Roma

23 mai:

« Roma est allé chez le veto pour son vaccin de la piro et du Lyme, il pèse presque 33kg et l’on sent un peu moins le squelette de son bassin; la boiterie de fin de journée est en rapport avec son passé, elle devrait disparaître d’autant que maintenant les promenades sont légèrement réduites en distance, mais pas le temps: il reste bien sagement assis près de moi sur un banc ou entre nous deux et apprend à contempler le paysage et regarder les gens qui passent ; hier matin il s’est roulé dans les herbes. Au début il avait des difficultés à se rétablir ce qui n’est plus le cas et il aime trottiner car nous laissons sa laisse (boîtier bleu) derrière lui, si le lieu est sécurisé bien sûr; il la traîne tel un gamin le ferait avec un petit jouet; il teste régulièrement ses limites pour la distance mais il répond bien au rappel et se trouve complimenté à chaque retour. 
Il eût été dommage de passer à côté de notre petit père Roma qui a su saisir sa chance un jour de Pâques en séduisant de suite son futur papa adoptif; quant à Brigitte si le début n’a pas été facile, Roma est tellement charmeur à son égard qu’elle est maintenant littéralement amoureuse de « son petit garçon ». Mon appareil photo était en fin de batterie, d’autres photos suivront. 

Je vous livre une très belle phrase de l’auteur anglais AJ Cronin, qui semble pouvoir s’appliquer merveilleusement à l’éducation d’un Chow:   « En fin de compte, la voix douce triomphe comme la goutte d’eau dont la persistance a raison du granit. »

 

 

3 photos de Roma prises sur le vif il y a 3 jours.

Merci de nous avoir choisis comme parents pour Roma »

 Richard et Brigitte. »

6 mai:

Richard: « Nous vous donnons des petites nouvelles de Roma. Depuis 2 jours nous sommes passés à l’alimentation mixte; avant hier croquettes et riz; hier croquettes riz et une escalope de dinde poêlée à l’huile d’olive, probablement sa première; il s’est régalé et nous l’a bien fait savoir; du coup il boit moins. Ce matin, petite coupelle de croquettes avec une crème de gruyère posée dessus. (c’était l’apéritif de Didier et Isabelle). »

Roma: « Je leur laisse croire qu’ils m’ont adopté car ils semblent heureux, mais tout ça ce sont des histoires d’humains, de la paperasse comme ils disent souvent, car nous les Chows venant du pays des langues bleues, après une période douloureuse ou misérable, nous savons bien lequel ou laquelle a choisi l’Autre… Mais ce n’est pas un secret. Oh! non! C’est un mystère ».

2 mai:

« Quelques photos où Roma balade son père adoptif en découvrant de nouveaux horizons et nouvelles odeurs, pendant souvent 2 heures. Heureusement il tire moins qu’au début et s’assoit bien volontiers sur des bancs en ma compagnie.

Nous avons augmenté légèrement ses rations du matin et du soir avec une petite coupelle supplémentaire le midi, afin de fortifier ses os et ses muscles qui fatiguent vite compte tenu de son passé. Merci pour vos conseils!

Richard »

1er Mai: Roma nous envoie un petit message:

Ce matin on est venu me porter un petit brin de muguet que je souhaite partager avec le Genêt fleuri où j’ai été sauvé de justesse et ma FA très dévouée, Isabelle et Didier.

 

Du pays des langues bleues au jardin fleuri je fus conduit.

 

Après la balade et avant la coupelle de croquettes puis la sieste près de mes adoptants

Avril 2023

Roma est arrivé à l’asso fin janvier, immédiatement pris en charge par Isabel et Didier qui étaient venus l’attendre au Chowpôle , au terme d’un long voyage accompli par Alain.

Eh! qu’est- ce que j’fiche là? Ou que j’ch’uis?

Sous la crasse et la maigreur, Roma promettait d’être beau chien…

Tout juste Auguste!

Très vite Isabel et Didier ont constaté que Roma était également un chien très facile, très sympa, vraiment très très sympa, alors ils ont vite décidé de l’emmener au toilettage car avec son odeur, vraiment, c’était pas possible de l’emmener chez le veto ainsi….

Hélas ! Hélas ! Hélas !
Il est arrivé au pauvre Roma ce qui arrive parfois à certains de nos protégés, lorsque leur peau a étouffé trop longtemps sous la saleté, le suint, les noeuds et la bourre qui stagne là depuis des mues et des mues: un hot spot!
Mais pas n’importe quel petit hot spot! Un hot spot des familles, mémorable, qui en 3 jours a déclenché une septicémie.
La vie de Roma ne tenait plus qu’à un fil.
Evidemment direction veto, anesthésie, auscultation générale et découverte également d’une vilaine et vieille plaie sur les testicules, certainement suite à une bagarre.
Vous voulez voir ce que peut être un hot spot?
Voici celui de Roma après 3 semaines de traitement:

Pauvre Roma! Sa gentillesse, sa délicatesse malgré ses souffrances le font encore plus apparaître comme un merveilleux toutou…

Evidemment il a fallu attendre la complète guérison, avec la repousse du poil sur une peau bien saine pour penser à castrer Roma et, comme le dit Isabel dans la vidéo, pour opérer aussi l’entropion de l’œil droit.

J’serai encore plus beau après, pis mon oeil coulera plus!

Février, mars….
Deux mois qu’ Isabel et Didier mettent à profit pour initier Roma à la vraie vie, celle des balades, que Roma apprécie, celle de la vie dans une maison, à petite dose d’abord car Roma n’y est pas à l’aise, ce qu’il manifeste en relâchant ses sphincters, celle des tours en voiture, que Roma aime bien, synonyme de veto, certes, mais aussi de balades…

A propos de voiture et de balade, le 9 avril Roma est parti de bonne heure avec Isabel et Didier. Ils lui avaient dit « Roma, faut te faire beau, tu vas rencontrer de potentiels adoptants »

Ca va comm’ ça? ch’uis assez beau? Pis vous direz bien que ch’uis gentil?

C’était au lac des Varennes et ce fut un coup de foudre!
Richard: « Je me souviendrai toujours de cette rencontre de Pâques et avec le recul du temps je comprends maintenant qu’il s’agissait d’une communion entre deux êtres en souffrance à laquelle  Hôckie (la petite chowchotte de Richard, disparue fin 22, ndlr) ne pouvait pas être étrangère.

A partir de ce dimanche, Roma, Richard ainsi que son épouse Brigitte ne se sont plus quittés…

En effet, Brigitte et Richard ne sont pas rentrés chez eux. Direction le Limousin pour être auprès de Roma et l’apprivoiser afin de lui rendre moins difficile le départ d’auprès Isabel, Didier et ses potes à quatre pattes…
Et, on ne le dit pas assez, rendre le départ moins dur aussi à Isabel et Didier car si on est FA pour Chow au Cœur, c’est qu’on aime les chow, et les voir partir après les avoir recueillis, leur avoir apporté des soins et donné le goût de la vie, c’est très éprouvant. Seul le fait s’être en confiance permet de surmonter l’épreuve.
Et nous souhaiterions que les adoptants prennent tous conscience qu’ avant d’être leur chow adoré, d’autres ont aimé ce chien, ils l’ont même aimé avant vous car, tout moche, tout puant, tout pelé, tout maigre vous ne l’auriez pas adopté. Alors merci de montrer un peu d’empathie pour ceux qui vous ont permis la rencontre avec votre formidable chow chow, en donnant spontanément et régulièrement des nouvelles.

Ils ont fait ensemble la dernière visite veto, celle pour le retrait des points et le vaccin et puis ce fut la dernière soirée de Roma dans sa FA. « Ce soir là, lorsque j’ai embrassé mon gros lapin, il a semblé triste, comme s’il croyait que nous allions nous quitter pour toujours… j’avais hâte d’ être au lendemain »

Ben, tu m’adoptes pas?!

Et le lendemain est arrivé, le grand départ en voiture, la découverte de la nouvelle maison, les habitudes qui changent et qu’il faut redécouvrir, la vie en chien unique lorsqu’on a toujours vécu en groupe….
Tout ça se fait les doigts dans le nez pour Roma: « Il commence à apprécier le terrain mais il aime beaucoup être avec nous dans la maison.
Voici d’ailleurs une photo de Roma près du canapé avec vue sur le jardin…

et 2 autres où il a encore son harnais (qui était celui d’Höckie lorsqu’elle était jeune) car Didier m’avait conseillé de lui laisser jour et nuit pendant 1 semaine, maintenant il ne le porte que pour sortir. 

Son œil va mieux, ses poils repoussent, il se régule sur le plan eau (nous avons oublié de dire que lors de son arrivée en janvier Roma buvait des litres et des litres d’eau, les analyses ne révèleront rien, donc apparemment un comportement compulsif du au stress, que Roma renouvèlera, de façon moindre toutefois, dans sa nouvelle famille. Ndlr) et nourriture, il découvre chaque jour un peu plus la Vie et la compagnie d’ humains à son écoute, jamais las de caresses et de bisous. 
Nous remercions de nous avoir confié ce petit père Roma. » Richard.