le plus à plaindre, ce sera l’animal innocent.

04 novembre 2020:

« Bonjour, je déménage en appart et mon chow chow aime vraiment trop vivre dehors pour être heureux dans cette vie là. Pouvez-vous vous charger de lui trouver une nouvelle famille? Il est à jour de ses vaccins et ses ex l’avaient fait castrer et opérer des narines. Il vit avec  un chat et des enfants. »

C’est ainsi que Matzu, 3 ans, nous a été confié, il y a environ un mois.
Noémie, sans chow how depuis le décès de Nounours accepte de prendre Matzu en FA.

Premières nouvelles: « Matzu a été très sage en voiture, à la maison  il n’a pas semblé trop perturbé, il a mangé, et dans la nuit il est monté pour dormir avec nous et il s’est installé dans la chambre de mon fils. Qu’est-ce qu’il ronfle! On n’avait jamais entendu un chien ronfler autant! Ce matin il a eu du mal a descendre les escaliers, je pense qu’il y voit mal, on ne voit pas ses yeux et je  trouve les paupières très mouillées« .

Pour nous il est clair que Matzu devra être opéré de l’entropion.
Et peut être aussi du voile du palais car, dans l’attente du livret de santé, nous ignorons si la résection du cartilage des narines qui nous a été annoncée comme ayant été faite par les premiers propriétaires de Matzu  a été accompagnée d’une palatoplastie, bien que cela soit probable.

En attendant le livret de santé et le RV veto, Matzu  et sa FA se découvrent mutuellement:  » Avec les chats, je ne peux pas vous dire comment il est car mon chat n’est pas redescendu de l’étage depuis le premier matin où Matzu l’a coursé. Et Matzu n’y monte plus car d’abord il nous empêche de dormir par ses ronflements et il ensuite il est trop mal à l’aise le matin pour en redescendre.
Avec les enfants par contre, tout va très bien. Evidemment mes enfants sont respectueux des chiens mais bon, ça reste des enfants. Mon plus jeune avait un jour installé sa console de jeu sur Matzu…. qui a continué de dormir. A mon avis, la vie en appartement ne devrait pas lui poser de problème car je ne trouve pas qu’il souhaite particulièrement  être dehors. A la limite oui, s’il fait beau… mais s’il pleut, c’est dedans non-stop, il a horreur de la pluie! Par contre se rouler dans les flaques de boue, il adore! Heureusement qu’il aime bien se faire toiletter!

Matzu ne tire pas en laisse, c’est mon fils qui va le promener tous les soirs. Il n’aboie pas sans raison.  Il est calme.  Selon moi c’est un chow chow  au caractère parfait!

C’est le 3 novembre qu’a eu lieu le rv chez le vétérinaire.
Ce dernier valide l’opération des entropions, ce sera le 18 novembre, et, surprise…. Matzu n’est pas castré. Il sera donc castré le même jour.
Comme Noémie, le vétérinaire constate aussi les difficultés respiratoires mais le livret de santé indique que Matzu a été opéré du voile du palais donc une opération n’est pas re-programmée. Le vétérinaire fera un examen lors de l’anesthésie car il y a peut être un autre problème respiratoire, opérable ou non.
https://www.vet24.fr/voile-du-palais-chez-le-chien_214.aspx?me=261
Si vous envisagez de candidater à l’adoption de Matzu, ou si vous êtes simplement curieux, nous vous proposons de cliquer sur le lien ci-dessus, vers un article de la clinique Vet24 qui explique les diverses pathologies respiratoires et digestives liées au surtype.
Bienvenus dans un monde de souffrance!

S’il y a des opérations possibles, nous les ferons.
Mais au delà des opérations il y a tout un mode de vie adapté que nous qualifierions de « plan-plan » fait principalement avec de courtes promenades adaptées à la chaleur ambiante, peu ou pas de jeux sportifs et une surveillance de la bonne déglutition lors des repas car les fausses routes ne sont pas rares et peuvent avoir des conséquences dramatiques, (cf Jewenn). Heureusement encore Matzu n’est pas un chow stressé! (cf James , Louki ou Flocky)
Nous attendrons des candidats à l’adoption de Matzu qu’ils comprennent que vivre avec un chow chow surtypé impose encore plus de contraintes que vivre avec un chow chow « normal » lui même déjà différent d’un chien lambda.
Problèmes respiratoires, digestifs, cardiaques (cf Fidji), on adapte son rythme de vie au chien surtypé et on n’adapte pas le chien à sa vie.

Vous?

Alors Matzu vous attend!