Archives de catégorie : En famille d’accueil

Jaïna

Jaïna a 5 ans.

Depuis  15 jours elle apprend la vie de famille avec Mao Chaï, qui a déjà été le mentor d’Hooly.

Que dire de Jaïna?

C’est une chienne très douce avec les humains. Son co-voit c’est passé sans poser aucun problème malgré les quatre changements de voiture pour traverser la France nord-sud. Elle a été très sage, très discrète, elle s’est laissée porter sans montrer la moindre crainte, une chienne adorable.

Arrivée dans sa FA, elle a découvert l’extérieur avec enthousiasme mais n’a pas hésité trop longtemps à rentrer, pour elle les apprentissages sont faciles.

Pas perturbée, elle a bon appétit.

Assez vite installée, elle s’avère être une excellente gardienne.

Jaïna est très joueuse, elle aime l’extérieur et fait de bonnes parties de jeu avec MaoChaï ou avec son doudou.

Elle aime se promener et en laisse elle ne tire pas du tout.

Jaïna semble indifférente aux chats.

Sa couleur d’un fauve poudré est dite « cinnamon ».

Jaïna est déjà stérilisée et n’a aucun problème de santé.

Ses ex nous l’ont décrite comme une chienne dominante envers les autres chiennes. Cela peut changer avec la stérilisation mais nous préférerons pour elle une famille où elle sera seule, ou avec un mâle.

Mao et Jaïna

 

Si vous pensez que vous pouvez offrir à Jaïna la vie qui lui conviendrait, remplissez le formulaire de demande d’adoption:

Demande d’adoption

 

 

 

Hako

Nous ne savons pas si c’est au retour du cimetière ou au retour de la maternité qu’ Hako a reçu le coup de pied aux fesses qui l’a propulsé du statut de chien de famille au statut de chien errant mais c’est sur la voie publique qu’il a été retrouvé voici un mois, non identifié, non réclamé.

Là c’est moi au refuge

Passage en fourrière, puis en refuge où nous l’avons fort officiellement adopté contre la somme habituellement demandée pour les adoptions, c’est à dire 150 e. Mention faite de ce détail financier non comme une récrimination à l’égard du refuge car à eux non plus les frais vetos ne sont pas faits cadeau et ils ont de plus des charges salariales. Si nous mentionnons cette somme, c’est pour expliquer aux rêveurs qu’en plus des 150 e de frais de sortie de refuge il nous faudra ajouter la castration et la vaccination. Soit bien plus que les 250 e que nous « rapportera » l’adoption d’Hako. Alors pour ceux qui douteraient, non, nous ne nous faisons pas du FRIC sur les chiens.

Revenons à Hako, dont l’âge a été évalué à 5 ans.

Chien de famille, Hako l’a été, c’est certain!

Hako ne présente absolument aucune difficulté dans la prise de contact, il sait où se trouve la cuisine pour manger, repère les chambres pour dormir…

Hako est aussi sympa avec tous les chows de la maison, mâle et femelles.

Elle c’est Mila, trouvée errante elle aussi qu’elle m’a dit….

 

Hako est propre, pas aboyeur, pas fugueur… un chien tranquille et sans histoire que même les gens du refuge, qui ont diagnostiqué une otite bilatérale et l’ont soignée, ont apprécié, ce qui est assez rare pour être mentionné.

Hako sera castré le 30 mai et sera disponible à l’adoption dans les jours qui suivront.

Nous ne connaissons pas sa compatibilité chat.

 

Envie de montrer à Hako que tous les humains ne sont pas de sales individus? remplissez la demande d’adoption:

Demande d’adoption

Hello

Hello a 7 ans.

C’est une chienne qui vivait à l’extérieur et qui apprend la vie de famille avec un peu d’inquiétude et beaucoup de bonne volonté.

Voici ce que nous dit d’elle sa FA, où elle est depuis 15 jours:

« Hello est une gentille  chowchotte avec les humains, un peu plus 
proche des femmes  pour le moment, mais mon conjoint l’apprivoise petit à petit. 
Pas une once d’agressivité.

Elle est obéissante, marche en laisse sans tirer.

Hello est sage en voiture.

On l’habitue à la maison, elle est un peu perdue… heureusement nos chows la guident.

Elle mange bien.

On retire les fils de la stérilisation le 20 mai. 

Avec les autres chiens pas de souci, les shih-tzus ne lui posent aucun 
problème. Mais c’est une dominante,  pour sa future adoption je pense qu’il lui faut un autre chien, mâle  plutôt, et il faut lui laisser un peu de temps. Elle a plein de choses à  apprendre et je la crois prête pour de nouvelles aventures.

Elle est de toute façon équilibrée et bien dans sa tête. »

Hello va être testée avec les chats mais comme toujours, le test est fait avec des chats d’intérieur et habitués aux chiens. Un chat qui, par crainte, court et saute est toujours considéré comme un jouet et  amusera le chow qui courra derrière ou essayera de l’attraper. Tout ce que l’on peut savoir lors des tests avec nos propres chats, c’est si le chow a ou non l’instinct du chasseur: s’il ne bouge pas en fasse de nos félins pantouflards, clairement, le chow n’est pas un tueur de chat. Si au contraire il cherche à les pincer ou les mordre, méfiance!

Vous souhaitez donner une copine à votre chow chow? c’est Hello qu’il vous faut!

Demande d’adoption

Opium

« Bonjour, nous prenons contact avec vous car nous avons un chow de 10 mois et nous ne parvenons pas à l’approcher, ni à le faire rentrer à la maison, ni même à le faire s’abriter lorsqu’il pleut. Impossible évidemment de le brosser et si un jour il est malade il sera impossible de l’emmener chez le veto ou de  lui faire des soins. Nous pensons qu’à son âge, entre des mains plus expérimentées que les nôtres, Opium a des chances d’évoluer« .

Bien qu’habitués des excuses bidons en tout genre pour larguer son chien, après une conversation avec l’humain d’ Opium,  nous n’avons pas douté de la difficulté du cas, aussi c’est avec beaucoup de doutes que le 11 mai nous sommes allées tenter de « capturer » Opium.

Opium, que Sophie a immédiatement baptisé « Bébé Sauvage »….

Inutile de chercher à incriminer ses ex, ils ont tout tenté pour approcher Opium, seuls, car grâce à Dieu, le côté inapprochable d’ Opium lui a évité d’avoir affaire aux éducateurs canins qui sur les chows font le plus souvent plus de mal que de bien. « Si vous ne pouvez pas l’approcher on peut rien faire » autre variante de « si vous ne pouvez pas lui mettre une muselière, on peut rien faire » que nous avons déjà entendu…. Ben, si on pouvait en quoi on aurait besoin d’un « éducateur canin »? lorsqu’il ne s’agit plus de faux problème, en cas de vraie difficulté comportementale, il  n’y a le plus souvent plus d’abonné au numéro qu’on a demandé…

Bébé Sauvage, c’est finalement sa famille qui l’a « capturé », l’incitant à rentrer dans la maison avec une friandise et refermant la porte derrière lui. Et là….. nous avons compris qu’ils ne se soient pas astreints plus souvent à cet exercice. Opium était TÉTANISÉ! figé sur ses 4 pattes raides, la queue basse, le regard perdu… aucune agressivité mais un terrible blocage. On n’achète pas un chien pour vivre ça, pour voir ça…. quelle frustration….. la dame a doucement passé le harnais, nous avons tracté Opium jusqu’à la voiture, l’avons hissé, poussé aux fesses….il n’a plus bougé durant les longues heures de route, s’il avait pu se retenir de respirer, il l’aurait fait.

Mais qu’à pu vivre Opium pour être ainsi, à 10 mois? la cause est à rechercher dans sa génétique ou son passé avant l’achat puisque le jour de l’acquisition, rentrant tous fiers avec Opium dans les bras, celui-ci à peine posé à terre a filé à l’autre bout du jardin et n’a plus pu être approché sans créer chez lui une véritable terreur.

Nous voici donc arrivées à destination avec « Bébé Sauvage ».

L’idée:  sociabiliser Opium par l’exemple.

Pour cela il fallait une chienne équilibrée et expérimentée ainsi qu’une humaine disponible et bienveillante:  Hooly et Chantal ont accepté de relever le défi!

Alors c’est parti!

Bébé Sauvage a été descendu de la voiture, tracté dans le salon, tout  comme au départ: TÉTANISÉ! figé sur ses 4 pattes raides, la queue basse, le regard perdu…. quand est apparue Hooly! avez-vous déjà vu un chien sourire? et bien Opium a souri! Son panache s’est redressé, son regard s’est illuminé, ses muscles se sont détendus. Durant les heures qui ont suivi, Opium a beaucoup reniflé Hooly, qui s’est laissé faire, comprenant la détresse du chiot.

Une semaine a passé.

Opium ne semble pas du tout affecté par son changement de domicile, il mange bien, il reste dans le périmètre d’Hooly, l’invitant au jeu, lui chipant les Dentastix jusque dans la bouche. Hooly, patiente, se laisse faire et va en réclamer un autre à Chantal. Qui le donne.

Ainsi sont les propriétaires des chows, à leur service. Et ceux qui ne l’ont pas compris, ou qui ne conçoivent pas ainsi les relations avec un chien, ne sont pas dignes de vivre avec un chow chow.

Pour le moment, Opium ne rentre toujours pas, cela ne fait qu’une semaine. Il reste sur le pas de la porte mais, curieux, observe tous les faits et gestes de Chantal. Un jour il se débloquera. Ça viendra de lui. Chantal papouille beaucoup Holly, la flatte, la gâte…. un jour Opium voudra lui aussi goûter aux caresses. C’est notre pari.

 

Notre Bébé Sauvage n’est pas à l’adoption, il ne le sera peut être jamais.

A suivre…..

Anna

Anna est l’autre de nos deux petites chinoises, arrivée en France le 13 mai accompagnée par un adorable voyageur américain.

(Sachez-le vous qui allez partir en vacances, chaque voyageur peut être accompagné par 3 chiens et c’est très utile aux associations internationales…)

Anna est aussi la plus jeune des deux chowchottes, elle n’a que 4 ans.  Est-ce la fille d’Elsa? elles se ressemblent… Mais si elles s’entendent très bien, nous avons pu aussi constater qu’elles sont assez indépendantes l’une de l’autre. Au Pays des Langues Bleues, une fois remise du jetlag, Anna a découvert avec ravissement l’espace et les copains:

Anna est une chienne enthousiaste et très sociable, à l’aise partout, sage en voiture et sage aussi dans la maison où elle passe de longs moments à dormir.

Anna a été tondue, sans que l’on puisse déceler de problèmes spécifiques, peut être simplement à cause de l’entretien déplorable duquel nous sommes tous coutumiers. L’abandon passe certainement dans tous les pays par une longue période où le chow est laissé  à son triste sort dans le fin fond du terrain ou cantonné sur un coin de balcon. C’est lorsqu’on se rend compte qu’il pue (pas de périphrase ou d’euphémisme « puer » est le terme exact) qu’on décide de le larguer.

Mais les poils d’Anna repoussent bien et elle se laisse toiletter sans problème, elle a même pris un bain sans manifester de crainte.

Que dire encore d’Anna?

  • aucune habitude de son prénom qui pourra être changé sans problème
  • petit appétit, elle chipote. Ce soir nous essayerons le riz cantonnais…
  • tout à fait compatible chat, du moins dedans car Bacchus ne sort pas
  • déjà stérilisée elle est prête à être adoptée.

Et pour faire un pied de nez  aux gens de peu de foi qui pensent que nous récupérons leurs chiens pour « faire du FRIC », ci-dessous le coût que représente pour nous la prise en charge des deux filles:

Virement Paypal pour Elsa et Anna

Merci à tous ceux qui nous soutiennent financièrement et sans lesquels nos actions et les soins que nous prodiguons à nos protégés ne seraient pas possibles.

Pour adopter Elsa? suivez le lien!

Demande d’adoption