Archives de catégorie : Chows adoptés en 2020

Izzy (2), une bien triste histoire

24 Janvier 2020

Les histoires les plus douloureuses sont celles que nous mettons du temps à écrire, parce qu’elles ravivent la peine dans nos cœurs. Ainsi en va-t-il de l’histoire d’Izzy.

L’histoire d’Izzy avec Chôc a commencé par une annonce sur un site d’annonces gratuites, un soir de décembre, juste avant le réveillon.
Une petite chowchotte de 6 ans cherche une nouvelle famille. La raison? Ses propriétaires se rendent compte qu’ils la négligent et ne lui consacrent plus autant de temps que ce qu’elle mérite, et ils lui souhaitent une nouvelle famille qui pourra la rendre heureuse.
Nous prenons contact, et très vite, Izzy est prise en  famille d’accueil chez Sophie.

Ses ex avaient décrit une nénette tranquille et douce, et c’est en effet ainsi que Sophie la découvre.
Heureuse de gambader dans le jardin, de dormir sur le tapis, de se faire câliner, de manger des croquettes.

Ses ex avaient aussi remarqué des pertes au niveau de la vulve, alors que les chaleurs étaient terminées depuis déjà quelques jours.
Immédiatement, nous avons pensé pyomètre… Immédiatement, en cette période de fêtes, Sophie prend RDV pour une échographie et opérer d’urgence Izzy si le pyomètre était confirmé.

Chez le vétérinaire, Izzy sera à nouveau douce et gentille, couchée sur le dos, calée sur le matelas pour l’échographie, la tête dans le coude de Sophie, calme et détendue.
Le pyomètre est confirmé, Izzy est anesthésiée et part pour sa chirurgie.

Sophie rentre chez elle, confiante et heureuse de permettre à Izzy d’être soignée, et de bientôt pouvoir démarrer sa nouvelle vie.

Et le téléphone sonne. C’est le vétérinaire qui est en train d’opérer Izzy. Ce n’est pas « juste » un pyomètre. C’est aussi une péritonite, les organes d’Izzy baignent dans du liquide visqueux. Izzy est perdue. Izzy ne sera pas réveillée.

En quelques jours dans sa FA, et précédemment dans sa famille, Izzy n’a montré aucun signe de souffrance. Aucun. Elle était pleine d’entrain pour monter en voiture, à l’heure des repas ou des sorties.
Comment un chien dans cet état peut courir, manger et jouer? Pour faire plaisir aux humains, un chien est prêt à tout…

Au revoir courageuse Izzy, ta famille et ta FA se souviendront de ta douceur et de ta gentillesse. Ils auront le regret de ne pas avoir pu te permettre de démarrer cette nouvelle vie qu’ils espéraient pour toi.

 

Guimauve

17 janvier: Guimauve a passé 3h au toilettage où il s’est montré super sympa. Peggy nous dit que « la toiletteuse et ses deux stagiaires ont fait des miracles; Guimauve est désormais tout doux! »

 

11 janvier 2020:  Ce fut le coup de foudre qui a incité Peggy à déposer une demande d’adoption pour Guimauve. Eh oui, on peut avoir un coup de foudre pour un chow de 8 ans, comme de 10 ans ou même plus, le cœur a ses raisons que la raison ignore, et la « raison » en matière d’adoption rime plus souvent avec amour de soi et « bonne affaire » qu’avec amour du chien.

Nous avons attendu près de trois semaines pour annoncer l’adoption de Guimauve, pour être sûrs que le courant passerait avec Malko, le shar-peï de 10 ans.

Peggy, elle, n’avait pas trop de craintes car Malko est calme, très calme même du fait de son âge et de sa cécité et Alix avait bien repéré que cette qualité est indispensable pour cohabiter avec Guimauve…. De fait, d’emblée il n’y a pas eu la moindre tension entre les deux chiens, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Depuis c’est une entente sans faille, sans effusion non plus du fait du caractère des deux chiens mais quoi demander de plus? ils  se partagent le territoire, les câlins  et même les gamelles sans aucune animosité.

Et avec Peggy et sa fille? « Guimauve est câlin et joueur, mais avec un vrai caractère de chow, têtu, drôle, requérant patience et ruse pour une cohabitation sereine. Pour le moment il a décidé de squatter le canapé…bon…. si encore il nous laissait un peu de place! mdr! Mais Guimauve se vautre de tout son long. Heureusement, ça ne dure pas. Si je change de pièce, il me suit. Marrant aussi: il se croit plus petit qu’il n’est, on le retrouve coincé dans de tous petits endroits… Guimauve, le chow qui rêvait d’être un chihuhua! »

Dans le panier de Malko

Alors, adopté Guimauve?

« Oui, plutôt deux fois qu’une. Guimauve ne ressemble pas physiquement au chow chow que je voulais – bien rouge ndlr- mais il a tout le caractère qui me plaît »

04 décembre : Une petite vidéo de Guimauve qui semble apprécié les balades liberté en compagnie d’Iris et d’Alix 🙂

Guimauve

 

Arrivée de Guimauve à l’asso:

Guimauve n’a pas encore 8 ans, il les aura le 13 décembre, et Guimauve nous le « connaissons » un peu.

En effet, Guimauve est le fils dEnki et de Féline, que nous avons fait adopter en 2016. Et il ressemble tant à son père qu’à sa mère. Au physique comme au moral.

Son histoire?

Acheté à deux mois dans un salon du chiot par un monsieur qui voulait faire un cadeau à sa maman (vous connaissez la technique de vente dans les salons du chiot: on vous colle le chiot dans les bras et forcément, vous partez avec) Guimauve s’est retrouvé dans la foulée sur « un support internet d’annonces gratuites » car jugé par la dame d’une taille trop importante une fois adulte. A ce sujet, les fêtes arrivent: non on ne fait pas cadeau d’un animal! Le choix d’un animal doit être fait par celui qui va passer une partie de sa vie avec lui.

Guimauve n’est pas mal tombé: bien soigné -son carnet de vaccination en atteste-, castré, toiletté, partageant sa vie avec un bouledogue français, Guimauve aurait pu finir sa vie paisiblement auprès de ses humains.

Oui mais voilà, un enfant est né. Tant qu’il était au berceau, les piaillement lui étaient assez indifférent. Mais maintenant que le petit a 18 mois et qu’il crapahute partout, Guimauve, ça le gonfle. Il ne fait pas partie de ses chiens qui se prêtent au jeu de découverte des tout petits, ce qu’il veut, c’est ce dont il a l’habitude: la paix, la tranquillité. Un mélange d’Enki et de Féline vous dit-on, posé, brave,  mais sachant clairement montrer son mécontentement, comme Féline: « Casse-toi pauv’ con! » (Nous nous permettons puisque l’expression est rentrée au dictionnaire des expressions présidentielles).  Forcément, on comprend les parents qui ne veulent pas savoir jusqu’ ou pourrait aller le manque d’empathie pour l’enfant.

Donc voici Guimauve, 7 ans et toutes ses dents, à l’adoption.

Il est en FA chez Alix et Iris, appartement, co-location… Guimauve a découvert son nouvel environnement avec beaucoup d’interrogations dans le regard mais la vie en appart, il l’a déjà pratiquée……

Ben v’la aut’ chos’! ch’uis où….

… alors quelques bonnes balades l’ont vite rassuré sur la viabilité de l’expérience: pas de doutes Alix et Iris seraient des hôtesses parfaites!

En plus, Alix détache très vite les chiens qu’elle accueille alors le pépère Guimauve a pu très rapidement s’en donner à cœur-joie!

Première balade en liberté.

Guimauve à fond!

8 jours après l’arrivée de Guimauve chez Alix et Iris, leurs impressions sur celui-ci:

  • sage en voiture
  • sage en appartement
  • compatible chiens mâles et femelles mais il faut que les présentations se fassent tranquillement. Guimauve ne supporte pas d’être assailli par des inconnus de tout poil.
  • A propos de poil, Guimauve cohabitait avec un chat mais a toujours coursé les chats du voisinage.
  • Guimauve mange bien mais n’est pas protecteur de ses croquettes.
  • C’est un bonheur de promener Guimauve sans laisse car il a un bon rappel; par contre en laisse il tire par à coups, mais s’assied si on s’arrête bavarder.  Pour les personnes hésitantes à détacher un chien, un jardin serait le bienvenu pour que Guimauve puisse se dépenser.
  • Guimauve aime bien le toilettage.

Le toilettage c’est trop bon!

L’aspect laineux de son poil est du aux tontes bisannuelles qu’il avait jusque là.

En résumé, Guimauve est un brave toutou, facile à vivre, tranquille, qui souhaiterait continuer sa vie avec des humains ayant le même profil. Vous? Remplissez le formulaire de demande d’adoption!

Loca

18 janvier: Le we est synonyme de belles balades dans une nature superbe. Quel changement pour Loca qui ne connaissait que les trottoirs, et encore pas beaucoup au vu de la longueur de ses griffes…

11 janvier: Elle est pas belle la vie au pays de Loca?

« Loca s’est bien baladé aujourd’hui. Et elle a réussi à monter dans la voiture deux fois. Elle fait un peu son caractère de chow mais ça ne dure pas longtemps ».

Loca dans la neige

06 janvier 2020: Il lui en est arrivé des aventures à Loca depuis novembre dernier!

D’abord, le 5 novembre, elle a entrepris un grand voyage avec Jean, voyage qui l’a mené jusqu’au Pays des Langues Bleues. Des heures de voiture durant lesquelles elle a été très sage, elle qui avait eu tant de mal à emprunter un tel engin quelques semaines auparavant. Loca apprend vite.

En compagnie des loulous du PLB, eux mêmes rompus à l’accueil de leurs congénères de passage, Loca a pu parfaire sa sociabilisation. En quelques semaines la peur a cédé la place à l’envie de participer au jeu.                                                                                                                                        Loca apprend vite.

Il fallait encore apprendre comment faire, comment jouer sans pincer, comment s’enthousiasmer sans s’énerver et faire mal…      Loca a commencé à apprendre, il faudra poursuivre l’entrainement.

Mais ce ne sera pas au Pays des Langues Bleues car Loca a trouvé SA famille. Une famille où il n’y aura pas de copains à 4 pattes mais trois humains pour distribuer des tonnes de câlins. Et faire de jolies balades, de cela aussi Loca a grand besoin.

Première balade de Loca

 

Allez, sans laisse!

Ses adoptants nous disent que 48 h après son arrivée Loca acceptait des bisous sur la truffe.

Quand on vous dit que Loca apprend vite!

 

 

21 novembre: Loca est dans sa FA depuis 15 jours, c’est trop peu pour qu’un chien oublie….

P’ête que je vais repartir chez moi?

Sophie: « Ce matin au cours de la promenade, nous avons croisé une femme enceinte; Loca s’est tendue sur la pointe de ses pattes, oreilles en avant, heureuse….. »

Mais c’est assez pour nettoyer ses yeux et lui redonner une allure de chow chow….

« Loca a besoin d’une famille pour elle seule, elle est très demandeuse d’attentions, de caresses. Elle aime aussi passionnément être dehors et sa balader, la pluie ne la dérange pas. 

Elle accepte que je l’essuie, que je la soigne. Mais je crois que malgré tout mes soins, c’est mon mari qu’elle préfère. Quelle est heureuse lorsqu’il arrive! 

Les friandises n’ont aucun pouvoir sur elle, elle ne fait que ce qu’elle veut.

C’est un vrai caractère de chow! »

 

 

 

Loca a 4 ans et demi.

Il y a longtemps, elle a été stérilisée par ses propriétaires, certainement raison pour laquelle elle n’a pas trouvé preneur via « un journal en ligne d’annonces gratuites » sur lequel elle a été proposée.

Depuis cette époque où ils prenaient soin d’elle elle a été, comment dire…. un peu négligée?

Question à 1000 e:  comment peut-on vivre, en plein centre ville et en appartement, avec une chienne dans un tel état, qui dégage une telle puanteur et  dont l’arrière-train plein de merde -point d’euphémisme pour décrire le sordide de la réalité- souille les meubles et les murs?

Notre FA en tous cas n’a pas pu tenir longtemps dans les miasmes qui émanaient de la pauvre Loca et, dès que le vétérinaire a pu donner un rv,  c’est lui qui, sous anesthésie,  a procédé au nettoyage de la petite bête….. Heureusement car il faut avoir le cœur bien accroché pour découvrir que les asticots, bien à l’abri dans la gangue de crasse et d’excréments, ont déjà niché dans les chairs….

 

Maintenant que Loca ne macère plus dans la crasse et les douleurs que cela lui occasionnait,  il faut se préoccuper de son bien être psychologique car c’était une petite chienne dans la crainte et la panique qui était arrivée en FA, en témoigne son regard:

Le vétérinaire a prescrit un produit homéopathique, Nervosyl, et grâce à lui, grâce aussi au temps qui passe et à la gentillesse de Sophie et de Jean, sa FA, Loca se sent mieux.

Sophie: « On dirait que Loca ne connaît rien du tout. Au début elle aboyait à nos chiens, à nous, à une feuille qui tombait… mais tous les jours apportent du progrès. Elle est très en recherche de présence humaine et de câlins. Même si elle n’accepte pas que je touche certains endroits, comme son ventre, elle me fait des bisous. Elle ne veut aussi que manger dans ma main. Elle adore les balades et aujourd’hui elle est entrée en contact avec une chienne fox qui sort de la spa et qui est terrorisée, et tout s’est bien passé. En fait, ce n’est pas qu’elle n’aime pas les chien, c’est qu’elle en a peur car elle ne les connaît pas. Il faudrait qu’elle apprenne la communication avec eux via un chien super doux et calme, qui ne chercherait ni à jouer ni à la monter… Elle apprend vite aussi: le premier jour, on a eu du mal à la faire monter dans la voiture. Pour aller chez le veto, pareil. Et depuis elle y monte seule… en fait, c’est ça, elle ne connaît rien de rien. Par contre je crois qu’elle n’aime vraiment pas les chats, les jours qui passent n’y changent rien…. « 

Vous n’avez pas de chats? pas de chien ou un loulou très calme? vous avez beaucoup d’empathie pour les chows, de patience et de bonté?

Prenez contact, Loca et nous-mêmes étudierons toutes les proposition!

Kitty

15 janvier 2020: Voilà plus de 15 jours que Kitty est dans sa famille adoptive et les frictions du départ avec les filles de la maison n’ayant été que passagères, Valérie et Marie nous informent que notre miraculée a trouvé son foyer pour la vie.

Kitty partagera donc la vie de Myrtille, Donka, Hei-Liang et Kim chez ces authentiques amoureuses des chows qui avait déjà accueilli Dolly, aveugle, et Caine, 11 ans.

Car aimer vraiment les chiens ce n’est pas adopter le plus jeune et le plus en bonne santé en invoquant toutes sortes de fadaises éculées censées nous mystifier, c’est se demander ce que deviendra celui dont personne ne veut et qui verra toujours avec beaucoup de désespoir partir vers un ailleurs qu’il imagine meilleur ses copains plus jeunes, ou plus en bonne santé ou plus beaux.

 

Kitty dans sa FA:

21 novembre:  Alertés par la démarche déhanchée de Kitty, Laure a profité du rappel des vaccins pour demander une radio:

« Kitty a vraiment été très gentille, nous avons pu lui faire la radio sans l’endormir. Par contre, la mauvaise nouvelle, c’est l’état de ses hanches. Il n’y a pas d’opération à faire mais des traitements de fond et la muscler.

Cela ne l’empêche pas d’être active, de s’intéresser à tout, elle ne s’économise pas…

Nous la garderons un peu après le départ de Pongo, je ne veux pas lui infliger deux traumatismes en même temps »

 

 

05 octobre: « Douce, obéissante, câline. Ces 3 mots résument bien Kitty.

Kitty est très sociable avec les autres chiens, elle recherche même leur
compagnie. Il lui faudrait un mâle jeune qui joue. Son plaisir est de
faire des grandes cavalcades dans le jardin avec Radja 1 an.

Un jardin aussi, elle adore.

On vient de la descendre dans le salon avec les autres car j’ai
l’impression qu’elle s’ennuyait dans le bureau. On commence la
socialisation de Pongo du coup.

Elle fera une chienne de compagnie idéale mais attention: elle n’aime pas les chats ! »

 

30 septembre:  Kitty et Walter ont fait ensemble une visite chez le veto, pour les vaccins..

Kitty se remet très bien et se porte à merveille.

Facture vac Kitty Walter 300919

27 septembre: Avec maman Kitty:

Et sitôt que maman va se détendre ce sont les pipelettes shi-tzu qui viennent aux nouvelles:

25: septembre: Pongo a 15 jours!

Kitty aussi se porte bien,  les bons soins de Laure ont clairement permis à la jeune maman de reprendre du poids.

Il le lui fallait bien!

 

22 septembre: « Pongo a ouvert les yeux. Soit il est né un peu plus tôt qu’annoncé par la fourrière, soit il est précoce. Peut être que la lutte qu’il a dû mener pour la survie en est la  raison…. »                                                        C‘est ce qui s’appelle ouvrir les yeux sur les dures réalités de la vie, surtout lorsqu’on naît animal….

 

 

19 septembre: « On a passé la journée toutes les 2, elle est très câline, les caresses ont du lui manquer; Elle vient poser sa tète sur mes genoux pour que je m’occupe d’elle.

Le petit a perdu un peu de poids, rien de dramatique, je vais biberonner cette nuit. Il tète, mais je pense qu’elle n’a pas de lait, mais elle s’en occupe après le biberon, elle le nettoie.

Elle fait fête à Patrick, il est rentré dans ses bonnes grâces depuis
qu’il est allé la chercher à la clinique veterinaire, où elle a fait
l’unanimité, ils ont tous fondu devant mademoiselle.

Bon tout va au mieux et devrait s’améliorer dans les jours à venir. »

Ici commence l’histoire de Kitty et de son chiot avec Chow au Cœur

 

Nous vous avions promis une bien jolie histoire, la voici.                    Bien jolie car le hasard n’existe pas et la rencontre entre Kitty et  Chôc! signifie que la déesse Fortune s’est désormais penchée sur la petite chienne pour changer son destin.

Mercredi 11: septembre, Natalie, l’adoptante de Lelion, croisé chow chow trouvé errant il y a quelques années, accompagnait une amie dans une démarche d’adoption au refuge de Pau.

Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir une chowchowtte dans la partie fourrière!

Aussitôt prévenus, nous prîmes contact et c’est sans difficulté aucune que la SACPA, qui gère les lieux, nous autorisa à récupérer Kitty, chowchowtte de 6 ans, trouvée errante 8 jours avant et non réclamée. « Ce que vous ne savez peut être pas, c’est que cette nuit elle a eu un chiot. »

Un chiot de moins de 24 h, à la mère épuisée par l’errance et le manque de nourriture, qui a mis bas toute seule, dans des locaux qui ne sont pas prévus pour être une nursery, c’était pas gagné…..

C’est Laure, qui, par le plus grand des hasard, est la plus proche de la fourrière, 200 km.  Heureusement car elle est aussi la plus expérimentée d’entre nous en matière de naissance et, répétons-le, on ne s’improvise pas naisseur.

14 septembre: Laure est allée chercher Kitty et son chiot sitôt le délai de fourrière passé. Le petit avait 4 jours, il avait froid.

Très vite des nouvelles nous parviennent:

Laure:  » C’est un mâle. 540 gr à 4 jours, c’est bon. Il tête. Je verrai ce soir s’il prend du poids. Il avait faim. L’ennui c’est qu’il est bourré de vers et Kitty aussi. Je peux pas donner de vermifuge avant qu’il ait 15 jours« .

« Le petit a pris 40 gr, ça se passe bien »

C’est pour Kitty que les choses vont plus mal. Elle est de plus en plus fatiguée et fiévreuse, elle continue à perdre du sang, il est plein de pus.

Lundi 16:  Echographie: une masse envahit son utérus. Un chiot mort? du placenta? autre chose? le vétérinaire décide d’opérer en urgence.

C’est du placenta que Kitty n’a pas pu évacuer et qui pourrit dans ses entrailles.

facture métrite Kitty

Après l’épreuve de l’abandon, de l’errance, de la faim, de la fourrière, de la naissance, on peut dire que Kitty,  maintenant seule et malade dans une cage chez un veto est une battante!  peut être aussi veut-elle retrouver son chiot et est-ce cela qui la fait tenir, se réveiller, reprendre des forces?

18 septembre:  » Hier soir elle était encore bien dans le gaz mais aujourd’hui  elle a retrouvé son chiot. Le véto m’a prescrit un vermifuge. Kitty est tellement bourrée de vers que ce serait pire de la laisser ainsi que de lui en donner. Tous ces vers doivent beaucoup les fatiguer elle et lui »

Et c’est une maligne! elle mange la Vache qui Rit et me laisse les deux cachets! Et puis tout compte fait, le poulet c’est mieux que les croquettes »

Allez, bien que ce ne soit pas gagné, on va espérer que ce petit signe de gourmandise soit un bon signe pour la santé de Kitty et qu’elle sera en mesure de trouver une famille, aimante et pour la vie cette fois, dans les mois à venir.

Alors que dire d’elle?

« C’est une gentille. Obéissante, Douce.  Elle avait peur de Patrick mais du coup c’est lui qui lui apporte à manger et ça va bien mieux.

Elle ne sait pas marcher en laisse.

Quand elle a vu les enclos au fond du jardin, elle y est allé et
s’est couché dans la niche, comme chez elle….

Je peux déjà dire pas ok chats. Quand un est passé ce matin
devant le portail, elle était folle furieuse.

Avec les autres chiens, mâles, femelles petits et grands pas de problème, elle chercherait plutôt leur compagnie, tant que personne ne s’approche de son petit, sauf moi. Elle me fait la fête quand je vais passer du temps avec elle dans le bureau. »

Quant à son chiot, il est trop tôt pour le proposer à l’adoption. Déjà il doit vivre…. Ensuite nous devons avoir une idée s’il est chow au croisé. Pour le moment, il vit, paisible, laissons-le à ses rêves….