Archives de catégorie : En famille d’accueil

Chula

10 septembre 2020

Je m’appelle Chula, j’aurai 6 ans en octobre.

Mon papa a beaucoup hésité avant de contacter l’asso car notre histoire… ben c’était notre histoire.
Avant qu’on se rencontre lui et moi, j’étais très très malheureuse. Papa m’a récupérée dans un bien triste état, dans la rue;  de mon passé, j’ ai gardé une certaine méfiance envers les deux pattes…. principalement ceux qui s’alcoolisent….. avec les autres, je suis très affectueuse, mais il me faut du temps…
Heureusement, j’étais encore jeune quand j’ai connu papa et très vite, avec lui, j’ai été heureuse.

Il travaillait dans les chevaux, alors à moi les grands espaces, la liberté…  Je ne suis pas une chienne de la ville, les trottoirs, les voitures, je suis pas très à l’aise, je m’assieds et j’attends, un peu tremblante, un peu terrifiée. Mais dans les prés, dans les champs, je cours, je cours…. et j’ai du rappel comme vous dites, vous, les deux pattes.

Pour en revenir à papa et à sa famille, tout allait bien.

Puis il y a eu ce que les humains ont appelé « le confinement » et j’ai pas bien compris mais à partir de là, tout est allé mal.
C’est peut être égoïste et réducteur  mais moi, j’ai souffert de ne plus être brossée. Avec l’été, les amas de poils, la campagne, l’absence de protection, j’ ai été couverte au fil des mois de puces et de tiques, de nids de bestioles innommables qui ont élu domicile dans ma fourrure souillée…Est-ce que papa ne m’aimait plus?

Ou avait-il trop de soucis pour penser à moi?  Je penche pour la deuxième explication car lorsqu’il a reçu un coup de fil lui proposant du boulot à l’autre bout de la France, un boulot où on voulait pas de moi, il a bien hésité…. Et puis du boulot, quand on n’en a plus, ça ne se refuse pas. Alors il a contacté une asso spécialisée dans ma race et il m’a tout expliqué. Parce que je comprends plein de mots et plein de choses.  Il m’a dit que je serais encore aimée parce que je suis une super fifille, très affectueuse quand je connais même si d’abord je suis très craintive, parce que je suis facile, que j’aime les chiens et les chats, et les enfants qui sont gentils avec moi.

C’est un samedi qu’il m’a conduite  sur le lieu de rv avec une dame, Sophie. Il lui a montré comme je sais me balader sans laisse et comme je reviens quand on m’appelle. j’étais toute fière de lui faire plaisir…. Puis il m’a caressée une dernière fois et j’ai dû monter dans la voiture inconnue;… J’ai horreur des coffres! Alors la dame elle a bien voulu que je monte sur le siège arrière; J’ai été très sage….. Arrivée chez elle j’ai vu son chow chow, Nouki, ses chats, elle en a eux, ses enfants, se sont des ados. J’ai dit que j’avais peur, ils m’ont laissée tranquille.  Puis Sophie a essayé de me sortir en laisse avec Nouki pour me rassurer mais c’ était trop tôt, j’avais peur de cette nouvelle vie.
Par contre elle m’a lavée et ça, j’ai bien aimé!!!!

Le lundi elle m’a emmenée chez le veto parce que je secouais tout le temps la tête et aussi que je gémissais « sans raison apparente ». Elle trouvait pas ça normal. Elle pensait que je souffrais de quelque chose. Véto, je connais. Avec papa j’ai même été stérilisée, suite à un pyomètre. Quand je vous dis qu’il s’occupait de moi avant que ça aille mal dans sa vie!

Bon, avec Sophie, chez le veto, j’étais trooooop dans la panique. Les  vetos ils se sont mis à 4 sur moi pour me regarder l’oreille mais moi, j’ai pas voulu. Ils m’ont anesthésiée pour me nettoyer les oreilles et ils ont profité pour tondre tous les endroits où j’avais des nœuds et des nids de bêtes et des blessures qui me faisaient mal, des « zot spot » ils ont dit. C’est pour ça que je criais, j’avais troooop mal… Et ils ont donné des médocs à avaler. Ça ça va.  Je suis plutôt gourmande.  Du coup je vais mieux et le rv suivant, pour le contrôle,  s’est mieux passé.

Voilà 12 jours que je suis chez Sophie et Nouki. Je me décontracte. 

Sophie: « Nous avons récupéré Chula à Avranches le 28 août au Jardin des Plantes. J’ai vu une petite puce manquant de soin et craintive (mais pas de son maître). On s’est baladé un peu avant de prendre la route. Son maître nous a fait voir qu’elle avait du rappel. Chula a mis du temps pour monter dans la voiture (aboiement, …) mais avec quelques friandises et de la patience la demoiselle est montée (sur la banquette arrière car le coffre impossible). Elle a été adorable durant les 2h30 de route, la voiture n’est donc pas un problème.

A la maison rencontre avec Nouky notre chow chow, elle ne veut pas qu’il l’approche (normal elle est craintive en tout point), rencontre avec nos 2 chats, et tout ce passe bien (elle les ignore).

Chula est une petite chienne sans agressivité mais elle est très très craintive. Quand elle a peur ou qu’elle est contrariée, elle le fait comprendre en un petit grognement et en aboyant.

Elle a pris sa douche, je pense qu’elle a apprécié vu l’état dans lequel elle était. Elle n’a pas eu peur du pulseur, la brosse ok mais pas trop longtemps (elle a tellement de nœuds que le brossage doit provoquer de la douleur).

Depuis sa visite chez le vétérinaire, elle me boude.

Chula a dû être endormie afin de lui prodiguer les soins nécessaires. Elle avait une grosse otite, de la conjonctivite à un œil, des nids de puces et tiques ainsi que des hot spots géants. Elle a été tondue a certains endroits (ventre, sur le dos, au niveau du collier et pattes).

En résumé Chula a besoin de beaucoup d’amour et de patience pour trouver son bonheur et se détendre

12 jours  après l’arrivée de Chula elle vient nous chercher pour jouer, elle adore les jouets de Nouky. Elle a de plus en plus confiance en nous. »

Chula est une petite chienne très compatible chiens et très compatible chats, mais il lui faut du temps pour se décontracter. Il faut donc des personnes calmes, qui la laissent venir à eux et ne la sollicitent pas de façon ni trop pressante ni trop rapide.
Une vie en campagne, ou dans un endroit calme serait préférable à la ville.
Chula est déjà stérilisée, ses soucis lors de sa récupération n’étaient dus qu’à l’absence d’hygiène et Sophie fait se qu’elle peut pour faire de Chula la jolie fille qu’elle était il n’y a pas si longtemps.
Chula est en parfaite santé.
Il est possible d’adopter Chula très vite, pour ça, remplissez la demande d’adoption!

MazelTov

C’était entre la fin du confinement et le début de l’été, cette période où nous avions tous envie de grands espaces et de liberté.

La famille du chow chow qui a été retrouvé errant dans un coin perdu de la région chartraine a dû se dire qu’elle profiterait mieux des vacances sans la contrainte que représentait le cabot.
A eux les vacances, à lui la liberté! Allez ouste! roule petit bolide!  Encore ne l’ont-ils pas attaché à un arbre, (pour qu’il ne suive pas la voiture et risque de se faire écraser bien sûr, « On n’est pas des sauvages quoi!« )

A partir de là l’inconnu a eu de la chance.

  • La chance de tomber sur Noémie qui promenait ses chiennes, comme souvent, dans ce coin de campagne. Noémie adore les chiens primitifs, elle vit avec une chowchotte,  Sweety et une samoyède, Yuki.
  • La chance d’être facile et de suivre spontanément ses nouvelles copines jusqu’à monter avec elles dans la voiture.
  • La chance que Noémie contacte l’asso car il ne saurait être question pour elle de vivre en permanence avec trois chiens. Comme bien d’autres, elle aurait pu faire n’importe quoi et mettre l’inconnu sur LBC mais elle a préféré assurer l’avenir de son protégé en passant par Chow au Coeur
  • Plus tard la chance d’avoir un propriétaire officiel, celui inscrit à l’ I-cad,  qui a nié sa propriété, ou plutôt qui a dit l’avoir donné il y a si longtemps, que même de son nom, il ne s’en souvenait plus (c’était pas vraiment son chien, bla bla bla….).

Devant tellement de chance nous avons appelé l’inconnu MazelTov. « Bonne étoile » en hébreu.

Qui est MazelTov?

MazelTov a trois ans.
De son passé nous ne savons rien, alors place à ce que nous en a dit Noémie, qui l’a découvert.

« MazelTov est un chow facile, très gentil avec les humains, les chiens, mâles et femelles. 
Il aime aussi les câlins, les promenades, les friandises, les enfants et être dehors.

Ce que MazelTov n’aime pas ce sont, les chats, l’eau, les réprimandes, les Biscrocs, la solitude et les balais. »

Et il doit y avoir encore bien d’autres aspects de la personnalité de MazelTov à découvrir pour qui possède du terrain et éventuellement un copine pour notre loulou afin de ne pas le laisser seul durant les longues journées de travail.

MazelTov a été castré et vacciné.
Aucun souci de santé n’a été détecté.

 

Il est prêt à découvrir sa nouvelle famille. Vous? Remplissez la demande d’adoption!

Mazel Tov!

Déesse

08 septembre: Depuis samedi, Justine, Alexis et Winnie découvrent Déesse et nous donnent régulièrement des nouvelles.

Dès dimanche ils ont pu approcher suffisamment Déesse pour lui faire quelques caresses, mais elle ne rentre pas dans la maison à la suite de Winnie.
Ils ont décidé de l’appâter avec des bouts de fromage… Elle aime!

Maintenant l’idée est de l’inciter à rentrer poussée par les petits bouts alléchants….

La route du fromage

 

6 septembre 2020

Lorsque courant août nous avons été prévenues que nous pouvions récupérer une chienne de bientôt 12 ans (en octobre) nous nous sommes tout de suite mises à la recherche de ceux qui pourraient répondre « présents ».
Car nous sommes bien d’accords, vous n’en auriez pas voulu n’est-ce pas?  En proposant Déesse entre nous nous n’avons privé personne?

Qui plus est, Déesse est une chienne d’élevage, qui a toujours vécu seule en enclos.
Les autres chiens? pas de contact direct.
Les chats? jamais vu.
L’intérieur d’une maison? jamais pénétré.
Il est évident que Déesse ne peut être adoptée par quelqu’un sans chien, en appartement, dans un centre ville…..

Pour prévenir toute critique toujours pénibles à lire par ceux qui en font l’objet disons tout de suite que les normes d’élevages sont ici respectées. Si on peut ne pas partager cette conception de l’animal considéré comme un simple reproducteur ce n’est pas ceux qui respectent la loi qu’il faut fustiger mais la conception même du bien être animal tel qu’il est jugé suffisant par le législateur et au final aussi  par le consommateur.

Alors nous avons proposée  Déesse à Justine et Alexis, eux qui avaient déjà accueilli la regrettée Sidney, qui vivent à la campagne, qui ont Winnie pour servir de mentor à Déesse et qui ont vraiment envie de donner une belle fin de vie à un(e) chow.
En 2017,Justine et Alexis ont adopté Winnie (ex-Dior), un jeune chow qui en avait bien bavé, mais la deuxième place disponible à ses côtés, leur générosité, leur désir profond, c’est de la réserver à un vieux toutou. Une chienne, pour des raisons d’entente avec Winnie. Une chienne compatible chat serait un plus « mais on verra bien, Winnie lui non plus n’est pas vraiment compatible chat, il lui arrive de bien les courser »

C’est hier, 5 septembre, que Sophie est allée chercher Déesse et l’a déposée chez Winnie.
Son éleveuse nous avait recommandé de la faire voyager en cage de transport pour la sécuriser. Ce que nous avons fait. Est-ce grâce à cela? est-ce que Déesse, sous ses dehors craintifs est particulièrement zen? « Elle a dormi tout le trajet, c’est comme si je n’avais pas eu de chien » nous dit Sophie. « Je me demande aussi si elle n’est pas sourde car elle a un sommeil très profond. Lorsque son éleveuse est allée la préparer, Déesse dormait. Elle s’est réveillé lorsqu’elle a senti quelqu’un au dessus d’elle« .

Arrivée chez Winnie quelques heures après, évidemment la petite Déesse a refusé les croquettes de bienvenue, et même l’eau. Mais bingo! elle a tout de suite suivi Winnie comme son ombre!

Et quelques heures après, elle acceptait de boire et de manger.

Déesse à petits pas

Justine nous dit même qu’elle semble avoir fort envie de rentrer dans le logement, à la suite de Winnie qui entre et sort, chez lui, à l’aise.  Clairement, tout comme Sidney, avant les froidures de l’hiver Déesse aura appris le confort d’un canapé et du coin du feu…

En attendant Justine et Alexis ont déposé la cage de transport (qui nous est arrivée de Chine l’an passé, avec un de nos petits respacés) contre la maison, avec de l’eau et des croquettes, pour que Déesse se familiarise avec les lieux, ses habitants et puisse se mettre à l’abri de la rosée.

Et maintenant, que pouvons-nous encore faire pour Déesse?

  • Compte tenu de son âge et sauf obligation médicale, Déesse ne sera pas stérilisée.
  • Justine et Alexis vont tout tranquillement apprivoiser Déesse en essayant les caresse,s, les friandises le brossage, les promenades….
  • Lorsqu’elle sera plus à l’aise et si c’est necessaire Déesse ira voir un veto mais il ne semble pas qu’il y ait d’urgence.
  • Les besoins en parrainage pour le moment se limitent aux  antiparasitaires et chondro-protecteurs dont tous les seniors ont besoin, donc de l’ordre de 40 à 50 e mensuels, Justine et Alexis prenant comme toujours pour les FA la nourriture à leur charge.

Vous?

 

 

 

 

Achille

17 septembre:  Il fait encore chaud sur Paris, un bon bain ça fait du bien!

30 août:  Dans la soirée, message de Jean-François, déjà parrain de Cannelle et du regretté Velours, adoptant de Max: Je viens de voir la page d’Achille, à 10 ans le pauvre pépère risque de ne pas trouver d’adoptant. Si vous le mettez en parrainage je serai son parrain. Déjà je prends en charge les 1310 e de frais que vous avez eus« .

Merveilleux!
Pour l’aspect financier mais aussi pour ce soutien sans faille de nombre d’entre vous.
Merci pour vos dons qui nous permettent de soigner sans attendre.
Merci pour vos aides en transport, hébergement, visites, qui nous rendent hyper réactifs.
Merci pour vos demandes d’adoption croissent et multiplient.
Merci pour votre participation aux rencontres qui nous font retrouver nos protégés, tous des chows que nous avons aimés durant des semaines, parfois des mois, et qui restent dans nos cœurs à jamais.
Vous appréciez le travail que nous faisons, vous appréciez ce que nous sommes, les valeurs qui sont les nôtre et que vous partagez.
Cela nous fait de nous une belle asso.
Cela fait chaud au cœur!

28 Août 2020

Le 31 mai au soir, une annonce commence à tourner sur Facebook.

Achille, un mâle de 10 ans ok tout cherche une nouvelle famille sur Paris. L’annonce est publié par une asso, « Cœurs de chiens ». 10 ans, OK tout, sur Paris, voyons voir….

Nous envoyons Fatiha, une de nos candidates à l’adoption, prendre contact avec l’asso qui couvre ce petit père; la responsable lui explique la situation sordide dans laquelle se trouve Achille, et Fatiha ne tergiverse pas une demie seconde, elle saute dans le métro et se rend à l’adresse indiquée.

Sur place, elle découvre un Achille tout miteux, maigre, avec des croutes, et bien sûr elle repart avec lui. Pour laisse, on lui donne une cordelette à rideaux. Achille n’a pas de laisse, bien sûr… puisqu’il se promène habituellement seul dans la capitale.
Vite, il faut partir loin de ces gens….

C’est ça un sauvetage. Un appel, une urgence, on écoute son bon cœur et on fonce sans se poser de question, parce que là bas, un animal attend que quelqu’un le SAUVE. La couleur, l’âge… tout ça importe peu.

Achille suit Fatiha sans problème, monte dans le tram, descend du tram, stoïque, il arrive à son appartement. Ouf! il est en sécurité.

Bon et maintenant qu’il est là qu’est-ce qu’on fait?
On vole au secours de Fatiha, puisqu’on l’a envoyée au front sur un cas qui semble fumeux, et que Fatiha n’a encore jamais eu de chiens.
Dès le lendemain, Sophie viendra avec la trousse du petit secouriste: shampoing, nettoyant pour les yeux, les oreilles, des laisses et harnais, antipuces, couverture pour faire dodo, des gamelles…

Au fil des jours, Achille se révélera être une calinette, même si certains réactions nous laissent imaginer des choses affreuses. Pourquoi ces croûtes sur son corps? Achille est si maigre… mais tellement gentil.

L’association qui avait publié l’annonce pour le sauvetage d’Achille accepte de nous laisser la main, l’important pour eux étant que ce chien soit sauvé, et les économies réalisées pour le remettre en état leur permettront de sauver d’autres petits dans le besoin.

Le fait est qu’entre le vermifuge, les divers antibios pour la peau et pour la diarrhée, ( le Bravecto qui le rendra malade), le shampoing Douxo Pio, les divers oméga en supplément alimentaires, les pro et pré biotics et les croquettes médicales, Chôc dépensera 477 e avant même qu’Achille n’ait été vacciné.

Ce qui ne sera pas suffisant puisque la vétérinaire parisienne refusant d’approcher Achille tant qu’il n’est pas muselé (allez habituer un chow de 10 ans au port de la muselière….) nous devrons transporter Achille à Pont sur Yonne pour qu’il soit enfin examiné correctement par « nos » vétérinaires, les Dr Nouri et Brignoli, et cesser de tourner autour du pot.

Prise de sang, radio des hanches et examen des oreilles sous anesthésie… Coproculture aussi. Nous avions préparé notre liste de courses, car après quelques semaines d’observation, nous savons ce qui ne va pas: Achille a des diarrhées qui persistent (parasites? allergies?), il tient sa tête penchée, son poil est terne.

Examens Achille sous anesthésie

Cerbavet Achille 1

Cerbavet Achille 2

832 e plus loin nous apprenons qu’ Achille a une horrible otite bilatérale, ancienne, les conduits auditifs sont calcifiés… Il aura donc besoin de la plus grande attention pour éviter la récidive de l’otite.
Pas de parasites intestinaux… C’est déjà ça… les tests d’allergie sont encore en attente. Remise en état d’Achille 1310 e avant les vaccinations, compte tenu de son âge et sans obligation médicale nous ne le ferons pas castrer.

Et maintenant?
Fatiha a bien sûr craqué sur Achille, comment ne pas être touchée par son regard, par ce petit cœur qui s’abandonne totalement sous les caresses de celle qui était une inconnue pour lui il y a quelques semaines?

Oui mais voilà. Achille n’est pas du tout OK tout… Il est même pas du tout OK chats. Or, des chats, Fatiha en a 2. Les semaines passent, et malgré les conseils d’un comportementaliste, et les différentes méthodes employées, Achille refuse de cohabiter avec les félins. Alors Fatiha sépare, les chats enfermés dans la chambre, Achille sur la terrasse… et on alterne. Mais tout ça ne rend personne heureux.

Dispositif pour cohabitation Achille/chat

Alors Achille cherche sa famille, une famille sans chat, mais s’il y a des chiens, Achille sera content.
Une famille en maison car Achille adoooore les extérieurs, il n’est jamais tant heureux que dans les bois, à la plage ou dans un jardin.
Une famille qui craquera pour son doux regard, et qui aura envie de sauver un chow. Promis juré, l’amour qu’il reçoit, Achille le rend.

 

Si vous avez envie d’un grand shoot d’amour quotidien, c’est par ici!

 

 

Fénix

17 septembre:  Nouveau traitement pour Fénix en plus de l’ Itraconazole  et de la préparation magistrale destinée à booster les défenses immunitaires. (Suite du traitement offert par Sylvie)
Maintenant nous essayons éradiquer Aspergillus avec une solution d’argent colloïdal spécialement préparée pour lui. (Traitement offert par Sylvie)
Instillation directement dans les narines.

Fénix est un chien qui se laisse très bien faire,  c’est une chance.

Nous ne le guérirons peut être pas mais nous essayerons de le prolonger le plus longtemps possible dans le meilleur état possible.

Fénix et Gaston

 

Fénix tranquilou bilou

 

Fénix joue à ChienFou

 

08 septembre: Petit tour chez le veto pour faire le rappel de vaccins, il fait 34,6 kg, soit 4 kg de plus que lorsque Sandrine l’avait pesé lors de son arrivée à Chôc!

Nous voulons croire que si Fénix profite, c’est qu’il ne va pas si mal.

Profitant des derniers beaux jours pour qu’il puisse sécher au soleil, Fénix a été lavé.  Il n’a pas bougé une oreille, c’est vraiment un chien super.

Par contre il a décidé d’aller mettre sa grosse truffe sur le chat Bacchus qui dormait sur un fauteuil et à la réaction du chat Sylvie en a déduit que Fénix n’est effectivement pas trop compatible matous. Mais il s’est laissé entraîner loin du félin sans insister outre mesure.

 

29 août: Coup au cœur, plus de Fénix! C’est pourtant un chow tranquille qu’on n’imagine pas creuser ou défoncer un grillage!

  • « Fénix! Fénix!!!!  FENIIIIIIX!!!!!!!« 

Ouf, tout va bien, Fénix avait juste trouvé un endroit tranquille pour siester.

Et côté santé?  « Fénix prend bien ses médicaments et mange bien. 
Il est charmant avec tous les copains du PLB ainsi qu’avec les 2 pattes. C’est un chien peu exigeant, très facile à vivre. Il n’aboie pas, profite du grand terrain et retourne de lui même se coucher dans son rdj privatif lorsqu’il a fait son tour. Nous ne pouvions rêver pensionnaire plus tranquille; Quant au chat, je suppose qu’il l’a au moins entendu et senti car Bacchus ne se prive pas de rentrer la nuit en alertant tout le monde de ses miaulements et cela ne l’a jamais réveillé. »

Hein?! quoi? c’est moi qu’on appelle?

24 août: Mais où part Fénix?

Ben j’sais pas mais Sandrine, j’la connais.

Il part pour le Pays des Langues Bleues occuper la place laissée vacante par Velours.

Après avoir consulté quelques uns de nos veto, et même consulté la vétérinaire qui avait suivi Fénix la majeure partie de sa vie, les avis ont été unanimes: compte tenu de tous les ennuis de santé qu’a eu ce chow chow et qui ont contribué à faire baisser ses défenses immunitaires, le plus important est de lui offrir une vie agréable loin du stress des salles d’opération.

  • Sandrine  N a offert une préparation magistrale préparée par sa vétérinaire et destinée à booster les défenses immunitaires.
  • André R a offert le premier mois de traitement anti-fongique per os (133 e) , de l’ Itraconazole
  • Sylvie offre tous ces petits plus qui font paraître les journées moins monotones: gruyère, jambon, saucisses … et qui ont si bien réussi à Velours et aux autres vieux pensionnaires du PLB.

Et qui sait, peut être Fénix trouvera-t-il les ressources nécessaires pour lutter contre l’aspergillose?

19 août: Déjà deux marraines pour Fénix et 250 e recueillis grâce à Dominique L et Sandrine N.

 

15 août 2020

Aspergillose.

Depuis 8 jours nous découvrons cette maladie qui n’avait encore touché aucun de nos protégés.

L’aspergillose sinonasale  est une infection fongique opportuniste provoquée par l’aspergillus, une espèce de champignon trouvé dans l’environnement. Ces champignons peuvent infecter les chiens généralement si leur système immunitaire est compromis par le stress, une maladie et / ou un traitement médicamenteux.
L’aspergillose n’est pas contagieuse.

Et Dieu sait que le pauvre Fénix, 9 ans et demi,  avait toutes les prédispositions pour attraper une maladie fongique opportuniste!
Depuis son plus jeune âge Fénix cumule les soucis de santé: alopécie, boiterie, torsion d’estomac, ulcère à un œil, attaque par un congénère ayant occasionné des abcès, arthrite sceptique, piroplasmose, induration testiculaire, jetage nasal (dû à un épillet ? à une tumeur? nous savons maintenant que c’est l’aspergillose)…. une vraie rente pour les vetos.
Car Fénix a toujours été très bien soigné et très aimé par son maître.
Mais sans entrer dans les détails, nous dirons juste qu’autant de pathologies , qui ont coûté un bras, ont créé des tensions dans le couple.
Aujourd’hui un déménagement en centre ville rend plus problématique les promenades et madame, qui est souvent amenée à sortir Fénix car monsieur est régulièrement envoyé en mission,  a dit stop: Fénix est un boulet dont la famille doit se séparer pour pouvoir enfin faire autre chose que payer ses frais veto. Et si monsieur s’entête, elle ne sortira plus Fénix.
Alors monsieur, après d’ ultime soins à son Fénix qu’il a tenu à assumer (rhinoscopie  et castration) nous a contactés pour nous confier son chien.

Triste histoire.

D’autant plus triste que Fénix, malgré tous ses soucis qui ont dû lui occasionner bien des douleurs, après bien des opérations, bien des moments de stress chez les veto, Fénix est resté un véritable cœur sur pattes, facile dans la prise de contact, gentil avec ses congénères, doux avec les enfants. Il n’ y a que les chats qu’il déteste, et peut être au-delà des chats, les rongeurs et les animaux à plumes.
Fénix est un chasseur. Son petit plaisir à lui…

D’autant plus triste que si Fénix a beaucoup été aimé par monsieur, alors que madame l’a toujours trouvé trop encombrant, trop poilu. Jardin, garage et entrée, juste derrière la porte, lorsque les hivers étaient trop froid pour laisser le chien, déjà souffreteux, dans une pièce sans chauffage.
Fénix s’en est satisfait, Fénix est un chien sans exigence.

 

Nous avons récupéré Fénix hier, 14 août et compte tenu de l’incertitude qui plane sur sa santé il est hors de question de proposer Fénix à l’adoption. Compte tenu de son âge et de la durée des soins, même s’il guérit, nous souhaitons trouver pour Fénix une sorte de « panier retraite », une famille bienveillante, désireuse de l’aimer, de le choyer, tout en étant consciente que Fénix vit peut être sa dernière maladie.

En route pour chez tonton Guy, notre FA transitoire

En pratique, à  brève échéance nous devrons commencer des soins pour lutter contre l’aspergillose et pour cela trouver une clinique vétérinaire qui pratique la balnéation. C’est un soin des sinus qui se fait sous anesthésie. Ce soin devra être pratiqué une ou deux fois.  Dans quelques mois il sera temps d’assortir l’anesthésie d’une IRM de contrôle pour voir les progrès de la thérapie, l’aspergillose pouvant guérir ou atteindre indifféremment les poumons ou le cerveau. Il ne faut pas se fier aux signes cliniques, une amélioration du jetage nasal, comme c’est actuellement le cas, ne signifiant pas que le chien est guéri.

Encore une voiture! cette fois c’est pour aller chez le veto, encore…

Bien sûr l’asso prendra les soins financièrement en charge, mais même si c’est beaucoup, ce n’est pas tout; La famille désireuse d’apporter ses soins à Fénix doit être motorisée, pouvoir se rendre disponible, et se renseigner sur la possibilité de ce soin dans un périmètre qu’il lui est possible de parcourir. Elle doit aussi mesurer la portée de son engagement car on ne ballotte pas de FA en FA un chien fragilisé par la maladie…
Et être consciente aussi que l’engagement peut porter sur plusieurs années car Fénix se remettra peut être de cette énième épreuve.

Pour aider à la décision, précisons que Fénix est très facile à soigner, très confiant. Hier après-midi il a déjà vu un vétérinaire pour lui enlever ses points de castration. Il n’a pas bougé alors qu’il était totalement dans l’inconnu, avec sa FA, avec le veto…

Bien sûr, si vous ne pouvez ou souhaitez pas accueillir Fénix, vous pouvez contribuer financièrement à ses soins qui, s’ils ne sont pas encore chiffrés, seront forcément de l’ordre de plusieurs milliers d’euros.

Fénix est un membre de la famille et on n’abandonne pas l’un des nôtres.

Haut les cœurs!