Archives de catégorie : En famille d’accueil

Lasco

Nous avons découvert Lasco à la SPA de Lyon-Marennes.
Lasco n’avait jamais quitté son jardin, on imagine son inquiétude face à toute cette nouveauté….
Par chance, le directeur de ce refuge partage notre point de vue sur les chows, Il considère que ces chiens débonnaires, tranquilles et calmes sont stressés dans des endroits remplis d’aboiements et d’agitation et ne s’y montrent pas sous leur meilleur jour.
Il nous a rapidement confié Lasco, 6 ans, arrivé au refuge suite à des problèmes économiques rencontrés par sa famille.
C’est Alix qui a eu la chance d’être celle qui a donné (et pas redonné) la liberté à Lasco…

Lasco découvre le jardin

Parce que la liberté, ce n’est pas seulement l’absence de barreaux.
La liberté pour un chien, c’est découvrir les promenades.
L’épanouissement pour un chien, c’est tester les relations avec les congénères.
Vivre avec un chien c’est découvrir ce qu’il pense des chats, de la voiture, du veto….

Lasco et le chat

Aimer un chien c’est le tenter par tous les petits plus des repas, découvrir s’il est plutôt sucré que salé, plutôt Petit Beurre que Vache qui Rit, ou les deux….

Ouais ben les haricots, j’aime pas

Qu’ils sont malheureux les deux pattes qu’une maladie de leur compagnon prive des ces bonheurs simples qui ont pour nom le Partage!

Quel est le chow qu’Alix a découvert?

Lasco a 6 ans. 6 ans passés dans une courette.
S’il est timide, Lasco n’est pas non plus méfiant à l’extrême et surtout, surtout, il est gourmand. Et ça c’est rassurant car un chien qui a connu autre chose que de bêtes croquettes n’a pas eu une vie d’avant totalement pourrie. Et aussi la gourmandise facilite les expériences: le passage du harnais (sans problème), le toilettage (quelques coups de brosse ça va mais le bain, bof…. Lasco, très surpris, n’a pas eu envie de prolonger l’expérience plus que nécessaire, sans montrer d’agressivité néanmoins), la montée en voiture (ça va, il est grand et monte aisément)…

 

Lasco et ses congénères? nickel! Totalement dans le peace and love! Du moins lorsque les copains veulent jouer car, lorsque, comme Iris, ils préfèrent garder leurs  distances et leur tranquillité, Lasco respecte.

Lasco et les chats? Dedans ça va, aucun problème. Dehors il est comme beaucoup de chiens, il court après. Mais à l’évidence Lasco n’est pas un tueur de chat.  Si vous vivez avec un chat il faudra plus ou moins de temps pour les faire cohabiter, ça dépendra aussi du chat.

En vrac, Lasco apprécie les balades (qu’Alix a commencer à pratiquer dans des endroits paisibles même si Lasco semble indifférent aux passants)…

Balade

se prélasser dehors (Lasco adoooore être dehors, même porte-fenêtre ouverte c’est dehors qu’il aime être)…

 

jouer avec des copains ou avec des humains…

Des jeux à perdre haleine

savourer toutes sortes de friandises, dormir tranquillement….

Comme tout chow chow Lasco n’aboie pas particulièrement et ses rares « wouf wouf » sont l’occasion d’entendre sa belle voix grave.

Le 28 juin Lasco rencontrera le Dr Déan de la clinique Vetoeil, lequel décidera de l’intervention à pratiquer car il semble que notre beau chow chow souffre de l’entropion de plusieurs paupières.

 

Ensuite, déjà  castré par le refuge et à jour de ses vaccins il pourra découvrir sa nouvelle vie et il étudie avec nous toutes les propositions qui vont lui parvenir, de préférence en pavillon et sans agitation excessive du type enfants en bas âge ou petit chien aboyeur.
Le formulaire de demande d’adoption, c’est ici!

Catleya

17 juin:

Un gros câlin de Catleya à Monika.

 

8 mai:  Comme prévu, hier Catleya est allée à la clinique Vetoeil pour faire examiner ses yeux.
La bonne nouvelle: pas d’ulcère ou autre chose qui demanderait des soins compliqués.
La mauvaise nouvelle: Catleya a bel et bien un entropion sur les 4 paupières et comme elle souffre de ces entropions depuis sa naissance ses cornées sont bien opacifiées, sans espoir de retour à la normale.

Si la santé de Catleya le permet (compte tenu de son âge et de la durée de l’intervention le docteur Meunier a demandé une prise de sang et une auscultation cardiaque) elle sera opérée mi-juin des 4 paupières.
Même si elle ne verra pas mieux, au moins elle ne souffrira plus.

29 avril 2021

Tout a commencé il y a quelques semaines avec un appel d’Elain, notre homologue en Angleterre.

Voila quelques semaines Elain avait fait mettre en sureté, dans une FA en Roumanie, une chowchowtte de 11 ans, trouvée errante sur les trottoirs de Bucarest,  dans l’état que l’on peut imaginer.
Assez rapidement la FA a fait savoir qu’elle ne pouvait la garder, peut être parce que Catleya avait débuté ses chaleurs et que la présence d’une chienne en chaleur dans une FA  qui est amenée à accueillir aussi des mâles non encore castrés est tout bonnement ingérable. Sans parler des risques de bagarres entre femelles hormonées…

Il fallait trouver un transport.
Contre toute attente, ce qui est habituellement compliqué s’est avéré d’une surprenante facilité. Dans la  même semaine Catleya a intégré un transport routier régulier entre la Roumanie et l’Angleterre et  au terme de 36h de route , Béatrice, la maman d’Adèle, Guérande, Dounek et Matchek, découvrait le visage de la douce mamie…

Et sa maigreur!


Mais que l’on se rassure, aucune maladie la dessous, juste la faim.
Et encore il parait que Catleya a pris du poids dans sa FA roumaine, ce que l’on veut bien croire.
Béatrice a tout de suite remarqué que, malgré les 48h de jeûne dans le camion,  Catleya, 11 ans, ne mange pas de croquettes. Par contre elle raffole de la pâtée. Problème dentaire? c’est ce que nous découvrirons lorsque Catleya aura eu sa première visite vétérinaire, rv est déjà pris pour le 7 mai.

Ce premier rv vétérinaire aura lieu à la clinique Vétoeil car ce qui nous semble le plus problématique chez Catleya, ce sont ses yeux.  Manifestement elle souffre d’entropion, mais de quoi d’autre encore? Les spécialistes nous le diront.

Pour le moment Catleya récupère de son voyage et de ses émotions des dernières semaines chez Monika et Pierre, notre FA spécialisée dans l’accueil des chiennes en chaleur grâce à l’indifférence totale de Léo et Maya envers les choses de la vie.

Ils sont tous les 4 unanimes pour dire que Catleya est la plus douce des chowchowttes, plutôt adeptes des endroits calmes où les deux joueurs ne viennent pas la bousculer, bon appétit mais sans agressivité pour protéger son bien , il faut dire que lorsque la nourriture ne manque pas, les passions sur le sujet s’apaisent.

Catleya aime bien les balades adaptées à son âge, ne bouge pas en voiture, apprécie le toilettage.
Une chienne sans problème en somme, une chienne à laquelle on pourrait imaginer un passé de chienne de famille, peut être larguée dans la rue pour des raisons économiques ou de décès de son ou de sa propriétaire…..

 

Nous ferons le nécessaire pour soulager Catleya de ses problèmes oculaires, peut être opération, peut être juste des soins qui seront à continuer durant toute sa vie.

Le caractère de Catleya étant bien cerné il est d’ores et déjà possible de postuler pour son adoption  en remplissant le formulaire de demande d’adoption.

Lowen, en FA option adoption

18 juin:

Bonne nouvelle: Lowen n’a aucune séquelle de son incident d’il y a deux semaines !

Sabrina:  » Voilà, mon petit père n’a pas fait de rechute donc je suis contente. « 

4 juin:

Hier matin, 5 h, Lowen aboyait comme s il appelait. Ça ne lui ressemble pas du tout, Sabrina sait qu’il est silencieux. Elle va le voir. Il était debout, tournait sur lui même, plié comme sur la vidéo.
Évidemment impossible de le conduire chez un veto et aucun veto ne se déplace.
Pour les animaux il n y a pas la notion de non assistance à animal en danger, du coup les vetos se dispensent d’ intervenir lorsque c’est difficile.
A la vue des vidéos, notre veto de Pont sur Yonne penche pour un AVC.
Fort heureusement c’est passé comme c’est arrivé quelques heures après….

Une de nos adhérentes, Annie, nous a dit que la même chose était arrivée à son chow chow Looping, lui est un chien qui est normalement suivi par un vétérinaire, il n’a rien décelé.
Bizarre….

31 mai:

« J’ ai acheté du saucisson pour chien pour Lowen, il adore !!! Comme il ne mange pas de friandises, et bien c’est un compromis 😊« 

13 mai: Nous avons été très touchés par les demandes d’adoption concernant Lowen. Elles ont été moins rares que nous ne le pensions, et réfléchies.
Merci.

Lowen n’est pas un chow chow classique.
Même s’il n’a peut être pas pas bénéficié toujours de la plus extrême bienveillance, même si sa personnalité, complexe à la base, aurait requis plus d’attention qu’il n’en a eue, il n’a pas non plus été maltraité au point d’être devenu celui qu’il est.
Le comportementde Lowen est plus inné qu’acquis. Comme celui d’ Opium.

Après avoir bien discuté de tout ce qu’impliquait l’hébergement de Lowen (pas de possibilité de retour en arrière, pas de vacances ou trouver une garde à domicile, impossible de l’emmener chez un veto même en cas d’urgence)…. c’est chez Sabrina que Lowen a été conduit.
A notre demande,  parce que nous voulions que Sabrina se rende compte par elle même de qui est Lowen, celui-ci est en statut FA, avec option adoption.
Au moins si adoption il y a, ce sera en connaissance de cause.

C’est le 26 avril qu’a eu lieu le transport de Lowen et il a fallu développer une logistique encore jamais employée.
– D’abord notre vétérinaire s’est déplacé pour l’endormir à domicile. Comme Lowen, à jeun depuis la veille en prévision de l’anesthésie, avait faim, il a accepté d’entrer dans le hall.  Il a fallu enjamber la fenêtre d’une chambre pour fermer la porte d’entrée par l’extérieur.
– Prendre un café, le temps que Lowen s’apaise malgré l’enfermement et prier le ciel pour que le vétérinaire puisse pratiquer l’anesthésie « à la volée » car sinon Lowen aurait recommencé à entrer dans une méfiance extrême qui nous aurait empêché de renouveler la manœuvre avant plusieurs semaines, des mois peut être. Ce lundi matin, nous avons tenté le tout pour le tout. Surtout ne pas se louper!….
– Puis se saisir de la laisse par surprise et planter l’aiguille d’anesthésiant dans les fesses.  Lowen s’est dérobé. L’aiguille a cassé.
3 injections ont été nécessaires pour venir à bout de la résistance de Lowen.
– A la clinique, radio pour rechercher l’aiguille….. oups! elle était seulement dans la fourrure.😊
– Puis castration. Remettre Lowen encore endormi dans la voiture (nous avions prévu une cage de transport pour éviter toute fuite à l’arrivée)  et l’emmener aussitôt vers sa destination, en Bretagne, à 6h de là.

A 17h Lowen arrivait dans son nouveau chez lui, accueilli par Rhoda, une jeune bouvier bernois de quelques mois dont nous avions pensé que la présence apaiserait les craintes de Lowen.  Effectivement, sans être passionné par les chiens, Lowen communique néanmoins mieux avec eux qu’avec les humains.

 

Notre mission accomplie, laissons maintenant la parole à Sabrina, adoptante hors norme:
« Mes motivations pour accueillir Lowen?  je voulais aider un chien avec un handicap. Lowen m’a profondément touché dans son histoire et dans le fait qu’il soit traumatisé par rapport aux humains. Ayant moi même un rapport particulier avec les humains dû à mon trouble autistique…. J’ai une grande empathie et une réelle compréhension quand au mode de fonctionnement de Lowen.

Lowen est un chien d’une extrême douceur mais également d’une extrême craintivité avec l’Homme! Mon but est qu’il soit heureux comme lui l’entend et qu’il ne soit pas en danger. Je n’attends donc rien de lui. Il est arrivé le 26 avril et depuis chaque jour, je remarque des progrès. Bien sûr c’est minime mais chaque petit pas est une victoire à mon sens. 

À ce jour, il rentre manger et boire dans le garage.
Depuis hier le 12 mai, il rentre se protéger aussi quand il pleut. Un énorme pas car il a tellement peur de rester dans un endroit fermé.
Bien sûr je laisse la porte du garage ouverte h24.
Il accepte aussi ma présence à ses côtés quand il mange et je peux même changer ou remplir son bac d’eau à ce moment là sans qu’il ne parte, encore une victoire !!!!
Je l’ai vu jouer avec un de mes lapins que j’avais mis dehors. J’en ai eu les larmes aux yeux.
Aujourd’hui j’ai sorti en harnais mes persans, Lowen était content. Il s’est mis à courir pour jouer partout dans le jardin et après se mettre sur le dos. J’espère un jour pouvoir le filmer car ça fait vraiment chaud au cœur de le voir ainsi. Il est vraiment fan des lapins et des chats. 
Et il adore la Vache qui Rit mon petit père, c’est notre rituel du quotidien 😊.
Je pense que pour chaque être vivant qui a des craintes ou des peurs, la patience, la compréhension,  décoder ses limites et de ne rien attendre en échange  aideront à le faire progresser. 

 

29 mars: Point sur Lowen:

Contrairement à ce qu’il se passe habituellement avec un chien,  les tentatives pour « l’apprivoiser » ont toutes échoué.

Lowen ne s’est pas dit que finalement rentrer dans une cuisine permet d’avoir des petits bouts de nourriture sympa, il ne s’est pas dit qu’on ne lui faisait pas de mal, il ne s’est pas dit qu’un coussin c’est plutôt confortable pour se coucher, non.
Lowen a certainement pensé que toute cette sollicitude et cet acharnement à vouloir le faire rentrer cachait un piège et il est désormais totalement sur ses gardes, il ne rentre plus du tout.

Pour amadouer Lowen il faudra plus de temps que prévu.

Nous recherchons pour lui une famille qui sache, et qui puisse, lui laisser du temps, peut être des mois:

  • il faut une maison avec une cour où les voitures ne soient pas rangées car, ne pouvant pas faire rentrer Lowen,  on ne peut pas ouvrir le portail sans risque de fuite.
    C’est le principal problème au Pays des Langues Bleues.
  • il faut savoir oublier, pour un temps certainement long, plusieurs mois, tout ce qu’on fait habituellement avec un chien: balades, voiture.
  • Lowen est totalement compatible chiens et chats et un(e) chien(ne)  est même souhaitée
  • Lowen n’aboie pas et ne troublera pas le voisinage la nuit.

Accueillir Lowen est facile car il n’est pas agressif  et discret mais compliqué aussi car il faut accepter son attitude de repli et avoir les conditions d’hébergement sécurisées: une cour fermée en permanence.

Vous?

 

13 mars 2021

Lorsque Lowen nous a été confié, on nous a dit qu’il était craintif: « J’ai mis 6 mois pour qu’il m’approche » nous a confié Gaélle, l’ex-compagne de son ex-propriétaire.
14 jours après avoir récupéré Lowen, porté par son maître à bras le corps dans la voiture qui le conduisait au PLB nous pouvons assurer que « craintif » est un euphémisme!

Mais qui est Lowen?
Lowen est né en décembre 2014 dans un pays de l’Est.
Acheté en animalerie en Belgique il n’a, de ce qu’on nous en a dit, connu qu’une petite cour dont il ne sortait pas souvent.
Il aurait principalement vécu avec des hommes, un père et son fils.
Ce qui est sûr c’est que s’il se montre craintif envers les femmes, il est terrorisé avec les hommes.
Lowen est totalement indifférent aux chats.
Lowen est aussi complètement  compatible chiens, femelles comme mâles. Et  Lowen  a bien du mérite car il s’est fait attaquer de nombreuses  fois par le beauceron acheté par le fils de son propriétaire, au point que nous avons dû faire soigner son oreille toute infectée en urgence, dès avant son départ de la Belgique.
A nos frais bien sûr, l’indigence financière jointe à la mésentente des chiens étant la cause de l’abandon.

Lowen est ultra craintif, certes, mais c’est un TRES gentil chien, après 14 jours de recul, on peut le certifier.
Les premiers jour,  Lowen courrait si vite dans la cour de 200 m2 qu’il était même totalement impossible de faire une photo! Voir l’appareil photo le viser l’incitait à fuir et se cacher comme un animal sauvage pourchassé ! Lowen courait, courait, courait à la moindre tentative d’approche! Et ce qui a fini par être assez drôle c’est que lorsqu’il s’immobilisait, c’était toujours à contre jour ou à côté des poubelles, comme s’il faisait exprès pour que ce soit impossible de le photographier correctement!


Le rv pris pour la castration, 4 jours après son arrivée, n’a évidemment pu être honoré: saisi a bras le corps pour le grimper de force dans la voiture Lowen s’est tellement débattu qu’il en est sorti de son harnais.
Mais il n’a pas mordu, juste saisi la main comme pour dire « tu vois, je peux le faire, mais je le fais pas, je t’en prie, laisse-moi« . Ce que nous avons fait, nous décidant à ne rien forcer et à plutôt tenter d’apprivoiser le petit chow chow sauvage.

 

Etape 1: ne pas  laisser Lowen s’installer dans une confortable solitude.
Le forcer à rentrer manger. La faim fait sortir le loup du bois, dit-on,  et fait rentrer les chows dans les maisons à coup sûr. La pluie aussi d’ailleurs…
Lowen mange très bien, aime assez la Vache qui Rit et les rillettes.
Après quelques jours il prend même dans la main. Au bout des doigts.
Lowen est très délicat.
Nous en sommes à un stade où il n’est pas sans arrêt vigilant; lorsqu’on se lève la nuit il est couché et dort, ce qui n’était pas le cas au début où le moindre bruit le mettait sur ses gardes.
Maintenant il reste même couché en notre présence mais il est toujours impossible de le caresser sans qu’il fuit au contact du bout des doigts.

Etape 2: la balade.
Avec l’aide de Sophie venue tout exprès pour tenter de repasser son harnais à Lowen, nous avons certes échoué, mais Lowen porte désormais une laisse lasso, qu’il est facile d’attraper lorsqu’il est dedans pour l’ entrainer côté parc pour un petit tour sur les traces des chowpains.
Dedans Lowen est moins dans la fuite que dehors, pourvu qu’on ne cherche pas à lui imposer un contact trop rapproché.
Tous les jours un petit tour dans le terrain, à renifler et marquer son passage sur les traces des autres chows.
Après 5 jours Lowen porte la queue relevée et ne s’entortille plus autour des arbres.  La balade est même un moment qu’il attend.

Etape 3: Forcer un peu aux caresses, au contact, passer un harnais sera une victoire.

Il y aura ensuite l’ étape 4: monter en voiture.
Puis la castration.
Enfin Lowen sera prêt à retrouver la famille qui l’attend.

Comme Lowen ne semble pas créditer les hommes de beaucoup de bienveillance, nous préfèrerons une adoptante.
Nous nous sommes laissés dire que les enfants n’ont aucune connotation positive pour Lowen, nous les éviteront donc aussi.
Chienne ou chien sympa bienvenu. Au PLB Lowen passe de longs moments avec Paco, Gaston et Bailey’s, il les laisse même finir sa gamelle, qui est forcément meilleure que la leur…
Et surtout quelqu’un disposant de temps et de bienveillance.
Nous nous souvenons de Petro, l’adoptant de Lutin.
Petro voulait être utile à un chow.
Nous souhaitons pour  Lowen, l’homologue féminin de Petro: une dame qui veuille être utile à  Lowen, lui redonner confiance en l’humain, lui apprendre que la vie peut être belle, qu’elle ne s’arrête pas aux murs d’une courette, qu’il y a un extérieur plein d’odeurs à découvrir et que les mains qui courent dans les poils peuvent procurer du plaisir et des frissons de bien être.

Lowen est un chien très intelligent, qui observe beaucoup et qui progresse.
Lowen est aussi un chow bourré des qualités inhérentes au chow chow: propre, silencieux, plein de de retenue. Et qui sait aimer.
Nous nous souvenons de l’émotion de Gaëlle, la jeune femme grâce à laquelle Lowen est parmi nous, Gaëlle qui a récupéré Lowen quelques jours avant son arrivée en France et qui l’a conduit chez le veto pour soigner sa blessure infectée à l’oreille; nous étions au téléphone et tout d’un coup, des sanglots dans la voix: « Oh! Lowen est venu me lécher les mains, comme s’il me remerciait de l’avoir sorti de là! Oh! je n’en reviens pas! Jamais quand je vivais chez lui il ne m’avait fait cette démonstration d’amitié« !

Lowen a 6 ans et encore des années pour apprendre à aimer.
Vous?

 

 

 

Fénix

17 avril:

Des news de Fénix, qui a croisé la route d’une toiletteuse zélée.

Mais il parait qu’il respire mieux et qu’il a moins de sécrétions nasales alors si c’est positif…

 

03 mars:  Fénix ne se porte pas mal du tout, sous réserve d’être très vigilant sur son alimentation: à chaque vous qu’il a été un peu trop gâté ( et c’est difficile de résister à son regard, d’autant plus lorsqu’on a conscience que son état peut se dégrader d’un jour à l’autre…) Fénix a eu des épisodes de diarrhée.

Pour le moment Fénix ne nécessite pas de soins particuliers, Manon et Nicolas prenant en charge ses pâtées  et ses anti-parasitaires mais il y aura certainement un jour où il faudra retourner en urgence chez le veto, pour une dilatation d’estomac ou autre chose. … Ce jour là nous ne laisserons pas tomber Fénix.
C’est car elle envisage cette éventualité que Dominique L verse mensuellement 100 ou 200 e juste pour la cassette de Fénix.
Si vous aussi voulez veiller sur le très sympa Fénix, suivez le guide en cliquant sur ce lien!

07 février 2021:

« FÉNIX a pris un bon bain.
Et à la suite, le brossage a montré qu’il prend de plus en plus de poils 😍.
Fier comme un prince, le voici splendide lors de sa balade dominicale 💕

20 décembre:

Fénix en vacances dans le Poitou, sa santé n’a pas involué.

Waouh! l’a l’air poissonneux cet oued (oui, Fénix fait beaucoup de mots croisés)

12 décembre: Un point sur les parrainages de Fénix, qui par ailleurs se porte mieux après un gros épisode de diarrhée:

  • les frais de bouche sont pris en charge par Manon et Nicolas
  • Dominique L a envoyé 200 e spécialement pour Fénix, pour subvenir à des frais éventuels et a décidé de verser la même somme régulièrement afin de constituer une cagnotte pour les frais de santé qui se produiront peut être et qui coûtent vite cher. Cf sa dilatation d’estomac, voir ci-dessous.
  • Claudette MC a envoyé 150 e pour Fénix.
C’est cela. Pensez à moi. J’aime qu’on m’aime!

 

24 octobre: Fénix passe un we à la campagne:

Ben moi ch’uis ravi de toutes ces nouveautés!

20 octobre: Fénix va bien, il va même très bien,  il n’est pas du tout le chow chow quasiment en fin de vie que nous avions cru récupérer. Alors, certes, il a toujours son aspergilose, qui peut gagner d’autres organes. Ou pas.  Son plus gros problème semble d’ordre digestif mais un régime à base de pâtée fractionnée en 4 prises de 300 g  et quelques petits à côtés semble bien lui convenir.
Fénix est bien décidé à profiter de la vie!

Bon, on va où?

Et pour cela il a changé de FA, quittant l’EHPAD du Pays des Langues Bleues pour vivre avec un chouette jeune couple, Manon et Nicolas,  qu’il va pouvoir suivre en balades, en WE, en vacances…. La vie quoi!

Bon, comme nous savons tous que dans le cas de Fénix cette vie qu’il croque à belles dents est peut être précaire il restera sous statut asso, donc en famille d’accueil pour pouvoir assumer les soins onéreux qui se présenteront peut être. Ou pas.

Et si vraiment la santé de Fénix se dégrade et que la fin de vie soit difficile à gérer, il y aura toujours la maison de retraite du PLB!
Tu y auras toujours une place gentil Fénix, en attendant, profites!

Ici j’ai des sabots de veau, c’est bon pour le poil.

 

23 septembre,  8h30: Un coup de fil de la clinique annonce que Fénix a passé une nuit correcte et qu’il trottine dehors.
Si tout va bien il sortira à 18h.

22h:  « Fénix va évidemment nettement mieux qu’hier soir.
Il a passé un moment où il était assez essoufflé lorsqu’il est rentré de la clinique mais,  après un petit tour en compagnie de Gaston , il s’est couché sur un super dodo tout moelleux offert par Dominique L et il dort depuis.

Sur les conseils de la veto il n’a pas mangé (de toute façon il a même rechigné à prendre un cachet d’Emeprid) et pas trop bu.
Selon la  veto les dilatations d’estomac sont assez inexplicables et elle craint fort que cela ne recommence.

Pour mettre toutes les chances du côté de Fénix il ne mangera plus que de la nourriture humide, 3-4 fois par jours. En petites quantités.

Dilatation d’estomac Fénix

Plaid choisi pour mettre en valeur ma jolie robe rouge, la classe!

22 septembre:  Beaucoup de souffrance ce soir au PLB où  Fénix a fait une dilatation d’estomac.

Les signes de la dilatation-torsion d’estomac étant facilement repérables et hélas bien connus de Sylvie aucun temps n’a été perdu pour emmener Fénix en clinique.

Lors d’une précédente torsion faite dans sa précédente famille une gastropexie avait été pratiquée et la radio pratiquée ce soir a révélé que les points n’ont pas lâché.

Fénix a été trocardé car il était en grande difficulté respiratoire lors de son arrivée à la clinique; son estomac a été sondé et en partie vidé.  Une perfusion a été posée avec des antibios et des produits pour stimuler la vidage de l’estomac.
A 23 h il reposait bien plus apaisé.
Néanmoins le pronostic vital est très réservé compte tenu de l’état de santé de Fénix….

17 septembre:  Nouveau traitement pour Fénix en plus de l’ Itraconazole  et de la préparation magistrale destinée à booster les défenses immunitaires. (Suite du traitement offert par Sylvie)


Maintenant nous essayons éradiquer Aspergillus avec une solution d’argent colloïdal spécialement préparée pour lui. (Traitement offert par Sylvie)
Instillation directement dans les narines.

Fénix est un chien qui se laisse très bien faire,  c’est une chance.

Nous ne le guérirons peut être pas mais nous essayerons de le prolonger le plus longtemps possible dans le meilleur état possible.

Fénix et Gaston

 

Fénix tranquilou bilou

 

Fénix joue à ChienFou

 

08 septembre: Petit tour chez le veto pour faire le rappel de vaccins, il fait 34,6 kg, soit 4 kg de plus que lorsque Sandrine l’avait pesé lors de son arrivée à Chôc!

Nous voulons croire que si Fénix profite, c’est qu’il ne va pas si mal.

Profitant des derniers beaux jours pour qu’il puisse sécher au soleil, Fénix a été lavé.  Il n’a pas bougé une oreille, c’est vraiment un chien super.

Par contre il a décidé d’aller mettre sa grosse truffe sur le chat Bacchus qui dormait sur un fauteuil et à la réaction du chat Sylvie en a déduit que Fénix n’est effectivement pas trop compatible matous. Mais il s’est laissé entraîner loin du félin sans insister outre mesure.

 

29 août: Coup au cœur, plus de Fénix! C’est pourtant un chow tranquille qu’on n’imagine pas creuser ou défoncer un grillage!

  • « Fénix! Fénix!!!!  FENIIIIIIX!!!!!!!« 

Ouf, tout va bien, Fénix avait juste trouvé un endroit tranquille pour siester.

Et côté santé?  « Fénix prend bien ses médicaments et mange bien. 
Il est charmant avec tous les copains du PLB ainsi qu’avec les 2 pattes. C’est un chien peu exigeant, très facile à vivre. Il n’aboie pas, profite du grand terrain et retourne de lui même se coucher dans son rdj privatif lorsqu’il a fait son tour. Nous ne pouvions rêver pensionnaire plus tranquille; Quant au chat, je suppose qu’il l’a au moins entendu et senti car Bacchus ne se prive pas de rentrer la nuit en alertant tout le monde de ses miaulements et cela ne l’a jamais réveillé. »

Hein?! quoi? c’est moi qu’on appelle?

24 août: Mais où part Fénix?

Ben j’sais pas mais Sandrine, j’la connais.

Il part pour le Pays des Langues Bleues occuper la place laissée vacante par Velours.

Après avoir consulté quelques uns de nos veto, et même consulté la vétérinaire qui avait suivi Fénix la majeure partie de sa vie, les avis ont été unanimes: compte tenu de tous les ennuis de santé qu’a eu ce chow chow et qui ont contribué à faire baisser ses défenses immunitaires, le plus important est de lui offrir une vie agréable loin du stress des salles d’opération.

  • Sandrine  N a offert une préparation magistrale préparée par sa vétérinaire et destinée à booster les défenses immunitaires.
  • André R a offert le premier mois de traitement anti-fongique per os (133 e) , de l’ Itraconazole
  • Sylvie offre tous ces petits plus qui font paraître les journées moins monotones: gruyère, jambon, saucisses … et qui ont si bien réussi à Velours et aux autres vieux pensionnaires du PLB.

Et qui sait, peut être Fénix trouvera-t-il les ressources nécessaires pour lutter contre l’aspergillose?

19 août: Déjà deux marraines pour Fénix et 250 e recueillis grâce à Dominique L et Sandrine N.

 

15 août 2020

Aspergillose.

Depuis 8 jours nous découvrons cette maladie qui n’avait encore touché aucun de nos protégés.

L’aspergillose sinonasale  est une infection fongique opportuniste provoquée par l’aspergillus, une espèce de champignon trouvé dans l’environnement. Ces champignons peuvent infecter les chiens généralement si leur système immunitaire est compromis par le stress, une maladie et / ou un traitement médicamenteux.
L’aspergillose n’est pas contagieuse.

Et Dieu sait que le pauvre Fénix, 9 ans et demi,  avait toutes les prédispositions pour attraper une maladie fongique opportuniste!
Depuis son plus jeune âge Fénix cumule les soucis de santé: alopécie, boiterie, torsion d’estomac, ulcère à un œil, attaque par un congénère ayant occasionné des abcès, arthrite sceptique, piroplasmose, induration testiculaire, jetage nasal (dû à un épillet ? à une tumeur? nous savons maintenant que c’est l’aspergillose)…. une vraie rente pour les vetos.
Car Fénix a toujours été très bien soigné et très aimé par son maître.
Mais sans entrer dans les détails, nous dirons juste qu’autant de pathologies , qui ont coûté un bras, ont créé des tensions dans le couple.
Aujourd’hui un déménagement en centre ville rend plus problématique les promenades et madame, qui est souvent amenée à sortir Fénix car monsieur est régulièrement envoyé en mission,  a dit stop: Fénix est un boulet dont la famille doit se séparer pour pouvoir enfin faire autre chose que payer ses frais veto. Et si monsieur s’entête, elle ne sortira plus Fénix.
Alors monsieur, après d’ ultime soins à son Fénix qu’il a tenu à assumer (rhinoscopie  et castration) nous a contactés pour nous confier son chien.

Triste histoire.

D’autant plus triste que Fénix, malgré tous ses soucis qui ont dû lui occasionner bien des douleurs, après bien des opérations, bien des moments de stress chez les veto, Fénix est resté un véritable cœur sur pattes, facile dans la prise de contact, gentil avec ses congénères, doux avec les enfants. Il n’ y a que les chats qu’il déteste, et peut être au-delà des chats, les rongeurs et les animaux à plumes.
Fénix est un chasseur. Son petit plaisir à lui…

D’autant plus triste que si Fénix a beaucoup été aimé par monsieur, alors que madame l’a toujours trouvé trop encombrant, trop poilu. Jardin, garage et entrée, juste derrière la porte, lorsque les hivers étaient trop froid pour laisser le chien, déjà souffreteux, dans une pièce sans chauffage.
Fénix s’en est satisfait, Fénix est un chien sans exigence.

 

Nous avons récupéré Fénix hier, 14 août et compte tenu de l’incertitude qui plane sur sa santé il est hors de question de proposer Fénix à l’adoption. Compte tenu de son âge et de la durée des soins, même s’il guérit, nous souhaitons trouver pour Fénix une sorte de « panier retraite », une famille bienveillante, désireuse de l’aimer, de le choyer, tout en étant consciente que Fénix vit peut être sa dernière maladie.

En route pour chez tonton Guy, notre FA transitoire

En pratique, à  brève échéance nous devrons commencer des soins pour lutter contre l’aspergillose et pour cela trouver une clinique vétérinaire qui pratique la balnéation. C’est un soin des sinus qui se fait sous anesthésie. Ce soin devra être pratiqué une ou deux fois.  Dans quelques mois il sera temps d’assortir l’anesthésie d’une IRM de contrôle pour voir les progrès de la thérapie, l’aspergillose pouvant guérir ou atteindre indifféremment les poumons ou le cerveau. Il ne faut pas se fier aux signes cliniques, une amélioration du jetage nasal, comme c’est actuellement le cas, ne signifiant pas que le chien est guéri.

Encore une voiture! cette fois c’est pour aller chez le veto, encore…

Bien sûr l’asso prendra les soins financièrement en charge, mais même si c’est beaucoup, ce n’est pas tout; La famille désireuse d’apporter ses soins à Fénix doit être motorisée, pouvoir se rendre disponible, et se renseigner sur la possibilité de ce soin dans un périmètre qu’il lui est possible de parcourir. Elle doit aussi mesurer la portée de son engagement car on ne ballotte pas de FA en FA un chien fragilisé par la maladie…
Et être consciente aussi que l’engagement peut porter sur plusieurs années car Fénix se remettra peut être de cette énième épreuve.

Pour aider à la décision, précisons que Fénix est très facile à soigner, très confiant. Hier après-midi il a déjà vu un vétérinaire pour lui enlever ses points de castration. Il n’a pas bougé alors qu’il était totalement dans l’inconnu, avec sa FA, avec le veto…

Bien sûr, si vous ne pouvez ou souhaitez pas accueillir Fénix, vous pouvez contribuer financièrement à ses soins qui, s’ils ne sont pas encore chiffrés, seront forcément de l’ordre de plusieurs milliers d’euros.

Fénix est un membre de la famille et on n’abandonne pas l’un des nôtres.

Haut les cœurs!